Me Zoumana N’Tji Doumbia : « Je suis à la disposition de la jeunesse »

Commentaires fermés [-] Texte [+] Email Imprimer

A la fin de la finale la coupe des juniores qui s’est jouée le 21 septembre dernier, le parrain Zoumana N’Tji Doumbia, président de l’Association des Notaires du Mali et non moins secrétaire politique du bureau national de la Convention Démocratique Sociale (CDS) a été rapproché par nos soins.

L’interview !

 

Relais : Quelles sont vos impressions sur la finale de cette coupe dont vous êtes le parrain ?

ZND : Je suis vraiment content, l’atmosphère était bonne. Nous avons assisté à un très bon match.

Relais : En dehors du football, avez-vous d’autres ambitions pour la jeunesse de Bougouni ?

ZND : J’ai l’habitude de dire que je dois tout à cette ville qui m’a vu naître et grandir. Tout ce que je peux faire  n’est de trop pour Bougouni.

Je suis à la disposition de la jeunesse,  en dehors du sport, je suis prêt à apporter  ma contribution dans le cadre de la réalisation de toutes les initiatives pour lesquelles je serai sollicité.

Relais : Quel appel avez-vous à l’endroit de la population et plus particulièrement de  la jeunesse de Bougouni ?

 ZND : Je dis à la population en général et à la jeunesse de Bougouni en particulier de s’unir. C’est  seul  dans l’union que nous pouvons réussir tout ce que nous voulons. C’est à cause de l’union que Bougouni a remporté la coupe du Mali. C’est également grâce à cette union qu’on n’est parvenus à inscrire le nom de Bougouni dans les annales du football malien. C’est la première fois qu’un cercle du Mali remporte cette coupe. Je demande à la jeunesse d’être unie, car dans la division on ne  peut rien faire.

Relais : Quel est votre mot de la fin ?

ZND : Je tiens à remercier le comité communal sportif  d’avoir choisi ma modeste personne pour parrainer cette 1ère édition de la coupe des juniors  de  Bougouni.   Chaque fois qu’il me sollicite, je ferai de mon mieux.

Je remercie également  les autorités coutumières de Bougouni et   les personnes  qui m’ont accompagné à Bougouni pour cette finale.

Propos recueillis par

Seydou KONE

SOURCE:  du   28 nov 2012.