Ahmed Boutache, président du CSA : « La période intérimaire ne doit pas être considérée comme figée »

0

Deux ans après la signature de l’Accord d’Alger, des progrès ont été enregistrés dans la direction de la paix au Mali, selon Amhmed Boutache, le président du Comité de suivi de l’accord(CSA). Face à la presse, mardi 6 juin, il a fait le point sur les défis et les progrès de la mise en œuvre de l’accord dont certaines recommandations comme le Mécanisme opérationnel conjoint(MOC) se réalisent peu à peu.

«Je considère que toutes tergiversations en ce qui concerne la fourniture de l’équipement, d’armements lourds aux éléments du MOC par chacune des parties maliennes (gouvernement, CMA et Plateforme) serait l’expression d’une mauvaise volonté flagrante et devrait être perçue comme telle par tout le monde », a déclaré Mohamed Boutache, le président du CSA. Pourtant, Kidal qui reste l’épicentre de la crise au nord du pays est sur la voie de la paix malgré ces tergiversations que le président du CSA a évoquées.

Ce qui importe à présent à Kidal, c’est l’opérationnalisation du MOC qui doit s’installer dans le Camp I. Pour Davidse Koen, le représentant spécial adjoint de la MINUSMA, il y a au préalable un travail de sensibilisation qui a déjà commencé au niveau de la société civile et des groupes armés pour que le MOC puisse être opérationnel dans cette ville où deux camps de la société civile s’opposent.

Mohamed Boutache a été on ne peut plus clair en affirmant que le Camp I de Kidal sera bientôt libéré dans le cadre de la mise en place du MOC. Néanmoins, les acteurs de la paix s’accordent à dire que ce camp qu’occupe la CMA depuis 2014 soit réhabilité, soumis à des travaux pour des raisons de sécurité, afin qu’il puisse accueillir les éléments du MOC dont le camp de Gao a subi une attaque sanglante.

La période intérimaire, selon le président du CSA, ne doit pas être considérée comme figée dans le temps, car c’est d’abord et avant tout un programme à réaliser.  Les autorités intérimaires qui sont là resteront, en dehors de leurs attributions et prérogatives, elles aideront à réaliser le nouveau chronogramme qui sera réalisé et leur travail prendra fin avec la réalisation de l’ensemble du chronogramme établi.

Soumaila T. Diarra

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here