Mme Assory Aicha Belco Maiga, présidente du conseil de cercle de Tessalit à propos de la libération de Gao « Ma joie ne sera totale que quand Tombouctou et Kidal seront reprises »

1 réaction [-] Texte [+] Email Imprimer

La présidente du Conseil de cercle de Tessalit, Aicha Belco Maiga, est heureuse de la libération de Gao. Mais, elle estime que la libération du Mali ne sera effective que lorsque Tombouctou et surtout Kidal le seront à leur tour. Kidal d’où sont toujours parties les rébellions.

Aïcha Belco Maïga

Madame la présidente, vous venez d’apprendre que Gao vient de passer sous le contrôle de nos forces armées et de celles de France. Quel sentiment vous anime aujourd’hui ?

La grande joie ! Mais ma joie n’est pas totale. Elle le sera entièrement quand à leur tour Tombouctou et surtout Kidal seront totalement récupérées. Vous savez, libérer le nord, sinon notre pays suppose qu’il faut tuer le mal à la racine et la racine du Mali aujourd’hui se trouve à Kidal. C’est de là que sont parties toutes les rebellions…Donc, pour qu’une nouvelle rébellion ne déclenche en 2020, il faut non seulement que cesse l’impunité à l’égard des fautifs, mais aussi détruire les repaires des terroristes.

Aujourd’hui, il est de plus en plus question d’amalgame, de répressions contre les communautés touarègues. Avez-vous connaissance d’éventuels cas d’exactions ?

Je crains comme tout le monde que cela n’arrive malheureusement. Mais il faut savoir que l’amalgame n’est que la conséquence de la guerre. Il est aussi évident que cela entache notre victoire sur l’ennemi. Je prie Dieu et demande à tous les acteurs d’éviter l’amalgame et surtout des dérapages. Je leur dis, continuez dans la même voie puisque l’œuvre est noble.

En tant qu’élue de la région de Kidal, que pensez-vous de l’annonce récente de la scission au sein d’Ançar Eddine ?

Si la scission est sincère, elle c’est une bonne chose. L’on pourra faire la part des choses entre ceux qui veulent du bien de notre pays et ceux qui veulent le détruire.

Certains sont sceptiques quant aux objectifs de la France dans cette guerre et pensent qu’elle pourra obliger le Mali à accorder l’autonomie au Mnla….qu’en dites-vous ?

Je pense que la France n’ira pas jusqu’à nous demander l’impossible.  Jugez-le par vous-même et vous vous rendrez compte que cela n’est pas possible, eu égard aux fautes dont le Mnla s’est rendu coupable (casses, vols, viols, alliance avec les terroristes…). La France ne commettra pas l’erreur de nous demander cela après avoir vu surtout que les animateurs du Mnla n’ont même pas été capables de tenir leurs positions face à leurs ennemis…

Amadou Salif Guindo

 
SOURCE:  du   30 jan 2013.    

Une Réaction à » Mme Assory Aicha Belco Maiga, présidente du conseil de cercle de Tessalit à propos de la libération de Gao « Ma joie ne sera totale que quand Tombouctou et Kidal seront reprises »

  1. DIALLA

    nous remercions plus madame la presidente qui continue a ce battre pour nous le peuple malien,laissons nous vivre.