Colonel-Major Mamadou I. Coulibaly, DG du CENOU à propos de la rentrée 2011-2012 «La rentrée universitaire ne sera nullement hypothéquée à cause du CENOU…»

0
0

Après sa conférence de presse, le vendredi 16 décembre 2011, nous nous sommes entretenus avec le Directeur général du Centre National des Œuvres Universitaires (CENOU). Il revient sur les préparatifs de la rentrée universitaire 2011-2012 et explique les grandes reformes prévues au niveau du CENOU.

 Le Katois : Le CENOU est-il prêt pour la rentrée universitaire 2011-2012 ?

 

Colonel-Major Mamadou I. Coulibaly: Je vous affirme que la rentrée universitaire 2011-2012 ne sera nullement hypothéquée à cause du CENOU. Toutes les dispositions sont prises pour que les bâtiments soient réceptionnés au plus tard le 10 janvier 2012, délai contractuel.

Et mieux, le CENOU s’investit à mettre les étudiants dans toutes les conditions avec des équipements adéquats et adaptés pour leur offrir un meilleur cadre d’étude. A cet effet, les chambres seront équipées de muni-frigo et de micro-fours à onde afin de limiter les dégâts et l’utilisation abusive du charbon. A l’heure où je vous parle, le CENOU est prêt pour la rentrée.

  La bancarisation des bourses a été un échec l’année dernière. Quelle stratégie allez-vous mettre en place pour éviter un nouveau désagrément ?

 

Nous ne voulons pas connaître les mêmes problèmes que l’année dernière. C’est pour cette raison que nous avons estimé qu’il est impératif et nécessaire que les nouveaux boursiers ne connaissent pas le même désagrément que leurs devanciers. Des dispositions préventives ont été prises par le CENOU afin d’identifier les étudiants qui bénéficieront des allocations …

La liste, saisie par Académie et par série au BAC, sera entièrement publiée dans les journées à venir. Une carte de bénéficiaire des œuvres du CENOU sera attribuée à tous les étudiants. Ces cartes nous permettront, j’en suis sûr, de résoudre les incohérences en ce qui concerne les données bancaires et celles des étudiants. Notre souci majeur, c’est de mettre en place les stratégies pour résoudre les problèmes des étudiants qui sont déjà dans le système. L’année dernière, 39210 cartes bancaires, appartenant aux étudiants, n’ont pas été enlevées. Nous avons décidé d’arrêter le retrait des cartes le 30 décembre 2011. Le CENOU va mettre une équipe à Ecobank qui va travailler pour mettre en cohérence les fichiers électroniques d’Ecobank, du Rectorat et du CENOU pour identifier les problèmes afin de les résoudre pour de bon.

  Quelles sont les perspectives pour le CENOU ?

 

Elles sont nombreuses avec beaucoup d’idées et de reformes. La première grande reforme, c’est de changer le cadre organique du CENOU. Nous allons demander au Conseil d’Administration de nous l’accepter. Il est anormal qu’une seule personne s’occupe non seulement des bourses, mais aussi des logements et de la restauration. C’est trop pour un service. Nous comptons faire des logements et la restauration, un service à part entière. Le service bourse prendra le nom du service allocation universitaire.

Le service transport, informatique et communication sera aussi scinder en deux. Le service transport sera une entité à part entière, parce que le transport des étudiants est une question très sensible où les erreurs seront d’une conséquence fatale. A la date d’aujourd’hui, le parc auto du CENOU a été entièrement rénové. Les 15 bus ont été révisés et opérationnels.

  Nous projetons de doter l’espace universitaire d’un Centre de santé universitaire et d’un Centre commercial universitaire. Pour le dernier, le projet architectural est fin prêt et nous sommes en pourparlers très avancés avec une entreprise qui se propose de nous l’accorder sur le long terme. Le dossier d’appel d’offre est ficelé et nous attendons janvier pour le diffuser. Le site du Centre de santé est identifié et les travaux ont démarré. Grâce à notre collaboration avec la France, les dispositions sont en train d’être prises pour doter ce Centre d’équipements, d’ambulance et autres. Je dois effectuer une mission en janvier à cet effet

  Propos recueilli par Mamadou DIALLO «Mass»

 


NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.