A l’approche du 15 mai, des dissensions au sein du MNLA : Bilal Ag Chérif et Djéry Maïga à couteaux tirés avec Mohamed Najim et Nina Walet

20

TITRE ORIGINAL :

A l’approche de la signature de l’Accord de paix, le 15 mai prochain à Bamako, les dissensions se font jour au sein du MNLA : Bilal Ag Chérif et Djéry Maïga à couteaux tirés avec Mohamed Najim et Nina Walet…

Djéry Maïga, Bilal Ag Chérif et Nina Wallet Intalou
Djéry Maïga, Bilal Ag Chérif et Nina Wallet Intalou (photos archives – montage maliweb.net)

Au fur et à mesure que l’on approche de la date butoir du 15 mai fixée pour la signature à Bamako de l’accord de paix définitif, le ton monte au sein du MNLA. Alors que certains commencent à adoucir leur position, d’autres demeurent désespérément attachés à une mirifique ” autonomie de l’Azawad “. Redoutant une sanction de la communauté internationale et un isolement en cas de refus de signer l’Accord de paix,  la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) sous pression, a séjourné pendant plusieurs jours au Burkina Faso en vue d’harmoniser sa position d’ici le 15 mai 2015. Au cours des discussions, les rivalités ont refait surface entre le secrétaire général du MNLA, Bilal Ag Chérif et Mamadou Djéry Maïga, qui ont révisé leur position et certains ultrats du mouvement sécessionniste kidalois notamment Mohamed Najim, chef militaire du MNLA, non moins ex-officier de la garde personnelle de feu Mouammar Kadhafi, Nina Walet, présidente du mouvement des femmes du MNLA, Moussa Ag Achratane, entre autres. Si Bilal Ag Chérif et Mamadou Djéry Maïga ont plaidé en faveur de la nécessité de signer l’Accord d’Alger tout en insistant sur les conséquences qui pourraient en découler en cas de refus, tel ne fut pas le cas pour l’aile dure du mouvement animée par les chefs militaires du MNLA. Ces derniers seraient majoritairement composés d’éléments issus pour la plupart de la communauté des Idnanes.

Le chef d’Etat-major de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) le colonel Najim, serait issu de cette communauté tout comme  la présidente des femmes, Nina Walet.

Ce n’est pas la première fois que la signature de l’Accord de paix renvoie dos à dos les responsables du MNLA. On se rappelle les circonstances qui ont conduit à l’échec du paraphe du préaccord qui était prévu le 15 avril dernier dans la capitale algérienne. Le secrétaire général du MNLA Bilal Ag Chérif avait écrit à la médiation pour l’informer de la volonté de la CMA de parapher l’Accord d’Alger. En réaction, la médiation avait à son tour adressé une correspondance à la CMA, au Gouvernement malien et à la  plateforme des forces patriotiques pour le paraphe du 15 avril à Alger. Coup de théâtre, Bilal Ag Chérif est désavoué par son propre mouvement,  principalement les radicaux du MNLA. Le secrétaire général a eu de chaudes empoignades avec certains d’entre eux. Finalement, une délégation du MNLA  a fait le déplacement sur Alger,  sans pour autant parapher le document.

Aussi, la récente réunion de Ouagadougou entre séparatistes a étalé au grand jour la profondeur des dissensions sur la signature de l’Accord d’Alger.

De sources concordantes, malgré ces différends, une délégation de la CMA sera bel et bien à Bamako pour le 15 mai.

Par ailleurs, des tractations sont en cours en vue d’amener la CMA à honorer le rendez-vous du vendredi prochain afin de s’inscrire dans la dynamique de la paix. L’amenokal des Iforas, Mohamed Ag Intallah,  était récemment à Bamako et a multiplié des rencontres auprès de certaines chancelleries occidentales. Lorsque nous l’avons joint au téléphone, le vendredi 8 mai, il venait à peine d’atterrir à Gao où il  nous a dit qu’il s’apprêtait à effectuer un voyage sur Alger.

Abdoulaye DIARRA

PARTAGER

20 COMMENTAIRES

  1. Pourquoi faut-il chaque fois que ce soit au Mali seul de respecter les engagements ? Nous avons toujours été trahis mais nous ne prenons pas conscience. De quoi avons – nous peur ? L’autre question c’est de savoir si la Mauritanie est vraiment une amie du Mali. Il fut un moment où elle a fait semblant de déployer des hommes le long de sa frontière. Cela était-il du folklore ? Sinon ces gens qui font ces attaques se réfugient toujours en Mauritanie. Mieux mêmes les communiqués de presse des terroristes sont fait en Mauritanie. Il faut qu’elle nous éclaircisse sa position enfin.

  2. L’armée malienne, ne soyez pas naïve comme une jeune fille, vous saviez où se trouvent ces bandits, allez-y de temps en temps casser leur morale en tuant parmi eux comme ils le font dans vos rangs toujours. Il faut que peur change rapidement de camp et tout de suite.

  3. Il faut que l’état malien sache que l’homme ne peut pas craindre la mort et craindre en même temps de pourrir. Ces hommes du MNLA ne peuvent plus être comme les autres maliens qui n’ont jamais tué qui que ce soit; ils doivent être exclure de la communauté malienne et tout de suite. La baille contre ces poignées de bandits armés est inéluctable.

  4. La lumière de la grande dame" Nina Walet" a reçu la paix, elle donne l'éclat au colonel Najim . Donc avec la grâce de dieu on va tous signe le 15 mai 2015.

  5. “A l’approche du 15 mai, des dissensions au sein du MNLA : Bilal Ag Chérif et Djéry Maïga à couteaux tirés avec Mohamed Najim et Nina Walet”

    En d’autres mots, il ne faut pas laisser les « papooses » jouer avec des catapultes, allusion au 3é album (reporter du « Petit Vingtième », en Amérique) de la série de bande dessinée « Les Aventures de Tintin », créée par le Belge Hergé…

    Bref!

    1-Que l’OEIL-de-Boeuf attaque la Taupe-au-Regard-Percant en la personne du Grand SACHEM, pcq ce dernier aurait injustement frappé son frère le Bison-Flegmatique, qui lui aurait manqué de respect pcq’il a osé traité le « papoose » de petit vilain, ressemble au debut d’un knock-out de toute une tribu de « Peaux-Rouges » avec des « Pieds-Noirs » du désert excités, et surménés…un vrai invraisemblabe ! pourront dire bon nombre de Maliens, à qui il ne reste plus à faire comme Tintin en profitant de ce meli-mélo pour desserrer entre-temps nos liens et nous forger une plate-forme beaucoup plus solide…

    2-Les raisons de cette démêlée, de cette altercation ou de ce conflit de petits « Blanc-Bec » CMA que nous reniflons par les vents du sable peut nous importer peu, á condition qu’ils nous fassent pas départir de notre essentiel:UNITE , SOLIDARITE, PAIX ! La vie elle-même comme dirait Charlie Chaplin « n’est qu’un synonyme de conflits et nous laisse peu de répit… Le repit, nous en avions tous besoin actuellement, psychologiqemt, physiquemt…

    3-Enfin, quelle drôle d’odeur des confins de sable…bénin conflit ou démêlé général, altercations vives ou sauve qui peut!!! affirmatif dans le second par rapport au point oú nous nous trouvons en tant Maliens, ms pas seulement, puisqu’ on peut y sentir aussi du géostratégique ultérieur (in)espéré…
    – qui pour signer avec Tintin un contrat sur l’huile de pierre qu’il a découvert. après avoir désserrer ses liens ? – qui pour controler la circulation des substance psychotropes et autres narcotiques, d’armes, – la transhumane « humaine »… ?
    – Qui pour départager finalement les fronts?difficile d´y répondre puisque ni négociations, ni paraphe n’y a pu apporter jusque là un quelconque changement! N’avions nous rien peut-être à voir dedans! difficile aussi…
    Par contre nous sommes tout de même en bonne posture de d’affirmer que si le leadership mnla,hcua et autres ont ensembles tjrs reussi a engendrer jusque là de la confusion , commettre des delits et crimes au Mali, il revient aux Maliens de les rappeler que « L’amour est un oeuf frais Le mariage un oeuf dur Et le divorce un oeuf brouillé »… (Père D’Oliban)…

  6. T'inquiète la signature sera définitif. Nous somme des frères de sang, nous avons tous nos cordons ombilicale sous le baobab. Donc on va mettre notre différence sous le drapeau, et monte notre seul drapeau: vert , jaune , rouge. Vive la paix

  7. Nina Walet est instalee en Mauritanie pas a Kidal la Mauritanie doit la metre a la porte et on vera ce qu’elle peut faire .

    • INCHALLAH LE PRESIDENT MOHAMED OULD ABDEL AZIZ ET TOUTES LES AUTORITE’S MAURITANIENNES PRENDRONT TOUTES LES MESURES NECESSAIRES POUR AIDER LE MALI A’ RETROUVER LA PAIX, LA STABILITE’, LA SECURITE’ ET LE DEVELOPPEMENT!!!!

  8. LES AMIS ET SOUTIENS DU MNLA DOIVENT COMPRENDRE MAINTENANT LA REALITE SUR CE MOUVEMENT …….
    IL FAUT CREVER LE MNLA . 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿

  9. De toute façon, NAJIM qui était un chien de garde de Mouhamar Khadafi, ne connait rien de la réalité malienne. Il est Idnan mais il ne peut s’imposer aux Ifoghas de Kidal. Son domaine de combat est Aguel Hoc,Tessalit et Telabit entre autres. Mais, le fait qu’il soit chassé de la Libye par les français, il ne le digère pas. Depuis la nuit des temps, Idnan et Ifoghas sont opposés que ça soit à Tim-yawin ou à Borg El Moctar.
    Quant à Nina Walet, elle ne peut égaler ces précurseurs de la liutte comme Tintinéré et Agdena qui sont dans le combat depuis les années 1982. Tout Gao le savait. La femme de Arbert Bocoum qui faisait des excursions permanentes dans le Tilemsi et dans Aslar.
    Nina Walet ne dansera pas le Houmeïssa malgré ses campagnes lors de la prise de Kidal par les troupes de Iyad en mars 2012
    La République vaincra. Mohamed Ag Intallah sera bien là avec d’autres chefs de fractions et tribus de Rharous.
    VIVE LA REPUBLIQUE

    • Merci SANKINGBA, je savais pas que AG NAJEM était Idnan. On ne pouvait pas imaginer un Idnan à la tête d’une armée composée de Chamanamas et d’Ifoghas. Les Imghad et les Idnan sont les ennemis héréditaires de ces deux tribus.

      Pourquoi ne pas faire comme A Tout Truqué (ATT) , jouer sur ces rivalités ancestrales et entretenir une sorte d’équilibre de la terreur au Nord pendant que le reste du pays vaque à ses occupations ? Nous avons tous à un moment applaudi le départ de ATT mais avec lui au moins on faisait quelque chose avant de fuir. Avec vous on fuit avant de faire quoi que ce soit et quand on fait quelque chose c’est parler ou pleurer. 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

      VIVE ATT !!! 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

      • Vivement @Yugubane 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
        Quand un sarakholé rentre dans une affaire c’est comme si quelqu’un d’autre en sortait 😆 😆 😆 😆 Walahiiiii c’est un proverbe malinké de Kankan Nabaya 😆 😆 😆 😆
        Mais A Tout Truqué (ATT) a déroulé le tapis rouge devant les anciens gardes raprochés de Mouhamar Kadhafi et leur a payé le tribut comme s’ils venaient de l’empire maritime athénien.
        VIVE LA REPUBLIQUE.

    • LE MALI, NOTRE MALIBA, LA TERRE DE NOS ANCETRES NE TOMBERA JAMAIS!!!!!! NOUS AVONS CONNU, NOUS CONNAISSONS ET NOUS CONNAITRONS DES PROBLEMES ET DES CRISES MAJEURES MAIS ILS SERONT TOUS RESOLUS! LE MALI VAINCRA INCHALLAH!!!!!!

Comments are closed.