Albrecht Conzé, chef de la mission Eucap : « Ce qui touche le Mali est d’une importance primordiale pour l’Union européenne »

1

Logo EUCAP Sahel Mali

La présidente du Comité chargé des aspects civils de la gestion des crises (CivCom),  Jana Kalimonova et les délégués des 28 pays membres de l’Union européenne (UE) ont séjourné à Bamako du 7 au 9 septembre 2015.  Cette visite de trois jours, qui avaient pour objet d’évaluer les activités d’Eucap Sahel Mali par les Etats Membres de l’UE, a permis au chef de la mission Eucap Mali, Albrecht Conzé de dire toute l’importance que l’UE accorde à la stabilité du Mali. « Ce qui touche le Mali est d’une importance primordiale pour l’Union européenne. Et la mission Eucap est là pour compléter l’effort fourni par l’EUTM pour aider le Mali à sortir de sa grave crise sécuritaire», a dit le chef de la mission Eucap. Toutefois, il est impératif, pour lui, que les autorités maliennes saisissent ce moment où le pays attire l’attention de toute la communauté internationale pour repartir sur des nouvelles bases solides.

 Durant le séjour, la délégation du Comité chargé des aspects civils de la gestion des crises a eu plusieurs rencontres et séances de travail avec les autorités maliennes, notamment les différents responsables des forces intérieures du Mali. A la faveur d’une conférence de presse organisée, le mercredi 9 septembre 2015, au siège de l’institution, la Présidente de la délégation du Comité chargé des aspects civils de la gestion des crises a donné sa satisfaction aux journalistes. Selon Jana Kalimonova, cette visite, qui avait pour but de connaître les réalités du Mali afin de mieux orienter l’UE dans l’atteinte de ces objectifs, a permis à la délégation de venir voir de visu les résultats escomptés engrangés par l’Eucap sahel Mali en six mois d’exercice.  « C’est une première expérience au Mali qui marche », a dit Jana Kalimonova. A l’en croire la mission Eucap Mali a déjà atteint la moitié de son objectif au Mali avec la formation de 600 cadres de la police, de la gendarmerie et de la garde nationale.

Selon  le chef de la mission Eucap, Albrecht Conzé, la confiance commence à s’installer entre la mission et ses partenaires avant de rappeler que la mission Eucap est au Mali pour compléter l’effort fourni par l’EUTM pour aider le Mali à sortir de sa grave crise sécuritaire», a dit le chef de la mission Eucap. Toutefois, il est impératif, pour lui, que les autorités maliennes saisissent ce moment où le pays attire l’attention de toute la communauté internationale pour repartir sur de nouvelle base solide.

Youssouf Z KEITA

PARTAGER

1 commentaire

  1. Jana Kalimonova je ne suis pas sûre de ce qui vous dite; car ces multiples humiliations de la part de cette minorité des minorités Touareg face à la majorité du pays est loin d’un respect envers ce peuple et ce pays. Vous méprisiez le Mali et vous êtes là seulement à cause des ressources de ce pays., c’est tout. Aucun de vos pays d’Europe n’accepterez ce que les rebelles Touareg sont entrain de faire subir au peuple malien, mais vous les aidiez dans leur forfait, mais je vous assure que vous le regretteriez sans équivoque et cela très prochainement.

Comments are closed.