BHRM (Brigade Hydraulique Rurale Mobile) ; 20 ans d’existence, de réalisations, d’actions et d’impact auprès des populations et des villages de Kayes !

0

Suite à l’éclatement du ‘’Secours catholique malien’’ l’ONG BHRM (Brigade Hydraulique Rurale Mobile) a vu le jour par des anciens travailleurs, camarades de promotion du lycée, pour entreprendre les activités du volet hydraulique rurale de ‘’Secours catholique malien’’. 

De l’association, par la suite après la signature d’un accord cadre en 1996, elle a donné  naissance à l’ONG dont la mission principale est la promotion de l’hydraulique rurale, l’élevage, la promotion de l’éducation et des femmes rurales. 20 ans d’existence, 20 ans de réalisations, 20 ans  d’actions et d’impact auprès des populations et des villages de Kayes, nous avons rencontré M. Hasmiyou Niang, Président de l’ONG BHRM (Brigade Hydraulique Rurale Mobile)….

 KayesInfos : Quels sont les domaines d’intervention de l’ONG BHRM (Brigade Hydraulique Rurale Mobile) ?

L’essentiel de notre travail est l’accès à l’eau potable. A travers la construction des puits à grand diamètre, la création et l’aménagement des périmètres maraichers, les dotations de moulins, la protection de l’environnement à travers les campagnes de reboisement surtout la promotion et la vulgarisation des foyers améliorés pour diminuer la coupe du bois dans la région de Kayes. Nous entreprenons aussi une activité micro bancaire pour que les femmes rurales, les promotrices et les productrices maraichères puissent se regrouper en coopérative.

KayesInfos : Quelles sont les grandes réalisations de l’ONG ?

Depuis sa création, nous nous sommes focalisés sur les puits à grand diamètre. Nous en avons construit ou réhabilité 220  dont environ 160 financés par le projet. Nous accompagnons aussi certains programmes qui n’ont pas suffisamment de ressources pour réussir leurs réalisations. En plus des ouvrages hydrauliques l’ONG a installé 43 périmètres maraîchers pour les associations féminines villageoises  et offert 9 moulins.

KayesInfos : Quelles sont les localités bénéficiaires du projet ?

Nous couvrons l’ensemble de la région de Kayes et avons déjà opéré dans les cercles de Kayes, Yélimané, Diéma, Kita et Kéniéba. Nous sommes sortis une fois de la région pour le cercle de Nara dans la région de Koulikoro.

KayesInfos : Quels sont les projets phares de cette année ?

Cette année, nous avons un programme pour deux ans qui couvrira au moins 20 villages ; avec la construction d’au moins 18 nouveaux puits et la réhabilitation de 02 anciens puits. Nous réaliserons aussi 12 périmètres maraichers  et reboiseront à peu près 08 hectares. Il est prévu dans le plan, d’organiser 06 ateliers de vulgarisation et de construction  de foyers améliorés. Surtout que nous avons décidé de construire 1000 foyers améliorés d’ici 2017.

 KayesInfos : Quels sont vos partenaires ?

Plus de 18 ans d’intervention dans la région de Kayes, nous sommes accompagnés par Caritas Autriche. Il arrive souvent que des personnalités autrichiennes ou d’ailleurs nous appuient. Il arrive qu’en Autriche certaines personnes âgées préfèrent leurs cadeaux d’anniversaire en espèces qu’ils nous envoient pour financer notre projet de sécurisation de l’approvisionnement en eau potable et sécurité alimentaire ou de création d’activités génératrices de revenus dans le sahel, plus précisément dans la région de Kayes.

KayesInfos : Quel appel avez-vous à  lancer ?

Aujourd’hui, nous pouvons dire que l’ONG  BHRM est un partenaire au développement sur et bien implanté dans la région. Nous avons nos partenaires au développement c’est vrai, l’appui, l’accompagnement, le soutien de l’Etat serait  un honneur, une fierté et un encouragement pour nous et les bénéficiaires.

Entretien réalisé par B. Niane

PARTAGER