Abdoulaye Diop en conférence de presse hier : “L’Accord sera signé le 15 mai à Bamako avec ou sans la CMA”

15

Le ministre des affaires étrangères, Abdoulaye Diop,  de retour de New York et d’Alger a animé une conférence de presse à son département hier lundi 20 avril 2015. Il était accompagné du ministre de la Solidarité, de l’action humanitaire et de la reconstruction du nord, Hamadoun Konaté. L’objectif de cette conférence de presse était de faire, non seulement le compte-rendu de leurs séjours à l’extérieur du pays, mais aussi et surtout d’informer l’opinion nationale et internationale de la signature de l’accord d’Alger à Bamako le 15 mai 2015. Selon le ministre Diop, cet accord sera signé le 15 mai prochain à Bamako en présence de la médiation et de la communauté internationale, avec ou sans la Coordination des mouvements de l’Azawad (Cma). Avant de préciser que tous ceux seront qui contre l’application dudit accord s’exposeront à des sanctions.

Le ministre A. Diop

« A ce stade, le ministre Konaté et moi-même revenons d’Alger où nous nous étions rendu sur instruction du président IBK, suite à une invitation du ministre des affaires étrangères algérienne pour pouvoir assister à la cérémonie de paraphe du document par la CMA. Nous n’étions pas partis négocier ni rouvrir les négociations. La position du gouvernement est claire : l’étape des discussions est terminée. Mais nous avons constaté avec beaucoup de déception que nos frères n’ont pas jugés opportun, à ce stade, malgré la situation critique que le pays vit de se joindre à ce document que l’ensemble de la communauté internationale juge comme étant un compromis, certes, imparfait mais équilibré qui est la seule voie qui nous conduira vers une paix définitive », c’est en ces termes que le conférencier, le ministre Abdoulaye Diop a introduit sa déclaration. Avant de signaler que la médiation a fixé la date du 15 mai 2015 pour la signature de l’accord à Bamako. Et de poursuivre que ceux qui approuvent l’accord parapheront et signeront en même temps. Mais le ministre Diop persiste et signe, cet accord sera signé le 15 mai prochain à Bamako en présence de la médiation et de la communauté internationale, avec ou sans la Coordination des mouvements de l’Azawad (Cma). À l’en croire, la Cma n’empêchera pas la signature de cet accord. Pour lui, tous ceux qui seront contre l’application dudit accord s’exposeront à des sanctions sans pour autant définir la nature de ces sanctions. D’ailleurs, il indique clairement que cela revient à la médiation et à la communauté internationale d’infliger telle ou telle sanction. « L’unité du pays est la chose la plus importante. Nous avons besoin de cette paix. Le gouvernement prend et prendra toutes les mesures pour assurer la sécurité des personnes et des biens », a dit Diop. Est-ce qu’en signant cet document d’Alger sans la Cma, peut-on parler d’accord ? Est-ce qu’il n’y aura pas d’autres conflits sans la signature de l’accord par la Cma ? Qu’est-ce qui se fera pour l’application de l’accord ? En cas de refus de la Cma à signer cet accord, il y aura quel genre de sanctions ? Voilà autant de question posée aux deux conférenciers par les journalistes. En réponse donc, le ministre Konaté a indiqué qu’il n’y a pas lieu de diaboliser le fait que tout le monde n’a pas paraphé l’accord. Car selon lui, la majorité a paraphé le document. Il a fait savoir que la médiation a décidé que le processus ne pouvait pas être pris en otage. « Ceux qui ne signeront pas cet accord seront considérés comme des ennemis de la paix et seront traités comme tels. Rien n’empêchera l’application de l’accord. Ce n’est pas à nous de se poser la question, c’est à la Cma de se demander qu’est-ce qui va se passer si nous nous n’adhérons pas à ce document. La signature de cet accord permettra de mettre fin à cette permissivité », a conclu le ministre Konaté. Pour le ministre Diop, l’application de l’accord dépend de la bonne foi des parties. « Je ne crois pas que quelques individus aient raison contre toute la communauté internationale. Il n’y a pas les germes de déstabilisation dans cet accord. La porte n’est pas fermée, le train est déjà en marche, mais le dilatoire ne marchera pas dans cette procédure », a-t-il conclu.

Aguibou Sogodogo

PARTAGER

15 COMMENTAIRES

  1. Monsieur le Président ,

    Depuis l’indépendance du Mali à ce jour Le Ministre le plus nul du Mali est ce Diop Abdoulaye
    – 1 il fait trop de fautes
    -2 il se trompe beaucoup
    -3 il n’a pas le language diplomatique
    -4 il est trop excité toujours souriant alors l’heure est grave
    -5 ça ne Sert à rien de menacer les groupes armés c’est eux qui sont en position de force
    – 6 les autres ministres Zahabi et Konatés reassurent plus que le négociateur en chef , nos pays vois ins et le reste du Monde en ecoutant Diop ne nous prennent pas au serieux , Monsieur le President vous même vous avez été Ministre des Aff aucun pays ne respectera le Mali a cause du niveau très bas de Diop , un pays en guerre , un pays Suivi par ses voisins et le Monde entier avec Une diplomatie inaudible , votre ministe des Aff etrangeres et celui des finances ne parlent pas français et les 2 postes sont des postes regaliens .

  2. Comme sanction contre ceux qui vont refuser de signer ; interdiction de voyager, gel des biens, etc. Des mesures qu’ils sont les seuls (communauté internationale) à savoir si c’est appliquer ou non, et, rassurez-vous, elles ne seront pas appliquer. La force d’interposition est déjà en place pour “séparer les belligérants” en attendant une improbable signature qui ne sera signée que lorsque tout sera mis en oeuvre pour une autodétermination du peuple de l’AZAWAD. Ceci n’est pas mon souhait mais c’est c’est ce qui est programmé. Wait and see

  3. En signant les accords et les mettre en application sans les vrais acteurs, c’est tomber dans le piège tendu par les séparatistes. Son application demande d’abord à déployer l’armée Malienne dans tout le Nord ; ce coup de force est un cadeau offert aux séparatistes qui n’attendaient que ça. Sans se battre, ils vont gagner dans la commucation en montrant des photos truquéés des enfants au monde entier que le Mali est en train de tuer les minorités. Résultat des courses, les forces invisibles vont se découvrir pour mettre en application leur rêve de 1960. Que Dieu sauve le Mali.

  4. Pensez quand meme a prendre un stylo ou meme deux dans le cas ou le premier n’aurait plus d’encre :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  5. «… signé avec ou sans la CMA » ce serait alors une “demie paix” ou une guerre totale? 😥

  6. C’est la rançon d’un amateurisme sans égal. Un accord négocié en fanfare, avec trompettes et tambours battants… Pour finalement ne pas être signer par les premiers belligérants… Si c’est pas le flop n’est pas magistral, l’échec est sans nul doute patent. Et le comble, c’est que le pire est à venir…

    Pensées rebelles.

  7. Je suis convaincu d’une chose que cet accord soit paraphé ou signé dans trois ans; le Mali ne sera jamais partagé pour la bonne cause de qui que ce soit. Quel avantage le Mali pourrait encore accordé à ces rats de la nature pour avoir cette paix et se projeter vers son développement si ce n’est cette question taboue sans réponse d’autonomie à la limite d’indépendance. Rats des égouts continués à rêver avant que le temps ne vous rattrape. Vivement le 15 mai 2015 dans la capitale malienne Bamako.

  8. On veut la paix, uniquement la paix de dieu!!! On prie dieu pour la paix intérieur et extérieur. Les frère rejoins la table des ancêtres: nous avons tous nos cordons ombilicale sous le baobab, le mali es un et indivisible, le mali est laïc et elle restera laïc, Le mali a un seul drapeau: vert, jaune, rouge; et le mali a un seul devise: Un peuple, un but, une foi.

  9. Bla bla bla bla bla bla encore bla bla toujours bla bla 😆 😆 😆 😆 😆 😆
    Nous attendons que des résultats, du concret dépuis toujours et encore .
    La foutaise on en peut plus avec cette farce au sommet de l’état .

  10. Très Cher DIOP, surtout intégrez dans votre lutte le comportement de ces blancs face aux plus blancs que les négroïdes. Quand, je pense au massacres d’Aguel’hoc contre des militaires presque désarmés et aucun média des pays Européens n’en fait cas. Il suffit que l’armée malienne s’affronte avec quelques touareg, toutes les médias d’Europe se mettent à vociférer sans contenu. Je reste certain que les négroïdes gagneront cette bataille sans équivoque parce que les nègres sont la seule race au monde qui se comporte comme très naïve dans l’évolution de ce monde ici bas, le cas de l’esclavage et de la colonisation le prouve éloquemment. Ce qui fait mal, ces mêmes blancs demandent que nous demandions pardon aux frères et sœurs qui nous ont été arrachés de force, c’est le comble, quelle ignominie de la part de ces éhontés blancs. Le cœur meurtri, nous devons demander encore pardon à ceux d’entre nous qui ont été enlevés de force.

  11. 😆 😆 😆 , General devient surmener ou quoi?
    J’ai regarde le TJ aujourdhui Mr. Diop et son collegue de la duveloppement durable et de la solidarite malgre tout ils ont ete pertinent. Je crois informer la population de la chose est importante sinon quand ils feront aussi le silence Nous allons crier. Alors….je crois Nous sommes a un point ou les choses doivent etre claires, si guerre il faudra pour reccuper Kidal alors elle se fera. La negiation a des limites aussi je crois.
    Pour le cas de IBK il ne fait plus cas meme le balla faceke comme au debut, ce n’est pas mal et c’est ce que Nous le conseillions depuis le debut de sa campagne, il se set a rien de gueuler. Actions-Resultats dans la modestie. 😉 .

    • Non le General Sanogo n’est pas devenu fou!!! Tout va bien chez moi!!! Dans certains cas, le moins nous parlons, le mieux ca vaut!!!! JE SUIS NE’ ET J’AI GRADI DANS UN MILIEU NOMADE, J’AI UNE EXCELLENTE IDE’E DE CE QUE JE CONSEILLE ICI!!!

      • Salut General, je vois maintenant ce que tu veux dire et j’essayes de me faire une idee la dessus.
        On dit souvent le silence signifie tout mais neanmoins il va de la credibilite de l’etat et du gouvernement de faire savoir leurs points de vue sur la crise et surotut comment en sortir si effectivement Nous avions une porte de sorite.

  12. Le moins Mr Diop parle de la signature des accords, le mieux ca vaut!!!!
    Si les groups arme’s ne signent pas, ce serait ce que la sagesse maure appellee: INSTIRNEU WOU B’GALNEU LILNEU!!! La traduction en Bambara serait: ANSOUTOURALA ANI ANTA TORA AN YE’!!!!
    IBK, VOUS DIREZ A’ MR DIOP DE CESSER DE PARLER!!! AUJOURD’HUI, MES MAUX DE TETE VIENNENT PLUS DE SA PART QUE DE LA PART DU REFUS DES IDIOTS DE SIGNER!!!
    DES FOIS, IL FAUT ETRE EXTREMEMENT CYNIQUE POUR REDRESSER CERTAINES SITUATIONS!!!

Comments are closed.