Boubacar Traoré, 2ème adjoint au Maire de Kati : «Le projet de fusion avance très bien»

0

Dans l’entretien qui suit, le 2ème adjoint au Maire de Kati, chargé aux sports et à la culture, Boubacar Traoré, nous parle de l’état d’évolution du projet de fusion initié par la Mairie.

 

Boubcar Traoré

Où en sommes-nous avec le projet de fusion des six clubs de Kati, initié par la Mairie de Kati ?

Le projet de fusion avance très bien. C’est à l’issue du forum, qui a regroupé tous les acteurs impliqués dans la gestion du sport au niveau de la Commune urbaine de Kati, qu’il a été décidé de fusionner les six clubs afin de créer deux clubs omnisports qui bénéficieront de l’accompagnement matériel et financier de la Mairie. Pour cela, il a été recommandé de mettre en place une Commission permanente qui sera l’interface entre la Mairie et les clubs. C’est sous la direction de cette Commission que les négociations ont été entreprises avec les six clubs concernés. Il s’agit du Mamahira AC, du Bourou Massa, de la JS Kati, de Yelen, du PSV et de l’AS Etoile. Aux termes, de plusieurs rencontres et discussions avec les responsables des différents clubs, quatre clubs notamment le Mamahira AC, la JS Kati, l’AS Yelen et l’AS Etoile ont convenu de se fusionner pour créer un seul club omnisport qui portera le nom du Mamahira AC de Kati. Les deux autres clubs, c’est-à-dire, le Bourou Massa et le PSV ont tous simplement décliné l’offre. Comme il a été recommandé dans les résolutions du forum, l’accompagnement de la Mairie ira vers le Mamahira AC qui comportera en son sein plusieurs sections, notamment la section football, la section basket-ball, la section handball, la section volley et à long terme, une section athlétisme. Il y aura des équipes en hommes et en dames dans toutes les sections précitées. Un protocole d’accord qui définira l’engagement des deux parties, c’est-à-dire, la Mairie de Kati et le club Mamahira AC est en train d’être élaboré et fera l’objet d’une très large diffusion, au moment venu.

 Comment cette idée de fusion est-elle née ?

L’idée de fusion est née du forum organisé sur le sport à Kati. C’est lors de ce forum qu’il a été constaté que si la Mairie doit accompagner les clubs, il faut que ça soit deux clubs puisque la Mairie n’a pas les moyens d’accompagner six clubs. Il a été également constaté que six clubs étaient trop pour Kati et cela constituait aussi un handicap pour le développement du sport à Kati, notamment du football, parce que les talents sont éparpillés entre les six clubs. Si l’on parvenait à les retrouver, c’est sûr que notre sport connaîtra une nette amélioration. La parfaite illustration est l’exemple donné par la ville de Bougouni qui a réussi à remporter, grâce à sa politique de fusion, la Coupe du Mali de football. Donc, c’est exactement la même chose que nous voulons réaliser à Kati.

Comment réagissez-vous aux propos du président du Bourou Massa, Mohamed Samaké «Flanny» qui dit que vous avez pris fait et cause pour le Mamahira AC, quant à la mise à disposition du stade omnisport de Kati Koko Plateau ?

«Flanny» est un grand-frère à moi et je pense que les propos qu’il a tenus ont été faits sous le coup de l’émotion. J’ai de très bons rapports avec lui et il est même venu me voir en 2011 et nous avons échangé de tous ce que nous avions l’intention de faire sur le sport à Kati. Ce jour, il avait même souhaité que la Mairie puisse leur attribuer le terrain d’entraînement de Koko plaine à travers un arrêté, qu’ils occupent depuis près de 10 ans, afin qu’ils fassent des investissements au nom de Bourou Massa. Je lui ai dit que cela est impossible dans la mesure où ce terrain appartient au quartier de Koko. Je lui ai suggéré de faire une demande en bonne et due forme auprès de la Mairie pour demander un terrain au nom de Bourou Massa. Mieux, je lui ai fait le point du forum qui recommandait à la Mairie de prendre en charge deux clubs omnisports et que les autres clubs étaient prêts à se fusionner au Mamahira AC et au Bourou Massa.

Ainsi, la Mairie s’était engagée à mettre à la disposition de ces deux clubs omnisports les deux terrains municipaux. Puisque le Boura Massa n’a pas accepté d’aller en fusion, il va sans dire qu’il ne bénéficiera pas de l’accompagnement de la Mairie, puisqu’il ne remplit pas le cahier de charge. Je n’ai jamais dis à «Flanny» que je vais mettre à la disposition du Bourou Massa le terrain de Koko Plateau. Je n’ai ni la compétence, ni ce pouvoir. Je lui ai dit que si d’aventure, le Bourou Massa acceptait la fusion, il allait bénéficier de l’un des deux terrains.

S’agissant de l’affectation du terrain de Koko Plateau au Mamahira AC, ce n’est pas Bouba qui a mis le stade à la disposition du Mamahira AC. C’est l’arrêté n°2012/07/MK du 12 octobre 2012 et signé d’Hamala Haïdara, Maire de Kati. Donc, il faut qu’on dise les choses telles quelles sont.

Réalisée par Mamadou DIALLO   

 

 

PARTAGER