AlgĂ©rie : Les terroristes sont venus du Mali – Le film de l’agression

17

L’attaque terroriste a Ă©tĂ© planifiĂ©e depuis deux mois et le groupe terroriste Ă©tait conduit par Bencheneb Amine et venait du nord du Mali.

Photo REUTERS

«C’est au nom du prĂ©sident de la RĂ©publique et du gouvernement que je m’incline devant la mĂ©moire des victimes de l’attaque terroriste Ă  Illizi.» C’est ce qu’a dit hier le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, dans sa dĂ©claration prĂ©liminaire lors de la confĂ©rence de presse qu’il a animĂ©e Ă  Alger.

Le Premier ministre s’est montrĂ© ferme vis-Ă -vis du terrorisme en affirmant qu’il n’a aucune chance de se maintenir plus longtemps et qu’il n’a aucun avenir en AlgĂ©rie. Il a aussi rappelĂ© les dispositions de la concorde civile qui ont eu Ă  gĂ©rer le phĂ©nomĂšne.

Sellal ne s’est pas contentĂ© de rappeler les principes de la lutte contre le terrorisme. Il a aussi fourni un bilan dans lequel il a dĂ©taillĂ© les pertes humaines subies lors de l’intervention de l’armĂ©e. C’est ainsi qu’il est Ă©tabli que 37 otages, dont un AlgĂ©rien, ont Ă©tĂ© tuĂ©s. Sept victimes parmi les 37 morts n’ont pas Ă©tĂ© encore identifiĂ©es, a-t-il prĂ©cisĂ©. Il est Ă©galement Ă©tabli que le site gazier de Tiguentourine employait 790 personnes dont 134 de 26 nationalitĂ©s.

L’attaque du site a Ă©tĂ© perpĂ©trĂ©e mercredi dernier par 32 terroristes qui sont venus du nord du Mali, a dĂ©clarĂ© Sellal. 29 preneurs d’otages ont Ă©tĂ© Ă©liminĂ©s et trois autres sont capturĂ©s.

Donnant plus de précisions, Sellal assure que les terroristes sont de huit nationalités: algérienne, tunisienne, égyptienne, malienne, nigérienne, canadienne et mauritanienne.

L’attaque terroriste a Ă©tĂ© planifiĂ©e depuis deux mois et le groupe terroriste Ă©tait conduit par Bencheneb Amine et venait du nord du Mali. Ces dĂ©tails sont importants, car ils sont de nature Ă  lever les ambiguĂŻtĂ©s qui ont entourĂ© l’occupation du site et l’intervention de l’armĂ©e. Le Premier ministre a dĂ©roulĂ© le film des Ă©vĂ©nements.

Sellal a confirmĂ© la version donnĂ©e par d’autres sources gouvernementales. Cette agression a commencĂ© par l’attaque perpĂ©trĂ©e par un groupe terroriste, lourdement armĂ©, d’un autocar transportant 19 Ă©trangers exerçant pour le compte du groupement Sonatrach-BP-Statoil, escortĂ©s par les Ă©lĂ©ments de la Gendarmerie nationale, qui se dirigeait vers l’aĂ©roport d’In Amenas.

Samedi dernier, le ministĂšre de l’IntĂ©rieur a indiquĂ©, dans un communiquĂ©, que l’attaque a Ă©tĂ© Ă©nergiquement repoussĂ©e par les unitĂ©s d’escorte et s’est soldĂ©e par le dĂ©cĂšs d’un AlgĂ©rien et d’un Britannique ainsi que six blessĂ©s nationaux, un Anglais et un NorvĂ©gien.
Sellal, comme le ministĂšre de l’IntĂ©rieur, sont d’accord pour dire que cette attaque a Ă©tĂ© suivie par une incursion Ă  la base de vie distante de trois kilomĂštres et l’usine de traitement de gaz de Tiguentourine oĂč il a Ă©tĂ© procĂ©dĂ© Ă  une prise d’otages.

Le ministĂšre de l’IntĂ©rieur avait prĂ©cisĂ© que le groupe terroriste qui a accĂ©dĂ© au territoire national Ă  partir de pays limitrophes, Ă  bord de plusieurs vĂ©hicules tout-terrain, Ă©tait constituĂ© de 32 criminels, dont trois AlgĂ©riens, avec des spĂ©cialistes en explosifs alors que les autres criminels sont de diffĂ©rentes nationalitĂ©s. Sellal a dit que les terroristes sont venus du Mali en passant par le Niger avant de pĂ©nĂ©trer sur le territoire algĂ©rien.

Autant d’informations qu contrastent avec les premiĂšres dĂ©clarations du ministre de l’IntĂ©rieur, Daho Ould Kablia, qui annonçait que les terroristes ne venaient pas de l’Ă©tranger. Pour le gouvernement, cette attaque pose la question de la sĂ©curitĂ© des frontiĂšres.
A l’avenir, l’AlgĂ©rie travaillera encore Ă  protĂ©ger ses frontiĂšres et son territoire et continuera l’action d’Ă©radication du terrorisme et du crime sous toutes ses formes dans la rĂ©gion du Sahel, a dit Sellal.

Les gouvernements tunisien et libyen ont prĂ©fĂ©rĂ© faire l’impasse sur la participation de leurs ressortissants Ă  l’attaque. Ils promettent nĂ©anmoins de collaborer davantage avec l’AlgĂ©rie pour sĂ©curiser les frontiĂšres.

CĂŽtĂ© algĂ©rien, cela veut dire un plus grand dĂ©ploiement des forces de sĂ©curitĂ©. Sellal a d’ailleurs rendu hommage aux forces de sĂ©curitĂ© qui ont menĂ© l’assaut contre les terroristes.

Par Ahmed MESBAH – Mardi 22 Janvier 2013

Le Quoitidien L’Expression (lexpressiondz.com) – ALGERIE

 

APPORTANT DE NOUVELLES RÉVÉLATIONS SUR L’ATTAQUE D’IN AMENAS

Le premier Ministre Algérien Sellal dissipe les derniers doutes

Clair, précis, intransigeant, M.Sellal a été trÚs convaincant hier, devant les journalistes.

Le Premier Ministre Sellal

«Le terrorisme ne passera pas et ne vivra pas en AlgĂ©rie», «l’AlgĂ©rie ne reculera pas devant la menace terroriste, elle la combattra avec dĂ©termination et fermeté», «je suis fier de notre armĂ©e, de son professionnalisme et je suis fier d’ĂȘtre parmi notre jeunesse qui a su mener Ă  bien cette opĂ©ration d’une extrĂȘme difficulté». C’est avec ces mots lourds de sens dits d’un ton empreint Ă  la fois d’Ă©motion et d’assurance que le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a dissipĂ© hier les derniers doutes sur le dĂ©nouement de l’opĂ©ration menĂ©e par les forces spĂ©ciales de l’ANP pour libĂ©rer les otages et abattre les terroristes qui se sont retranchĂ©s dans le site gazier d’In Amenas.
Clair, prĂ©cis, intransigeant, M.Sellal a Ă©tĂ© trĂšs convaincant hier, devant les journalistes. Il a su dĂ©montrer avec brio toutes les capacitĂ©s que recĂšle le pays dans la dĂ©fense de l’intĂ©gritĂ© territoriale. L’homme est connu pour sa rigueur et sa stature d’homme d’Etat.

Devant un parterre de journalistes de la presse nationale et internationale, le Premier ministre a tirĂ© au clair tous les actes liĂ©s Ă  cette opĂ©ration lors d’une confĂ©rence de presse organisĂ©e, hier, Ă  Djenane El Mithak. M Sellal dĂ©livre les chiffres officiels: 37 otages, dont un AlgĂ©rien, ont Ă©tĂ© tuĂ©s. Parmi les 37 morts, 7 d’entre eux n’ont pas Ă©tĂ© encore identifiĂ©s, a-t-il prĂ©cisĂ©, ajoutant que 5 travailleurs Ă©trangers sont portĂ©s disparus.

Le site gazier de Tiguentourine employait 790 personnes dont 134 Ă©trangers de 26 nationalitĂ©s diffĂ©rentes. De mĂȘme que le confĂ©rencier a indiquĂ© que 29 preneurs d’otages ont Ă©tĂ© Ă©liminĂ©s et 3 capturĂ©s. Les terroristes sont de 8 nationalitĂ©s dont des AlgĂ©riens, Tunisiens, Egyptiens, Maliens, NigĂ©riens, Mauritaniens et un Canadien, a-t-il expliquĂ©. AccompagnĂ© du ministre de l’IntĂ©rieur et des CollectivitĂ©s locales, Daho Ould Kablia, du ministre de la Communication Mohammed SaĂŻd, M.Sellal a prĂ©cisĂ© que les opĂ©rations ont Ă©tĂ© suivies «heure par heure par le PrĂ©sident Bouteflika ainsi que d’autres hauts responsables de l’Etat concernĂ©s par l’opĂ©ration». ConsidĂ©rant que cette action a Ă©tĂ© «un acte d’agression caractĂ©risĂ© contre le pays» par une multinationale terroriste qui a traversĂ© des milliers de kilomĂštres et qui a planifiĂ© son opĂ©ration depuis deux mois, le Premier ministre a affirmĂ© que l’AlgĂ©rie n’avait pas d’autre choix que la fermetĂ© face Ă  ces «mercenaires».

M.Sellal a indiquĂ© aux journalistes que depuis le premier jour de la prise des otages, le contact n’a jamais Ă©tĂ© rompu avec les pays concernĂ©s. «Depuis le dĂ©but, on a informĂ© tous les pays concernĂ©s. J’Ă©tais personnellement en contact avec les responsables des 20 pays concernĂ©s dont la secrĂ©taire d’Etat amĂ©ricaine, Hillary Clinton, ainsi que le Premier ministre britannique, David Cameron.» Pour le reste, c’est-Ă -dire, l’assaut donnĂ© par les forces spĂ©ciales, M. Sellal coupe court aux spĂ©culations: «Le moment et la minute prĂ©cise de l’assaut est du ressort exclusif du commandement militaire sur le terrain des opĂ©rations. C’est Ă  lui seul que revient la dĂ©cision de dĂ©finir le moment et la fenĂȘtre de tir».

Dans ce sens, le Premier ministre n’a pas tari d’Ă©loges sur le professionnalisme des unitĂ©s d’Ă©lite de l’ANP qui ont menĂ© l’assaut. «Peu d’unitĂ©s d’intervention dans le monde sont capables de mener une telle opĂ©ration» soulignant que ces mĂȘmes unitĂ©s ont dĂ©plorĂ© quelques blessĂ©s lors de l’assaut sans prĂ©ciser le degrĂ© de ces blessures ni le nombre de militaires blessĂ©s. M.Sellal a indiquĂ© que l’arsenal militaire dont disposaient les terroristes Ă©tait suffisant pour dĂ©cimer trois bataillons de l’armĂ©e.

Le but de cette action terroriste Ă©tait «de porter un coup Ă  la stabilitĂ© et Ă  la sĂ©curitĂ© de l’AlgĂ©rie», ce qui ne «saurait ĂȘtre accepté», a-t-il dit ajoutant que tout le monde entier a compris que «l’AlgĂ©rie ne reculera jamais face Ă  la menace terroriste et nous continuons Ă  dĂ©fendre nos frontiĂšres avec notre armĂ©e qui vient de dĂ©montrer ce dont elle est capable». Il a rappelĂ© dans ce sens que la fermetĂ© de l’AlgĂ©rie a Ă©tĂ© «saluĂ©e par tous les puissants de ce monde».

Les terroristes avaient deux buts: le premier Ă©tait de prendre les expatriĂ©s en otages, les amener au Mali pour en faire une carte de chantage supplĂ©mentaire contre les pays occidentaux dont les forces sont en opĂ©ration au nord du Mali. Le deuxiĂšme but Ă©tait de faire exploser l’usine de gaz.

D’ailleurs, M.Sellal a rĂ©vĂ©lĂ© aux journalistes que les terroristes avaient braquĂ© cinq missiles sur le site gazier. «Ces mercenaire n’ont pas atteint leurs deux objectifs» a affirmĂ© le Premier ministre qui a notĂ© que cette Ă©preuve est venue rappeler que la fiertĂ© et le Nif des AlgĂ©riens ne se nĂ©gocie jamais: «Ce qui nous rĂ©chauffe le coeur, c’est que tous les AlgĂ©riens ont compris le danger qui guette le pays (terrorisme) et cela a Ă©tĂ© vĂ©rifiĂ© Ă  travers la rĂ©action des citoyens sur les rĂ©seaux sociaux et Ă  partir de lĂ , il y a de quoi ĂȘtre relativement serein».

Toutefois, M.Sellal a soulignĂ© que la situation restait «trĂšs difficile» et qu’il fallait ĂȘtre «extrĂȘmement vigilant». «Il y a une volontĂ© politique claire, nette et prĂ©cise. Le pays ne devra et ne tombera jamais (dans les mailles) du terrorisme», a-t-il ajoutĂ©.

Par Brahim TAKHEROUBT – Mardi 22 Janvier 2013 (lexpressiondz.com)

 

PARTAGER

17 COMMENTAIRES

  1. La guĂšrre contre le terrorisme doit Ăštre du monde entier.Les extremistes terroristes veulent s’imposer en semant la peur et l’instabilitĂ© dans le monde libre.Ils ont leurs elements dans tous les pays du monde,et veulent faire du sahel leur domicile.Donc la lutte doit Ăštre mondiale et non algeriĂšnne,maliĂšnne ou française.MĂšme s’il y’a des interĂšts Ă  defendre (gaz pour l’Algerie ,l’uranium pour la France….)les droits et libertĂ©s de l’homme doivent Ăštre garantis Ă  travers la democratie et la laicitĂ©.
    C’est desormais une question de survie:OU LE MONDE LIBRE GAGNE,OU LES TERRORISTES GAGNENT.
    En cas de victoire des terroristes,les pertes en vie humaines seront insoutenables pour la race humaine,vue que la majoritĂ© de nous prefererai mourrir que perdre ses libertĂ©s et droits.Aujourd’hui les armĂ©es sont en premiĂšre ligne en cas de leur defaite ça sera la guĂšrre civile mondiale.

    N’oublions pas quand mĂšme que Dieu est grand,et est pour la libertĂ©.

  2. Merci Ă  SEM le Premier ministre de l’Algerie pour la clarification de la position de son pays la leçon donnĂ©e aux politiques du Mali. On ne joue pas avec la souvaineraitĂ© du pays. Le pas qu’il doit avoir le courage de franchir est l’arrĂȘt du soutien du pays aux terroristes qui entraient et sortaient de sont pas comme dans une Ă©picĂ©rie.

    Il doit se sentir trĂšs mal placĂ© maintenant de demander au Mali de nĂ©gocier. Il ne l’a pas fait lui.

    J’espĂšre que les autoritĂ©s mailennes tiront les leçons de cette situation.

    Saranaka

  3. Tout ce qu’on vous raconte n’est que mensonge l’AlgĂ©rie Ă  fait dix ans de guerre contre ses gens et n’a jamais nĂ©gociĂ©, donc se sont vos dirigeants dantant qui ont voulu nĂ©gocier car ces terroristes Ă©tait soutenu par la Libye depuis toujours. ATOTE a refusĂ© le droit de poursuite aux algĂ©riens pour Ă©radiquer ce mal c’est pourquoi ça Ă©close donc pris corps pour chercher Ă  prendre le plus faible qui est le Mali pour demeurer et faire sa salle besogne. Au lieu d’en vouloir au pouvoir algerien il faut faire votre mĂ©aculpas, car vos responsables d’alors ont laissĂ© couver et Ă©clore ce mal chez vous pour aboutir Ă  l’expansion d’aujourd’hui. S’ils avaient tendu la main Ă  l’AlgĂ©rie il n’yaurait ni nid ni oeuf encore de pousin ou d’oisillon.Ne vous laisser pas tromper par les gens de façade. La seule chose qui compte aujopurd’hui que le nord de notre pays soit liberer de ces raccailles et l’AlgĂ©rie ne s’oppose pas Ă  cela c’est l’essentiel. A bon entendeur salut. Dieu aime ce pays il va le libĂ©rer

  4. Ce qui est connu de tout le monde c’est que: Moctar Belmoctar, Abou Zeyd,Nabil Mackhlouffi et surtout Abdelmaleck Droukdel sont tous algĂ©riens. Donc nous fait croire que ces islamistes sont venus du Mali mais ne sont pas tout de mĂȘme maliens. Ils sont Ă  la solde de l’AlgĂ©rie pour dĂ©stabiliser le Mali afin de se prĂ©server. Outre la dĂ©claration de ce chien de Morsi prouve Ă  suffisance que le Maghreb constitue aujourd’hui la rĂ©gion pourvoyeur de terroristes.En dĂ©finitive, j’ai bien peur que le printemps arabe ne devienne celui des narcotraficants et des criminels nĂ©s sous la couverture de l’islam.

  5. Ceci doit servir de leçon Ă  tous les maliens. ArrĂȘtons d’ĂȘtre naĂŻfs… :mrgreen: C’est par Ă  cause de cette naĂŻvetĂ© que ATT a accueilli les criminels sur notre territoire.

    Quand il s’agit de dĂ©fendre son pays, aucun sacrifice n’est vain. Cela fait des annĂ©es que l’AlgĂ©rie massacre ses terroristes.

    N’oublions pas que des diplomates algĂ©riens sont pris en otage… autant que des français… Trop, c’est trop.

    Le Mali, et particuliĂšrement l’armĂ©e malienne, et d’ailleurs toutes les armĂ©es africaines qui nous rejoignent pour la, doivent prendre des leçons, en pleine guerre.

  6. LES TERRORISTES VENUS DU MALI MAIS DE QUELLE NATIONALITÉ ILS SONT ?
    TOUS CES GENS LA CE SONT LES ORDURES DES ALGÉRIENS CONFIES AU BON SOIN DES DIRIGEANTS MALIEN PAR DES ACCORD BIDONS D’APRÈS ELIJA MOHAMED C’EST LE RETOUR DES POULETS DANS LE POULAILLER

  7. Ces terroristes sont algĂ©riens donc dire qu’ils sont venus du Mali est absurde.
    Moctar Belaouar,Abou Zeyd leurs lieutenants et la plus part des combattants sont algĂ©riens personne n’est venue du Mali.

    Le terrorisme dans la bande sahélo saharienne a été créee organisée en Algérie par les algériens et toujours soutenu par les algériens.
    Ce sont les algériens qui ont exporté leur machiba st fitnats chez nous au Mali et exige que le Mali le garde non ça retourne en Algérie et vous allez gérer vos démons.

  8. yo les commentateurs , essayez de cacher plus votre joie sur cet Ă©vĂšnement tragique !! bande de hyĂšnes rageuse 👿

    • et toi, te cache pas pour boire de l’alcool,te masturbĂ©, en mattant nos soeurs, fumĂ© du joint et venir crier Allah akbar…pourkoi serions nous content?content parcequ’ALLah vient de vous montrer qu’on avait raison et que vous auriez du montrer plus de bonne volontĂ© dans la resolution de cette crise, ca y’a pa a le cacher espece de raciste jsuis tres content que la veritĂ© est eclatĂ©; quand aux pertes en vies humaines personne ici n’est content de cela…et vous alors? vous n’avez meme pas broncher quand ces assassins egorgeais nos freres et violaient nos soeurs, au contraire vous disiez “aya! il faut negocier, negocier, la guerre c’est pas bien” autrement com tu le dis nous sommes des hyĂšnes rageuse, meme cette insulte a une connotation raciste pour ceux qui savent lirent entre les lignes connards, Allah vous a juste montrer et prouver au monde entier que lui “Allah n’est pas blanc de peau”

  9. Nous voulons le respect, donc AlgĂ©rie ne nous insulte plus ou ĂȘtes vous dĂ©pourvu de raison? Vous conseillez aux autres ce que vous mĂȘmes ne faites pas.

  10. Pourquoi le gouvernement Algerien n’a pas pris le temps de discuter avec ces allies(Islamistes) au lieu d’ouvrir le feu sur des pauvres innocents etrangers utilises comme bouclier.Ce pays jusqu’a preuve de contraire est contre l’utilisation de la force dans la crise malienne,alorsqu’au meme moment il massacre les otages et les terroristes.

  11. sont quittĂ© ou avant d’arriver au Mali, il y’a plus de la majoritĂ© islamiste qui sont soit de nationalitĂ© soit d’origine algĂ©riens, cela s’appelle retour Ă  l’envoyeur. Que les corps de ces pauvres otager se repose en paix!!!

  12. Oui oui ils sont venus du Mali et aprĂšs ??? Qui a imposĂ© des accords pourris Ă  nos politiques irresponsables ??? Ce n’est pas l’AlgĂ©rie ??? Vous avez demandĂ© aux maliens de dĂ©militariser tout leur nord et d’intĂ©grer des bergers dans son armĂ©e !!! Vous voyez le resultat maintenant!!! Comment des maliens ont pu signer de tels accords merdiques imposĂ©s ??? 🙁 🙁 🙁 Ce n’est pas cette mĂȘme AlgĂ©rie qui voulait nous imposer Ă  nouveau des nĂ©gociations ??? Il va falloir chercher un vrai et bon prĂ©sident lors des prochaines Ă©lections qui aura le souci de ce pays et mettre fin Ă  ces lois imposĂ©es au nom d’un Etat faible… Sinon certains anciens prĂ©sidents du Mali ont vraiment Ă©tĂ© nuls sur toute la ligne 🙁 🙁 🙁

    • Je comprends maintenant l’importance de l’organisation des Ă©lections crĂ©dibles. PrĂ©sidentielles, et lĂ©gislatives.

      Je ne vois personne de crĂ©dible pour l’Ă©lection prĂ©sidentielle. Et aucun parti politique crĂ©dible, Ă  cause des dirigeants corrompus de ces partis. Les IBK, Soumi, Zoro, Mariko, Tall, etc… Prrrrrrrrrrrr !

      merci de m’Ă©clairer, patron … 😉 😉 😉

      • Gouverneur militaire (issu des forces de l’ECOWAS)au Mali pendant 10 ans, le temps de refaire l’administration centrale et de crĂ©er un nouvelle armĂ©e nationale, sans oublier le renfort des systĂšme Ă©ducatif et celui de la santĂ© Pendant ce temps, la sĂ©curitĂ© est assurĂ©e par la coalition et de nombreux conseillers techniques sont Ă  la tĂąche au sein de l’administration.

        Ensuite seulement, des Ă©lections!

        RDV en 2023…

        🙄

    • Salut cousin: L’AlgĂ©rie pensait cantonner ces imbeciles enturbannĂ©s au Nord Mali. Maintenant qu’ils “oeuvrent2 sur leur territoire, on ne negocie plus! Dionkis devrait se poser… en mĂ©diateur entre belmoktar et Boutef :mrgreen: 😆 😛

Comments are closed.