A l’appel du PM pour l’adoption du chapitre 7 : Le peuple se confie à l’ONU

Commentaires fermés [-] Texte [+] Email Imprimer

Samedi 8 décembre dernier, une grande  foule a pris la rue. Un acte qui répond à l’appel fait par le premier ministre à l’endroit des forces vives de la nation dans l’unique intérêt de soutenir  l’adoption du chapitre 7 du Conseil de Sécurité de l’ONU pour la résolution de la crise malienne. Un peuple (majoritairement jeunes) écœuré  confie sa destinée à ce communiqué final.

Ce samedi matin, ils étaient nombreux à prendre la rue pour manifester leur patriotisme.  Un millier ou plus, composé majoritairement de femmes et de jeunes,  était  au rendez-vous. Une marche encadrée par les forces de l’ordre qui a commencé à la place de la Liberté  pour prendre fin au monument de l’indépendance via l’immeuble Niuma Beleza.

En effet, les marcheurs qui ont pris part à ladite marche détenaient les banderoles et pancartes sur lesquelles on pouvait lire les slogans comme : «La jeunesse soutient le gouvernement pour un Mali qui avance», «Union sacrée autour du gouvernement et l’armée», «Le Mali soutient la résolution du chapitre 7 des Nations unies», « Ne touche pas à mon premier ministre», «Pas de négociation avec les rebelles», «Nous maliens nous réclamons le chapitre 7 des Nations unies», «On ne négocie pas avec les terroristes ni avec les jihadistes, le Mali est un et indivisible», «Nous soutenons notre armée, notre armée est trahie» voilà entre autres les messages figuraient sur les banderoles.

Selon Ousmane Diarra dit Gousno, chargé de mission à la primature : ‘’ Nous avons organisé cette marche qualifiée de pacifique pour montrer à la Communauté Internationale que le peuple malien est derrière son gouvernement dans le cadre de la résolution de la crise et soutient la résolution du chapitre 7 de l’ONU. ‘’

La marche a pris fin  par  une déclaration  faite par le directeur de cabinet du premier ministre, Oumar Kanouté. A ses dires, ‘’Cette marche n’a aucune coloration partisane : politique, syndicale, associative ou quoi que ce soit. Elle entre dans le cadre du soutien en faveur de la résolution du chapitre 7 des Nations Unies. Donc tout bon citoyen qui est pour le bien être du Mali.’’

Une déclaration suivie de l’hymne national du Mali et la lecture de la sourate Al-Fatiha.

Drissa Keita, Stagiaire 

SOURCE:  du   11 déc 2012.