Pr. Babou à propos de la crise malienne : ‘’Les Maliens qui complotent contre le Mali ne verront jamais le fruit de leurs actions honteuses et égoïstes…’’

5
Pr. Babou à  propos de la crise malienne
Babou Niang

Le Président IBK, le sacrifice pour le Mali, les pourparlers d’Alger, l’opposition, la presse… Pr. Babou Niang, (détenteur de savoirs secrets) balance…

L’ENQUETEUR : Nous réitérons nos remerciements à votre endroit et vous témoignons notre reconnaissance, au nom de toute la famille de la presse malienne, pour tout ce que vous faites pour le Mali.

 

Cela étant dit, comment appréciez-vous la situation du Mali, plus de deux mois après le sacrifice que vous avez bien voulu indiquer aux populations maliennes, lors de votre conférence publique du 05 Juillet 2014 au CICB ?

Pr. BABOU : Merci pour vos remerciements et pour vos témoignages de reconnaissance. Vous êtes méritant, car le propre de l’humain c’est l’oubli et dans ce domaine, de l’oubli et du manque de reconnaissance, l’ « homo maliensis » moderne est bien doté. C’est pourquoi je conseille à mes disciples et à tous mes proches de s’exercer à faire le bien et à n’attendre que la reconnaissance divine. C’est une précieuse garantie, car Dieu-Lui n’Oublie point.

 

Revenant à votre question, je veux rappeler que le sacrifice des 165 dattes a été communiqué de manière publique parce que ne pouvant pas être fait en privé. Sinon les sacrifices pour le Mali et les maliens j’en fais tout le temps. Ce sont donc les maliens, les observateurs de la situation malienne et les décideurs autour de la question malienne qui devront apprécier. En ce qui me concerne, Dieu SWT me Gratifie de Ses Secrets et j’en fais profiter les « méritants ».

 

Seulement, la donne a changé. Les Maliens qui complotent contre le Mali ne verront jamais le fruit de leurs actions honteuses et égoïstes et Dieu Sait qu’ils sont légion ici et à travers le monde.

 

Chacun d’entre-nous sait au fond de lui-même ce qu’il souhaite, Dieu avant nous.

 

L’ENQUETEUR: Quel bilan faîtes-vous de l’an 1 du magistère du Président IBK ?

Pr. BABOU: Comme tous les autres maliens, mais surtout lui qui a bénéficié de la confiance et de l’espoir du plus grand nombre de citoyens pour être là où il est, si ses intentions sont nobles pour le Mali et les Maliens; il sait comment il doit se comporter, ce qu’il doit faire et comment le faire. C’est Dieu Qui Guidera ses pas et illuminera ses actes. Je le souhaite pour lui, car si le Président n’est dans cette dynamique de noblesse, de bonté et de conformation à la grandeur du Mali, il sera le seul perdant. Les esprits ont décidé de veiller sur le Mali sur Instruction de Dieu SWT.

 

L’ENQUETEUR : Quelle lecture faites-vous du rôle de l’opposition politique dans l’espace public malien et qui doit la diriger pour permettre une bonne lisibilité ?

Pr BABOU: N’est-ce pas que le Mali moderne a choisi la Démocratie comme système ! Alors l’opposition est nécessaire dans ce modèle et ses droits doivent être préservés et même protégés. Les membres de l’opposition sont d’abord des maliens avec des responsabilités anciennes dans l’Etat et des familles qui vivaient au Mali et qui sont encore là. Il est impératif qu’ils fassent le bilan des actes, bons ou mauvais, qu’ils ont eu à poser depuis qu’ils sont actifs; de faire le solde et de continuer sur la voie positive pour les intérêts du Mali et des Maliens, tout en faisant acte de repentance devant Dieu pour les inconduites et les pêchés passés et actuels dans la gestion de la plus petite des parcelles de pouvoir dans le passé, comme maintenant.

 

Voyez-vous je ne suis pas dans les clivages politico-politiciens entre opposants et dirigeants. Je parle aux maliens qu’ils sont et qui exigent d’eux tous de la responsabilité, de la dignité et de la grandeur.

Donc pour revenir à ta question, l’opposition n’a pas besoin d’un leader pour sa lisibilité en ce sens que rien n’échappe aux esprits et à Dieu qui les Commande. L’intimité de nos cœurs est transparente pour Dieu et la mort qui sanctionne toute vie est entre « Ses Mains ».

 

L’ENQUETEUR: Quelle appréciation faites-vous de la presse malienne ?

Pr BABOU: Je préfère parler des journalistes plutôt que de la presse qui est un terme très abstrait et fourre-tout. Je dirais la même chose que pour les hommes politiques. La responsabilité conditionne le professionnalisme et chacun d’entre-vous sait plus que tout le monde ce qui est contenu dans son esprit et dans son cœur quand il écrit ou parle; Dieu Sait plus que vous et avant vous. Faites l’effort de comprendre que le sort du Mali prime désormais sur toute autre considération et le Mali a désormais des gardiens qui sont sans état d’âme.

 

L’ENQUETEUR: Un mot sur les pourparlers d’Alger entre l’Etat et les groupes armés, même si les discussions sont toujours en cours et semblent difficiles.

Pr BABOU: Vous savez cette façon compliquée de solutionner un problème d’une simplicité manifeste, a le don de m’intriguer. Mais comme le monde que vous avez choisi fonctionne comme ça, il faut s’adapter. Le fait est que le Mali en sortira grandi et réunifié, parce que les protagonistes n’auront pas le choix et tous ceux qui vont à contre-courant de cette dynamique courent à leur propre perte. Ceux d’entre-eux qui sont « inspirés » savent qu’ils sont très petits, à la limite insignifiants d’ingratitude et d’ignorance, en cherchant à défaire ce que les ancêtres et les esprits ont mis des siècles à mettre en place. Les ancêtres arabes et noirs avaient choisi avec lucidité, clairvoyance et une immense sagesse de mélanger le sang de l’arabe avec ce lui du noir, pour produire toutes les communautés qui composent le Mali actuelle. Le Mali continuera ainsi, parce que ceux qui contestent ce projet, pour des considérations bassement égoïstes et diaboliques, vont finir par s’entre-tuer à défaut d’obtempèrer; Inch’Allahou ! Tous les autres qui les soutiennent dans ce projet finiront par lâcher prise pour s’occuper de leurs propres problèmes. Les vrais détenteurs de secrets savent de quoi je parle, mais le détenteur de secrets est aussi un gardien de secrets.

Nul ne peut combattre Dieu et espérer vaincre !

 

L’ENQUETEUR: Votre dernier mot ?

Pr. BABOU: Je rends grâce à Dieu SWT Qui Seul Sait pourquoi Il A Décidé de Sauver ce pays et de Veiller sur son honorabilité à un moment où les travers les plus hideux y sont légion. Je pense qu’il faut remercier les anciens et les esprits avaient accompagné leurs nobles actions. Pour terminer, j’attire l’attention de tout malien, d’ici ou d’ailleurs, sur la nécessité de faire beaucoup attention sur les actes qu’il pose désormais.

 

A.B.D

 

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. Ha le malien…avec ses espérances de solutions miracles venant des charlatans de toutes sortes.Balancez-nous des trucs de l’autre fou de professeur le Sanogo là…lui,il est beaucoup plus marrant!

  2. Rappel : Nous somme au 21ème, s’il vous plait soyez donc un peu pratiques et pragmatiques.
    En clair, qui complote contre qui ? Honnêtement,je dirais que c’est le président IBK qui complote contre le peuple malien, puisque c’est lui qui s’achète un jet à plus de 18 milliards de fcfa pendant que la majorité de la population n’a même pas à manger.

  3. Il a raison de dire que des maliens complte contre leurs pays .et ses gens du mnla ansatdine et autres ne sont t’ils pas malins? oui ils le sont pour certains mais ils echouerons a divise le mali .pour le reste il doit appeler au sursaut national pour sauve le mali .ils doivent demander aux politiques aux militaires et tous les maliens a se mettre debout pour sauvé notre patrie en réelle danger

  4. Arrêtez vos histoires.. Aucun malien ne complote contre le Mali… Cherchez votre carence en vous même qui êtes au pouvoir…

Comments are closed.