Tiébilé Dramé: «Le Mali doit se préparer à une longue période d’instabilité»

24 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Tiébilé Dramé

Ancien ministre des Affaires étrangères du Mali et ex-envoyé spécial des Nations unies à Madagascar, Tiébilé Dramé est certainement l’une des rares personnalités de l’establishment bamakois à avoir l’oreille des notables touaregs. Il lève un coin de voile sur l’agenda politique, une fois la guerre terminée.

RFI : Coup sur coup, les villes de Gao, Tombouctou, Ansongo et Kidal sont tombées aux mains de la coalition franco-africaine. L’occupation du nord du Mali par des bandes jihadistes est-elle du passé ?

Tiébilé Dramé : Malheureusement, non. Il n’y a pratiquement pas eu de combats. Les jihadistes se sont enfuis, sans doute pour préserver leur potentiel de guerre. De toute évidence, ils se sont repliés dans des sanctuaires plus au Nord, dans les chaînes montagneuses de l’Adrar, en attendant des jours meilleurs pour eux. Nous devons donc nous préparer à faire face à une longue période d’instabilité, avec des formes de guérilla et autres actes d’agression.

Que faire pour consolider ces victoires et empêcher que les jihadistes ne développent dans la région une guérilla ou ne repartent à l’assaut des grandes villes, une fois les troupes étrangères parties ?

Il faut profiter du répit pour reconstruire au plus vite notre outil de défense et de sécurité en l’adaptant à la nouvelle donne. Il faut aussi entamer rapidement un processus politique impliquant toutes les communautés du Nord à travers leurs représentants dûment mandatés et les collectivités locales qui doivent avoir un rôle à jouer dans le retour et la consolidation de la sécurité.

Que pensez-vous du cas particulier de Kidal ? La ville semble avoir été reprise par le MNLA et un mouvement dissident d’Ansar Dine, sans que l’on puisse dire de façon certaine qu’ils aient agi séparément ou de concert…

Manifestement, les groupes qui ont mis le Mali dans la situation actuelle cherchent, à défaut de l’ensemble du Nord, à exercer leur contrôle, au moins, sur la région de Kidal. S’ils veulent revenir dans la République, comme certains le clament, ils y seront les bienvenus, mais ils devraient savoir que la République a des lois, dont la première est la Constitution.

Si leur projet est de placer une partie du Mali en dehors de la République et de ses lois, afin d’en faire une zone grise où l’autorité de l’Etat malien ne s’exercera pas, ils se trompent lourdement. Le Mali ne l’acceptera pas ! L’Afrique ne l’acceptera pas ! Le reste du monde ne peut l’accepter. Tout un chacun doit tirer des enseignements de la tragédie des douze derniers mois.

Que dire des appréhensions de certains Touaregs et arabes maliens devant l’avancée triomphale des troupes maliennes soutenues par les soldats français et africains ? On signale des représailles…

Il faut prendre très au sérieux ces appréhensions, tout comme les risques et les actes de stigmatisation, d’amalgames sur la base de l’appartenance ethnique. Et il faut condamner avec la dernière fermeté les représailles qui visent nos compatriotes arabes et touaregs.
Ces actes doivent cesser immédiatement parce qu’ils renferment les germes de la rancœur et de la haine qui pourraient compromettre la réconciliation nationale, sans laquelle les efforts pour la reconstruction et la restauration d’une paix durable seraient vains.

Une fois la victoire militaire sur le terrain acquise, comment remettre le Mali sur les rails et renouer avec le débat démocratique ?

La rébellion du MNLA, l’effondrement de l’armée, le coup d’Etat du 22 mars 2012, l’effondrement de l’Etat, la partition et l’occupation des trois quart du territoire ont mis littéralement le Mali à terre. Nous devons en tirer des leçons pour refonder l’Etat et la démocratie.

Certains évoquent la tenue d’une conférence nationale comme issue possible à la crise. N’est-ce pas, d’une certaine manière, une reculade, le Mali ayant déjà organisé un forum du même type en 1991, peu après la chute du général Moussa Traoré ?

Il ne s’agit nullement d’un retour en arrière. Nous devons ensemble discuter de ce qui nous a entraînés dans le précipice et de ce qu’il faut faire pour, à la fois, vivre ensemble de manière plus harmonieuse et construire des institutions solides, un système judiciaire plus impartial et solide, afin de garantir la sécurité de tous et de chacun. L’idée d’une conférence nationale n’est donc pas saugrenue.

Peut-on valablement organiser un scrutin présidentiel dans un pays qui émerge à peine d’une crise militaro-politique et d’une guerre ?

Une fois le territoire libéré, la sécurité restaurée, il faut aller au plus vite aux élections. Bien entendu, elles doivent être organisées dans la transparence afin que les autorités élues aient toute la légitimité requise pour s’attaquer aux énormes défis du Mali post-crise.

 

Par Francis Kpatindé/ RFI

 

24 Réactions à Tiébilé Dramé: «Le Mali doit se préparer à une longue période d’instabilité»

  1. Malcom X DA

    LA TRAHISON EST FRANCAISE.

    NOUS PROPOSONS, Á KIDAL, UNE BASE MILITAIRE SUD-AFRCAINE AVEC MANDAT DE L’UA ET POUR UNE DURÉE DE 10 ANS.
    LES RAISONS SERONT DÉTAILLÉES UN PEU PLUS TARD.

    NOUS LAISSONS CES MISÉRABLES POLITIQUES MALIENS DÉCOUVRIR LEUR ‘NOUVEAU VISAGE’ QUI NOUS EST DÉJÁ CONNU.

    ET VOILÁ LE POMPIER PYROMANE QUI VEILLE Á CE QUE LE FEU NE S’ÉTEIGNE Á KIDAL.
    LA SEULE RAISON, C’EST LE REANIMER APRES.

  2. Le Capitaine Sanogho

    J’ai lu l’interview de Tieble Drame’ avec une tres grande attention.Je tends a’ croire que la crise peut etre resolue rapidement. « La politique est l’art de rendre l’impossible possible. » Je crois fermement que la solution se trouve dans l’autonomie de gestion pour le nord. De quoi avons-nous peur? Le Nigeria est une republique federale. La premiere puissance du monde (les USA) est une federation libre de 50 etats. L’Allemagne qui est la premiere puissance economique en Europe respecte les memes regles. Dans le cas de notre fasso, nous ne parlons meme pas d’une federation. Nous conseillons une autonomie de gestion qui permettra aux populations de la zone d’avoir une plus grande participation dans la gestion de leurs affaires. Le Soudan francais (l’actuel Mali), le Senegal et le Dahomey (l’actuel Benin) existent aujourd’hui en tant qu’etats independants. Pourtant les trois voulaient creer une federation. Le Benin ne s’est pas presente’ au marriage. Le couple Mali-Senegal n’a pas survecu!
    Je ne dis point que le Maliba doit eclater. Je dis tout simplement que tant que l’integrite’ territoriale de notre fasso et sa laicite’ sont respecte’es, nous ne devons pas refuser de discuter le reste. La Constitution n’est pas un livre sacre’. C’est un document ecrit par les citoyennes et les citoyens d’un pays pour dire comment ils doivent etre gouverne’s. Les citoyennes et les citoyens du meme pays peuvent changer ledit document pour qu’ils soit conforme a’ leur nouvelle realite’!
    La France a fait des efforts colossaux pour stabiliser une situation qui est entrain d’etre instable de maniere que personne ne pouvait imaginer. C’etait bien toute l’Afrique de l’ouest qui etait sur le point d’etre plonge’e dans la zone de turbulence. C’est important de remercier et ecouter cette meme France! Soyons sages et evitons les positions extremistes.
    Il faut certes continuer la restructuration des forces arme’es et de securite’ mais ne perdons jamais de vue que le volet lutte contre la pauvrete’ et le chomage, est l’un des meilleurs moyens pour lutter contre le terrorisme.
    Je comprends parfaitement les raisons pour lesquelles la France ne veut pas rester au-dela d’un certain temps. Tout comme je sais sous quelles conditions l’Amerique peut aider. Cependant, je pense que l’actuelle equipe a besoin de deux ans pour securiser le pays, ramener les refugie’s dans leurs foyers et prendre toutes les mesures necessaires pour l’organisation d’elections libres, credibles et transparentes.
    Again, what do I know?

    • Le Capitaine Sanogho

      Il faut lire: « …pour stabiliser une situation qui ETAIT entrain d’etre instable de maniere que personne ne pouvait imaginer. »

  3. Maïga S

    Salut Tiéblè,merci de votre vision d’une longue instabilité,seulement question:vous dites:
    « Il faut profiter du répit pour reconstruire au plus vite notre outil de défense et de sécurité en l’adaptant à la nouvelle donne. »
    De quelle nouvelle donne vous parlez alors que cette rebellion a toujours existé et s’est accentuée depuis 1991 ou vous êtes proche du pouvoir.
    Il faut le redeploiement permanent de l’armée au nord,et des bases strategiques.salut.

  4. blanche neige

    Vision 2013 , tu as ecris plus bas  » je vois un echec cuisant de SEVAL « …………et avant SERVAL tu prevoyais quoi ? de faire des économies de crème à raser ?? :mrgreen: :mrgreen:

  5. Mael14

    Nous n’oublions surtout pas que Tiebilé est le beau fils de l’autre.Nous avons déjà eu l’expérience malheureuse d’ un autre beau fils célèbre…

    • cbalyk

      COMPARAISON N’EST PAS RAISON. TOUT LE MONDE SAVAIT QUE CMD NE SAVAIT RIEN DU MALI, N’AYANT JAMAIS EU A GERER MEME UN SECRETAIRE, OR Tiébilé a été un leader estudiantin, grand commis d’amesty international, ministre sous la Transition de 1991 où , en qualité de Ministre des Maliens de l’extérieur il donné de la dignité aux Maliens de l’extérieur en prenant beaucoup de dispositions pour leur protection dans leurs pays d’accueil…Ensuite il est devenu Ministre des affaires étrangères……NON, ne comparez pas Tiébilé à CMD et ce n’est pas Alpha qui a amené Tiébilé à la politique

  6. blanche neige

    AU FAIT SI ON PARLAIT DE SANOGO PUISQUE TOUT LE MONDE S’INTERESSE A CE FONT LES FRANCAIS ! VOUS COMPTEZ CREER UNE REPUBLIQUE DE KATI POUR L’IVROGNE QUI VOUS A MIS DANS CETTE M.ERDE ?? :mrgreen:

  7. traore strasbourg

    je pense et espére que tiebilé dramané pourrais être un bon future président de la republique du mali.Il faudrais juste une élection credible et transparente .

    • blanche neige

      TRAORE ,il faudrait saisir l’occasion de remettre les compteeurs à zéro ,et de faire le ménage avec tous ces vieux politiciens pourris qui ont pillé le Mali . Pour repartir d’un bon pied ,il vous faut du sang neuf en politique .!!

      • cbalyk

        BLANCHE NEIGE ATTENTION: Tiébilé, si tu ne le connais pas, n’est pas un vieux politicien pourri qu il faut mettre à la retraite. C’est un bon patriote qui a un parcours élogieux de combattant de la liberté, qui est très respecté par toutes les populations du nord du Mali, qui peut parler à chacun des chefs rebelles les yeux dans les yeux. Tiébilé est une chance pour notre pays pour s’en sortir. Fais attention: n’attaque pas Tiébilé, parle de choses que tu connais et tu maîtrises.

      • aliouc9

        Pour une fois , ma chère blanche neige , vous venez d’écrire quelque chose de sensé . C’est vrai , il faut une refonte totale de la classe politique au Mali . Maintenant il faut une nouvelle génération d’hommes politiques intègres , compétents et visionnaires , soucieux du bien-être du peuple malien .

  8. Taba

    Une Conference Nationale pour declarer une guerre implacable contre la corruption en politique.Cette crise du Mali provient de la corruption qui a atteint presque toute la classe politique qui voit dans la politique le moyen le plus efficace pour sortir de la pauvrete.Pourquoi au depart 140 partis politiques dans un pays peu developpe avec un revenu par tete le plus bas du monde.Les institutions de l’Etat qui au lieu de chercher le developpement du pays sont servent les interets particuliers,sont gangrenees et contre -productives.Les budgets ministeriels sont pilles et les services essentiels sont rendus inefficaces:la police, l’armee, la sante ,la justice.et.Il faut restructurer l’organisation des partis:trois grands partis.Une justice qui n’epargne personne ,meme les plus hautes Autorites.Une Fonction Publique competente et qui merite un bon traitement ,une securite a la hauteur des taches et competitive en Afrique de l’Ouest ,une utilisation optimale de nos ressources nationales

    • IML

      Un discours très lucide, fidèle à la ligne de PAREMA. Comprennez au délà des mots, il est très profond!

  9. vision2013

    Je vois un echec cuisant venir au bout de l’Operation Serval. Les erreurs que les USA et allies avait fait au debut de la guerre en Afghanistan. Kandhare et Tora Bora on ete encerecles mais negliges au nom des « notables de la regions » « sensibilite » la suite est connue. Paris tergiversie a Kidal avec les bandits armes du MNLA… les consequences seront enormes.

  10. blanche neige

    Monsieur l’ex ministre ,comme tout bon malien ,pour vous le danger etait (et est toujours ) le MNLA !! Je vous rappelle cependant que le coup d’etat foireux de Sanogo s’est produit le 22 Mars et que les 2/3 du Mali n’a été envahie que le 6 Avril . Un pays vide de toute asdministration c’etait le reve pour les islamiques de vouloir transformer le Mali en republique islamiste .Le MNLA ,n’a été qu’un pretexte et ce ne sont pas les touareg qui ont coupé des mains !!
    Maintenant la priorité pour le Mali serait de regler le cas Sanogo si vous ne voulez pas retourner à la case depart .

    • blanche neige

      ps: j’oubliais de vous dire que les services de renseignements américains et français , depuis 2002 ,de part les satellites et le renseignement ,savaient que le Mali etait prévu de devenir le sanctuaire des iislamistes . Ils ne s’etaient pas trompés !

      • Anti-MNLA

        blanche neige va niquer ta mère tu nous fatigues sale facho

        • blanche neige

          toi le cireur des bottes d’Angela ,fais gaffe des fois que le Fuhrer se reveille :mrgreen: :mrgreen:

        • aliouc9

          Mes chers frères , arrêtons les insultes inutiles qui ne nous feront pas avancer . Nous devons répondre à cette « blanche neige » par des arguments .

    • Toufan

      Les tourags ont coupé plus que des mains a chère blanche neige. Ils ont violé, tué, volé, détruit tout ce qui a été construit pendant 50 ans dans la ville de Gao donc ils sont pires que les islamistes….En ce qui concerne Kati il est fondamental que le Mali résolve ce problème de Aya tout de suite. On ne peut pas continuer à nourrir gratuitement un groupe de voleurs, bandits, d’apatrides…..

      • blanche neige

        Tofan vous haissez les touareg parce qu’ils vous emmerdent ,alors vous leur coller sur le dos toutes les misères du Monde . Essayez d’etre raisonnables !!

    • Toufan

      Blanche Neige, je ne hais aucun touareg, aucun arabe, aucun humain d’ailleurs les touaregs, les arabes sont mes parents mais ils ont commis l’imparable quand ils ont occupé Gao avant l’arrivée des islamistes. C’est une évidence donc toute personne qui a fauté dans cette affaire qu’il soit rouge vert noir doit payer devant les juridictions compétentes