Visites officielles du Roi Mohammed VI en Afrique de l’Est : Pour écourter les distances et prolonger les liens de fraternité

2

 Sa Majesté le Roi Mohammed a entamé mardi dernier, un périple en Afrique de l’Est qui l’a conduit successivement au Rwanda et en Tanzanie où il se trouve actuellement. La dernière étape de ces visites officielles sera l’Ethiopie. Des visites qui permettront d’écourter les distances entre ces pays et le Royaume et de prolonger leurs liens de fraternité et d’unité.

 Sa Majesté le Roi Mohammed VI a entamé depuis mardi 18 octobre dernier, une tournée qui le conduira au Rwanda, Tanzanie et Ethiopie. Ces visites rentrent dans le cadre du renforcement de coopération entre le Royaume du Maroc et ces pays respectifs. Au cours de cette tournée, Sa Majesté le Roi Mohammed VI sera accompagné d’une forte délégation officielle composée notamment des membres du gouvernement, de ses Conseillers et de plusieurs hautes personnalités (civils et militaires) du pays. Rwanda est la première étape de cette tournée. Mardi Sa majesté Mohammed VI a été accueilli par le Président Rwanda, Paul Kagamé. Depuis son arrivée à l’aéroport international de Kigali où il a été accueilli par son homologue rwandais Paul Kagamé, Sa Majesté le Roi Mohammed VI et sa délégation ont eu droit à tous les honneurs. Au cours d’un déjeuner organisé à l’honneur du Roi le mercredi dernier, les relations entre les deux pays étaient au centre des discussions. Des relations qui entrent d’ailleurs dans une nouvelle étape de partenariat sincère et constructive dans une Afrique qui prend sa place dans le concert des Nations. Cette nouvelle phase des relations entre Marocains et Rwandais contribuera à la redéfinition du continent africain.

Le Royaume du Maroc et le Rwanda sont deux pays qui placent l’élément humain au cœur des politiques publiques malgré la distance séparant les deux pays.

 

DES CONVENTIONS SIGNÉES

Les deux dirigeants, Sa Majesté le Roi Mohammed VI du Maroc et Paul Kagamé du Rwanda, ont présidé le mercredi 19 octobre à Kigali, la signature de 19 conventions et accords bilatéraux. Ces conventions portent, entre autres, sur différents secteurs tels que l’Agriculture, l’habitat, la formation professionnelle, le secteur financier, fiscal et bancaire, les nouvelles technologies, le transport aérien, le tourisme et les énergies renouvelables. Ces conventions et accords bilatéraux visent à renforcer le cadre juridique régissant la coopération entre les deux pays et s’inscrivent en droite ligne de l’orientation royale tendant à renforcer le partenariat sud/sud.

Cette visite du Roi Mohammed VI témoigne de l’excellence des relations entre les deux pays. Cette tournée en Afrique de l’Est de Sa Majesté permettra d’écourter les distances et prolonger les liens de fraternité et d’unité panafricaine. Pour preuve, la nomination très récemment par le Roi Mohammed VI de nouveaux ambassadeurs dans plusieurs pays de cette région, à savoir la Tanzanie, le Rwanda, le Kenya, l’Ouganda, l’Ethiopie, Djibouti et la Mozambique. Aussi, ces visites officielles interviennent deux mois seulement après le message historique tenu par Sa majesté le Roi Mohammed VI lors du 27ème Sommet de l’Union africaine à Kigali. Un message royal pour le renforcement de l’unité au sein de l’organisation panafricaine.

Mohamed Benchaaboun, PDG du groupe Banque populaire, ou encore le directeur de l’agence marocaine de l’énergie, le roi Mohammed VI est arrivé à Kigali avec, dans ses valises, des diplomates, mais aussi des hommes d’affaires. Le royaume chérifien entend bien élargir ses relations économiques à une région dynamique. Les pays d’Afrique de l’Est affichent en effet de belles performances, avec des taux de croissance autour de 7 à 8%.

Aux dires de M. Nacer Bourita, Ministre marocain délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération. ” Le Maroc veut diversifier ses partenariats au sein du continent africain, le Maroc est présent en Afrique de l’Ouest, le Maroc est présent en Afrique centrale, aujourd’hui par cette visite et par cette tournée, le Maroc veut ouvrir un nouveau chapitre de présence également en Afrique l’est et le Rwanda pourrait constituer une plateforme, un pivot important de ce déploiement du Maroc dans ces régions d’Afrique qui paraissaient lointaines. ”

Vingt un (21) accords et protocoles d’entente, essentiellement économiques, ont été signés entre les deux pays. Dans les secteurs de l’industrie pharmaceutique, du tourisme, des énergies renouvelables ou encore des transports. Dans le secteur bancaire, Attijariwafa Bank, une des plus importantes banques marocaines, a fait l’acquisition de 76% des parts de la banque rwandaise Cogebank, la troisième du pays. Un accord d’une valeur de 41 millions de dollars. Le groupe immobilier marocain Palmeraie Développement s’est quant à lui engagé à construire 5 000 logements économiques dans la capitale rwandaise.

Une aubaine pour le Rwanda qui tente d’attirer les investisseurs étrangers. Les responsables des deux pays l’ont d’ailleurs martelé dans les différents entretiens. Dans la mesure où cette visite a été accompagnée par la signature des accords bilatéraux qui concrétisent leur volonté de promouvoir une coopération sud-sud entamée en juin dernier lors de la visite du président rwandais Paul Kagame à Casablanca.

Pour Mme Louise Mushikiwabo, ministre rwandaise des Affaires étrangères : ” Cette visite pour nous signifie, je me permets aussi de parler pour la partie marocaine, un bond en avant. Je n’ai pas honte de dire que l’Afrique, d’une manière générale, devrait aller beaucoup plus vite et devrait être beaucoup plus unie, l’Afrique aujourd’hui n’a pas à quémander. “. Après le Rwanda, le Roi Mohammed VI est arrivé hier dimanche en Tanzanie, deuxième étape de son périple. En Tanzanie, d’autres accords bilatéraux devraient être annoncés.

B.KONÉ

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. PAUL N’ACCEPTEZ PAS DES IMAMS FORMES NI DES COPIES DE CORAN OU JE NE SAIT QUELLES IDIOTIES DES ABRAHAMIQUES MEME EN FAISANT DU BUSINESS FAITES ATTENTION….

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here