Habib Sylla, président du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur : « Cheick Modibo Diarra est un patriote»

3 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

M. Habib Sylla est le président du Haut Conseil des Maliens de l’extérieur. En séjour à Bamako, il a bien voulu nous accorder une interview à chaud, après la démission du désormais ex-premier Ministre Cheick Modibo Diarra.

Habib Sylla

Maliba-Info : Quelles sont, M. SYLLA, vos impressions, par rapport à la situation actuelle du pays et au regard de la démission du PM ?

M. Habib SYLLA : la situation actuelle du pays ne laisse personne  indifférente, eu égard à ce qui vient de se passer. Cependant et à mon humble avis, je pense que si le bonheur  et la souveraineté de notre pays doivent passer par là, je ne vois aucun problème.

Peut-être que dans le fond, ils [les auteurs de la démission forcée du PM] ont agi  dans le sens d’une recherche de solution à la crise qui affecte le Mali (bientôt dix mois que cela perdure), mais je perçois la chose dans son vrai contexte. Chacun est libre de ses opinions surtout en cette période où nos institutions sont perturbées.  La situation est véritablement compliquée.

Compliquée ? Mais comment et pourquoi ?

L’on connait tous, la situation qui prévaut dans notre pays depuis quelques mois. Il y a blocage dans la mesure où le Président de la République par Intérim a été investi par la constitution pendant que le Premier Ministre sortant est nommé selon les termes de l’Accord Cadre. Il y avait un manque de cohésion et de solidarité au sommet de l’Etat.C’est l’ex junte qui a choisi le premier ministre. Voilà toute l’erreur !

Tout le monde se souvient des déclarations du Capitaine Amadou Haya  SANOGO lorsqu’il disait que le président intérimaire a quarante jours conformément à la constitution. Le Premier ministre a certainement compris la chose en sa manière. Mais suite à la pression exercée par la CEDEAO, le mandat de Dioncounda a été prolongé d’une année. Comme quoi, le Mali, se trouve dans une situation exceptionnelle. Mais je trouve que le maintien du président Dioncounda Traoré  de la transition est normal.

Mais comment éviter le blocage ?

Je pense qu’il fallait un premier ministre qui exécute les ordres du Président de la république; avoir un Gouvernement solidaire envers le président et, à mon avis, le Gouvernement ne peut pas fonctionner sans des concertations entre décideurs. Tous les espoirs étaient fondés sur l’ancien premier ministre que nous tous, connaissons. Reconnaissons, cependant que même si sa gestion n’a pas comblé toutes les attentes, qu’il reste, quand même, un patriote.

Un message à l’endroit des autorités maliennes et des maliens de l’extérieur ?

M. Habib SYLLA : je salue d’abord le courage du capitaine Amadou Haya SANOGO. C’est ensuite un message de vœu à l’endroit du nouveau premier ministre, M. Diango CISSOKO, un homme honnête, sincère, humble et à qui je souhaite un Gouvernement compétent capable de répondre aux attentes du peuple malien. Je souhaite vivement  l’union sacrée de tous les maliens.  Que Dieu bénisse le Mali dans son unité, son indivisibilité et sa laïcité !

Propos recueillis par Lassa

3 Réactions à Habib Sylla, président du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur : « Cheick Modibo Diarra est un patriote»

  1. la remarque elle est pertinente il y avait une manque de cohesion et de solidarite au sommet de l’etat…merci M.SYLLA

  2. Diango est certainement un homme humble, mais pas hônete et sincère, si non il ne pouvait pas travailler avec GMT puis avec ATT et au poste aussi important qu’est le SEGAL de la Présidence.Que dire quant il ne cesse de chanter à tout vent qu’il travaille sous l’autorité du Président par interim alors tout le monde sait que le pouvoir est à Kati et qu’il n’est certainement pas l’homme que Dioncounda aurait choisi à ce poste n’eut été la volonté manifeste des putchistes.Où est donc l’honneteté et la sincérité?

    • Douglas Kan

      Je suis d’accord qu’il est honnete et sincère, c’est pourquoi il a loyalement servi tous les pouvoirs dont tu connais.