Hassan Ag Fagaga : « Un jihadiste n’est qu’un homme comme les autres, avec une Kalach »

1
Hassan Ag Fagaga : « Un jihadiste n’est qu’un homme comme les autres, avec une Kalach »
Un rebelle du MNLA à Kidal (nord), le 25 juillet 2013. © Rebecca Blackwell/AP/SIPA

L’assemblée régionale de Kidal n’est toujours pas opérationnelle. Pourtant Hassan Ag Fagaga, qui préside les nouvelles autorités intérimaires, y est installé depuis février. Rencontre avec un ancien chef rebelle qui a aujourd’hui une grande responsabilité dans l’application de l’accord de paix d’Alger.

Jeune Afrique : En tant que nouveau président du conseil régional de Kidal, quel message adressez-vous aux Maliens ? 

Hassan Ag Fagaga : Je dis au peuple malien que la solution à la crise doit venir de l’intérieur du pays. Nous devons compter sur nos propre moyens et nos propres forces armées et non pas sur ceux qui viennent de l’extérieur.

Pourquoi le conseil régional ne fonctionne toujours pas à Kidal ?

D’abord, parce que nous n’avons pas encore fait la passation de service avec l’ancien bureau. Le gouvernement n’a envoyé ni le gouverneur ni le ministre de la Décentralisation pour que cela se fasse. C’est un blocage qui vient du gouvernement malien comme c’est le cas avec beaucoup d’autres structures prévues par l’accord de paix.

Pourtant il y a quelques semaines, le gouverneur était venu à Kidal, mais c’est vous qui avez refusé de le recevoir…

Le gouverneur était venu sans en informer quiconque. Lorsqu’il a atterri dans le camp de la Minusma à Kidal, il a commencé à appeler les gens au téléphone pour qu’on vienne le récupérer. Nous étions surpris par son arrivée, tout comme le bureau régional de la Minusma. L’arrivée du gouverneur n’était pas organisée, il est retourné à Bamako. D’ailleurs, le gouverneur lui-même a reconnu qu’il avait tort de venir ainsi.

La visite du gouverneur doit être sécurisée par le Mécanisme opérationnel de coordination (MOC), mais pourquoi tardez-vous à en donner la liste des membres ?

D’abord parce que la Minusma n’a pas encore aménagé le camp du MOC à Kidal. Ce travail doit prendre quelques semaines. Nous voulons établir cette liste à la veille du départ de nos combattants au MOC pour éviter de fâcher des chefs d’unités ou de combattants, car beaucoup de gens veulent intégrer le MOC. Si cette liste est établie quelques jours avant, il y a aura des fuites et certains viendront se plaindre pour demander une place.

…..lire la suite sur jeuneafrique.com

PARTAGER

1 commentaire

  1. comrades a jahadist in Mali or/plus Africa is a MISGUIDED MAN WITH A RIFLE UNLIKE OTHER MEN WITH A RIFLE. Key is a jahadist is with a rifle misguided plus evil thus we have to take on a kill or be killed total disposition in dealing with jahadists. Anything less is stupid. It is being stupid that caused all problems we now confront in Mali or/plus Africa. NO MORE STUPID BUNTU. Very much sincere, Henry Price aka Obediah Buntu IL-Khan aka Kankan.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here