Algérie : l’armée tue vingt membres présumés du Mujao, selon “El Khabar”

22
Les djihadistes règnent en maître au Nord du Mali. © AFP

L’Algérie passe à l’offensive contre les islamistes du Mujao qui détiennent sept otages algériens, enlevés le 5 avril au nord du Mali. Selon le quotidien arabophone “El Khabar”, un convoi de terroristes présumés a été attaqué par l’aviation algérienne près de la frontière malienne. Bilan : 20 morts.

Alors que le Mouvement pour l’unité du jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao) a affirmé dimanche que les otages algériens qu’il détient étaient en danger de mort suite à l’échec de négociations avec Alger, le quotidien arabophone El Khabar  a annoncé qu’une attaque de l’armée avait fait quelque 20 tués parmi des membres présumés du mouvement terroriste, dissident d’Al-Qaïda.

Ce dernier avait revendiqué le rapt, le 5 avril, du consul algérien à Gao (nord du Mali) et de six de ses collaborateurs. Des négociations encourageantes avaient été engagées. Mais elles paraissent désormais bloquées, et les nouveaux développements ne devraient pas arranger les choses.

Vol de carburant

Le journal algérien cite des sources sécuritaires locales de la ville de Tinzawaten. Selon elles, les islamistes présumés circulaient en convoi de véhicules tout-terrain près de la frontière malienne et prévoyaient d’attaquer dimanche matin deux camions-citerne de carburant partis de Tamanrasset (nord) et se rendant à Tinzawaten. L’aviation algérienne les a attaqués alors qu’ils allaient passer à l’action, affirment les sources de El Khabar.

Le raid algérien aurait fait 20 morts parmi les terroristes, soit l’ensemble du groupe, dont le chef Houma Ould Abd el-Ali, de nationalité malienne, qui serait décédé lors de son transfert vers un hôpital de campagne. Selon le quotidien algérien, les corps de cinq terroristes présumés ont été transférés dimanche à Alger pour une identification ADN.

(Avec agences)

 

30/04/2012 à 12h:45 Par Jeune Afrique

PARTAGER

22 COMMENTAIRES

  1. LE CONGRES DE « L’AZAWAD » SE TERMINE EN QUEUE DE POISSON
    MONDAY, 30 APRIL 2012 14:59

    Le congrès du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) sur l’indépendance de l’Azawad a commencé le mercredi 25 avril à Gao. Mais les cadres, chefs de tribu, personnalités influentes et notables ne sont pas parvenus à s’entendre sur l’indépendance de la zone. Pire, après avoir boudé la rencontre, les islamistes et le MNLA ont procédé à des échanges de tirs entre eux.

    Selon notre source de Gao, le congrès du MNLA sur l’indépendance de l’Azawad a été vers un véritable fiasco. C’est dans un contexte particulièrement très tendu que les travaux du congrès de l’Azawad se sont ouverts le 25 avril à Gao. Organisé par le MNLA, ladite rencontre devrait réunir l’ensemble des chefs de tribus touaregs. En clair, le MNLA veut amener les grandes tribus à pousser Ançardine à désarmer son organisation et à couper les liens avec Al Qaïda. Pour ce faire, le MNLA a proposé un poste important au sein du mouvement à Ayad Ag Ghaly (chef d’Ançardine) en contrepartie de son ralliement au MNLA et de son éloignement des groupes salafistes. « En fait, le MNLA pense qu’il sera plus rentable de l’avoir à ses côtés que de le prendre comme un ennemi », a confié notre source. En outre, le MNLA ne voulait pas s’attaquer directement aux trafiquants de drogue ou à Al Qaïda. C’est pourquoi il a impliqué les tribus car sans ces tribus, le MNLA ne peut rien faire.

    Une divergence totale

    L’enjeu de ce congrès était très important pour le MNLA. Leur porte-parole résidant en France, Ag Assarid, a signé sa présence. Il était question de déterminer l’avenir de
    l’organisation. Mais hélas, « la montagne a accouché d’une souris » car les participants, du moins les chefs de tribu, n’ont pas accepté l’offre. « Ag Attaher, une personnalité influente de Kidal, s’est catégoriquement opposé au projet tout en indiquant qu’il est déçu de leurs pratiques avant de souligner que les populations des villes occupées ne sont pas avec le mouvement, tel que Gao et qu’il n’est pas question de prendre une indépendance sans l’accord des populations. A cet effet, il a ordonné de sursoir aux intentions de la libéralisation de l’Azawad », a expliqué notre source. Du coup, les autres notables ont imité Ag Attaher.

    Des échanges de tirs entre Ançardine et MNLA

    Avec les djihadistes d’Ançardine, ça été encore pire car non seulement ils ont refusé de participer au congrès, mais la branche djihadiste a mené une attaque contre les rebelles du MNLA. Selon notre source, entre 17 heures et la nuit du mercredi dernier, il y a eu des échanges de tirs à la sortie de Gao vers Bourem où des coups de fusil avaient éclaté. Notre source affirme qu’il ne peut pas donner des précisions concernant ces échanges de tirs. Néanmoins, ladite source soutient que des rumeurs indiquaient que les djihadistes ont attaqué le MNLA et qu’ils ont récupéré des armes et des véhicules au MNLA. Quoiqu’il en soit, ce premier congrès tenu par le MNLA a été un véritable fiasco à Gao. Entre temps, les forces loyalistes de Bamako affirment être en position d’offensive pour la récupération des régions occupées par les bandits armés.

    Yapi N’guessan – abidjandirect.net

  2. Bravo les hommes,que Dieu vou aide continuer a les tues tous sans distinction.Sanogo et sa bande de femmelette continu a se taper la poitrine dans la capitale,alorsq il ya urgence o nord.

  3. Que cela serve d’exemple à l’armée malienne. L’algérie a la chance d’avoir une armée qui se bat pour protéger sont territoire.

  4. La mort n’est pas quelque chose à laquelle on doit se rejouir mais on ne pleurera pas ces bandits qui veulent foutre en l’air notre MALIBA

  5. c’est très bien ca donnera une lecon a tout les apprentis terroriste derrière la frontière quand ne joue pas avec l’Algérie … carbonisés parcequ’ils prévoyaient d’attaquer dimanche matin deux camions-citerne de carburant … juste prévoyaient …si l’armée malienne avaient agis avec fermeté des le début quand les barbus prévoyaient de s’installer au mali on en serait pas arrivé là …..

    dommage pour les 7 otages algériens détenus mais c’est le prix de la sécurité …on ne négocie pas avec les terroristes , soit ils les libèrent gentiment soit ils se feront carbonisé a la moindre occasion ..

    • N’oubliez pas que le MNLA se bat aux côtés d’Ansardine et d’AQMI. Ils opèrent ensemble. Pour attaquer une ville ensemble, il ont dû réunir leurs états major pour élaborer ensemble leur plans d’attaque. Il n y a donc aucune différence. Le MNLA a fait croire aux mauritaniens et français qu’il luttera contre AQMI alors qu’il s’est empressé de s’allier avec eux pour déstabiliser le Mali.

  6. Si l’Algerie veut elle peut en finir avec cette affaire du terrorisme dans le Nord Mali!!! Mais bon les realités politiques, diplomatiques et les interets font la loi dans ce monde pourri!!!

    • ca serait difficile politiquement de bombarder dans la profondeur du territoire malien ..et meme si ca se faisait, ca serait contre aqmi, ce mujao et meme peut être anssar eldine mais contre le mnla qui ne se revendique pas comme terroriste ni contre l’Algérie c’est tout simplement impossible

      • Avec tous le respect que je vous doit je pense que dissocié le MNLA qui a des velléités sécessionniste des autres groupe armée du nord c’est contribuer a l’émergence d’un EMIRAT islamiste a votre frontière nous avons tous nos rebelles et nos sécessionniste vu que vous avez plus de moyens que nous seul l’union nous fera gagné ce combat!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!Algérie: deux policiers tués, deux autres blessés lundi en Kabylie
        Deux policiers ont été tués et deux grièvement blessés alors qu’ils circulaient en voiture lundi à la mi-journée dans la commune de Mekla, en Kabylie, à l’est d’Alger, a-t-on appris de source sécuritaire.

        “Les policiers circulaient à bord d’un 4X4 en patrouille à la sortie de la ville quand un autre véhicule de marque Volkswagen s’est rapproché d’eux. Leurs occupants ont tiré sur eux avec des Kalachnikov, sans leur laisser de chance de riposter. Deux sont morts et deux sont grièvement blessés”, a déclaré cette source sécuritaire à un correspondant sur place.

        Les assaillants, au nombre de quatre ou cinq, ont réussi à prendre la fuite.

        Les victimes ont été transférées vers le centre de santé de Mekla, une petite ville de plus de 20.000 habitants située à 25 km de Tizi Ouzou, la capitale de la Kabylie, selon la même source.

        Le dernier attentat d’envergure dans la région s’est produit le 10 avril. Une bombe enfouie sur un sentier menant vers un maquis de Mizrana, à 40 km au nord de Tizi Ouzou, a explosé lors d’une opération de ratissage, tuant un militaire et en blessant un autre.

        La région de Kabylie, et d’autres régions situées à l’est d’Alger, abritent des maquis où sont réfugiés des groupes armés islamistes qui sont traqués par les forces de sécurité.

        • et c’est juste maintenant que vous découvrez qu’il y a des terroristes en Algérie ??? 😐 … pour réagir l’Algérie comme tout les autres pays ne peuvent attaqué le mnla sur le territoire malien parce que diplomatiquement le mnla se dis représentant des peuples opprimé du nord et clamant son droit a l’autodétermination …je ne suis pas partisans du mnla mais le mnla a bien posé ces pions militairement et diplomatiquement aussi en rassurant les voisins et en jouant la carte des droits des peuples a l’autodétermination … donc selon mon humble avis et vu de l’extérieur aucun pays amis du mali ne pourras bombarder le mnla .. (aqmi anssar el dine et ce mojao peut etre de petites frappes ciblés en cas de tentaive d’agression contre les intérêts des ces pays ) mais faut pas trop compter sur une intervention extérieure pour les éradiquer ou libérer le nord mali …

  7. L’Algérie aurait dû aider le Mali depuis longtemps. Bouteflika est un ingrat. Pendant la guerre d’Algérie sa base était à Gao mais il a oublié. Eh bien Dieu ne dort jamais.

    • quelle honte pour nous maliens.
      les militaires sont payés et prise en charge avec l’argent du contribuable les soit disants officiers charmeurs des femmes
      abuseurs des faibles .nous crions sous tous les toits du monde
      notre slogan les griots aussi l’armée malihoooooooooooo que du bluff il est temps qu’on change de mentalité tout va mal très mal chez nous.
      c’est pas aux autres ,de faire la guerre à notre place .
      c’est clair pour tout le monde, que notre pays n’a pas d’armée .

Comments are closed.