Yacouba Diakité, coordinateur du « Réveil citoyen du Mali » « Le bilan d’IBK est très amer »

76

Après la plainte du Biprem pour « haute trahison et mauvaise gouvernance » et la création d’un mouvement de contestation dénommé « Ras-le-bol », le pouvoir fait face à un nouveau front qui vient se manifester sous l’appellation « Réveil citoyen du Mali ». Tout comme les deux autres associations, cette nouvelle organisation de jeunes entend dénoncer la mauvaise gouvernance du régime en place qui a engendré un malvivre généralisé dans le pays. Dans un entretien exclusif accordé à L’Aube, Yacouba Diakité, coordinateur national du Mouvement « Réveil citoyen du Mali », s’explique. Il dénonce…

 

L’Aube : Pourquoi la création du mouvement “le Réveil citoyen du Mali” ?

Yacouba Diakité : Nous avons créé le réveil citoyen du Mali avec plusieurs associations, par ce que nous sommes animés par le même sentiment, un sentiment de déception et surtout de trahison. Au lendemain du coup d’Etat en 2012, nous avons tous pensé que le président qui serait élu allait répondre aux besoins de ce peuple, qui a tellement souffert le martyr. Alors, nous avons assisté à une victoire écrasante du président de la République IBK en 2013. Qui par la suite  a également eu la majorité à l’Assemblée Nationale. Malheureusement pour le peuple nous assistons depuis sa montée à Koulouba à des détournements des ressources de  l’Etat, la gabegie financière, la corruption, l’injustice…

Donc, aujourd’hui nous avons pensé qu’il serait non judicieux de rester sans agir, sans rien dire face à cette catastrophe. Alors, nous avons décidé de prendre et d’assumer nos responsabilités. Comme l’a dit Thomas Sankara : « L’esclave qui n’est pas capable d’assumer sa propre révolte, ne mérite pas que l’on s’apitoie sur son sort ». Nous considérons que nous sommes actuellement les esclaves du régime IBK et c’est à nous le peuple d’assumer notre propre révolte.

 Est-ce une association de trop ou vous comptez réellement occuper une place de choix dans l’arène ?

Non, ce n’est pas une association de trop. Parce que, nous visons l’intérêt général de tout le peuple malien. Notre engagement prioritaire et fondamental, c’est l’amour pour le pays : le peuple doit profiter des ressources de son pays. C’est cela notre préoccupation. Chaque association ou plate-forme a son but, ses objectifs. Notre but, c’est de lutter contre la mauvaise gouvernance, le népotisme, le clientélisme… bref, tous les maux qui sont érigés en système de gouvernance par nos dirigeants actuels et qui font le malheur de la population malienne. Nous constatons que la gestion du pays est très mauvaise. Il faut que la jeunesse se lève, qu’on se donne la main pour dire NON : que rien ne va plus dans notre pays et qu’il faut pouvoir changer les choses.

Pourquoi aviez-vous attendu  longtemps avant la mise en place de cette plateforme    

Nous n’avons pas attendu jusqu’à maintenant pour nous faire entendre. Vous savez, nous sommes tous des leaders d’associations. Je peux dire que nous avions juste besoin de temps pour nous regrouper au sein d’une plateforme car elle regroupe plusieurs associations. Et chacune de ces associations a des objectifs précis. Toutes ces associations œuvrent surtout dans le cadre de la promotion des libertés publiques et individuelles, au-delà la promotion de la démocratie. Alors, qui parle de démocratie, doit impérativement parler de droit et devoir du citoyen. Nous sommes en train de sensibiliser au sein de nos associations et aussi de la population sur le respect des droits et du devoir des citoyens. Et au même moment la gestion des ressources du pays nous interpelle tous. Nous avons beaucoup réfléchi et nous avons pensé qu’il ne serait pas intéressant d’aller de manière disperser. Il nous faut une union d’action, qu’on se réunisse ensemble, qu’on crée un mouvement qui réunira toutes ces associations et ensuite fixer un objectif commun. Voilà pourquoi nous avons créé “le Réveil citoyen du Mali”.

 

Avez-vous les moyens de votre ambition ?        

Nous avons les moyens et nous avons besoin des moyens. Nous sommes tous engagés dans cette lutte. Comme je l’ai dit, ce n’est pas une lutte d’intérêt particulier à défendre mais d’intérêt général. Quand nous disons officiellement que nous soutenons la CSTM (Confédération syndicale des travailleurs du Mali), c’est parce que cette confédération regorge en son sein plusieurs syndicaux des travailleurs. Ce qui touche les travailleurs nous touche aussi, nous y avons des parents, des amis…

Nous agissons en faveur de tout ce qui pourra constituer un intérêt collectif. Les doléances de la CSTM contiennent des points relatifs à la vie de la société malienne. Les revendications concernant la réduction du prix de l’essence, de l’électricité et de l’eau, profiteront à tous les Maliens. Donc, on n’a pas besoin d’être travailleur pour soutenir et lutter afin que ces revendications soient prises en compte par l’Etat.

Je peux dire qu’on a les moyens parce que nous sommes très engagés,  nous sommes surtout animés par l’amour à la patrie et l’attachement à notre pays.

 

Vos remarques par rapport à la gestion du pays

 Le bilan d’IBK est très amer. Le hic ? Ce n’est pas seulement ce constat, mais surtout qu’il n’a  aucune  vision pour un lendemain meilleur. Il faudrait aller d’abord d’un programme qui a été initialement établi afin de constater ce qui a marché et ce qui n’a pas marché. Nous remarquons que la gestion d’Ibrahim Boubacar Keïta est basée sur le tâtonnement. Il n’y a pas de ligne directive, ni de vision, encore moins de perspective pour le Mali. Nous ne savons même pas ce qu’on peut dire de bien du bilan de ce régime. D’abord, les premiers actes posés par ce régime ont été marqués par des détournements (les surfacturations sur l’achat d’armement pour les militaires, l’avion présidentiel, l’engrais frelaté, les tracteurs pour les paysans…), même le vérificateur général de la République a publié un rapport sur ces cas. Et ce qui fait encore plus de mal, c’est que nous n’avons jusque-là vu aucune enquête judiciaire s’ouvrir. Ce qui prouve que la justice ne fait son travail. Et pour cause…

Nous sommes là pour dire NON au gouvernement par rapport à la manière de diriger le pays : il faut que cela change.

Etes-vous d’accord à associer d’autres associations et mouvements à votre démarche ?   

Oui. Toutes associations ou mouvements qui ont le souci et l’amour du Mali, qui veulent se battre pour l’intérêt général des Maliens qui manifestent le besoin seront associés, si elles veulent venir.

 

 Quelles sont les futures actions du RCM ?

Nous allons organiser un meeting de soutien au journaliste disparu, Birama Touré. Nous comptons également tenir des sit-in pour demander au président de la République de s’exprimer officiellement sur sa gestion des affaires de l’Etat, sur l’inapplication de l’accord d’Alger et bien d’autres sujets d’intérêt national. Nous envisageons aussi des activités en partenariat avec des regroupements comme « An torola » et CSTM…

Un appel ?

Notre appel s’adresse à la jeunesse malienne. Il est temps qu’on se donne la main pour notre patrie, qui est aujourd’hui en danger. L’insécurité s’est généralisée dans le monde,  notre a été l’objet d’une attaque au début de cette semaine, tout comme la Belgique, la Côte d’Ivoire…  Notre problème est que nos autorités sont conscientes de l’insécurité et au même moment, elles se livrent à des dépenses inutiles. Nos autorités doivent prendre conscience que notre armée a non seulement besoin de matériels, mais aussi de formation.

Je lance un appel à tous les jeunes, à toutes les associations qui se battent pour un lendemain meilleur pour le Mali, de nous rejoindre, afin que nous puisons mener ensemble ce devoir de génération.

Propos recueillis par

Mohamed Sylla

PARTAGER

76 COMMENTAIRES

  1. Cest aux festivaliers qui entoure IBK de se reveille tres tot pour comprendre qu’ils ont interet a arreter le festival a temps! La jeunesse est parfaitement consciente de tout ce qui se passe en terme de gaspillage de maigres resources de l’etat…. elle comptait beacoup sur le regime IBK….contrairement aux pintades du regime qui continuent de nier ces faits tout en ne voyant que d’ennemis en tout mouvement qui hausse la voix contre les pourboires et commission ilegales des Festivaliers qu’ils gagnent a travers les passations illegales de marches et autres gabegie des financements publiques.

    Sincerement, je pense que le regime doit agir d’une maniere drastique afin d’imposer certains changements palpables au niveau des depenses publiques…il doit vite introduire un programme d’austerite (au niveau dea depenses bidon de l’etat) dans les deux ans a venir, economiser de l’argent pour reinvestir dans des projets d’infrastructures (ecoles, hopitaux et routes),… sans quoi je ne vois pas ce qu’ils auront a dire aux maliens en 2018…sauf presenter un GROS ZERO 00000 comme bilan a une jeunesse alors assez aigris mais tres unie!!! ❗ ❗ ❗

    • Le Programme d’austerite doit consacrer le budget 2017 a certains projets en coupant les depenses a 50% a Koulouba, a 20% aux ministeres, pas des voyages en 2017, toutes les societes minieres doivent pays une nouvelles taxes speciale-2017, certains ministeres et institutions bidons doivent etre fermes (transformes en agences nationales…) pour economiser:
      — Ministere de l’environnement (qu’est ce qu’il fait?) a L’Agence Nationale d’Environnement
      — Ministere de Sport (bidon) a l’Agence Nationale …
      — Ministere de religieux (bidon) a l’Agence Nationale
      — “Mediateur” de la Republique (bidon) ferme sans remplacement.
      — L’ AN (fermee…jusqu’a 2018…pas d’indemnite ni voyages 😆 😆 😆 😯 )
      En economisant peut etre 300 milliards annuels de ces changement, on peut reinvestir d’ici 2018 dans des projets suivants:
      –Construction de deux gros hopitaux a Bamako ( a l’image de l’Hopital du Mali)
      — Construction et equipement de deux Centres de formation techniques a Segou et a Bamako
      — Construction et modernisation des routes delabrees de Bamako
      –Reconstruction du pont des martyrs de Bamako

  2. Nous savons réellement que les journalistes Malien disent des choses intitulées, mieux vaut élaborer dans vos articles les points les plus essentiels du pays.

  3. Yacouba Diakité cherche vraiment à faire le Mali un Etat démocratique pourquoi ils sont toujours contraires à IBK, mais voyons monsieur le journaliste. Est-ce que c’est une véritable opposition ?

  4. L’opposition est en réalité des opportunistes incapables de satisfaire leurs missions malgré qu’ils soient protégés politiquement et même juridiquement. Cela ne veut pas dire qu’iIs disent des n’importes quoi sur le gouvernement.

  5. Si l’opposition cherche le renforcement de la démocratie pourquoi critique-t-on le gouvernement qui est responsable d’une démocratie crédible et solide.

  6. Est-il possible au Mali de mettre à fin l’opposition car. Ils ne font que rendre difficile la situation.
    Quel journaliste maudit, vous voulez soutenir Soumaila malgré ce qu’il a fait au Mali.

  7. Je me demande toujours pourquoi s’opposes-tu aux options d’avancement initiées par nos propres autorités ?
    La réponse est simple, claire et nette, nos opposants ne veulent même pas l’avancée du pays, ils cherchent à rendre obscure quelque chose qui est claire.

  8. Mais la nomination du Yacouba Diakité à la tête de l’opposition est une stratégie moins d’importance car le chef et ses paires n’ont aucun moyen efficace qui peut faire sortir le pays dans cette crise.

  9. Monsieur le journaliste je crois que Yacouba Diakité dit Csius Clay le Guide a toujours été un fléau ou même une barrière pour la réussite de l’Etat malien. Les décisions des opposants sont toujours contraires au développement du pays surtout chez nous au Mali.

  10. Le Président Ibrahim Boubacar a été élu à un score jamais réalisé au Mali avec plus de 77%. Avant lui, personne n’avait obtenu une marée humaine électorale. Peut-être, après lui, quelqu’un d’autre obtiendra difficilement un tel score de la part des maliens. Seulement, en guise de bilan à mi-parcours, c’est-à-dire, ce qu’il a réussi ou non au cours des deux ans passés à la tête de notre pays, la sagesse commande à la fois l’humilité et la retenue. Quoiqu’élu à un score jamais égalé ou plébiscité pour des amoureux de superlatifs, le Président Ibrahim Boubacar Keita, a hérité d’un pays anormal, un pays exsangue, un pays économiquement, socialement et financièrement à terre, des faits de l’invasion jihado-terroriste, de la gestion calamiteuse d’une junte ayant fait irruption sur la scène politique à la faveur de la gestion chaotique des affaires publiques d’un règne corrompu et mercantiliste. Pour ne rien perdre de vue, un pays réduit à sa plus petite expression où absolument tout est prioritaire.
    Alors soyons des maliens patient et réalistes, de la même sorte que nous lui avons apporté confiance c’est de cette même façon qu’il ne décevra pas les maliens à la fin de son mandat.
    Soyons des maliens surtout capable de venir en aide à ce Maliba sans que personne ne nous demandons ce faveur, des maliens qui sauront apporter de l’essentielle au Mali et non des maliens qui critiqueront ce pays…
    A bon entendeurs….

  11. Ces mauvaises exemples de gestions que vous citez ne peuvent être que des résultats de la part de cette mauvaise entourage que nous ne serons de déclaré au président. Mais tout compte fait bientôt les choses connaîtrons des changements envers le bon sens, moi personnellement je demande aux maliens de toujours garder confiance au président I B K car ce nouveau gouvernement qui vient d’être mis au pied fera de la gestion du pays ce que nous attendons tous d’un Mali de tous les maliens.

  12. Moi je ne comprends pas pourquoi et comment des journalistes peuvent être au tend à côté de la plaque, ses personnes ne savent que dire du mal sur la personne d’IBK de sa gestion et tous ce qui peut être de lui.
    Et pourtant lorsqu’on fait des analyses nous pouvons constater un minimum des choses.
    Le président est loin d’être une déception des maliens, nous l’avions choisie et nous continuons de le soutenir et si tu n’es pas d’accord dépose ta candidature aux élections présidentiel prochaine et tu verras comment les choses vont se passé. En 2013 ça été 77 % pour te rappeler, le pourcentage peut toujours monter car ce n’est pas arrivé au 100 %

  13. ” Régime d’IBK : Un pouvoir de déception” Du n’importe quoi comme titre, il faut plutôt dire que les maliens ont besoin d’assister à des journalistes qui sauront parler des choses sérieuse de cette nation.
    Sinon au Mali nous sommes fatigués des journalistes qui ne passent que tous leurs temps à parler mal de l’autorité.
    Comment une seule tête con peux se permettre de parler à la place de 77% des maliens ?
    Mr. le journaliste respecte toi et regarde les maliens comme des êtres fiers de leurs président.

  14. En ce moment nous devons être des maliens et des maliennes unis pour la cause de la patrie, l’ennemie est toujours aux alentours et c’est dans la division qu’il pourra nous faire du MAL, il faut que nous soyons avec le président et le gouvernement…

  15. IBK fait ce qu’il fait pour le bonheur des maliens, nous savons tous que cet homme est un travailleur. Il est là pour nous, c’est seulement l’opposition qui se met à raconter des n’importe quoi pour lui faire monter des mauvaises coups…
    Vive le président IBK que nous aimons tous…

  16. Pourquoi IBK seul devrait il se mettre en cause ?
    Je ne comprends pas ce journaliste qui selon lui le bonheur des maliens sont partager quand le malheur n’appartiendra qu’au président IBK lui seul. Le Mali est un ensemble de nous tous, il faut que d’autres se mettent en tête que nous avons partagé toutes les situations de ce pays, les bonnes et les mauvaises. C’est nous qui avons choisie IBK et ce choix nous l’avons fait ensemble, il faut que nous assumons ce choix en continuent à défendre les réalisations de ce président et lui faire des propositions et des propositions pour le bon déroulement du pays.
    IBK fait le Mali en personne et nous lui devons cela.
    Vive un Mali unis…

  17. De toute les façons ce que je n’arrête de dire, les personnes qui sont toujours contre le président doivent faire preuve de respect et de citoyenneté, sans amour rien n’est possible.

  18. Je ne vois pas où se trouve ton problème Mr. Le journaliste. IBK sais ce qu’il fait et pourquoi,
    Si tu as des soucis pour le pays, t’inquiète pas, le pays roule dans des bonnes conditions.

  19. Nous savons tous comment IBK est venu au pouvoir et les conditions dans lesquelles était le pays . Le Président IBK avec son engagement à mieux servir son pays celui là soit un pays développé avec des potentialités énormes et en deux deux de gestions il a pu sortir la tête de l’eau. Bravo à vous mon Président.

  20. une bande de manipulé, vous faites la honte du pays nous devons préserver notre héritage qui est notre pays. comme ça n’importe qui se lève et dit ce qu’il veut au président, nous on va mettre fin à cela.vous courez pour votre ventre. bande d’incapable.

  21. Nous avons toujours eu confiance en IBK et nous continuerons d’avoir confiance en lui car les actes qu’il pose prouvent une qu’il est une personne digne de confiance.
    Il ne cesse de se battre pour améliorer les conditions de vie de ses compatriotes.
    Nous pensons qu’il est vraiment l’homme qu’il faut à la tête du Mali.

  22. IBK est pour la bonne gouvernance c’est pourquoi il veut tout mettre en oeuvre pour éradiquer la corruption de notre société. Cela représente un réel frein de développement et il a jugé bon de mandater les nouveaux magistrats de mettre un accent particulier sur la corruption

  23. Yacouba Diakité doit comprendre qu’un président est jugé sur 5 ans et non 2 ans. Nous pouvons dire que le bilan est positif dans la mesure notre économie est assainie et les actions de développement se posent, nous ne pouvons qu’être fiers du président.
    Le problème d’emploi des jeunes est à un niveau appréciable avec plus de 81.486 sur 200.000 promis en 2012.

  24. IBK est un homme d’honneur. Il veut faire de notre armée, une force républicaine prête à toute éventualité. C’est pourquoi, il ne cesse de trouver les équipements de pointe tels que un avion militaire, les pic up sans oublier les formations au coté des forces étrangères et les experts.

  25. Je sais pas quelles sont les raisons qui poussent à dire que le président IBK veut abandonner Kidal? Il faut donner la chance aux accords de paix signé donc les autorités travaillent dans ce sens. Le président mettra tout en oeuvre pour recouvrer l’intégrité de notre territoire

  26. Le président tiendra à ses promesses comme toujours. Il faut faire face aux priorités dans notre pays. C’est vrai qu’il y’a du retour mais cela ne doit pas faire croire qu’il a jeté l’éponge

  27. Depuis qu’IBK est là l’économie se porte bien grâce à son équipe dynamique, très dévouée au travail. Il ont sure trouver la confiance des partenaires financiers et des financements des projets pour notre pays.

  28. IBK est à saluer et féliciter pour ses efforts pour la paix et la construction des infrastructures offertes aux différentes localités de la région Ségovienne. C’est un bâtisseur dont nous avons besoin ici au Mali

  29. Le président a fait des accords de paix sa priorité 2016. Car sans la paix tout projet de développement est voué à l’échec. Aujourd’hui, vous conviendrez avec Diakité qu’il y’a des avancées notables dans la mise en oeuvre desdits accords

  30. Qu’est ce qu’un minable comme Yacouba Diakité peut nous dire sur le mode de fonctionnement d’un pays. Ce n’est qu’une marionnette qui se laisse manipuler par des opposants malintentionnés.

  31. On ne juge pas un président en deux ans de gestion mais lorsque son mandat prend fin comme ça pouvons si c’est positif ou négatif. Il n’a pas volé ce pouvoir car il a été élu à 77 % des voix du peuples malien.

  32. tu es encore jeune, ne pense pas qu’à ton bonheur seulement mais pour tout un peuple. es ce que tu mesure ce tu dis. chercher à bien bosser pour participer au développement de ton pays à lieu de raconter des bêtises.

  33. En ce que je sais la cellule de communication du gouvernement doit mettre l’accent sur les réalisations et les projets en cours d’exécution du gouvernement afin de mettre fin à des ragots.

  34. Toi je comprends pour toi tu as faim en parlant comme ça du pouvoir tu pense etre appelé par ce pouvoir là tu as menti dire ce que tu veux mais ,nous savons que ce Président est un président très honnête qui se souci de son peuple.

  35. IBK ne mourra pas de la bouche de ces opposants malhonnêtes qui veulent sa perte mais ce n’est que peine perdue. IBK est le choix du peuple et il le reste jusqu’à preuve de contraire.
    Il fait tout ce qui est en son pouvoir pour aussi pour répondre à nos préoccupations et personne ne pourra plus masquer cela par de quelconques manigances car quand les actions sont plausibles on ne peut pas y faire obstacle.
    Comme les gens le disent; on ne peut pas cacher le soleil de la main.

  36. Je pense que de plus en plus le gouvernement doit communiquer sur ses actions de développement pour que nous puissions savoir ce qui se fait réellement pour nous. Le pays a été tellement détruit que les efforts pour le mettre debout ne peuvent pas être vus du premier coup d’œil. Et des personnes véreuses par le biais de certains journaleux et des associations mafieuses de ce genre à la solde de l’opposition veulent toujours faire croire que le pays est dans le gouffre.

  37. Ce mouvement vendu pourra faire ce qu’il veut mais il ne nous enlèvera pas de la tête que le president Ibrahim kéïta est un grand homme qui connait les aspirations des populations de ce pays car ayant servi dans plusieurs domaines et pendant de longues années. Son programme montre qu’il a une belle optique de développement pour pays c’est pourquoi il met celui qu’il faut là où il faut. Mais certaines personnes véreuses qui veulent toujours marquer sa gestion du sceau de l’échec à travers des campagnes de dénigrements et de désinformation à son endroit ce qui n’est pas du tout normal pour un pays qui sort de crise et qui a besoin de la compétence de tous ses fils.

  38. Voici des gens qui veulent venir nous pourrir l’air dans le pays encore. Le plus important aujourd’hui c’est de se mettre ensemble pour construire le pays au lieu de venir nous détourner de l’essentiel. Yacouba diakité peut soutenir le biprem ou qui il veut mais comme je le dis toujours ce sont les actions du président IBK qui permettront de prouver que toutes ces organismes fictifs n’en veulent qu’à sa personne sinon ils n’ont rien de solides pour étayer leurs affirmations.

  39. L’opposition vient de trouver un autre bouc émissaire pour propager ces opinions incendiaires dans le pays. Ce désordre et cette insurrection que ces gens préparent contre le pays les rattrapera tôt ou tard. Ils peuvent faire leurs manigances de part et d’autres mais au final la vérité se saura.

  40. On peut créer des mouvements de toutes sortes pour demander de meilleures conditions de vies mais il faut le faire de manière objective et éviter de se faire manipuler par des politiciens véreux comme c’est le cas avec le biprem qui est manipulé par des personnes comme Oumar Mariko et autres.

  41. Que pourra bien faire ce mouvement si ce n’est traduire les idées de l’URD?
    Yacouba diakité nous le connaissons tous est un fervent militant de l’URD qui participe à toutes les actions de Soumaïla cissé. Il était avec lui la semaine dernière à Mopti et on vient nous dire qu’il crée un mouvement pour défendre la cause citoyenne. On n’est pas aussi sot que ça! C’est assez flagrant que c’est la poursuite des actions de l’URD.

  42. C’est pour mentir oui.C’est ce que vous savez faire le mieux.Mais nous on sera là pour contrer tous vos propos mensongers que vous allez tenir pour intoxiquer la population malienne.

  43. Je le dis toujours et je le dirai encore, la gestion du pouvoir d’IBK a toujours été transparente ; Il a hérité d’un pays gangréné par des maux qui ne favorisent pas l’essor du pays et ces maux sont à tous les niveaux de la société.
    Ce n’est pas à coup de bâtons magiques qu’IBK changera le pays. Il faut avoir un esprit citoyen et républicain pour comprendre cela au lieu de toujours monter des coups pour crier au scandale. On doit tous se battre pour construire notre pays.
    Savons-nous combien de temps ont mis les pays que nous citons en exemple pour se construire?
    Avons-nous les mêmes potentialités économiques? Ouvrons un peu les yeux et laissons IBK travailler.

  44. Pourquoi les gens ne voient jamais les biens faits du président. IBK est en train de tout faire pour que la paix revienne. Il est en train de créer des emplois pour diminué le taux du chômage, commandé des matériels de combat pour nos forces armées. IBK a beaucoup fait pour le Mali durant ces 2ans même si tout n’est pas rose. Les choses sont sur la bonne voie aidons-le au lieu de lui mettre les bâtons dans les roues par des manipulations de tout genre.

  45. A l’attention de frères et sœurs maliens.Il ce réveil de citoyen qui vient de voir le jour pour mentir à la population malienne sur la gestion du pays.C’est une bande d’escrocs ne les écoutez donc pas.

  46. On n’a pas besoin de le dire pour que les gens sachent que cette organisation ne vient que pour servir les intérêts des opposants car son coordinateur n’est autre qu’un membre de l’opposition qui soutient ouvertement les actions de l’URD à travers des vidéos qu’il poste sur les différents forums du pays. En tant que membre de l’opposition je me demande quelle bonne revendication il pourra faire au nom de la population civile?

  47. Ce mouvement est destiné à autre chose que le réveil des maliens .Car notre pays est très bien éveillé.Qu’ils trouvent donc une autre vocation à leur mouvement.

  48. Il y’a certains qu’ils veulent se faire voir.Car c’est la tendance au Mali ici.Faire du bruit pour rien du tout pour se faire remarquer.On voit claire maintenant.tchrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr!!!!!!

  49. Le président IBK fait une gestion parfaite du pays.Toute la jeunesse malienne le soutient dans sa vision pour le Mali.Pour ce qui est de ce mouvement c’est une leurre que personne ne va gober.

  50. Je suis convaincu que ce mouvement réveil du citoyen malien est une idée de l’opposition malienne qui ne cesse de dire des ragots sur le président IBK et sa gestion du pays.J’en appelle donc à la prise de conscience de la jeunesse malienne que la vraie bataille que doit livrer le Mali est de retrouver tout son territoire.Nous devons donc aider le gouvernement qui ne ménage aucun effort pour la libération du nord Mali

  51. Réveil du citoyen du Mali est un mouvement qui a vu le jour pour faire de la médisance tout comme le biprem et ras-le bol,.Ils sont des employés de l’opposition malienne qui ne pouvant pas proposer quelque chose de concret aux maliens s’est livré à la diffamation et aux mensonges pour discréditer le président IBK.

  52. Malgré ce dont les détracteurs essayent de faire croire à la population malienne, nous remarquons que le régime au pouvoir est en train d’accomplir un travail salutaire. Le mouvement vaut seulement se faire marquer comme les autres mouvements apatride passés.

  53. Je ne prends pas partie pour IBK, mais depuis son arriver le pays commence légèrement à se développer, délicatement mais assurément, il est en train de redresser le pays. Il est vraiment l’homme de la situation soyons honnête. Il peut gérer le Mali comme il se doit, il a la compétence nécessaire. Sa politique de gouvernance reste la meilleur mode gérance approprié pour sortir notre pays de cette crise.

  54. Le bilan du président IBK doit être apprécier par le peuple malien qui l’a élu.Et non par des lèches bottes de l’opposition.Je crois qu’ils songeraient à faire le bilan de leurs misérables vies que d’essayer désespérément à occulter une lumière qui brille par la volonté de Dieu.

  55. Je ne me lasserai jamais de le dire et redire haut et fort, IBK a hérité d’un pays à bout de souffle que ce soit économiquement, politiquement et tant d’autre. Les prédécesseurs d’IBK ont mal géré le pays, leurs modes de gouvernance étaient à la pointe de la corruption, de l’impunité. Evidement le pays a fini par sombrer dans une crise sans antécédent. IBK n’est pas le fautif mais il est élu pour trouver une suite favorable aux maux de notre patrie.

  56. C’est plainte est loin d’être raisonnable sur le plan moral que juridique. Sur le plan morale, vue la situation dont traverse le pays ont peut peu se donner à ce genre chose, le pays n’a point besoin de cela d’autant plus qu’IBK et son staff accomplissent un travail salutaire. Sur le plan juridique, on peut ainsi porter plainte contre un président de la république en plein exercice de ses fonctions, à plus forte raison une plainte sans preuve irréfutable.

  57. La gouvernance d’IBK est une gouvernance salutaire, depuis l’arrivée d’IBK au pouvoir le pays est en train de se relevé lentement mais surement. Le pays était dans une crise sans précèdent la politique de gouvernance touche toute les multiples crises de ce pays.

  58. Je pense qu’il est trop tôt pour tirer une conclusion raisonnable de la gouvernance d’IBK là où nous sommes. Il est élu pour 5 cinq ans et ce n’est qu’après ces toutes années passées qu’on pourra tirer toute conclusion résumant de sa propre vision. Malgré, tout cela vue la situation actuelle, je pense que la gouvernance est en train de se redresser lentement. Si les régimes passés avaient fait comme celui d’IBK le pays n’en serait pas plongé dans cette crise multidimensionnelle.

  59. Je pense que toute cette histoire est une histoire de dupe vis-à-vis de la population malienne. Le BIPREM a pour seule but tromper la conscience public en leur faisant croire que c’est un combat d’intérêt général et mais alors que ce combat est un combat d’intérêt personnel c’est-à-dire pour créer seulement que le buzz au sein de la population.

  60. Le Réveil citoyen du Mali(RCM) doit savoir que la gouvernance du pays est plus ou moins salutaire vue la situation dont IBK trouva le pays. Le pays était dans un chaos total, alors IBK fait tout pour redresser le pays.

    • Fils de voleur,
      « l’année 2014 est decreté l’année de la lutte contre la corruption ». Le rapport du verificateur nous reveèle que le gros VENTRU IDIOT ibk et sa bande ont volé 153 MILLIARDS 2013-2014.
      Un regime de negrouide idiot qui finance une rebellion a cout de milliard.
      NI I SARA MALI KO LA FOU YE TA.
      « Si tu meurs pour le mali, tu es morts pour zero.
      FOUGARIDEN
      ********************************************************************************************************
      Gloire perpétuel à Klela Baba. Que soit benit son nom, sa vie , sa source et sa lumière.
      Vive le GANJISME, vive la science universelle !

  61. Les révolutions ne sont point la solution. La seule solution est de soutenir le régime au pouvoir, la situation est plus ou moins critique car le régime d’IBK est arrivé à un moment critique.

  62. Je pense que si des personnes ont besoins de réveil,ce sont bien les initiateurs de ce mouvement.Car leur ignorance et leur cupidité les ont aveuglé à tel point qu’ils ont perdu toute lucidité de discernement.C’est triste pour Yacouba Diakité et ses acolytes.

  63. Je pense que l’esclavage dont parle yacouba Diakité se situe à son niveau et dans son esprit.En effet il se laisse manipulé par l’opposition pour dire du n’importe quoi qui ne changera rien à l’estime que le peuple malien à son président IBK.Il est donc esclave de sa naïveté.

    • FOUGARIDEN,
      Tu n’as même pas honte de voler la photo des gens .
      Mais bon quoi d’étonnant de la part des fils de voleur,
      ibk ZONDEN .
      ********************************************************************************************************
      Gloire perpétuel à Klela Baba. Que soit benit son nom, sa vie , sa source et sa lumière.
      Vive le GANJISME, vive la science universelle !

  64. Ces gens croient que nous sommes dans quelle sorte de pays ? Le Mali est un Etat de droit et non un Etat sans droit. Cette pratique d’association qui commence à faire chier n’est pas digne d’une société soumise à un ensemble de règles juridiques.
    A bas le BIPREM !
    A bas le RCM !

  65. Ces associations sont des obstacles au développement de cette nation. Les citoyens doivent dire non à l’existence des groupements de personnes apatrides qui veulent coûte que coûte nuire à la personne d’Ibrahim Boubacar Keïta, président de la république.

  66. Je propose à ce qu’une commission d’enquête et de sanctions soit mise en place pour lutter contre l’incivisme qui commence à gagner le terrain dans ce pays. Après le Biprem c’est le tour du RCM. Si rien n’est fait demain une autre association du genre verra le jour. Le plus flagrant dans ces conneries est le fait que toutes ces associations s’indignent contre la personne d’IBK, le président de la république.

    • FOUGARIDEN , ton gros voleur ventru bourama n’a pas pu arrLter les rebelles se sont les citoyens qu’il va arreter.
      FOUGARIDEN, essayer seulement,
      fils de voleur.
      ********************************************************************************************************
      Gloire perpétuel à Klela Baba. Que soit benit son nom, sa vie , sa source et sa lumière.
      Vive le GANJISME, vive la science universelle !

  67. Les politiciens jaloux de la gouvernance d’IBK veulent, à tout prix, rendre les tâches difficiles à ce dernier. La gestion actuelle du Mali est irréprochable, contrairement à son passé récent Cette association est le pion d’une bande de politiciens affamés du pouvoir.

  68. Je me demande ce que ces associations veulent du président de la république. Le régime actuel ne connait pas de mal gouvernance. Le pouvoir d’Ibrahim Boubacar Keïta n’est pas le même que ceux d’AOK et d’ATT. Le RCM est une autre association créée pour déstabiliser le régime d’IBK.

    • FOUGARIDEN,
      Vous donnez 400 MILLIONS au rebelles (+ 600 MILLIONS de bilal djeri à abidjan) et vous n’avez même pas honte de venir debiter des sputidité .
      Une fois de plus, sanogo n’avait pas tort. « NI I SAQRA MALI KO LA , FOU YE TA. »
      «Si tu merus en defendant ce pays maudit pays qu’est le mali, tu es morts pour ZERO»
      ********************************************************************************************************
      Gloire perpétuel à Klela Baba. Que soit benit son nom, sa vie , sa source et sa lumière.
      Vive le GANJISME, vive la science universelle !

  69. La mal gouvernance existe au Mali d’aujourd’hui est différente de celles sous les deux anciens régimes. Doc si ces association n’ont rien fait pour dénoncer cette pratique qu’elles nous laissent respirer de l’air avec ces histoires de mal gouvernance, de corruption, de népotisme et autres.

  70. Apparemment certaines personnes sont décidées à faire tomber le régime d’Ibrahim Boubacar Keïta. La plainte du Biprem qui n’a connu de suite favorable vient d’être remplacée pratiquement par le Réveil citoyen du Mali (RCM).

Comments are closed.