A Gao : Le maire indigne la population

15 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

«Le commandant d’un bateau doit être le dernier à quitter le navire en cas de naufrage. Mais le constat est que peu de nos dirigeants ont pu se conformer à cette règle. Ceci dit, qu’ils ne viennent pas se comporter comme des héros après avoir abandonné les Maliens et les laissés pour compte sur le bord de la route», affirme un habitant de Gao en colère.

Sadou Diallo, maire de Gao

Cet habitant parle du Maire de Gao, Saoudou Harouna Diallo. Il est vrai que les Maliens l’ont vu «pleurnicher» sur les chaînes internationales en demandant de l’aide. Mais pour un gouvernant, c’est peu : il devrait plutôt se battre auprès des hommes et femmes qui l’ont élu, au lieu de fuir Gao pour se réfugier à Bamako, laissant ses populations à la merci des terroristes. Selon nos informations, ces populations n’ont rien reçu comme aide venant du Maire depuis sa fuite.

A son retour au bercail dans un hélicoptère de l’armée, il s’est pris pour un superman avec son bandeau tricolore «vert, jaune, rouge» et un drapeau français en main. Dès son arrivée à  Gao, il a convié, le vendredi dernier, les religieux, la société civile et la jeunesse de la ville à une rencontre à la mosquée de Koweït. Au cours de cette rencontre, il a tenu des propos qui ont choqué les habitants venus l’accueillir qui déclarent avoir été outragés par le maire qui les accuse d’être «des collaborateurs des rebelles du MUJAO ». Aussi, le Maire leur a fait savoir qu’il est «le messager de la France» et que la France demande à tous les habitants de Gao en possession d’armes de les rendre avant que des fouilles soient menées maison par maison. Pour le Maire, c’est une façon drôle de revenir parmi les siens. En tout cas, les habitants de Gao trouvent que leur Maire a dépassé les bornes et qu’il est allé trop loin en besogne, voire même en zèle. Aussi, ils exigent de la considération de sa part car ils ne peuvent plus supporter les frasques d’un Maire fuyard. Au lieu d’éprouver de la compassion envers ceux qui sont restés à Gao et ont subi les exactions de leurs bourreaux, le Maire vient plutôt montrer ses muscles à ces citoyens qui ne cherchent pourtant que la paix. Selon nos sources, par son attitude, il n’a fait que diviser la jeunesse de Gao en se positionnant dans le camp des jeunes qui étaient pour le dialogue tout en lésant ceux qui ont eu le courage de résister et de dire non aux terroristes. Ce sont ces mêmes jeunes qui avaient manifesté au temps du MUJAO dans la ville de Gao. Pendant ce temps, où était Monsieur le Maire ?

Rappel des faits

A Bamako, le Maire Saoudou Harouna Diallo a assisté au forum organisé par la Coalition pour le Mali présidée par Tiébilé Dramé et dont il est le Trésorier. A ce forum étaient présents le Cadre de concertation des jeunes de Gao, les jeunes patrouilleurs de Gao, les élus et les religieux, entre autres. Mais des divergences existaient entre ces jeunes participants au forum. Le président du Cadre de concertation des jeunes de Gao trouve qu’il y a une possibilité de dialoguer avec MUJAO. Mais les jeunes patrouilleurs avaient rejeté cette idée car pour eux, il est impossible de négocier avec des gens qui amputent des mains et des pieds de leurs frères. Ces jeunes disent ne pas non plus comprendre le discours du président du Cadre de concertation. Du coup, cela a fait bondir tous les participants de la rencontre et chacun défendait ses opinions. Le porte-parole des jeunes patrouilleurs était plutôt pour une intervention militaire car selon lui, leurs parents ont trop souffert. Il ajoute que ce jour-là, ils étaient à 351 jours d’occupation et de cauchemar, donc encore 351 jours de souffrances.

Quelques jours plus tard, les jeunes patrouilleurs de Gao apprennent qu’un forum est sur le point de se concrétiser et qu’il est initié par les jeunes qui sont pour le dialogue. Selon des indiscrétions, le forum a été financé par le Maire. Ce qui n’a pas été du goût des jeunes patrouilleurs qui ont exprimé leur colère en manifestant pour décrier l’acte que veulent poser les organisateurs de ce forum. Selon eux, l’objectif dudit forum visait une position à adopter par rapport à une éventuelle négociation. Mais parmi les thèmes choisis, il y avait la charia et la solidarité islamique. C’est là le bât blesse. Et pour ne rien arranger, la présence des femmes à ce forum était interdite. «Un forum sans la participation des femmes et où l’on parle de la charia dans un pays laïc ! Nous disons non !», martelait un membre des jeunes patrouilleurs qui se sentent aujourd’hui marginalisés par leur Maire qui les rend confus à cause de son comportement  qu’ils jugent indigne.

Aujourd’hui plus que jamais, nos  dirigeants doivent être plus conciliants afin de rassembler le peuple malien autour d’un seul idéal : un Mali un et indivisible. Mais ce n’est pas parce qu’on descend d’un «hélicoptère de Blancs» qu’on se prend pour Bertrand Delanoë, le Maire de Paris. Lui au moins sait comment parler aux Parisiens.

Serge Lath

SOURCE:  du   6 fév 2013.    

15 Réactions à A Gao : Le maire indigne la population

  1. amaraalmoudou

    je trouve cet article indigne. Ce maire a eu le courage de venir exposer avec brio la cause malienne dans les capitales européennes, ce que les autorités en place ont été incapable de faire. Dites moi, ce ne sont pas ces capitales européennes qui sont venues libérer le Mali ? Vous vous en prenez à un courageux et vous amadouez les croque-morts du Mali dans le bunker de Kati. Qui êtes vous ?

  2. MALCOMX1424

    ET LE PRESIDENT ACHETER(ATT)QUI A LAISSE TOUT UN PEUPLE POUR ALLER S’INSTALLER A DAKAR :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: .

  3. maiga issa

    ce maire est loin d etre propre et honnete,il aurait des accointances avec les groupes armés,avant tout les jeunes patrouilleurs qui ont risqué leurs vies doivent etre ecoutés,je propose qu un d eux soit maire a l place de l actuel.

  4. Mopti Opti

    « Le commandant d’un bateau doit être le dernier à quitter le navire en cas de naufrage »; si j’entend bien, tu voulais que monsieur le maire reste a’ Gao et se fasse « cramer » la main ou le pied par ces fous terrorsites du Mujao. Franchement, tu es pathetique

  5. quiestfou

    Soyons un peu plus objectif parmi les autorites du Mali il a ete le premier a expliquer les chaines europeennes tous probles aux quels les gens sont confrontes au Nord pendant l’occupation.Cherchez plutot quelqu’un d’autre a blamer ce maire a fait son devoir bravo a lui!

  6. En politique le capitaine est le premier a quitter(fuir) le bateau en naufrage et non le contraire.
    Cela se voit avec des pauvres soldats qui meurent toujours au combat pour mettre au pouvoir le « capitaine-politicien ».

  7. je ne connais pas ce Mr là sauf sur F2 je croie, mais soyons un peut sérieux, il a fait ce qu’il a put, il courait dans tous les sens en demandant aide pour la population du nord, et il est le premier à retourner, même l’armée qui possède des armes a fuit à plu-forte raison un civile comme lui, vu ses positions s’il retournait avant la récupération il allait être purement simplement liquidé par les fous de diable,

    Qui est le maire ou député du nord qui n’a pas quitté sauf les complices? l’homme noir même, s’il était restait on allait lui traité de tout les noms d’Israël, dire qu’il est complice au motif que tous les élus ont quitté sauf lui,

  8. dibi

    C’est cela les corrompus de nègres couchés! Oui on l’a vu sur FR 2, FR 3 et TFI déclarer, sans sourciller, le Mali colonie française et se définir lui-même comme un colonisé de préférence nationale française. Cela fait mal pour peu qu’on ait une fibre patriotique, panafricaine et anti-impérialiste. Voila un exemple de politicien véreux,inconsistant; plutôt un affairiste. Les gens de son espèce ne devraient plus avoir de place politique au Mali; mais l’indigence politique ambiante lui servira toujours de tremplin pour rebondir! Oh, Dieu et pauvre de nous!

  9. lalacha

    un meeting dans une mosquée cest alors un meeting religieux. apprenez à mieux cultiver la laïceté

  10. Lebonard

    journaliste qui fait, tais toi si tu n’as rien à dire.
    ce maire a été un des premiers maliens à crier au secours. il a fait le tour du monde pour trouver une solution à la crise, sur ses propres fonds. au lieu d’écrire n’importe quoi, chercher la vraie information. d’ailleurs il n’a jamais fuit, il a juste quitté sa ville parce que sa vie était en danger. sale journaliste, tu voulais qu’il se fasse tuer par les djihadistes? pitié n’écris pas des bêtises, cela ne t’apportera rien, cela te rendra impopulaire. dis-toi bien que les personnes sur lesquelles tu racontes des âneries vivent mieux que toi et tu ne leur arrives même pas à la cheville. saches que tu écrives ou pas ces gens-là sont au-dessus de toi, c’est Dieu qui a fait cela.toi,personne ne s’intéresse à toi, serge lath. pour améliorer ta sale petite vie de merde à la con (on sait qu’au journal le Combat tu es payé à 30 000), tu ferais mieux d’écrire la vraie version des faits, les gens auront pitié de toi, sale margouillat

  11. assaridagimbarkawane

    SADOU DIALLO VOUS LE CONNAISSEZ BIEN, CE N’EST QU’UN FANFARON D’OPPORTUNISTE ET DE SURCROIT UN VOLEUR QUI N’A JAMAIS ETE ELU PAR GAO. MAIS TOUT CELA VA CHANGER BIENTOT SOUTENEZ TOUS VOTRE MOUVEMENT LE MNLA.VOUS AVEZ TOUS VOTRE COMPTE DANS SA PLATEFORME ET SES REVENDICATIONS POUR LE PEUPLE DE L’AZAWAD. VIVE LE MNLA POUR QUE VIVENT LES SONRHAI?LES TOUAREGS LES PEULHS LES ARABES ET NOS DOGONS

    • assaridagimbarkawane

      POUR QUE VIVENT LES SONRHAIS,LES TOUAREGS,LES PEULHS,LES ARABES ET NOS DOGONS ( en majuscule la virgule devient point d’interogation)

  12. KAMISSOGO

    Pourquoi un élu d’un pays qui se veut LAIC doit d’ailleurs tenir une réunion ou un meeting dans une mosquée? la plupart des origines de nos maux viennent du fait de ce laxisme démesuré de nos dirigeants

  13. tjoumo

    serge c’est faux, c’est pas parce que tu écrit dans la langue des blancs que tu te prends pour François Soudan, lui au moins sait raconté dans « jeune Afrique »