Dr Oumar Mariko à son arrivée de Kidal : « La grandeur d’une nation, c’est sa capacité de pouvoir sortir des tragédies et de poser des actes forts pour les citoyens qui vivent en ce moment et ceux qui vont venir »

44

Fraîchement arrivé du forum de Kidal par un vol spécial aux environs de 14 heures, le samedi, le président du parti SADI, Dr Oumar Mariko, seul leader politique présent à ce rendez-vous et dont  la présence à ce forum continue d’alimenter les débats, a bien voulu nous accorder une interview au salon d’honneur de l’aéroport international Modibo Keïta de Sénou. Dans ce entretien exclusif, « l’enfant terrible de la classe politique malienne », nous parle des motivations  de sa participation à cette rencontre, tire les enseignements et donne ses impressions par rapport à l’absence du gouvernement et de la plateforme à la rencontre.

Le Pouce : Nos lecteurs et lectrices peuvent-ils savoir les motivations réelles qui vous ont poussé à aller participer au forum de Kidal ?

Dr Oumar Mariko :« Je me dois de vous remercier et de vous féliciter pour l’article que vous avez fait, même si cela vous a valu des attaques injustifiées et mal fondées (ndlr  notre article du vendredi 1er avril  2106, « Dr Oumar Mariko au forum de Kidal : « Une bravoure à saluer et à conter à la future génération »). Je vous avoue que la seule motivation qui m’a guidée à partir à Kidal, c’est la recherche de la paix, le retour de la sécurité dans notre pays, l’instauration du dialogue entre maliens de tous bords pour la résolution définitive de ce problème qui ne profite pas au peuple malien et à l’ensemble des travailleurs de ce pays. Mais, il faut aussi admettre que ce problème profite à certains maliens. Ce qui est certain, c’est que ce combat ne profite pas au maximum de maliens qui se trouvent de Kayes à Kidal. A mon avis, il est temps qu’on mette le doigt sur les questions qui ont motivé cette rébellion. Et aussi qu’on se penche  sur d’autres questions qui peuvent mobiliser des maliens sur des chemins non souhaités. Ce qui nous permettra véritablement de panser les plaies et fixer la mémoire sur la base de la justice et de la volonté d’un pays qui va se sortir d’affaire. Toutes les grandes nations du monde ont connu leur période de tragédie. Mais la grandeur d’une nation, c’est sa capacité de pouvoir sortir des tragédies et de poser des actes forts pour les citoyens qui vivent en ce moment et ceux  qui  vont venir. Je pense que le Mali doit s’inscrire dans cette dynamique parce que, en réalité le pays a traversé beaucoup de tragédies et notre génération ne doit pas être incapable de pouvoir transcender la situation actuelle. C’est une mission historique et il faut que nous puissions parvenir à l’accomplir. Sans fanfaronnade et sans calculs mesquins, nous devons nous y engager ».

Le pouce : Que peut-on retenir du forum de Kidal ?

Dr Oumar Mariko :« Ce qui est à retenir de ce forum, c’est que les préoccupations des « kidalois » ont été largement débattues, notamment les questions qui intéressent la région dans la mise en œuvre de l’accord pour la  paix et de la réconciliation nationale. Les débats ont essentiellement portés sur les mécanismes qui ont pour but de favoriser la sécurité et le retour  de l’administration et des réfugiés. Aucune remise en question de la part des hautes autorités de la CMA, en ce qui concerne l’unité du Mali, de l’Etat malien, du gouvernement malien. La preuve, une motion  a été faite pour le président de la république, une autre pour l’Assemblée nationale pour le travail qu’ils ont fait dans la consolidation de la paix au Mali. Aujourd’hui, les dirigeants de la CMA ont une haute conscience qu’il faut aller vers la paix dans l’unité et dans la justice. Je crois que c’est ça que nous devons retenir fondamentalement du forum de Kidal ».

Le Pouce : Quelle appréciation faites- vous de l’absence du gouvernement et de la plateforme à ces assises ?

Dr Oumar Mariko :« Hélas, c’est un rendez-vous capital manqué de la part du gouvernement. A mon avis, les ministres en charge de ce dossier du nord ont manqué de hauteur. Ils n’ont pas pu prendre la mesure de l’enjeu actuel des besoins de paix des populations de Kidal et du peuple malien. Ils n’ont pas non plus mesuré les besoins d’unité de notre peuple. Je pense que les membres du gouvernement en charge de ce dossier, que ce soit le ministre de la Décentralisation, le ministre de l’Administration territoriale, le ministre de la sécurité et de la protection civile, le ministre de la Réconciliation nationale, le ministre de la Solidarité, de l’Action humanitaire et de la reconstruction du nord, ont raté un évènement. Ils pourront se rattraper ou en tirer toutes les conséquences de cette baisse de hauteur de vue.  Il m’est difficile de croire que la plateforme  a de façon souveraine pris la décision de ne pas aller à Kidal. Si c’était le cas, c’est dommages. Et c’est le cas. Qu’est-ce que la plateforme a fait des 100 millions de FCFA que le gouvernement lui a donnés. Aussi, qu’est-ce que le gouvernement  a fait du reste des 200 millions de FCFA qui sont sortis. On a inondé l’opinion en disant qu’il y a 400 millions de FCFA qui sont sortis. Une chose est certaine, les 100 millions de FCFA  qui ont été remis à la CMA et les 100 millions de FCFA qui ont été donnés à la plateforme, ne sont pas sortis du trésor du Mali dans les normes. Ce  qui montre encore une fois que le gouvernement a beaucoup de chose à revoir dans sa façon de gérer le pays ».

Le pouce : un appel ?

Dr Oumar Mariko :« Le premier appel que j’ai à lancer, c’est dire aux uns et autres de faire attention avec les astuces qu’on utilise aujourd’hui. Il faut que les Maliens se lèvent pour mettre fin à ces pratiques. Je demande aux gens de Kidal, à tous les mouvements, de répondre à ceux qui  disent que Kidal n’est pas du Mali ou ne fait plus du Mali, qu’ils ne sont pas plus maliens qu’eux. Je demande aux kidalois de leur dire qu’ils n’ont pas plus le devoir ou le droit d’être des responsables de la nation malienne et d’agir en conséquence. Je crois que c’est la seule réponse que les populations de Kidal et les responsables des mouvements doivent donner à ceux qui prétendent  dire que Kidal est devenue ceci ou cela. La deuxième chose, j’interpelle le gouvernement à travers les ministres en charge du dossier du nord, de faire  des efforts, d’éviter d’écouter leur ego, de faire  extrêmement attention à la souffrance de notre peuple, de faire extrêmement attention aux difficultés que les populations de Kidal connaissent aujourd’hui. Et de comprendre une fois  pour toute que notre souveraineté est atteinte dans son fondement. Que chacun prenne cette mesure et pose des actes de souveraineté. C’est d’abord de faire en sorte que les maliens puissent se retrouver. Le  deuxième acte de souveraineté sera en ce moment de savoir comment nous allons décider et discuter de notre sort comme nous l’entendons un peu partout. Aujourd’hui, les populations de Kidal ne peuvent pas faire ce qu’ils veulent à Kidal. Seule la communauté internationale décide du sort de tout le monde. Ici, nous avons été transportés par la communauté internationale, fouillés par la communauté internationale, identifiés par la communauté internationale, et ramenés par la  communauté internationale. Cela n’est pas une fierté pour nous Maliens.  Notre orgueil de Maliens  doit nous pousser à sceller ensemble  la paix pour pouvoir avancer. C’est un appel que je lance à tous les Maliens de tous les bords pour que nous puissions avoir une pensée pieuse pour tous ceux qui sont morts, pour ce combat et nous donner comme devoir de pouvoir le régler définitivement ».

Entretien réalisé par Jean GOÏTA

Honorable Oumar Mariko, président de Sadi :

 « La mise en place des autorités intérimaires ouvre la voie aux débats politiques à Kidal »

La question de la mise en place des autorités intérimaires adoptée par l’Assemblée nationale, était l’un des sujets essentiels débattus lors du forum de Kidal. L’honorable Oumar Mariko, commente. Nous vous proposons son commentaire à propos des autorités intérimaires.

« Je pense que l’une des attentes fortes des populations de Kidal et celles des autres régions du nord, c’est la mise en place des autorités intérimaires. Ça fait plus de  quatre ans qu’il n’y a aucune autorité à Kidal. La nature a horreur du vide. Cette situation ouvre la voie à toutes sortes de pratiques dans ces zones. Si les populations et les groupes armés acceptent la mise en place des autorités intérimaires, ça veut dire que la main tendue à la flamme de la paix est réelle. Le fait que l’Assemblée ait voté cette loi, c’est ce qui a valu la motion à l’endroit du président de la république et de l’Hémicycle. Maintenant, dans le décret d’application, on verra ce qu’il ya lieu de faire. C’est vrai que je n’ai pas assisté aux débats, mais j’ai entendu des contradictions à la télé sur la question. J’aurai le temps de me plonger là-dedans. De toute façon, ce qui n’a pas été du goût de ceux qui contestent cette loi peut être récupéré et rattrapé s’il est fondé par le décret d’application. Le décret d’application pourra corriger les errements de la loi s’il y en  a eu ou renforcer ce que les autres ont demandé. Mais quand on entend les arguments de l’opposition à mon avis, ça me parait trop léger. Parce qu’en fait, c’est une question de représentation. Qu’on ne se voile pas la face, les partis de l’opposition, les partis au pouvoir, les partis qui ne sont ni au pouvoir, ni à l’opposition, chacun à ses hommes dans la CMA, dans la plateforme et dans la population, tout court de Kidal. Il ne faut pas qu’on se trompe par rapport à cette situation. La mise en place des autorités intérimaires ouvre la voie au débat politique et à l’activité politique des partis politiques à Kidal. Ce qui n’est pas une réalité aujourd’hui.  Kidal est prise en charge par les autorités intérimaires, personne ne pourra interdire les partis à mener à bien leur activité politique à Kidal. La quête de la paix n’est pas une marche lumière. Il y a des hauts et des bas. Il ya parfois des hauts responsables qui ont tendance à remettre en cause les acquis. Mais il faut avoir la tête froide et le cœur chaud pour éviter que les acquis soient mis en question. »

Propos recueillis par Jean Goïta

 

PARTAGER

44 COMMENTAIRES

  1. Oumar Mariko ne sais pas ce qu’il dit ici au Mali tout le monde le sais, donc je ne voie pas pourquoi des gens se permettent de prendre ses dits en importance.

    • M Mariko donne et cite des faits:

      – Expliquez nous alors et simplement oú sont partis les millions que notre gouvernment a dilapidé parci par lá…Pas certainment de leur propre poche, mais du simple contribuable malien!

      – On peut ne pas l´aimer M. Mariko, mais regardons la réalité!!!

  2. Moi je dis à ce Oumar Mariko que la grandeur d’un homme c’est sa dignité,sa parole.Lui quelle est sa parole?On ne sait pas où le mettre finalement.Il ne sait pas ce qu’il veut ce monsieur.Il est donc prétentieux de sa part de vouloir faire une quelconque morale aux gens.

      • D´accord avec vous!
        En y ajoutant tous ces ministres et autres en charge du dossier Nord Mali…

    • M Mariko donne et cite des faits:

      – Expliquez nous alors et simplement oú sont partis les millions que notre gouvernment a dilapidé parci par lá…Pas certainment de leur propre poche, mais du simple contribuable malien!

      – On peut ne pas l´aimer M. Mariko, mais regardons la réalité!!!

  3. le président IKB est un homme courageux qui oeuvre pour le bonheur du peuple malien. les actes posés par le président pour le retour définitif de la paix sont salutaires. nous sommes avec vous car la vie de la nation vous y tenez.

    • Qu’est-ce que le président IKB a fait pour le bonheur du peuple Malien ? QUOI ? 😯 😯

  4. Le temps est venu pour les uns et les autres de se faire une idée de Mariko Oumar.Ce monsieur est selon lui membre de la majorité présidentielle.Cependant ces propos nous laissent croire le contraire.Comment appelle t’on un homme pareil?Un hypocrite.Or les hypocrites il faut s’en méfier.

  5. C’est pour ce faire voir que ce Mariko s’est rendu à KIDAL.Un invité indésiré à kidal.voilà comment il a été traité par les kidalois.

  6. Qui s’assemblent se ressemblent.Les ex rebelles et Oumar Mariko ont les pieds dans les mêmes chaussures.Donc cela n’est pas étonnant de voir un tel discours venant de ce ennemi de l’Etat malien.

  7. Je pense que ce monsieur est plus tordu qu’on l’imaginait.Sa participation à ce forum nous donne la preuve que c’est un ennemi de l’Etat malien.Ce discours nous fait penser qu’il fait parti des ex rebelles qui font tout pour ne pas aller à la paix.Oumar mariko doit rester à kidal pour toujours je pense.

    • M Mariko donne et cite des faits:

      – Expliquez nous alors et simplement oú sont partis les millions que notre gouvernment a dilapidé parci par lá…Pas certainment de leur propre poche, mais du simple contribuable malien!

      – On peut ne pas l´aimer M. Mariko, mais regardons la réalité!!!

  8. Tout le peuple malien attend de voir ce que ce forum de Kidal va apporter au mali. Il faut que les parties impliquées dans ce forum doivent respecter leur engagement pour le retour de la paix soit définitif.

  9. C’est un hypocrite ce Mariko.Ce genre de personnes il faut s’en méfier.Il ne vaut pas mieux que les djihadistes.Il faut le considérer désormais comme tel

    • M Mariko donne et cite des faits:

      – Expliquez nous alors et simplement oú sont partis les millions que notre gouvernment a dilapidé parci par lá…Pas certainment de leur propre poche, mais du simple contribuable malien!

      – On peut ne pas l´aimer M. Mariko, mais regardons la réalité!!!

  10. Des gens comme Mariko doivent être bannir de la politique malienne…
    Comment un homme peut-il être si contre sa propre nation ?

  11. Les ex rebelles ne pouvaient inviter que leur acolyte ennemi de notre pays Oumar Mariko.Et il n’a pas failli à sa mission de colportage.

  12. Ce traître de Oumar Mariko est aller à kidal au nom de qui?A son nom propre je suppose.Il ne finira jamais d’amuser la galerie.

  13. Mariko m’as déçu, il faut le dire, en ce moment nous devons tous être des maliens unis derrière une seule et unique cause.

  14. tu penses que ça c’est un bon nom pour toi en te faisant appeler l’enfant terrible du mali, tu n’aura rien et ferme ta bouche aigris

  15. Je pense que Oumar Mariko doit tenir une conférence de presse et dire à l’opposition son avis sur l’adoption de loi relative aux autorités intérimaires.Il est bon pour faire amuser la scène politique malienne ce monsieur.

  16. Nous malien devons savons que ce forum de Kidal est bienvenu vu les mesures qui ont été prises pour la recherche de la paix avance. avec la mise en place des autorités intermédiaires le mali pourra faire un ouf de soulagement. Il faut croire à ce forum de Kidal car l’administration malienne sera représentée partout dans le nord.

  17. ce monsieur est un ennemie du pays car il a participé à la rencontre des rebelles en Mauritanie. et aujourd’hui il se fait comme un innocent qui n’est au courant de rien

  18. un aigri de la république, ce Mariko tu pense bien faire. il faut te faire remarquer de façon positif et non négativement.

  19. IL a finalement eu un moyen de transport pour rentrer à bamako celui là.Un traître qui n’a pas les moyens pour son simple déplacement.

  20. Je pense qu’il faut saluer tous les participants à ce forum qui est sensé à faire revenir la paix au mali. La MINUSMA se devait d’être sur le terrain car cela faire partie de leur mission. Tous voulons un retour de paix définitif dans notre pays.

  21. Dr Mariko on a besoin de vous dans les hôpitaux et non sur la scène politique car politiquement tu es nul.

  22. notre gouvernement malien est prêt à tout pour le retour de la paix. il est plus facile de faire la guerre que de faire la paix. le gouvernement est dans un processus qui est la voie diplomatique, nous peuple malien devons soutenir le gouvernement pour le retour de la paix.

  23. Je pense que le forum de Kidal est une victoire pour le gouvernement malien qui aura ses institutions présentent à kidal et autres. un grand pas que notre gouvernement vient d’accomplir. Bravo et continuer et vous y arriverez.

  24. Moi je me demande au nom de qui Mariko fait sa proposition de rencontre entre les ex-rebelles de la CMA et les autorités politiques et militaires de notre pays?
    Personne ne lui a donné mandat de faire cette proposition peut être qu’il trouvera des acteurs politiques et militaires autres que les nôtres peut-être dans une autre république.

  25. Le gouvernement ne saurait laisser tomber le processus en cours car il s’est totalement investi pour que nous soyons à ce stade aujourd’hui. La non participation du premier ministre est un accord commun entre le gouvernement et les groupes armées. De toutes les façons la plate forme connait bien les objectifs du gouvernement.

  26. Mariko est un imposteur et opportuniste. C’est l’indique de ces groupes armés qui ne cessent de plonger le pays dans le désespoir et la misère. Le peuple a maintenant découvert le visage de ce Mariko

  27. Il faut certaines personnes sachent que le Mali n’est un patrimoine privé où chacun fait ce qu’il veut. Nous sommes dans un état et l’on doit savoir respecter les lois et les autorités qui l’incarne. Mariko ne peut pas se mettre en marge de cela.

  28. Mariko est un voyou de la pure espèce. Il a su cacher son jeu et maintenant il se voile au grand jour. Il doit être entendu sur les raisons de cette invitation à Kidal en l’absence des autres officiels

  29. Mariko est un criminel de la pure espèce. On ne peut rien attendre de ces politicards. L’état doit dissoudre son parti et doit être chasser de notre hémicycle car il ne peut plus parler au nom du peuple.

  30. C’est une raison de plus de se méfier de ces vendeurs d’illusions car ils n’ont rien à faire avancer ce pays si ce n’est de créer des problèmes pour se remplir les poches.

  31. Les opposants maliens ne pensent qu’à eux mêmes et ils oublient le peuple pour qui, ils disent se battre. Je ne pense pas que c’est le peuple qui a demandé à Mariko de lier une amitié avec le MNLA, ces djihadistes qui endeuillent notre pays nuit et jour.

  32. Le peuple sait maintenant le complot que ces opposants trament contre le pouvoir. Le président a joué un franc jeu avec la CMA en finançant le forum. On a demandé un report mais elle a refusé et malgré cela Mariko est à Kidal. Pourquoi?

  33. Je vois à travers cet article que le départ de Mariko à Kidal est une mise en scène. Je sais pas en quoi cet acte est qualifié de bravoure ou une leçon pour des générations futures. Ce Mariko est un bandit et n’a pas trop de parler au nom du peuple malien

  34. “…Et c’est le cas. Qu’est-ce que la plateforme a fait des 100 millions de FCFA que le gouvernement lui a donnés. Aussi, qu’est-ce que le gouvernement a fait du reste des 200 millions de FCFA qui sont sortis. On a inondé l’opinion en disant qu’il y a 400 millions de FCFA qui sont sortis. Une chose est certaine, les 100 millions de FCFA qui ont été remis à la CMA et les 100 millions de FCFA qui ont été donnés à la plateforme, ne sont pas sortis du trésor du Mali dans les normes. Ce qui montre encore une fois que le gouvernement a beaucoup de chose à revoir dans sa façon de gérer le pays »….”
    Arrete de faire de la politique un. Toute ces questions, c’est toi qui mieux place pour y repondre. Alors pourquoi venir les etaler dans un journal alors que c’est TON BOULOT, TON DROIT ET TON DEVOIR, DE CONTROLER, DE VERIFIER ET EN CAS DE BESOIN, DE DEFENDFE. Parler parler la ne resoud rien….

    • Je me demande si les intervenants arrivent a comprendre ce qui veut dire une democratie et un leader. Mariko est le seul meilleur homme politique au Mali de nos jours. Je ne vois pas ce qu’il a fait qui soit contre son pays. Il est parti a Kidal pour montrer aux Maliens/Maliennes qui Kidal c’est au Mali et mettre en echeque ce mechanisme de faire croire aux Maliens/Maliennes que Kidal ne fait pas parti du Mali et continue a creer des problemes aux populations Maliennes qui souffrent dans le nord du Mali. Mariko est entrain de montrer aux Maliens/Maliennes que le Mali est sous tutelle de la communaute internationale avec la main invisible de la france le sponsor de la rebellion au Mali et le seul pays oppresseur a avoir son armee partout en Afrique. Le probleme Touareg peut prendre fin des demain si les uns et les autres au Mali se donnent la main et laisser de cote les interets egoists et autres. Je vous dis Maliens/Maliennes si vous voyez que les imperialistes detestent un de vous, ils faut se dire que ce dernier fait votre affair car tout ce qui vont leur affair n’ont rien a craindre. Ils peuvent aller et revenir de l’occident sans etre inquiete parce qu’ils sont deja les marionettes aux services de ces memes imperialistes. Ce n’est pas pour rien que Mariko et Aminata D. Traore ont ete refuses le visa d’entree en Europe. Aussi, faire partir de la majorite ne veut pas dire de se taire sur des choses qui ne marchent pas. Dire la verite dans sa famille ou crier des injustices ne veut pas dire que tu ne fais pas parti de la famille ou que tu n’aimes pas ta famille. De grace Maliens/Maliennes ouvrez les yeux a reconnaitre le patriotisme et la bavoure de Mariko. Il n’est jamais allez en dehors du Mali vendre le Mali a vil prix comme pas mal de gens l’ont fait raison pour laquelle ils ne peuvent pas parler a haute voix au Mali. Au contraire, les imperialistes n’aiment pas Mariko parce qu’ils savent que c’est le patriote fait qu’il faut ecarte. Si je comprend bien, certains Maliens/Maliennes veulent que tous les Maliens/Maliennes restent bouche b comme ils l’ont fait au temps de ATT, tout le monde voit le resultat aujourd’hui. Si ATT etait un travailleur, il faut reconnaitre qu’il y avait beaucoup d’ apatrides au tours de lui qui ont vendu le Mali a la frances et ses amis qui sont entrain de rendre la vie impossible au Malies/Maliennes. Je pense qu’avoir la haine contre quelqu’un sans prendre en compte son devouement pour son pays est tres triste au Mali. Pensez a la population du nord du Mali et ceux ces camps de refugiers. Il n’est pas dans l’interet du Mali de trainer les pieds devant cette situation.

Comments are closed.