Moussa Alassane Diallo, Président de l’Apbef, honoré : «Je dédie ce trophée à tous les dirigeants des établissements bancaires et financiers…»

0

Le bouillant Président l’Association Professionnelle des Banques et Établissements Financiers du Mali (APBEF-Mali), Moussa Alassane Diallo, a remporté le trophée « Prix de l’Excellence’’ de la zone UEMOA, à Dakar au Sénégal. C’était à la faveur du 5è salon monétique de Dakar 2016, qui s’est déroulé la semaine dernière. Depuis Dakar, celui qui est aussi PDG de la BNDA s’est prêté à nos questions. Lisez plutôt.

 L’ENQUETEUR : Bonjour président, lors du salon monétique de Dakar 2016, notre pays a été honoré à travers l’Association Professionnelle des Banques et Établissements Financiers du Mali (APBEF Mali) que vous dirigez ainsi que la Banque Malienne de la Solidarité (BMS) membre de l’APBEF. Quels sentiments vous animent-ils ?

Moussa Alassane Diallo : effectivement, au cours de la 5ème édition du Salon Monétique Régionale organisée à Dakar du 14 au 15 juillet 2016, l’APBEF Mali a reçu le trophée de l’APBEF la plus dynamique et la plus entreprenante (de l’espace UEMOA, ndlr). Ce trophée est le résultat de toutes les actions menées par notre association dans le cadre de l’information, de la sensibilisation et de l’éducation financière des populations pour assurer l’inclusion financière et la bancarisation, l’organisation des journées porte ouverte des banques et établissements financiers, l’organisation des journées de rencontre avec la presse privée malienne, l’organisation de la coupe APBEF, l’édition du journal le banquier. En outre, l’APBEF-Mali est la seule disposant d’un siège. Je dédie ce trophée à tous les dirigeants des établissements de crédit sans l’appui desquels ce résultat ne serait pas obtenu.

L’ENQUETEUR : Monsieur le Président, la monétique est au cœur de ce 5è salon. Que pensez-vous du  développement de ce nouveau moyen de paiement ?

Moussa Alassane Diallo : la monétique se caractérise par l’introduction des techniques de l’information et de la communication dans l’exercice de la profession bancaire, notamment le mobile banking et le modèle money. Avec le développement de la téléphonie mobile, je pense que la monétique va véritablement bouleverser la profession bancaire et contribuera grandement à l’inclusion financière, c’est-à-dire l’accès de tous aux services et produits bancaires. La monétique est l’avenir de la banque de demain.

L’ENQUETEUR : En quoi ce forum de Dakar peut-il être une opportunité pour les établissements financiers et bancaires du Mali ?

Moussa Alassane Diallo : le 5ème salon monétique régional a enregistré une forte participation des banques maliennes au niveau des Directeurs Généraux. Le salon a été utile et a permis des échanges fructueux avec les autres pays de l’UEMOA mais aussi de tous les autres pays du monde (Europe, Asie et Amérique). En outre, ce salon a regroupé tous les acteurs: BCEAO, Banques, Établissements Émetteurs de monnaie électronique, fournisseurs et prestataires, opérateurs de télécommunications. Ce salon a permis de faire un état des lieux de la monétique et de dessiner son avenir pour les prochaines années, à ce titre, il a été une grande réussite et un franc succès. Les banques maliennes ont apporté une contribution de qualité à travers le comité monétique national du Mali.

Propos recueillis par Aliou Badara Diarra

PARTAGER