A cœur ouvert avec Cheik Haoussa : « Je n’ai rien à voir avec les attentats »

14

La Dépêche : Bonjour Cheik ! Depuis un certain temps, le nord est devenu le théâtre d’une série d’attaques contre les forces de la MINUSMA et même des forces armées du Mali. Qu’en savez-vous ?

A cœur ouvert avec Cheik Haoussa : « Je n’ai rien à voir avec les attentats »Cheik Haoussa : J’ai  entendu, moi aussi comme tout le monde qu’un véhicule de la MINUSMA a sauté sur une mine. Quand ça se passait, j’étais à Anéfif. Je regrette les blessés et je leur souhaite prompt rétablissement. Mais, c’est comme d’habitude. Ce sont des terroristes qui, à chaque fois posent des mines. Nous n’avons rien à voir avec ces gens. Nous sommes nous-mêmes des victimes comme tout le monde. Kidal c’est chez nous. Nous ne souhaitons pas que notre localité soit une zone stigmatisée en termes d’insécurité.

 

A votre avis, qui peut être derrière ces attentats ?

Ce n’est pas caché, toutes ces actions sont perpétrées par des enfants d’AQMI.  Quels sont, justement vos  rapports avec AQMI aujourd’hui ? Vous avez combattu pour eux un moment

Je n’ai aucun rapport avec AQMI. Je condamne AQMI et ses actions. Nous avons des problèmes entre nous Maliens, nous avons les moyens de les surmonter. Ces gens d’AQMI appartiennent à une mafia internationale que tout le monde connait aujourd’hui.

Comment instaurer la paix et la sécurité aujourd’hui à Kidal à votre avis ?

Il faut que les autorités maliennes comprennent que personne, mieux que les ressortissants de Kidal ne peut assurer la paix et la sécurité ici. Il faut que la sécurité de Kidal soit assurée par ses propres ressortissants

C’est-à-dire ?

C’est-à-dire par les mouvements armés qui sont à Kidal.

Il y a combien de mouvements actuellement à Kidal ?

Ils sont trois

 Lesquels ?

Le HCUA, le MNLA et la MAA

Vous êtes dans quel mouvement  actuellement ?

Le HCUA.

Actuellement, quels sont les moyens dont dispose le HCUA pour assurer la sécurité des personnes et des biens à Kidal ?

Notre maitrise et notre connaissance de la zone, par rapport aux autres mouvements, constituent pour nous un atout majeur. Le reste est moins important.

Est ce qu’on peut lier ces attentats aux accords de paix qui sont en discussion actuellement à Alger ?

A ma  connaissance ça n’a pas de lien, parce que le problème des mouvements c’est à part et le problème d’AQMI aussi c’est une autre chose.

Est-ce qu’aujourd’hui, en tant que notable de Kidal, vous êtes dans la dynamique des accords d’Alger ?

Bien sûre, je suis dans la logique de paix et de réconciliation.

Qu’est ce que vous attendez de ces pourparlers ?

A mon avis, la solution est purement malienne. C’est une question de Sud et de Nord. Donc c’est entre ces deux qu’on doit voir la réalité et chercher à avoir un accord qui doit être définitif au lieu de nous empêtrer dans crises absurdes. Tout le monde connait la réalité. Il faut que les Maliens acceptent de se parler et de se dire la vérité.

Si vous étiez à Alger, et détenteur de propositions d’accord, à quoi devrait on s’attendre ?

Je ne suis pas à Alger, ce n’est pas mon rôle.  Maintenant si on lui dit de faire une proposition de solution, quelle sera, lui sa proposition ?

Une équipe est chargée des négociations, ce sont eux qui sont chargés de proposer ces solutions et de les donner.

Êtes-vous prêts à vous rendre prochainement à Bamako ?

Oui, pourquoi pas ? D’ailleurs, c’est prévu. Le programme est déjà fixé avec les autres membres de la délégation dans l’optique de renforcer le climat de confiance entre Bamako et nous.

On sait quand-même qu’à  un moment  vous avez été le bras droit d’Iyad Ag AGALY, quels sont vos rapports aujourd’hui ?

Présentement chacun a pris son chemin. Iyad a pris son chemin et j’ai pris le mien.

C’est-à-dire ?

Rire… Non sérieusement, je suis dans la logique de la paix. Kidal est ma ville et je la veux plus tranquille et épanouie. Pour cela, je suis prêt à accompagner les autorités de Bamako.

 Vous avez un message pour ceux qui ne sont pas dans la même dynamique de paix ?

Ce qu’il faut retenir, c’est que nous on a rien à voir avec ceux qui sèment la pagaille. Ils ont leur propre opinion. C’est une organisation internationale. Et quant à nous, on est chez nous. On est dans notre localité et on n’a pas les mêmes objectifs. Donc on n’a pas de lien.

Propos recueillis par Abdoulaye Niangaly

PARTAGER

14 COMMENTAIRES

  1. Bjr a toute et à tous le malien du monne svp mua je vue pose une quesson o malien le kid allé set pour le mali ou bien set pour la Francis donne mua la répons merci et bonne jour ne 😥

  2. Ce type est un malade mentale: ou dans le monde, un pays digne de ce nom, laisse la securite entre les mains de milices armees ethniques???

    Nos autorites ont ete trop laches… S’ils avaient fait la meme chose que la Russie, la France, l’Algerie… face aux groupes armes, a savoir les tuer a chaque fois qu’ils prennent des armes, on serait en paix…

    Ces gens ont introduit au mali, l’ethnicisme: la police a kidal que des touaregs, donc la police fluviale bozo (?), la police a Kayes que des sarakoles (?) etc…
    C’est dingue d’avoir de tels propos et que les autorites ne leur remettent pas a leur place…

    C’est clair, ils ne veulent pas deposer les armes et ils ne vont pas les deposer.

    Ceux qui pensent tout va se regler apres les enniemes accords d’Alger, se trompent lourdement.

    • 😉 😉 😉 😉 😉 😉

      Bon ………. 😉 😉 😉 😉 On verra ……….. 😉 😉 😉 😉 😉 😉

      Moi je me rappelle avoir écrit au moment des accords de Ouaga ( qui pour moi ont été une bonne chose ) ….que tout cela finirait par une opération de simple police …le moment opportun venu ….. 😉 😉 😉 😉

      On verra …..

      Et moi je ne dis çà que parce que c’est au Mali et pas ailleurs ,que j’ai appris et compris que si l’on ne veut pas crever connement , dès fois il faut avoir la force morale de garder le sourire en marchant à coté de ses “assassins” ! …. 😉 😉 😉 😉 😉

      ….Réfléchis un peu là dessus …… 😉 😉 😉 😉 😉 😉

      Tant que tu n’as pas les moyens de faire face …et de l”emporter, prépares toi …

      Tu connais le sort réel du chinois bravant les chars , bras écartés sur la place Place Tian’anmen ? …..A part rester sur des images ?

      Le jour ou tu peux …et seulement ce jour là ….mets toi coté roche …et lon ennemi …tu le balances dans le vide … 😉 😉 😉 😉

      …..en attendant , gardes ton calme ! 😉 😉 😉 😉 😉

      Le JOUR vient toujours !

  3. Je vous dis une chose,il faut être con pour croire a ses idiosis,si quelqu'un parle de la gouvernance,qui gouvernait,le nord et le sud.Les touaregues bien qu'is sont minoritaire,ils ont occuper tous les postes ministérielles,le budget du nord sous Modibo sidibe,était 500 milliard par an,tous les projets juteux du mali étaient dans le nord,alors je veux une autre appellation,pas une mauvaise gouvernance,il y'a d'autre agenda derrière,mais un jour le masque tombera.

  4. Si tout le monde revenait à une logique de paix et de réconciliation dans le stricte respect de l’unicité du pays et pour faciliter le developpement harmonieux de tout le pays mais avec un accent sur les zones arrides nous sommes d’accord.

    Iyad n’est pas plus sanguinaires que les autres dirigeants dont Cheick Awissa qui a commandé l’attaque d’Aguelhoc.
    A moins qu’il refuse lui même de venir si non parmi tous ces diables rien de bon et Iyad est le moins mauvais.
    Le pire c’est MNLA vecteur du mal riche des combattants et armes venus de Libye.
    Alqaeda organisation manipulé par Iyad pour servir la cause du MNLA et pour promouvoir l’islam au Mali.
    Alqaeda et MNLA avait même combat,la partition du Mali pour créer leur Azawad à la seule discorde que les combattants étrangers d’Alqaeda ont exigé que Azawad soit un Etat islamique et à la solde d’Alqaeda comme les zones tribales de Afghanistan.

    Ensemble ils menaient un combat contre le Mali et contre l’union des musulmans au Mali.
    Le MNLA s’est servi d’Alqaeda pour envahir le Mali et Alqaeda aussi s’est servi du MNLA pour encore mieux s’installer au Mali et dans toute la zone.

  5. Tous ces 3 mouvements sont les mêmes. Comment peut t-il avoir 3 mouvements armes pour les mêmes objectifs? Ce sont des farceurs. Ils sont tous ensemble et demeureront ensemble. C`est de la poudre aux yeux des maliens. Leur objectif est de leur laisser le septentrion malien pour leur trafic de drogues. Ils ne foutent rien ses gens la. Ils ne vivent que de cela. Ce Cheick Haoussa raconte du n`importe quoi. C`était comme a un certain moment AQMI et MNLA. Ils sont tous pareils. Ils s`unissent ou se disloquent officieusement selon les circonstances. C`est leur méthode pour mettre de la poudre a nos yeux.

  6. Voici un bon ton, le "Nord" a certainement des revendiquations socio-economiques legitimes. Le Cher Mali a été mal administré tendant trop longtemps et beaucoup des maliens ont été victimes de cette malversation. Il n´y a pas ici place de développer les causes profondes de cette mal-gouvernance, mais retenons que les contextes climatique et internationnal (l´ajustement structurelle de la FMI des années 80) y ont joués un rôle prépondérant.
    L´essentiel c´est que les Maliens recommencent à communiquer, et il faut tout faire qu´à l´avenir que nous dirrigents soient à l´écoutent de la population, qu´ils sachent que nul n´a le monopole de trouver des solutions à nos problèmes, que les ennemis de la nation soient démasqués à temps, que la Justice, l´équité et la solidarité soient des mots d´ordre.

  7. Coucou nous revoilou !!! La semaine dernière c’était Jimmy le Rebelle, aujourd’hui c’est AG Houssa, qui sait, demain si ce ne serait pas IYAD qui redeviendra patriote et Malien pour la énième fois ? À défaut de nous battre nous pourrons nous fier à ces farceurs. Cela nous aidera à dissimuler notre lâcheté le temps d’une saison avant que la réalité ne nous rattrape au galop la saison prochaine ! 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

Comments are closed.