Attaque terroriste à Rharous : L’armée met les assaillants en déroute

6

Hier matin, aux environs de 5 heures, une position des Forces armées maliennes à Gourma-Rharous a été la cible de tirs de roquettes d’assaillants lourdement armés, mais non encore identifiés. Ces individus, ennemis du processus de paix, ont eu à qui parler. Ils se sont heurtés à la détermination de nos braves soldats qui les ont mis en déroute en leur infligeant de lourdes pertes.

Selon nos sources, le détachement de l’Armée à Gourma-Rharous, est composé majoritairement de bérets rouges. Les commandos parachutistes ont fait montre d’une grande ardeur au combat, selon les témoignages des populations. Toujours selon les informations obtenues auprès des habitants, les affrontements ont occasionné des pertes en vies humaines et matérielles des deux côtés. Du côté de l’Armée, on dénombre 5 morts et une dizaine de blessés d’après le communiqué rendu public en début de soirée par le gouvernement. Des véhicules auraient également été calcinés au cours des combats.

Les habitants assurent que les assaillants ont enregistré de lourdes pertes. Aucun chiffre n’est avancé parce que les assaillants, dans leur fuite, ont pu emmener les blessés et les corps de leurs éléments tués. Ils ont été contraints d’abandonner trois véhicules à 5 km de la ville sous le feu des bérets rouges. Deux de ces véhicules avaient été enlevés l’année dernière au cours d’une attaque similaire à Rharous. Boutés hors de la ville, les assaillants ont été traqués par les hélicoptères arrivés en renfort. On ignore le bilan de cette opération aérienne. Cette riposte vigoureuse de nos soldats obligera désormais les individus armés à réfléchir par deux fois avant de s’attaquer aux positions de l’Armée.

Cheick M. TRAORE

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. Des histoires à dormir débout. On aurait voulu que ce soit notre armée qui les aient mis en déroute, mais la vérité est ailleurs. C’est bel et bien l’œuvre de Barkhane, qui est venu en renfort pour mettre en déroute les bandits, en tuant une dizaine d’entre eux. Avec l’armée Malienne, les djihadistes ont toujours eut le temps d’emporter leurs morts et leurs blessés. On nous apprend chaque fois, que l’armée est à la poursuite des assaillants sans jamais revenir nous donner un bilan. Il faut que nos hommes soient équipés d’hélico, de système de surveillance et de renseignement. On ne fait pas la guerre asymétrique avec les moyens conventionnels. C’est le renseignement, les écoutes et la surveillance qui peuvent arriver à bout de cet état de guerre. Mais, avec le régime que nous avons, il n’est pas sûr que cela arrive tant que le clan ne trouve pas à gratter quelque chose dans les commandes. C’est la seule raison qui bloque sa décision. Eux ne pensent pas à la vie des hommes qui se battent sur le terrain, ils voient la victoire à leurs poches. Les militaires Français ne sont pas des supers hommes, ce sont bien les moyens dont ils disposent. Avec les mêmes équipements, les nôtre feront autant qu’eux. C’est juste une question de volonté politique. Or, chez les nôtres, la volonté est en vacance depuis longtemps.

  2. C’est faut ils ont tuer 5 militaire Malien en emportant leurs matériels et en brûlant les restes RFI nous informe arrete l’armée du mali n’a rien fait tchao

  3. La realite encore il faut qu’IBK vend son avion pour acheter des helicopters de combats il faut que l’armee malienne soit garnie par ce que l’enemi est la entre les maliens et la Mauritanie aujourd’hui AZIZ c’est l’enemi des terroristes vous pouvez lire ca dans le cridem c’est une analyse pertinente des faits historiques.

  4. bravo à l’Armée malienne et doublée de vigilance. Le combat ne fait que commencer et la mission nous la mènerons jusqu’au bout avec la volonté de Dieu. Notre pays est victime d’un complot inter national.
    Mais a chaque chose son temps. Nos martyrs ne sont pas morts pour rien. Nous sauverons notre pays contre vent et marée. Ceux qui s’en prennent au gouvernement ne font qu’un faux débat. C’est l’existence de notre pays qui est en jeu. Unissons nous autour de notre Armée pour faire face aux ennemis de notre pays.

  5. Si ce que raconte le journaliste est vrai, je souhaite que le Président de la République se rende à Gourma Rharouss pour saluer la mémoire de nos frères morts au combat et galvaniser nos troupes pour traquer tous les ennemis de la paix. Prions que cette bataille de Rharouss soit le début de la contre attaque de notre armée contre tous ceux qui mettent à mal l’unité du Mali!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here