Mali : «La France s’enferme dans une logique infernale»

30 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Photo du compte Twitter de Matthieu Guidère

Pour le spécialiste d’al-Qaida au Maghreb islamique Mathieu Guidère, la France n’a réussi qu’à exacerber les menaces contre ses ressortissants en soutenant une intervention militaire au Mali.

LE FIGARO - Que vous inspire le communiqué d’al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi) accusant Paris de bloquer le dialogue pour la libération des quatre otages enlevés en 2010 au Niger?

Mathieu GUIDÈRE - La nouveauté, c’est qu’Abou Zeid, le chef du groupe qui détient les otages français, s’exprime lui-même pour la première fois. Il répond à la vidéo mise en ligne le 8 décembre par Clément Legrand, le frère d’un des otages. Il donne aussi un point de vue sur les négociations sensiblement différent de la version fournie par le gouvernement français depuis plusieurs mois.

Qui croire?

Il est évident qu’il y a un menteur ou un malentendu dans cette affaire. Abou Zeid dit que depuis la mort de Ben Laden, ce dossier, qui était supervisé par al-Qaida central, l’est désormais par Aqmi et que, depuis un an, il envoie des signaux au gouvernement français, mais que rien ne se passe.

Paris, de son côté, affirme agir discrètement pour obtenir la libération des otages. Que faut-il en conclure? Soit le gouvernement français n’a pas les bons intermédiaires pour communiquer avec le groupe d’Abou Zeid, mais ce serait alors un peu étrange puisque Clément Legrand a réussi à le faire assez aisément, via sa vidéo, en une quinzaine de jours. Soit nous sommes dans un jeu de poker menteur. Qui ment? D’un côté, le gouvernement français prépare une intervention militaire de la force africaine au Mali. De l’autre, il est possible qu’Abou Zeid instrumentalise le dossier des otages français pour imposer son hégémonie au sein d’Aqmi, en proie actuellement à une guerre des chefs. Un autre dirigeant d’Aqmi, Moktar Belmoktar vient de faire sécession après avoir été démis de ses fonctions. Dans cette compétition pour le leadership d’Aqmi, il y a aussi le groupe Mujao (Mouvement pour l’unicité et le Jihad en Afrique de l’ouest) qui a réalisé presque tous les enlèvements de l’année 2012.

La France a-t-elle infléchi sa politique sur le dossier des otages en refusant de payer des rançons?

L’actuel gouvernement essaie, me semble-t-il, de faire comprendre aux groupes terroristes qu’un citoyen francais lambda ne représente pas le gouvernement francais et par conséquent, que le rapt d’un ressortissant français n’infléchira pas la politique étrangère de la France.

En fait, officiellement, l’état français a toujours refusé de payer des rançons. Je pense qu’effectivement il ne l’a jamais fait directement et que les paiements sont passés par d’autres canaux. Cependant, je m’étonne que l’employeur des quatre Français détenus depuis trois Noëls, à savoir le groupe Areva et Satom cité dans la vidéo d’Aqmi, soient si absents.

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, vient d’annoncer qu’une intervention militaire au Mali pourrait avoir lieu dès le premier semestre 2013. Cette intervention a-t-elle une chance de réussir?

Cette intervention militaire ne recueille pas l’approbation de tous les États de la région. Qui plus est, leurs armées ne sont pas toutes prêtes, les autres pays européens sont réticents. Les Américains y vont eux aussi à reculons. Ils nous soutiennent diplomatiquement, mais ne veulent pas aller sur le terrain. Dans ce dossier, la France fait preuve d’un volontarisme, voire d’un activisme étonnant, elle semble très va-t-en guerre et quasiment seule parmi les pays occidentaux. Et cela est en train de changer son image dans la région alors qu’elle venait d’acquérir grâce au Printemps arabe un formidable capital de sympathie.

La France s’est enfermée dans une logique infernale. Plus le gouvernement annonce qu’il va intervenir au Mali en soutenant une force africaine, plus il y a d’enlèvements de Francais. Quand on prétend lutter contre le terrorisme, on ne procède pas par des effets d’annonce. La lutte contre Aqmi ne peut s’appuyer que sur un travail de renseignements, de frappes chirurgicales, de drones. Obama a démontré l’efficacité de cette stratégie. Or, depuis neuf mois, c’est à dire depuis que le nord du Mali est sous domination de groupes islamistes, nous assistons à une série d’annonces sur une intervention militaire qui n’interviendrait pas plus tard que septembre prochain. C’est à dire que l’on donne quelques mois supplémentaires aux islamistes armés pour se renforcer.

De plus, occuper militairement des territoires qui réclament leur autonomie ou leur indépendance est une stratégie vouée à l’échec. Il existe d’autres moyens d’agir. D’autant qu’Aqmi montre des signes de dissensions internes importantes. L’Algérie, seul pays à détenir les moyens et l’expérience de mener une telle intervention, y est hostile et mise sur une solution politique. Les autorités algériennes sont ainsi parvenues à réunir vendredi dernier les chefs islamistes des Touaregs maliens d’Ansar Dine (Défenseurs de l’Islam) qui tiennent Tombouctou ainsi que la majeure partie du nord du Mali, et ceux, laïques, du MNLA (Mouvement national de libération de l’Azawad, NDLR) pour signer un protocole d’accord après que ces deux groupes se soient entretués pendant des mois.

lefigaro.fr/

30 Réactions à Mali : «La France s’enferme dans une logique infernale»

  1. nonalinertie

    C’est sûr que le Mali va se démerder avec ses voisins. Nulle part au monde, une minorité n’a dominé une majorité pour l’éternité. Mais l’Algérie n’a aucun intérêt à long terme d’exporter ses criminels chez ses voisins. Tu ne peux pas dormir tranquille alors que l’incendie fait rage chez ton voisin!!!!!

  2. Toufan

    Ce Guide touristique pense qu’il connait quelque chose du sahel, il se trompe. Il n ya aucune différence entre mlna et ançardine. Le mlna est la branche politique d’ançardine. Même ançardine que les gens pensent ne demande pas la division du Mali se trompent. Ançardine et mlna ont le même agenda concernant le nord u Mali. Quand il parle de laicité du mlna, il se trompe, le mlna n ‘a jamais été laic. C’est quand ils ont signé leur accord de fusion avec les mouvements islamistes que leurs conseillers (lobby) étrangers leurs ont fait savoir que vous venez de faire une grosse erreur. Pour sauver la face et e pas perdre vos soutiens étrangers ajouter le mot laic dans vos papiers. C’est pour vous dire que c’est un jeu qui continue tant que le Mali n’aura pas un Etat fort.

  3. ߛߺߋߺߞߺߎ߬

    ߓߺߍ߲߬ߓߺߊ߬ߟߺߌ߬ߦߺߊ߬ߛߺߏ ߓߺߏ߬ߢߺߊ߯ ߓߺߏ߬ߢߺߊ߬ ߟߺߏ߲ ߞߺߟߺߋ߲ ߕߺߏ߲ߓߺߏ߫. ߣߵߏ߬ ߕߺߍ߫ ߡߺߊ߬ߟߺߌ ߞߺߊߺߓߺߌ߬ߛߺߊ߬ ߣߺߌ߲߬ ߦߺߋ߬

    Bènbaliya so bogna bogna lon kélén tombon, n’o tè mali kabissa nïn yé

    N’ko karan kagnïn, bawo yedelon kabissa so lon di.

  4. tienimango

    sanogo et sa bande de fuyards n,iront jamais au front…..la france aussi n,est pas obliger de venir nous aider…..

  5. npogo

    L’ALGERIE EST ENTRAIN DE CORROMPURE DES RÉSPONSABLES À TOUS PRIX AU PROFIT DE AQMI, MONSIEUR LE SPÉCIALIS COMBIEN L’ALGÉRIE T’A PAYER COMME LE PRIX DE TA CONCIENCE?
    CETTE INTERVENTION MILITAIRE VA DÉMASQUÉS BEAUCOUPS DE SÉCRÈTS DE AQMI SURTOUS LE ROLE DE L’ALGERIE ET SES COROMPUS DANS CETTE ORGANISATION CRIMINEL.

  6. fazer1000

    Une chose est sur c’est « aux Maliens » de ce démerder(ou avec la CDAO ça change rien)
    Arrêtez de pleurer sur le manque d’aide ….des ex-colonies que vous insultez à longueur de temps, c’est facile d’accuser sans assumer et donc à toujours reporter aux autres vos problèmes, bref le message est clair : démerdez-vous …..sans aide ni argent vous ne les méritez pas…vous allez crever comme des cons!…

  7. CE MONSIEUR HERVE AVEC SA GUEULE N’EST PAS ET NE SERRA JAMAIS FRANÇAIS. C’EST UN SIMPLE ARABE FILS D’IMMIGRE ARABE ALGÉRIEN EN FRANCE. C’EST UN HOMME BON A ABATTRE PAR LES MALIENS.

  8. L'homme de tenebres

    En ce qui me concerne, je ne crois pas à quelque chose de serieux de la part des français. Il n’ya pas ce qu’ils n’ont pas raconté lorsqu’il s’est agi d’attaquer l’afghanistan. Les politiques français ont fait savoir au peuple que c’est leur securité qui est directement menacée par les talibans. Une decenie après, on voit paris retirer ses hommes du champ de combat laissant ainsi leurs amis americains et autres seuls face aux barbus. Pourquoi les croire maintenant? De toute façon l’avenir nous dira.