[ Video] Quand Obama ridiculise Donald Trump

0

Le pr√©sident am√©ricain a tir√© quelques fl√®ches en direction de Donald Trump, mardi lors d’une conf√©rence de presse organis√©e en marge de la visite du Premier ministre italien, Matteo Renzi. “Arr√™tez de pleurnicher!”, a-t-il lanc√© au candidat r√©publicain. La vid√©o de l’invective de Barack Obama √† l’attention de Donald Trump montre avec quelle mesure l’actuel pensionnaire de la Maison Blanche ma√ģtrise l’ironie et le sens de la formule. Interrog√© sur les all√©gations du magnat de l’immobilier au sujet de fraudes √©lectorales, Barack Obama l’a trait√© d’irresponsable.

“C’est irresponsable et, entre nous, cela ne montre pas (les qualit√©s) de dirigeant et de fermet√© que l’on souhaite d’un pr√©sident. Doit-on commencer √† pleurnicher avant m√™me que les jeux sont faits? Si les choses devaient tourner en votre d√©faveur et que vous perdiez, vous allez bl√Ęmer quelqu’un d’autre?”, interroge-t-il, d√©contract√©. “Si c’est le cas, cela signifie que vous n’avez pas la carrure pour faire ce job” ajoute-t-il, en pointant derri√®re lui le bureau oval. “Donc je conseillerais √† M. Trump d’arr√™ter de pleurnicher et d’essayer de d√©fendre ses opinions pour obtenir des suffrages”.

Comme pour mieux mettre en √©vidence le peu d’√©l√©gance de l’adversaire d’Hillary Clinton, Barack Obama a ensuite mis en exergue les valeurs √† d√©fendre lorsqu’on pr√©tend √† devenir la personne la plus puissante du monde occidental. “Et s’il obtient le plus de voix, j’attendrais d’Hillary Clinton qu’elle le f√©licite et lui promette de collaborer, pour garantir au peuple am√©ricain les b√©n√©fices d’un gouvernement efficace. Et il serait de mon devoir de souhaiter la bienvenue √† Monsieur Trump, en d√©pit de ce qu’il a pu dire √† mon sujet ou de nos opinions divergentes, et de l’escorter jusqu’au Capitole o√Ļ se d√©roulerait une passation de pouvoir pacifique.

C’est ce que font les Am√©ricains et c’est pourquoi l’Am√©rique est d√©j√† grande”, allusion au slogand de campagne du repr√©sentant du GOP “Make America Great Again”. Loin de s’√©mouvoir, l’int√©ress√© s’est plut√īt content√© de tweeter de nouvelles accusations √† l’√©gard de son adversaire. “Hillary est la personne la plus corrompue √† avoir jamais concourru √† la pr√©sidence des Etats-Unis”, a-t-il notamment post√©. De quoi donner le ton √† quelques heures du troisi√®me et dernier d√©bat entre les deux candidats pr√©vu dans la nuit de mercredi √† jeudi.

Auteur: 7sur7.be 

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here