RFI – Attaques et attentats-suicides meurtriers se succèdent au Mali

7
La Mission des Nations unies au Mali a retiré son projet de démilitarisation dans le nord du Mali.
La Mission des Nations unies au Mali a retiré son projet de démilitarisation dans le nord du Mali..
AFP PHOTO / KENZO TRIBOUILLARD

L’attaque a débuté à minuit quarante, précisément, entre Tabankort et Tabrichat, à 200 kilomètres au nord de Gao. C’est une position rebelle de la Coordination des mouvements de l’Azawad, tenue par le Mouvement arabe de l’Azawad, branche rebelle, qui est visée. L’attaque a été revendiquée par un porte-parole du Gatia, groupe armé touareg favorable à l’Etat malien.

Ici, les versions divergent : le Gatia affirme que l’attaque a été menée avec sept véhicules remplis de combattants, que huit rebelles ont été tués, deux véhicules brûlés et un autre saisi. Le Gatia assure n’avoir subi aucune perte.

Un porte-parole de la coordination des groupes rebelles affirme, quant à lui, que seuls huit hommes ont attaqué : quatre des kamikazes se seraient fait exploser, deux auraient été tués dans les combats –dont un homme de nationalité algérienne. Deux autres, enfin, des Peuls maliens, auraient été fait prisonniers. Les rebelles reconnaissent 6 victimes dans leurs rangs et deux véhicules brûlés.

De son côté, la Mission des Nations unies, qui n’était pas présente sur les lieux, confirme l’attaque mais ne donne aucun bilan.

Ce qui est sûr, c’est que l’échec des tentatives onusiennes pour démilitariser la zone de Tabankort et le retrait, mardi soir, d’un projet en cours de discussion avec les groupes armés, après une manifestation sanglante à Gao, n’aura apparemment pas apaisé la situation.

Lire la suite sur rfi.fr

RFI – Publié le 28-01-2015 Modifié le 28-01-2015 à 14:26

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. Il y a une grande hypocrisie là. Le GATIA est pro – malien et nous en sommes fier si seulement nos frères tchadiens qui etaient presents avec le GATIA là ou nous sommes tout sera retourné a la normal. Mais des pays mal intentionnés ont out fait pour freiner ce nettoyage et maintenant c’est leurs tour de goutter a la sauce.
    Aussi la minusma a été manipulée pour ce soi disant etablissement de zone tampon mais grace a la bravoure des frères Gaois ce complot de separation a echoué. Le peuple n’a pas dit son dernier mot même S’il faut Nous tombions Tous et Toutes.
    Sinon la minusma n’a aucun droit de prendre une decision seule de la sorte avec les rebelles du mlna en complicite avec barkhane surement.
    Honte a vous. 👿

  2. Les maliens se font bêtement canarder par une mission censée les protéger et le maudit IBK ne trouve rien à dire si ce n’est les féliciter d’avoir retirer un accord qui n’aurait jamais dû exister….

    Franchement le pouvoir d’IBK a dépassé le seuil de l’inacceptable…. Non content de n’avoir jamais posé son cul à Gao depuis sa prise de pouvoir il les laisse se faire tuer sans état d’âme…..
    Honte à IBK…

  3. radio de propagande pour les rebels malien dans cadre de la mise en place .
    du projet de partition du mali par la france.
    ses bandits lancaient des obus sur de paisible population de tabankor

    ils ont ete tt simplement elemine, detruit par le Gatia
    vive le Gatia…. a bas rfi…..

  4. Kamikazes, Mrs, des Kamikazes. Ils ne sont pas fait exploser parmi la population civile, mais plutot sur le champ de bataille pour tuer l’ennemis. La mort plutot que d’etre esclave dans son pays, dans sa propre patrie et sur ses propres terres.

  5. Encore pour discréditer le GATIA!! Il n’y a aucun kamikaze dans le rang de ce groupe..

Comments are closed.