Baye Konaté, nouveau Préfet du Cercle de Kati : «La marque de confiance des populations de Kati m’a donné du punch…»

1 réaction [-] Texte [+] Email Imprimer

En quelques semaines, le nouveau Préfet a pris la mesure des enjeux et des dossiers liés au Cercle de Kati. Entretien !

Baye-Konate-prefet-Kati

 Le Katois : Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Baye Konaté : Je m’appelle Baye Konaté, je suis le nouveau Préfet du Cercle de Kati. Je suis Administrateur civil et j’ai servi précédemment à Goundam, à Douazan et San comme Commandant de Cercle. Aujourd’hui, par la grâce d’Allah, je suis à la tête du Cercle de Kati.

 Quel sens donnez-vous aux différentes cérémonies organisées, en guise de reconnaissance, en l’honneur de votre prédécesseur, Ibrahima Mamadou Sylla ?

Les cérémonies auxquelles j’ai eu à participer, m’ont donné une bonne impression. Une bonne impression des populations du Cercle de Kati et des responsables politiques et administratifs. Je suis ému de la qualité des relations humaines et professionnelles que ces populations ont eues à tisser avec le Préfet sortant. Franchement, cela me rassure et me donne des raisons d’espérer. J’ai compris que ce sont des populations qui ont reconnu le travail que le Préfet a eu à faire tout au long de l’exercice  de ses fonctions. C’est un signe de reconnaissance de tous les efforts que le Préfet Sylla a consentis pour le Cercle de Kati et avec les populations de Kati. La marque de confiance des populations de Kati m’a donné du punch. Quant on fait du bon boulot et que la population est reconnaissante, il y a de quoi à se réjouir. Cela m’a touché et m’est allé droit au cœur.

Quelles sont vos attributions en tant que Préfet ?    

On ne peut pas dire de façon exhaustive tout ce que le Préfet fait. Le Préfet est tout d’abord le dépositaire de l’autorité de l’Etat, c’est-à-dire, le représentant de l’Etat dans la circonscription. A cet effet, il veille au respect des lois et règlements en vigueur en République du Mali. Il coordonne également les activités des services de l’Etat dans le Cercle. En gros, le Préfet est le représentant de l’Etat dans le Cercle. Il coordonne les activités de développement au niveau du Cercle. Son rôle est prépondérant dans le Cercle.

Vous venez de passer deux semaines dans le Cercle de Kati. Quelles sont vos impressions ? 

Mes impressions sont bonnes. Kati est un grand Cercle qui regorge de beaucoup de potentialités, notamment foncières et forestières. Les activités sont nombreuses surtout en matière foncière.

Avez-vous eu des contacts avec les acteurs locaux ?

Ils m’ont réservé un très bon accueil, qu’ils s’agissent des partenaires au développement ou des élus. Mais, il me reste évidemment encore beaucoup de gens à rencontrer. La difficulté, sur un Cercle aussi vaste, c’est qu’il faut un certain temps pour connaître les avis des uns et des autres, avant de s’impliquer pleinement dans les dossiers. Car, mon rôle n’est pas de bousculer les choses, mais c’est au ­contraire de m’informer sur les projets en cours et d’aider à les concrétiser.

Quel est l’état d’esprit de ceux que vous avez rencontré ?

La préoccupation  de tous, c’est d’être aux côtés des populations. La priorité, c’est d’œuvrer pour le bien-être des populations. Nous disposons pour cela d’un outil, la franche collaboration entre toutes les parties prenantes.

Propos recueillis Par Mamadou DIALLO

 


SOURCE:  du   7 nov 2012.    

Une Réaction à » Baye Konaté, nouveau Préfet du Cercle de Kati : «La marque de confiance des populations de Kati m’a donné du punch…»

  1. Madeen

    Bonne chance à Monsieur Baye KONATE, nouveau Préfet de Kati. La chance est absolument au bout de l’effort. Voilà un cadre émérite, intègre, honnête, loyal et travailleur qui va se sacrifier pour la réussite de la mission à lui confiée par le Ministre Colonel Moussa Sinko COULIBALY. N’eût-été ce changement, ce gros travailleur caché n’aurait jamais la chance de faire profiter à ce cercle stratégique son expertise du boulot et sa probité. Ce bon musulman est opposé à la magouille et à la tricherie. Voleurs fonciers et autres, vous êtes avertis. A travers cette nomination, j’ai compris que le Colonel Moussa Sinko COULIBALY est mu uniquement par la volonté de réussir sa mission dans la transparence et la récompense du mérite. A ce rythme, vous réussirez Monsieur le Ministre inchallah. Bye