Mohamed lamine Baby à propos de la candidature d’IBK : « Nous attendons de lui l’éducation de nos enfants, l’instauration de l’identité malienne»

0
0

La visite du président du RPM, Ibrahim Boubacar Kéita, à Tombouctou a particulièrement marqué les communautés nomades de cette localité. A cette occasion, Mohamed Lamine Baby, vice-président du mouvement « IBK 2012, Une chance à Saisir » a été désigné pour transmettre un message. Pour expliquer davantage les raisons de ce grand intérêt manifesté envers la candidature du président du RPM, IBK, Mohamed Lamine Baby a bien voulu nous accorder l’interview dont la teneur suit :

Le président du RPM et candidat à l’élection présidentielle 2012 est en visite à Tombouctou. Quelle signification donnez-vous à sa présence, en ce moment particulier et difficile?
Pour nous c’est une visite particulière et c’est un moment difficile. Donc il faut partager les peines avec ses partisans et on ne reconnait ses amis que l’lorsque nous sommes dans des situations difficiles. Il a prouvé sa grandeur, sa sagesse et sa force de courage pour le Mali. Sachez qu’en toute réalité, ça nous a touchés et çà nous va droit au cœur. Il a prouvé sa solidarité pour le peuple du nord. C’est pour cela que nous sommes venus en masse pour le soutenir et lui montrer qu’on est avec lui.

En termes de représentativité, quelles sont les personnalités qui sont venues pour accueillir IBK ?
Toute la communauté arabe, toutes les couches sociales, sont présentes aujourd’hui.

Plus précisément, combien de chefs de fractions sont venus pour l’accueillir ?
Je ne pas vous les citerai pas tous, mais sachez qu’il y en a trop. Et ils sont là pour montrer leur soutien à IBK parce que c’est l’homme de la situation.

Concrètement, qu’est ce que vous attendez de lui ?
Nous attendons de lui la paix, la sécurité, la justice, l’instauration de l’Etat et surtout nous savons que c’est l’homme de la situation. C’est une chance  pour le Mali. En outre, nous attendons de lui l’éducation de nos enfants, l’instauration de l’identité malienne.

Jusqu’ou êtes-vous prêts à le soutenir pour qu’il soit président de la République ?
Nous l’accompagnons jusqu’au 8 juin à Koulouba, sans problème, avec nos moyens matériels et financiers. Après les 5 ans, nous allons partir avec un second mandat, s’il instaure la paix et la sécurité.

Croyez-vous à ses chances ?
Nous croyons en ses chances et nous pensons qu’il va prendre cette communauté en lui donnant ces valeurs et surtout la paix.

En tant que représentant de Tombouctou, est- ce que vous avez un appel à lancer au peuple malien ?
Nous voulons que tous les Maliens s’unissent  afin de  maintenir  la sécurité et la paix dans ce pays.
Propos recueillis par Abdoulaye NIANGALY,
Envoyé spécial à Tombouctou

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.