Trois questions à Mahamane Mariko, président de l’ADJ : «En essayant de parler d’une récusation, c’est donner la grande porte ouverte à la CPI»

7
Mahamane Mariko
Mahamane Mariko

Après avoir rompu le silence, en organisant une conférence de presse le samedi dernier à la Maison de la Presse du Mali, le président de l’Alliance pour la démocratie et la justice (Adj), Mahamane Mariko, se prononce sur la requête de récusation du juge Yaya Karembé introduite par les avocats du général Amadou Haya Sanogo. Selon lui, «En essayant de parler d’une récusation du juge Karembé, c’est donner la grande porte ouverte à la CPI de se saisir de ce dossier là».

 

 

Quels commentaires faites-vous du travail du juge Yaya Karembé ?

Je crois qu’aujourd’hui, il faut louer le courage du juge Yaya Karembé. Parce que toute la crédibilité du Mali dépend du travail indépendant qu’il est en train d’abattre sur le terrain. Je pense qu’une bonne réconciliation se fait avec une justice bien distribuée. Le travail qu’il est en train de faire permettra à ce que toute la lumière soit faite sur des crimes abominables, qui ont été commis dans notre pays et cela pourra permettre aux cœurs d’être apaisés pour mieux aller vers la réconciliation prônée par les plus hautes autorités du pays.

 

 

Et pourtant le juge Karembé est récusé par le général Sanogo et ses avocats ?

Je crois qu’il faut comprendre les avocats, parce qu’un avocat doit toujours magnifier aux yeux de son client toute sa promptitude. Mais, je ne pense pas qu’à l’heure actuelle de cette procédure, qu’une récusation puisse avoir un effet. Nous tenons aussi à dire que nous apprenons, nous sommes en train de mener des investigations parce que certains magistrats se prêtent à des dessous de table. Je pense que ce serait très hasardeux de le faire, puisque cette procédure va au-delà du Mali. En essayant de parler d’une récusation du juge Karembé, c’est donner la grande porte ouverte à la CPI de se saisir de ce dossier là.

 

Avez-vous un message ?

Tout simplement dire que le juge Karembé est sur l’affaire de la mutinerie du 30 septembre 2013 : ça veut dire déjà que les autorités maliennes ont confiance en lui. Cette marque de confiance doit le pousser à bien mener ces instructions qui ne sont pas faciles. Il a le soutien de l’Alliance pour la démocratie et la justice. Nous lui demandons de ne pas écouter ceux qui racontent leur vie, qu’il fasse son travail en âme et en conscience comme le pays le lui demande ! En faisant bien ce travail, il a la bénédiction de tout le peuple malien parce qu’il va sortir le pays d’un trou.

K.T.

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. Mahamane ait un peu de retenu et de dignité, je veux pas parler de tes rapports anciens avec la junte et tout les services que tu as proposé sans succès mais juste te demander en tant que juriste (pour ki connait comment tu as fait la FSJP) est-ce que les griefs de aya et ses avocats sont suffisant pour motiver la recusation du juge karembe? 1; 2 comment une recusation, qui si elle aboutit, permettra la saisine d’un autre juge d’instruction qui continue la procédure, pourra conduire à la saisine de la CPI? donc vraiement isabali doni. Merci à tous et bonne chance au Mali

  2. MES FRERES ET SOEURS C EST CA VOTRE MALI, QUI EST MA FAMILLE D ABORD EN COMMENCANT PAR KATIO ALIAS KARIM KEITA ET ASSOCIES QUE VOUS LE VOULIEZ OU PAS. ALORS PEUPLE SORTEZ POUR ARRACHER CE QUI VOUS Y APPARTIENT

  3. Le ridicule ne tue pas au Mali , c’est ce meme jeune homme qui lisait les communiqués de soutien au capitaine sanogo à la télé , c’est lui qui a organisé le seat in sur la piste d’atterissage de l’aeroport pour empecher la venue des chefs d’etats de la CEDEAO, cest lui aujourd’hui qui remercie Le juge karambé qui a mis aux arrets sanogo qu’il soutenait , il insulte mariko aujourd’hui , bref le vent a tourné , il veut etre du coté des princes du jours ; je ne sais pas de quel famille il est mais c’est vraiment amoral .

  4. ,Ah le mli on voit tt ici des compagnons de joie ki se desavoue.le lendemain du coup d’etat les tele spectateur ont vue bcp de declaration de soutien au militaire et aujourd’hui certaines d’eux se dise des democrates au soutenir encore une fois des actions dd repressail contre ces mm militaire soignons serieux cas mm

  5. Si on ne punit pas Aguelhoc point de punition pour la junte de Kati que j’aime pas du tout. Il ne peut y avoir deux poids deux mesures. Cela est clair mais si malgré tout les juges et le pouvoir veulent faire ça pour faire plaisir aux occidentaux, le peuple va se rendre justice.

  6. Les crimes abominables ont été commis à Ahulehoc aussi, avant les crimes de la junte.

    Non seulement on en parle pas, mais on en parlera plus.

    Parceque ce sont les enfants de pauvres qui ont péri dans l’impunité.

    QUELLE HONTE.

    • Et sont tombe dans le champ d’honneur sa n’a rien avoir avec l’acte criminelle que sanogo combien de militaire americain sont tombe en Irak en Afghanistan et pourtant c’est l’armee le plus puissant au monde combien de tchadien sont mort au mali on peut pas faire la guerre sans qu’il y a des mort mais en tuant tes frère d’arme il as tués des militaire de sont propres corp d’origine

Comments are closed.