Attaque de Nampala : la marque de Cheikh Yahya Emir

3
Mahamoud Barry dit Cheikh Yahya Emir (Ançardin Kadiba du Macina)
Mahamoud Barry dit Cheikh Yahya Emir (Ançardin Kadiba du Macina)

Mahamoud Barry dit Cheikh Yahya Emir (Ançardin Kadiba du Macina), a, selon plusieurs sources, participé à l’attaque de Nampala avec sa Katiba, c’est-à-dire son unité combattante, aux côtés  d’autres sous-groupes armés. Yahya a été financé par Iyad Ag Ghaly pour torpiller la mise en application de l’accord pour la paix et la réconciliation en procédant à des attaques ciblées des positions des Fama, de la Minusma et de Barkhane sur l’axe Niono-Tombouctou.

En effet, ses hommes, selon plusieurs habitants de Nampala, étaient au combat contre les militaires maliens. Ils étaient les plus nombreux et ce sont eux qui sont venus à motos. Ils ont été vite reconnus parce qu’ils parlent peulh, pour la plupart, une langue utilisée par la majorité des habitants de Nampala. Cheikh Yahya est très connu dans la zone, parce qu’il a réalisé, il n’y a pas longtemps, une vidéo de propagande dans laquelle il parle de l’unité des enfants du pays qui, selon lui,  doit prendre le dessus «sur nos sensibilités politiques». Il s’y exprime en peulh, puis appuie ses propos par quelques versets du Coran en rapport avec le jihad. Il parle aussi des objectifs de sa mission qui est de tout faire pour barrer la route à l’Occident qui, selon lui, ne doit pas s’installer dans un pays comme le Mali. Ladite vidéo date de deux mois, avant l’attaque de Nampala.

Plusieurs habitants de Nampala, jusqu’en Mauritanie, ont eu des échos de ses prêches. Sur le fond, nous sommes bien curieux des soi-disant jihadistes. Même en suivant leur logique, comment peuvent-ils combattre d’autres musulmans sous prétexte de faire le Jihad ? Parce que leur pratique est-elle plus pieuse que la nôtre ? Dieu a-t-il donné le droit à un musulman de juger la pratique d’un autre ? Absolument, non.

En tout cas, Cheikh Yahya Emir et certains de ses éléments étaient dans les environs de Nampala. Ils y ont été aperçus avec deux pick-up remplis de leurs combattants tués par les soldats maliens. C’est vers la zone de Youwarou que certains ont été enterrés. Certains éléments de Cheick Yahya ont attaqué une petite localité dans le cercle de Youwarou. L’attaque a  débuté aux environs de 14h GMT. Les assaillants ont occupé  la localité. L’armée, elle, s’est repliée vers Youwarou-ville. En plus de la mairie, la résidence du maire de Gathi-Loumou a été aussi incendiée. Nos sources nous informent que certains éléments de cette attaque ont participé à celle de Nampala, le 19 juillet 2016.

Békaye DEMBELE

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Pendant que la France tue ses jadhistes , nous nous l’arrêtons les tiens, pourquoi? il faut les tués un point c’est tout.

Comments are closed.