Ansar Dine renonce à l’application de la loi islamique dans tout le pays : La voie du fédéralisme se précise…!

7

« Nous renonçons à l’application de la charia sur toute l’étendue du territoire malien, sauf dans notre région de Kidal où la charia sera appliquée en tenant compte de nos réalités », déclaration faite hier par  à Ouagadougou. Ce revirement spectaculaire du mouvement d’Iyad Ag Aghaly amorce et dessine inéluctablement les contours d’un fédéralisme.

C’est l’Agence France Presse (Afp) qui l’a révélé hier mercredi, Ansar Dine, l’un des groupes islamistes armés occupant le nord du Mali, déclare avoir renoncé à vouloir imposer la charia (loi islamique) dans tout le pays. Dans la même déclaration, le mouvement exige de pouvoir l’appliquer dans son seul fief de Kidal (nord-est). « Nous renonçons à l’application de la charia sur toute l’étendue du territoire malien, sauf dans notre région de Kidal où la charia sera appliquée en tenant compte de nos réalités », a déclaré Hamada Ag Bibi, l’un des membres d’une délégation d’Ansar Dine présente à Ouagadougou. Mohamed Ag Aharibporte parole de la délégation de distiller : « Nous souhaitons seulement l’application de la charia dans les zones sous notre contrôle, c’est-à-dire dans la région de Kidal. Tout se fera avec pédagogie, et nous allons détailler notre argumentation lors des négociations avec l’autre partie (les autorités maliennes de transition). »

Cette annonce d’instaurer la charia uniquement dans la région de Kidal au moment où l’imminence de l’intervention internationale est de plus en plus précise est simplement dénudée de tout sens tant dans le fond que dans la forme.

Toutefois les observateurs avertis y voient une ruse et la main invisible des partisans du fédéralisme. Ceux-la mêmes qui veulent créer un Etat dans un Etat au Mali. Ces ennemis jurés de notre pays ont leurs complices dans l’axe des partisans de négociation à savoir l’axe Alger-Ouaga. Le médiateur Blaise Compaoré qui héberge les bandits armés du Mnla depuis leur défenestration par le Mujao, rechigne à vouloir régler la crise par la voie de la négociation. L’Algérie championne de la langue de bois se découvre de jour en jour.

Dans un passé récent, les autorités de ce pays voisin accusaient le Mali d’être le maillon faible de la région dans la lutte contre le terrorisme. Pourtant, c’est cette même Algérie qui ravitaille en carburant et en nourriture, les terroristes et les salafistes qui occupent le nord et commettent depuis les pires exactions contre les pauvres populations (amputation, lapidation, viols, vols, destruction de biens etc.).

L’Axe Alger-Ouaga appuyé par certaines chancelleries occidentales complote contre le Mali et amène dangereusement le Mali vers le fédéralisme. De la renonce des bandits du Mnla à l’indépendance (aujourd’hui pour une autodétermination des régions du nord Mali) en passant par ce revirement du mouvement sur la charia, tout porte à croire que les Présidents Burkinabé et Algérien œuvrent à créer un Etat fédéral du Mali.

Par Daouda T. Konaté

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. Ces fous de l’enfer, c’est ca leur nom mais des fous de Dieu.comme les medias et autres le disent, doivent entre exterminer de notre monde.
    Une decentralisation du pouvoir avec de l’auto gestion des regions est comprehensible. Le federalisme ils sont vraiment des detraques mentaux. 👿 .

  2. Bien sur, MNLA et ANSAR DINE sont conseilles par l’Algerie et le Burkina-Faso.L’Algerie et certainsw pays Occidentaux lorgnent les ressources du sol Malien.Ils veulent forger un federalisme qui leur permette d’avoir acces a ces ressources a leurs conditions.Puisque nous n’avons rien a discuter avec ces deux organisations touaregues
    il ne faut pas s’asseoir a la meme table qu’ elles.Il ne faut pas faire le jeu de ses ennemis.Le Mali est un pays plus integre que le Burkina-Faso et que l’Algerie.Notre integration sociale ne date pas d’aujourd’hui.Il faut menager nos parents peulhs , sonhrais et les autres groupes ethniques pour qu’ils ne soient pas victimes de ces groupes destructeurs.

  3. Du vrai cinéma …! Une fois , la peur de l’intervention ; voilà les assaillants commencent à se rebiffer dans l’abdication de renoncer à l’application de la charia au Mali . Certes , ils voulaient dans leur imagination prendre non seulement le Mali mais l’Afrique entière avec des idées que cultivent les Orientaux et développent les fascistes dans leur programme de mener une guerre sainte à travers le monde . Jetant un coup d’œil sur les pays arabes ,on déduit le résultat de la catastrophe . Les peuples d’Afrique dans leur fragilité subissent des exactions morales surtout dans un contexte de pauvreté sont devenus des proies faciles .Ils devront se serrer les rangs avec une détermination de ne jamais céder aux ruses qui se montent une fois que les terroristes sont acculés au pied du mur .La vraie solution c’est la chasse aux malfaiteurs du jour , rien que la chasse libérera ce continent qui se cherchait à se développer ,si non , ce monde confrontera le retour de l’esclavagisme à outrance qui existe déjà dans les rangs de la région nord malien .

  4. La separation du nord est inévitable, d’une façon ou d’une autre le nord se demarquera du reste du Mali. Que ce soit pas fédéralisme ou par indépendance, au Mali de choisir. Il n’ya pas de possibilité de retour en arrière

    • Je ne sais pas d’où tu es ni d’où tu viens, mais ce dont je suis sûr c’est que le Mali est un et indivisible et restera ainsi… à moins que par un referendum populaire et démocratique de tous les peuples du nord on rejette l’unité du Pays. La division ne se fera pas de la seule volonté des touaregs qui ne représentent que 10% des populations du nord Mali. Et il faut savoir et il faut intégrer dans votre tête que les droits des touaregs ne prévalent pas sur les droits des autres peuples du nord( songhaïs, bozos, peuls arabes, bellah, soninké) etc. Avant de faire des affirmations gratuites, étudie l’histoire du nord Mali. à bon entendeur salut. Dans le nord de notre pays, Les touaregs resteront Maliens et vivront en paix avec leurs autres frères maliens, ou ils iront ailleurs comme exilés vivre la vie qui leur plaira.

  5. État fédéral mon œil !
    Après la reconquête du nord, on tous vous pendre par les coui_lles :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  6. N’oubliez pas aussi que Blaise qui était accusé par Alger pour je ne sais quelle histoire de conseiller devient du coup le conspirateur principal de ce fédéralisme. La guerre Burkina Mali ne sera pas impunie.

Comments are closed.