À Gao, avec le colonel major touareg El Hadj Ag Gamou

31

AprĂšs 10 mois d’exil forcĂ© au Niger, le colonel major El Hadj Ag Gamou, un Touareg de l’armĂ©e malienne, revient combattre chez lui au Mali. FRANCE 24 l’a suivi avec ses troupes dans les rues de Gao.

AprĂšs 10 mois d’exil forcĂ© au Niger, le colonel major El Hadj Ag Gamou, un officier touareg de l’armĂ©e malienne, est de retour au pays. En guerre contre les rebelles touareg du MNLA (Mouvement national de libĂ©ration de l’Azawad) et les djihadistes d’Aqmi (Al-QaĂŻda au Maghreb islamique), son armĂ©e avait Ă©tĂ© mise en dĂ©route en avril 2012. Pour sauver la vie de ses 500 hommes, il feint d’abord de rejoindre les insurgĂ©s avant de se rĂ©fugier au Niger avec sa troupe.

“C’Ă©tait trĂšs dur, trĂšs dur d’ĂȘtre dans un pays Ă©tranger pendant un an”, confie-t-il.

 Le colonel major incarne la partie “souverainiste” de la population touareg, celle qui s’oppose Ă  toute vellĂ©itĂ© d’indĂ©pendance du Nord-Mali. En revenant combattre dans les rangs de l’armĂ©e malienne, il entend prouver sa loyautĂ© envers ce pays. “Moi je suis malien, rĂ©publicain et je suis fier d’ĂȘtre malien. Je suis fier d’ĂȘtre un militaire malien et les autres disent qu’ils sont pour un autre pays qu’on appelle l’Azawad, que moi je ne reconnais pas”, explique-t-il.
Avec ses hommes et une centaine de pick-up, la troupe d’El Hadj Ag Gamou participe Ă  la sĂ©curisation de la rĂ©gion de Gao, aux cotĂ©s des forces nigĂ©riennes et françaises. “Il faut que la population se sente Ă  l’aise et il faut sĂ©curiser leurs biens. Et maintenant notre grand objectif est de chercher des caches d’armes”, conclut l’officier touareg.
À terme, le dĂ©fi qui s’imposera Ă  lui, ainsi qu’à l’armĂ©e malienne, sera d’assurer la sĂ©curitĂ© de l’ensemble du territoire du Mali, sans la prĂ©sence de troupes Ă©trangĂšres et sans l’armĂ©e française.
france24.com/fr/
PARTAGER

31 COMMENTAIRES

  1. Djanjo, Djanjo, Djanjo Mon colonel. vous incarnez aujourd’hui la cohĂ©sion ethnique au Mali, que les ennemis du Mali ont voulus tout le temps dĂ©mentir pour donner une lĂ©gitimitĂ© Ă  l’action de MNLA. votre prĂ©sence seulement au front apporte une victoire mĂ©diatique au Mali sur ces dĂ©tracteurs et ses ennemis de l’intĂ©rieur. Salut militaire Mon colonel.

  2. Si tous les gĂ©nĂ©raux faisaient pareil…mĂȘme avec des gourdins…on serait craint…Col Gamou, vous mĂ©ritez de danser le “Niangaran”…
    Le Mali ne sera pas ingrat envers vous, croyez le…

    • SĂškĂš sois moins naif Ă  considĂ©rer tout ce qui brille pour or d’ailleurs si le Mali se retrouve dans cette situation aujourd’hui c’est du en grande partie Ă  sa naivitĂ© et du COMPLEXE que TOUT malien nourrit vis Ă  vis de tout ce qui est MAGRHEBIN ou arabe

  3. Moi je suis malien, rĂ©publicain et je suis fier d’ĂȘtre malien. Je suis fier d’ĂȘtre un militaire malien et les autres disent qu’ils sont pour un autre pays qu’on appelle l’Azawad, que moi je ne reconnais pas »

    J’apprĂ©cie cette expression. Ça fait remonter le morale. C’est ça la voie d’une rĂ©conciliation nationale. Conjuguons vos efforts pour l’unitĂ©, la solidaritĂ©, la prĂ©servation de nos valeurs socio-culturelles …, le dĂ©veloppement Ă©conomique du pays.

  4. c est bien de voir qu il ya des touaregs qui sont avec l armee malienne ca serait egalement bien qu on parle d eux sur toutes les chaines qui ou passent le MNLA en france a commencer par RFI FRANCE et TV5 monde.

  5. Merci au colonel Gamou pour son service a la nation. Nous sommes fierts de l’appeller notre confrere, je remercie egalement l’honorable Assardi Imbarcaouane qui n a jamais cesse un jour la bataille politique pour la republique et je suis sure qu’il y a tant d’autres touaregs comme eux.
    Convenons que nous n avons pas de probleme racial au Mali. Nous sommes confronte a un probleme de banditisme tres mal gere par nos leaders. Sans quoi, nous avons des touaregs a tous les niveaux de l’administration malienne, et parmi toutes les couches sociales de notre pays. Nous avons toujours ete reconnus comme une nation de coexistence pacifique entre races et groupes ethnics. Preservons ensemble ces valeurs. Refusons les attaques physiques ou verbales sur nos compatriotes qui sont nos parents d’ailleurs. Ceux qui sont coupables des crimes seront punis sans exception. Vive le Mali uni, prospere et laic.

  6. Ceux qui disent que Gamou avait rejoint l’autre camp sont des fouteurs de merde rien de plus. Cet homme avait toute la latitude de se ranger dans l’autre camp mais il a prĂ©fĂ©rĂ© se rĂ©fugier au Niger avec sa troupe. Et comment dans ces conditions vos esprits ignobles peuvent-ils mettre en doute sa loyautĂ© vis Ă  vis du Mali ? ArrĂȘtez ce jeu lĂ .

  7. Les Touaregs n’aiment pas travaillĂ©s ce sont des fainĂ©ants, ils sont les enfants chouchou de la rĂ©publique, Ils ont dĂ©sertĂ©s l’armĂ©e pour s’associĂ©s aux islamistes, ils ont Ă©gorgĂ©s a aghel hoc. C’est eux nos malheurs. Tout est vraies.
    Mais je veux seulement attirer l’attention que malgrĂ© tout, ces Jadis chouchou d’hier et maudit d’aujourd’hui sont aussi des maliens. Certes le moment n’est pas propice au dialogue mais qu’on se dise la vĂ©ritĂ©, le dialogue est obligatoire. OĂč est-ce que vous voulez qu’ils aillent ?
    Je croie mĂȘme qu’un dialogue transfrontalier des dirigeants locaux et Touaregs de tout bord s’impose pour une paix durable dans la sous rĂ©gions.

  8. J’espĂšre qu’un jour on fera l’histoire sans passion des derniers Ă©vĂšnements au Mali (rĂ©bellion, terrorisme, trafic de drogue, coĂ»t d’Ă©tat,etc.). Vous verrez trĂšs certainement que Elhaj Gamou Ă©tait loyaliste malgrĂ© lui et que son ralliement au MLNA n’Ă©tait pas une ruse comme il le prĂ©tend.
    Malheureusement ou heureusement pour lui, Ansar Eddine, le puissant alliĂ© du MNLA jusqu’Ă  rĂ©cemment avait contraint ce dernier Ă  rejeter son offre en raison de ses relations excrabes avec les touaregh Ifghas qui voient en lui le porteur d’un plan ourdi par ATT pour bouleverser l’ordre social de leur communautĂ©.

  9. BRAVO GAMOU , NE CHANGE PAS DE FUSIL D’EPAULE CONTINUER COMME ça , JE VOUS ENCOURAGE

  10. Le PrĂ©sident nigĂ©rien dit ce qu’il pense, cela s’appelle de l’honnĂȘtetĂ©. Mais il y a la tactique guerriĂšre de ruse de Dioncounda avec les traĂźtres du MNLA. Ce qui explique la diffĂ©rence des dĂ©clarations de condamnation du PrĂ©sident nigĂ©rien Ă  l’endroit du MNLA, et de la position apparemment nuancĂ©e du PrĂ©sident malien.
    1- Le MNLA, bien que composĂ© en fait de tous les bandits issus de toutes les ethnies du Mali, est constituĂ© essentiellement d’une infime minoritĂ© d’Ifoghas, qui sont eux-mĂȘmes une minoritĂ© parmi les touaregs, qui sont Ă  leur tour une infime minoritĂ© des populations du Nord Mali, qui dans leur ensemble restent une minoritĂ© au Mali.
    2- Le MNLA est le premier ennemi des touaregs en Ă©tant responsable de l’insĂ©curitĂ© au sein de paisibles populations nomades : peur panique ayant crĂ©Ă© toutes sortes de nĂ©vroses, avortements, privations de libertĂ©s, de biens animaux et matĂ©riels, exils et assassinats, blocage de tous les programmes de dĂ©veloppement du Nord en gĂ©nĂ©ral et de la RĂ©gion de Kidal en particulier. CAR, ENTRE AUTRES ACTES CRIMINELS AUXQUELS S’ADONNENT LE MNLA ET SES ALLIES TELS QUE LES ENLEVEMENTS, LE TRAFIC DE DROGUE ET D’ARMES
, LE SOUS-DEVELOPPEMENT DE LA REGION DE KIDAL CONSTITUE UN DES FONDS DE COMMERCE DU MNLA DE SORTE QUE FONDAMENTALEMENT, LE GROUPE CRIMINEL N’A PAS INTERET A CE QUE LA REGION DE KIDAL SE DEVELOPPE

    3- Comme le CNDERRIERE, Le MNLA est prĂ©sumĂ© coupable de : ’’ mutinerie, atteinte Ă  la sĂ»retĂ© intĂ©rieure de l’Etat, atteinte Ă  la sĂ»retĂ© extĂ©rieure de l’Etat, destruction d’édifices, opposition Ă  l’autoritĂ© lĂ©gitime, violence et voies de fait, embarras sur la voie publique, homicide volontaire, homicide involontaire, coups et blessures volontaires, blessures involontaires, enlĂšvement de personnes, arrestations illĂ©gales, sĂ©questrations de personnes, dommage volontaire Ă  la propriĂ©tĂ© mobiliĂšre et immobiliĂšre d’autrui, incendie volontaire, pillage, extorsion et dĂ©possession frauduleuse, vol qualifiĂ©, vol, atteinte Ă  la libertĂ© du travail, atteintes aux biens publics’’.
    4- Le MNLA mĂ©rite t-il l’amnistie accordĂ©e au CNDERRIERE et aux BĂ©rets rouges. Je pense que la rĂ©ponse est un non catĂ©gorique car le MNLA est un tueur en sĂ©rie multirĂ©cidiviste. Tous les maliens connaissent les rĂ©sultats des nĂ©gociations antĂ©rieures avec les groupes armĂ©s : intĂ©gration/dĂ©sertion/rĂ©intĂ©gration, distribution d’argent, postes juteux, douane, etc.
    5- Pour collaboration avec la justice dans le cadre de l’arrestation de leurs anciens amis ou de la libĂ©ration Ă©ventuelle d’otages qu’ils ont probablement participĂ© Ă  enlever, ses cadres peuvent obtenir des circonstances attĂ©nuantes. COMME POUR N’IMPORTE QUEL CRIMINEL. PAR EXEMPLE, LA CONDAMNATION A PERPETUITE AU LIEU DE LA PEINE CAPITALE. C’EST LE SEUL OBJET DE NEGOCIATION. SINON CE SERAIT LA VINDICTE POPULAIRE. Tous les responsables du MNLA savent pertinemment qu’aucun d’entre eux ne saurait fouler le sol de Tombouctou, Gao ou de Bamako. Car leur seule force militaire a de tout temps Ă©tĂ© leurs anciens alliĂ©s d’AQMI sous ses diffĂ©rentes formes d’ANESARDINE, MIA, MUJAO, BOKOHARAM, ANESARU.
    6- Les chefs de fraction doivent ĂȘtre absolument impliquĂ©s dans le renseignement (N° verts car certains disposent de tĂ©lĂ©phones satellitaires, convocations par l’Administration, rencontres lors des foires hebdomadaires, etc.), tournĂ©es de l’armĂ©e en milieu nomade afin que ces paisibles Ă©leveurs parviennent Ă  surmonter leur peur panique des djihadistes qui ne leur feront aucun cadeau en cas de suspicion de collaboration avec l’armĂ©e.
    7- Il faut surveiller de trĂšs prĂšs les hommes de GAMOU. Je crois que cet homme est honnĂȘte ou Ă  tout le moins intelligent car ayant compris trĂšs tĂŽt que les MNLA et affidĂ©s Ă©taient condamnĂ©s Ă  terme. Mais en voulant paraĂźtre fort de centaines de combattants, ses hommes pourraient facilement ĂȘtre infiltrĂ©s par les anciens du MNLA, ANESARDINE, MIA, MUJAO, BOKOHARAM, ANESARU. Et, il faudrait assez rapidement constituer des unitĂ©s mixtes et envoyer le maximum de combattants issus du Nord au Sud, et vice versa, pour que les soldats du Sud s’aguerrissent dans le combat au Nord. D’ailleurs, pratiquement tous les militaires du Mali devraient ĂȘtre positionnĂ©s sur la ligne de front de Kayes Ă  Kidal : il n’y a aucune raison de garder des militaires Ă  Bamako ou Ă  Sikasso. ET TOUTE LA GESTION DE L’ARMEE NE DEVRAIT PLUS ETRE UN SECRET DEFENSE POUR L’ASSEMBLEE NATIONALE, LE VERIFICATEUR GENERAL ET LES DIFFERENTES STRUCTURES DE CONTROLE, LES MINISTERES DES FINANCES, DU BUDGET OU DE LA JUSTICE
 CE SUPPOSE SECRET DEFENSE EST A LA SOURCE DE TOUS LES RECRUTEMENTS NEPOTIQUES, DETOURNEMENTS ET MALVERSATIONS EN TOUT GENRE DANS L’ARMEE MALIENNE.
    8- Les brigades d’autodĂ©fense bĂ©nĂ©voles, discrĂštes, PERENNES, ENCADREES PAR L’ARMEE, devraient ĂȘtre systĂ©matiques sur toute la ligne de front. CAR LES BANDITS ARMES DU NORD REVIENNENT TOUJOURS, TOT OU TARD. Tous les nordistes le savent, du moyen Ăąge aux pĂ©riodes contemporaines, juste en changeant de forme selon la faiblesse du gouvernement en place : esclavage pur dans les temps anciens, enlĂšvements, chantage de l’Etat, vols, djihadisme et indĂ©pendantisme dans les temps modernes.
    9- Mais, tant que des pays tout aussi affaiblis que le Mali, nids de terroristes comme la Libye et la Tunisie, ne sont pas soutenus, les bandits armés y couveront calmement dans la chaleur du désert saharien et se multiplieront dans la fraicheur du Sahel à la premiÚre saison.
    10- Enfin, profiter de la prĂ©sence des armĂ©es internationales pour relancer les gros travaux dĂ©jĂ  financĂ©s, interrompus par les bandits armĂ©s (route Niono-Tombouctou, Barrage de Taoussa, Route Bourem-Kidal, etc.), bref dĂ©velopper le Nord Mali et trouver du travail pour le maximum de ces jeunes dĂ©sƓuvrĂ©s, terreau et proie idĂ©ale pour les terroristes du monde entier. Mais du vrai travail et non le saupoudrage et le vernissage actuel, de la peinture sur la rouille dĂ©capante Ă  la premiĂšre intempĂ©rie. Evidemment que tout cela exige beaucoup de fonds

    11- Avec tous les marchĂ©s qu’elle rafle en Afrique et au Mali, pour quelle raison la Chine ne contribue-t-elle pas Ă  la sĂ©curisation du Sahel? Et les pays arabes dits musulmans bien nantis de pĂ©trodollars prĂ©fĂšrent-ils plutĂŽt financer les terroristes contre le Mali? Alors que mĂȘme les pauvres maliens et la misĂ©rable UA sont entrain de mettre la main Ă  la poche pour sĂ©curiser le Mali


  11. Colonel major El Hadj Ag Gamou merci pour votre patriotisme.
    Les hyÚnes comprendront que le lion est entré en dance.
    Depuis toujours, le Mali est composé de ses différentes ethnies y compris les Touaregs. Et comme toujours, il y a des fouteurs de désordres qui jouent le trouble fait. Mais, cette fois ci, il faut leur donner leurs comptes.
    vive le Mali et vive Colonel Gamou.

  12. Depuis 10 mois ce juste aujourdhuit que je retrouver les vrais visage du Mali sur vos site mais que sa fait bien , HO Bon DIEU ,voila la raison l`enporter sur la passion HO MON DIEU MERCI

  13. Merci mon gĂ©nĂ©ral on n’est fier de vous 1000 fois merci vous ĂȘtes un vrai patriote , depuis le dĂ©but du conflue vous avĂ© montrĂ© au Malien que vous ĂȘtes un vrais Malien et un vrai solda Malien , pas comme les soulard de Kati Sanoko avec son bande de merde ,qui ce cache toujours Ă  Kati bande de salo

  14. Un patriote teste…ceux qui doutaient de lui doivent maintenant comprendre. Et je ne comprend pas pourquoi on tarde a sa nomination comme general …cest quand meme PAS juste que de l’autre cote on nomme 50 generaux non-combatants ventrus sous les climatiseurs 👿 ❓ ❓

    • vision2013, MERCI!!

      C’est beau de voir l’amour pour le Mali.

      Mr. Gamou connaĂźt le sens de la citoyennetĂ©, de l’honneur et de la dignitĂ©. Enfin, Dieu puissant, enfin, nous commençons Ă  voir des dirigeants au Mali. Gamou est un modĂšle qui correspond au discours d’investiture de JFK.

      Et donc, mon Colonel Gamou, vous n’avez pas demande’ce que votre pays peut faire pour vous; vous avez fait ce que votre pays avait besoin que tous les maliens fasse. Et nous vous AIMONS pour cela et il n’y a rien que vous puissiez faire Ă  ce sujet!

      Cela dit, je suis avide pour plus d’amour, l’amour des Maliens qui doivent faire comme Gamou pour dĂ©fendre notre honneur et dignitĂ©. Vous voyez mes chers Maliens, nous vivons maintenant dans un monde de guerre psychologique et nous devons le gagner

      Je remercie la contribution de chacun, parce que nous les Maliens qui sont incapables d’ĂȘtre avec vous au Mali en ce moment, lisent ces commentaires. la lutte continue contre les traitres et les
      HYPOCRITES!

      Merci

  15. Merci mon general Gamou
    Vous etes légendaire
    L histoire retiendra votre nom parmi les hommes braves et stratĂšges
    de notre histoire merci Gamou

  16. Bravo… mon GĂ©nĂ©ral ! Et merci pour ton combat pour un Mali UN et INDIVISIBLE. 😀 😀 😀

    Le Mali appartient Ă  tous ses fils, qu’ils soient arabes, bambaras, touaregs, peulhs, bozos, miniankas, sarakolĂ©s, malinkĂ©s, … etc.

    Vive le Mali. 😀

Comments are closed.