Assassinat d’Idrissa Oumarou Maiga : l’ADR exprime sa colère

7 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Nul ne peut rester indifférent face aux barbaries dont sont victimes les populations des trois régions occupées du Nord du Mali. Surtout que cette barbarie a été poussée à l’extrême le 25 juin dernier avec l’assassinat de l’élu municipal de Gao Idrissa Oumarou MAIGA.

C’est dans cette atmosphère de tristesse que l’ADR a organisée une conférence de presse pour exprimer sa colère et demander la libération du Nord. C’était ce mardi 3 juillet à la maison de la presse sous la haute présidence du Professeur Younouss Hameye DICKO accompagné de certains membres de la famille du défunt dont son petit garçon de 14 ans Oumarou MAIGA.

«Nous sommes en colère». Voilà les premiers mots du conférencier visiblement ému par la mort d’un patriote convaincu qui a souhaité rester dans sa ville natale quoi qu’il advienne. C’est ce qui lui a valu le sacrifice ultime et dont la mort a suscité beaucoup de manifestations qui ont contribué à booster le MNLA hors d’état de nuire.

Ce héros, malgré toutes les tractations, était resté à Gao pour être témoin oculaire de tout ce qui se passera dans la ville dans laquelle il a été élu. Malheureusement, il a été arraché à l’affection des siens et de tous les Maliens par des hommes armés qui lui ont criblé de balles.

Le soir du crime, pendant que le Directeur d’école M. MAIGA était en train de dîner avec sa fille, il reçu un coup de fil d’un inconnu qui lui demanda de le rencontrer pour une affaire sérieuse. Quelques minutes plu tard, la fille apprendra l’assassinat barbare de son père criblé de balles.

Pour le président de l’Association GANDAKOY, ce crime a été commis par le MNLA et qu’il mérite d’être vengé. La plus belle vengeance pour lui serait la libération des trois régions du Nord. Le jeune de 14 ans, Oumarou MAIGA, fils de Idrissa Oumarou MAIGA, a, sous l’émotion, exprimé son sentiment de désespoir et a sollicité l’aide de toutes les bonnes volontés.

Abou BOLOZOGOLA

SOURCE:  du   6 juil 2012.    

7 Réactions à Assassinat d’Idrissa Oumarou Maiga : l’ADR exprime sa colère

  1. Abdoul (Qui est le fou gueri?)

    Le Mali est l’image de son peuple. Un pays remplis des mediocres, des paresseux, des egoistes Un peuple qui aime toujours humillier ses prochains c’est pourquoi le pays a ete maudit tout se paye d’ici-bas. :oops: :oops: :oops: :oops: :oops:

  2. Sanfng

    C’est la même menace qui pèse sur le Mali; et appelez ça comme vous voulez: Aqmi, Al-Qaïda, Salafisme, islam-intégriste, Ansar Dine, MUJAO, c’est la même réalité politico-religieuse dont la vraie appellation est le Wahhabisme (ou Wahhabia sous nos lattitudes) financé par l’Arabie Saoudite et le Qatar. Une véritable menace sur la laïcité et les fondements de la république dont se soucie comme d’une guigne la bourgeoisie islamo-compradore pourrie du Mali.
    Les ethno-sécessionnistes touaregs ne sont pas mieux; sauf pour les félons de l’ONU-UE-UA-CEDEAO qui appellent à ne sanctionner que ceux liés à al-Qaïda et sans doute exclus des négociations et compromis à venir.
    Alors, que promettent-t-ils les vendus de l’ONU-UE-UA-CEDEAO aux autres, contre l’unité et la souveraineté du Mali?
    Pure hypocrisie ! Les uns et les autres sont soutenus par les mêmes : les intérêts occidentaux du pétrole et des mines, c’est-à-dire l’impérialisme occidental et ses sous-fifres du wahhabisme intégriste que sont le Qatar et l’Arabie Saoudite, en plus des bourgeoisies islamo-compradores pourries du Mali et du Sahel.
    Face à cette question de toutes les trahisons, il est important pour le peuple malien de ne laisser l’initiative à aucun fantoche du néocolonialisme et de l’impérialisme.

  3. alya

    nous ne voulons pas de négociation….. mais qu’en t’attendez vous pour réagir…. cette situation à tro durée..

  4. Bolozogola la libération du nord ne se fera pas à la maison de la presse , il faut dire à ceux qui veulent transformer la maison de la presse en CPI que c’est une affaire de repli tactique jusqu’aux frontières voisines .quel cerment?

  5. blo

    Les gens qui parlent de négociation n’ont simplement pas de parents directs violés, volés, et assassinés…

  6. Chères compatriotes,il suffit seulement à tout un chacun de réfléchir un moment sur ce que veut dire « vivre sans liberté » Des barbares descendent,font ce qui leur semble…, un « Etat » dore tandis qu’il y a une course au pouvoir.Pitié pour tout ce monde moisissant.Nous sommes des réfugiés dans notre propre pays;quelle honte!!!
    Si Koulouba n’a pas besoin du Nord, il n’ont qu’à le dire sans ironie sanglante; nous saurons après quoi faire..Tout un peuple est entrain de lutter et d’autres entrain de mourir.Ces soit disant dirigeants sans coeur qui ne font que courir derrière leur instincts animal doivent savoir que dans un Pays personne n’a le droit de dormir tranquille tandis qu’il y a un Homme,un seul Homme malheureux.Les communautés qui pensent résoudre l’équation ne savent pas qu’on doit pas donner le temps à la plaie souillées?………………

  7. bar

    Que l’âme du défunt repose en paix ! Amen