Arrivée au Mali du Représentant Spécial du Secrétaire général des Nations Unies et Chef de la MINUSMA, M. Mahamat Saleh Annadif

50

Bamako, le 15 janvier 2016 – Le Représentant spécial du Secrétaire général de la MINUSMA (RSSG), M. Mahamat Saleh Annadif, est arrivé aujourd’hui à Bamako.

Annadif, du Tchad, a été nommé Représentant spécial pour le Mali le 23 Décembre 2015.

« Je suis très honoré de la confiance que le Secrétaire général a placé en moi en me confiant cette exaltante mission. Je me réjouis de travailler avec Son Excellence M. Ibrahim Boubacar Keïta, Président du Mali et à travers lui avec le gouvernement Malien ainsi que tous les partenaires impliqués dans la crise que traverse ce pays frère. Je comprends les nombreuses attentes suscitées par l’Accord de Paix et de réconciliation nationale, mais je suis conscient des difficultés et des défis à surmonter, » a déclaré M. Annadif à son arrivée.

« Avec le concours de mes sœurs et frères Maliens, j’espère relever ces défis et être ainsi à la hauteur de la confiance qui vient d’être placée en moi,  » a ajouté le RSSG, M. Annadif.

Il a aussi tenu à réitérer sa volonté de voir la MINUSMA, remplir toutes les missions que lui ont été confiées par le Conseil de sécurité des Nations Unies, conformément à son Mandat : « La MINUSMA fera en sorte que la Paix, la Stabilité, et  la Sécurité reviennent au Mali, tout en reconnaissant que la clé du problème réside d’abord, entre les mains des Maliennes et Maliens, » a-t-il conclu.

 

BIOGRAPHIE RSSG Mahamat Saleh Annadif

Annadif aborde ses nouvelles fonctions avec une vaste expérience tant nationale qu’internationale.  Il a été successivement, Ministre des affaires étrangères du Tchad de 1997 à 2003, Directeur de cabinet du Président de 2004 à 2006 et Secrétaire général de la Présidence de 2010 à 2012.  Il a également occupé les fonctions de Représentant permanent de l’Union africaine auprès de l’Union Européenne, de 2006 à 2010.

 

Au cours de sa riche carrière, M. Annadif a participé à plusieurs processus de paix en Afrique, notamment au Niger, en République, en République Démocratique du Congo, en République centrafricaine ainsi qu’au Soudan.  De 2012 à 2014, il a été le Représentant spécial de l’Union Africaine en Somalie et Chef de la Mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM).

 

  1. Annadif est titulaire d’un diplôme d’ingénieur des télécommunications de l’Ecole polytechnique de Madagascar.

 

Il est né en 1956, marié et père de six enfants.

 

PARTAGER

50 COMMENTAIRES

  1. Depuis la signature de l’accord de paix et la réconciliation du 20juin, la CMA a belle et bien respecter son engagement, on sait la MINUSMA est à l’origine de tout cela, elle cherche a créé d’autre conflit au sein du pays. Depuis la mise en place de ce gouvernement, le Mali a réussi de contrôler tout son territoire national.

  2. La stabilisation de la sécurité du Mali ne dépend à la MINUSMA, la population doit se donner la main pour la bonne gestion de l’Etat, et le renforcement de la sécurité du pays.

  3. J’ose espérer qu’avec la venue de Mahamat Saleh Annadif, nous aurons un autre visage de la Minusma c’est-à-dire plus responsable et engager dans le maintien de la paix, la stabilité et la sécurité. Bon vent à vous !

  4. Le peuple malien souhaite la bienvenue à Mr Saleh et place tout son espoir en lui.
    Vivement que sa nomination à ce poste change les choses pour nous donner une bonne lisibilité de la mission de la MINUSMA.

  5. « La MINUSMA fera en sorte que la Paix, la Stabilité, et la Sécurité reviennent au Mali, tout en reconnaissant que la clé du problème réside d’abord, entre les mains des Maliennes et Maliens, » a-t-il conclu.
    En effet, la clé de sortie de crise est entre nos mains. Et cette clé n’est rien d’autre que la volonté. Car sans la volonté, nous sommes capables de transcender toutes les difficultés qui longent la route de la paix et de la réconciliation.

  6. Nous sommes très heureux de l’arrivée ce monsieur dans notre pays.
    Cette arrivée nous donne de l’espoir car à l’entendre parler nous savons qu’il sait ce qui l’attend et comment s’y attaquer?
    Bonne arrivée à lui.

  7. Bienvenue à monsieur Saleh.
    Nous espérons qu’avec lui la MINUSMA ptendra enfin ses responsabilités pour nous aider à chasser les terroristes.

  8. « Avec le concours de mes sœurs et frères Maliens, j’espère relever ces défis et être ainsi à la hauteur de la confiance qui vient d’être placée en moi, » a ajouté le RSSG.
    Je pense que le RSSG a tout dit et il mesure la portée de la confiance placée en lui. Cependant, pour qu’il parvienne à relever les défis, il faut que nous l’accompagnons dans cette lourde tâche. Le faisant, c’est le Mali qui gagnerait. Bon vent à vous ! ❗ ❗ ❗ ❗

  9. Il me semble que le représentant du secrétaire général des nations unies est conscient des difficultés et les défis à relever. Nous osons espérer qu’il apportera beaucoup dans cette quête commune. Mais, il faut que nous peuple Malien, montrions cette envie.

  10. Nous souhaitons la bienvenue au représentant spécial du secrétaire général des nations unies. Au vue de ces premières impressions, l’homme reconnait la grandeur de la tâche qui l’attend. Cependant, je demande à mes concitoyens d’accompagner cet homme dans sa mission.

  11. Je souhaite la bienvenue au nouveau représentant du secrétaire général de l’ONU dans mon pays en tant que chef de la mission des nations unies dans notre pays. Il dit savoir la grandeur de la tâche qui l’attends et nous espérons qu’il pourra répondre à nos attentes car nous avons été déçu par ses prédécesseurs et nous espérons qu’il va rendre la Minusma plus opérationnelle sur le terrain.

  12. Si Mahamat Saleh a reconnu qu’il y a des défis à relever donc lui même est conscient espérons vraiment qu’il puisse prendre des dispositions afin que la Minusma puisse être plus efficace sur le terrain notamment dans la lutte contre les terroristes et aussi dans le maintien de la paix et de la stabilité.

  13. « La MINUSMA fera en sorte que la Paix, la Stabilité, et la Sécurité reviennent au Mali, tout en reconnaissant que la clé du problème réside d’abord, entre les mains des Maliennes et Maliens, » a-t-il conclu. 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄
    Les parties qui hier se déchiraient ont décidées d’aller à la paix et malgré les difficultés que connait l’accord de paix je crois que l’espoir est permis vu la volonté affiché de part et d’autres. Cependant, la Minusma doit être plus active sur le terrain car nous ne sommes plus au stade force d’interposition. Il faut que la Minusma puisse agir contre les terroristes qui font souffrir nos populations sous leur œil indifférent.

  14. C’est vrai que le nouveau représentant est là pour trouver un terrain d’entente entre nous maliens mais je pense que nous devons savoir qu’après ce sont les vrais maliens qui doivent prendre à bras le corps ces accords. Car pour qu’on t’aide il faut manifester le désir d’aller à la paix.

  15. La MINUSMA doit renforcer ces capacités c’est à dire intervenir militairement pour le respect des accords et pour protéger la population civile et leur bien.

  16. On ne peut pas d’abord se réjouir de l’arrivée d’un nouveau représentant de l’ONU dans notre pays à la tête de la Minusma mais nous attendons seulement qu’il puisse poser des actions en faveur de la sécurisation des populations civiles et au maintien de la paix.

  17. Le problème de la Minusma ce n’est pas le responsable de la mission. L’ONU peut maintenir le même représentant mais le problème c’est le mandat. Il faut que l’ONU puisse donner plein pouvoir à ses hommes afin qu’elles puissent agir.

  18. Si l’ONU est là pour que les maliens trouvent une issue pacifique à la crise qui secoue le pays, elle doit revoir sa mission. Car chaque jour qui passe les individus sont tués pour leur regard sans aucune intervention par des groupes hostiles aux accords de paix

  19. Je pense que si l’ONU a pour l’objectif la préservation de la paix, elle doit tout mettre en oeuvre pour que les accords aboutissent car elle est la structure qui a un droit regardant sur ceux ci.

  20. Nous sommes contents de son arrivée mais je pense qu’il est conscient de la lourde tâche qui l’entend car jusque là la MINUSMA n’a fait que déplacer les problèmes au lieu de les résoudre.

  21. Mahamat Saleh Annadif a un parcours riche, mais nous attendons qu’il fasse ses preuves ici au Mali.
    Il a du boulot, car il dois rappeler à cette munisma les vrai raisons de sa présence au Mali.

  22. On fait la paix pour nous et pour la nation, comment est-ce que cette paix peut-elle connaitre des traines ?
    Suivons les décisions du gouvernement et disons-nous que tous ce que nous faisons c’est pour le Mali.

  23. Jusqu’ici nous devons tous à notre gouvernement qui nous ont jamais laisser avec du vide.
    le Représentant Spécial du Secrétaire général des Nations Unies et Chef de la MINUSMA, M. Mahamat Saleh Annadif dois l’écoute à nous autorités et les suivre envers la voie choisie.
    Notre seule et unique volonté est la paix, la MINUSMA doit agir en faveur du gouvernement maliens pas en sa défaveur.

  24. Ce nouveau représentant spécial doit se focaliser sue la mise en pratique de la paix et de la réconciliation. Nous savons que tout le monde n’a pas intérêt à la paix, notamment les terroristes et les trafiquants de drogue qui feront tout pour que l’accord ne puisse pas être correctement appliqué et que les Maliens ne se réconcilient pas car cela signifierait la fin de leur quiétude et de leurs activités illicites et destructrices pour notre pays et le Sahel. L’accord ne sera jamais en danger si les Maliens se donnent la main pour faire halte à ces vendeurs de morts.

  25. Je pense que nous devons toujours avoir confiance aux accords signé. La MINUSMA doit se baser sur l'application de ses accords, telle est la plus belle chose que notre gouvernement nous est offert. Aucun accord n’est parfait mais cet accord, je l’ai dit plusieurs fois, constitue une très bonne base pour faire la paix, traiter des questions de fond qui ont entraîné des difficultés au nord de notre pays, restructurer notre appareil sécuritaire et créer ainsi les fondements d’un Etat de nouveau en mesure de faire face à ses obligations.
    Si on l’applique dans la lettre mais surtout dans l’esprit, avec bonne foi, il y a de bonnes chances que le Mali retrouve de nouveau de bons espoirs vers demain.

  26. La paix doit être en nous nos comportement de tous les jours pas autres, je souhaite la bienvenu à ce représentant.
    Nous souhaitons le retour à la paix et nous avons de la chance d’avoir un gouvernement qui lutte envers ce sens. A nous maliens d’être de plus envers cette paix, elle consiste

  27. “la MINUSMA, remplir toutes les missions que lui ont été confiées par le Conseil de sécurité des Nations Unies, conformément à son Mandat” Nous attendons de la minusma d’apporter la paix et la stabilité pas de se faufiler avec les rebelles dans les autres localités non conquise.
    La paix est notre volonté à nous tous.
    Vive la paix et la réconciliation.
    Vive le gouvernement malien qui se soucis de la volonté de sa population qui est la paix et la réconciliation.

  28. J’espère que M. Mahamat Saleh Annadif saura combattre auprès des maliens pour la paix et la réconciliation.
    La Paix, la Paix rien d’autre que la paix, notre volonté à nous tous est la paix au Mali.
    Vive la paix.

  29. « La MINUSMA fera en sorte que la Paix, la Stabilité, et la Sécurité reviennent au Mali, tout en reconnaissant que la clé du problème réside d’abord, entre les mains des Maliennes et Maliens, »

    Dites le encore et encore…
    la clé du problème réside d’abord, entre les mains des Maliennes et Maliens, AUx maliens de faire la paix…

  30. « Je suis très honoré de la confiance que le Secrétaire général a placé en moi en me confiant cette exaltante mission. Je me réjouis de travailler avec Son Excellence M. Ibrahim Boubacar Keïta, Président du Mali et à travers lui avec le gouvernement Malien ainsi que tous les partenaires impliqués dans la crise que traverse ce pays frère. Je comprends les nombreuses attentes suscitées par l’Accord de Paix et de réconciliation nationale, mais je suis conscient des difficultés et des défis à surmonter, »

    Il ne s’agit pas de tenir un beau discours, mais de faire normalement son travail, sans pour autant dépassé les bornes. Si nos autorités acceptent la Minusma, ce n’est pas pour qu’elle vienne jouer le roi.

  31. Nous sommes contents de l’arrivée d’un nouveau chef à la tête de la Minusma. Mais je rappelle que cette mission doit agir conformément selon les textes qui lui ont été assigné à son arrivée pour la première fois au Mali. 😳 😳 😳 😳 😳

  32. Avant toute chose, il faut que ce nouveau chef comprenne que les maliens sont très attachés à la dignité et à l’honneur. Dire la Minusma va continuer à jouer l’escroquerie dans cette histoire du septentrion malien. Il n’en est plus question.

  33. J’espère que le nouveau Chef de le Misnuma connait déjà certaine réalité de ce que cette dernière à poser comme acte contre l’Etat malien. Donc, il revient à lui de comprendre que cette mission doit agir selon les textes qui lui a été soumis si elle veut rester encore un peu de temps au Mali.

  34. La Minusma tout comme la force Barkhane doit tous passé par le gouvernement malien avant de poser un acte concernant notre pays. Voilà une des raisons que je tenais à préciser à ce monsieur avant qu’il commence ses fonctions.

  35. Bien venu au nouveau représentant de la Minusma M. Mahamat Saleh Annadif au Mali. Par contre, en tant que citoyen lambda, je lui rappelle que Seul l’Etat malien a le droit de prendre une décision concernant la gestion de cette crise du septentrion.

  36. 😳 😳 😳 Le Mali a besoin des intervenants pas des comploteurs. La Minusma doit agir conformément au texte de sa mission. C’est-à-dire tenir la stabilisation au nord Mali et non défendre les groupes armés. Le gouvernement malien a accepté de les recevoir uniquement pour maintenir la stabilisation sur le territoire malien.

  37. La Minusma doit se contenter de protéger les populations du nord, quoi qu’il arrive voilà ce qui a été dit aux maliens avant l’arrivée de cette mission des Nations Unis au Mali. Si elle veut maintenir la stabilisation au sein de notre pays d’accord au cas contraire, qu’elle s’en aille très loin d’ici.

  38. Le Mali est un pays qui est entouré par ses ennemis au lieu des amis. Tous ces pays qui se disent amis avec notre chère patrie ne cherchent qu’à combler leurs souhaits. C’est-à-dire à mettre la main sur les ressources minières qui engloutissent le septentrion malien.

  39. Si je me rappelle bien, les autorités maliennes cherchent déjà un moyen à faire quitter la Minusma sur le territoire malien. Alors là, ce nouveau représentant de la Minusma doit savoir où mettre ces pieds, sinon les choses risquent d’arriver vite.

  40. Nous ne demandons que la bonne conduite à M. Mahamat Saleh Anndif dans. Nous voulons qu’il agisse selon le mandat de la MINUSMA, sans partialité.

  41. Les maliens attendent de ce nouveau Représentant du secrétaire général des Nations Unies la bonne mise en œuvre de l’accord d’Alger et de réaliser ce que ses devanciers n’ont pas pu réaliser. 😀 😀 😀 😛 😛 💡 💡 💡 🙄 🙄

  42. Nous accueillons M. Mahamat Saleh Annadif avec plaisir. Mais de retour, nous voulons qu’il soit à la hauteur de nos attentes. Il s’agit de la bonne gestion de la crise et de la mise en œuvre par lettre de l’accord de paix signé en 2015.

  43. Si Annadif veut bien nous aider à tourner la page d cette crise, et bah nous allons l’accompagner sur ce chemin. Mais s’il est là pour faire comme ses prédécesseurs, il n’a aucune raison de rester ici.

  44. Je ne veux plus de la présence de la Force des Nations Unies dans mon pays. Si ce nouveau Représentant ne fait pas bien son boulot, il partira comme il est devenu dans ce pays, un bon matin.

  45. Je suppose que le tout nouveau représentant du secrétaire général des Nations Unies est un homme franc qui ne veut pas se laisser diriger par les fameuses puissances qui visent leur intérêt dans le conflit malien.

  46. Toutes mes considérations à cette brillante personnalité pour avoir été choisie pour représenter le secrétaire général des Nations Unies au Mali.

  47. Si Mahamat ne veut pas que les maliens le chasse une bonne après-midi, il a intérêt à ne pas jouer au double jeu dans cette situation catastrophique qui secoue le Mali.

Comments are closed.