Ville verte ” Mohammed VI ” de Benguérir : Université et Plateforme sur Pied

0

La journée du jeudi 12 janvier 2017 aura été très riche en couleurs au Maroc. Ce jour, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a, une fois de plus, procédé à l’inauguration de deux importantes infrastructures de développement. Il s’agit d’une Université Polytechnique et d’une Plateforme de Recherche et de Formation dans la ville verte.

La première, l’Université Polytechnique, porte justement le nom du Souverain. C’est un hub de recherche, de formation de haut niveau et d’innovation qui se voudrait une tête de pont entre le Royaume, l’Afrique et le reste du monde.

De l’avis des observateurs sur place, c’est une Université de nouvelle génération reposant sur certains principes fondateurs : Recherche Scientifique, Innovation et Entreprenariat, Réponse aux enjeux de développement socio – économique du Continent africain, Adoption d’une approche partenariale, Ouverture sur le monde avec un ancrage national, Mérite et Equité Sociale.

Placée au centre d’un écosystème de pôles d’excellence créateurs de synergies, la nouvelle Université ambitionne d’apporter des réponses aux principaux défis et enjeux auxquels le continent africain est confronté de nos jours.

Et cela, à travers des programmes de recherches ciblés : Eau, Agriculture et Environnement, Ressources Naturelles et Sécurité Alimentaire, Biotechnologie et Biomédical Engineering, Architechère, Urbanisme et Aménagement du Territoire, Génie Industriel et Chimique, Energies Renouvelables, etc.

L’université Mohammed VI Polytechnique dispose, a – t – on noté, de sites d’expérimentation, ouverts à la communauté scientifique et permettant aux étudiants chercheurs des Universités partenaires de tester des solutions à l’échelle réelle dans des domaines clés. Faut – il rappeler que la projection d’un film institutionnel sur l’Université, avec des témoignages d’étudiants et de cadres enseignants.

La seconde inauguration de taille concernait la nouvelle Plateforme Internationale de Recherche et de Formation en Energie Solaire ” Green Energy Park “. Première du genre en Afrique, elle devra permettre de mutualiser les ressources, de créer des synergies et de positionner le Royaume du Maroc comme leader de l’innovation dans le domaine des énergies renouvelables. Développée par Institut de recherche en Energie Solaire et Energies nouvelles (RESEN) avec le soutien du Ministère de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement ainsi que du Groupe OCP, la Plateforme mène des recherches sur des sujets prioritaires qui couvrent tous les maillons de la chaîne de valeur de la R et D, du composant de base jusqu’aux systèmes complexes, afin de répondre aux besoins nationaux et africains.

Des sujets comme le traitement et le dessalement de l’eau en utilisant l’énergie solaire, le développement de modules du désert, la conception de solutions de stockage thermique et électrique innovantes et le développement d’applications industrielles du solaire thermique seront au centre des préoccupations de la nouvelle plateforme. C’est d’ailleurs le premier maillon d’un réseau de plateforme de recherche dans le domaine des énergies renouvelables. Ce réseau comprendra, a t – on appris, à terme des plateformes de test, de recherche et de formation dans les domaines des bâtiments verts et de l’efficacité énergétique ” Green and Smart Building Park, ” de dessalement et de traitement des eaux ” Water Energy Park “, et de bio – énergie et biomasse ” Bio Energy Park “.

L’infrastructure devra accueillir la première édition du SolarDecathlonAfrica, une compétition internationale de constructions innovantes et durables dédiée aux étudiants du monde entier.

Lors de la cérémonie, remise a été faite au Souverain de la première cellule photovoltaïque couche mince africaine produite selon le procédé de dépôt clinique par plasma au sein du ” Green Energy Park “. M6 a ensuite remis à des associations de la région les clés de quatre voitures acquises dans le cadre d’un programme ambitieux qui vise l’analyse des principaux freins au développement du véhicule électrique au Maroc (coût, autonomie et durée de vie des batteries) et de l’impact de l’utilisation de ce genre de véhicules sur le réseau de distribution, outre l’évaluation du taux d’acceptation des usagers au Maroc. Bref, ” Green Energy Park ” qui est un projet pilote, témoigne de l’intérêt particulier qu’accordait le Souverain au développement de la recherche scientifique ainsi que de sa ferme volonté d’optimiser l’exploitation des ressources naturelles de son pays, de préserver son environnement, de pérenniser son développement économique et social, et d’assurer l’avenir des générations futures. Choisie pour abriter les deux sites, Benguérir apparait aux yeux de tous comme la première Cité du genre à offrir des infrastructures adaptées, un espace écologique, une vie sociale organisée et un cadre de vie à même de favoriser le bien – être, la diversité et l’épanouissement social et culturel de ses habitants.

B. KONÉ

 

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here