Attaques répétées au Nord-Mali: Le président ATT entre l’enclume et le marteau

5
0

Face aux tournures inquiétudes et dramatiques sur l’insécuritaire au nord du pays, le président de la république Amadou Toumani Touré s’est adressé à la nation malienne pour demander à ses compatriotes de ne pas faire l’amalgame entre  ceux qui ont pris les armes et ceux qui se trouvent dans les villes.  Aussi il en a profité pour couper court à toutes les rumeurs faisant croire qu’il est complice des actes posés par ces assaillants. Malgré sa bonne foi et ses jures, les maliens dans leur ensemble plus particulièrement les femmes et les enfants des militaires  ainsi qu’une association des jeunes n’ont pas été convaincus des propos du chef de l’état. Ce qui explique cette marche organisée pour exiger que toutes les informations soient dites  et surtout doter l’armée des moyens militaires. Pour  ne rien enrager à cette situation difficile du président de la république, la Mauritanie et l’Algérie ont enfoncé le clou en accusant le pouvoir de Bamako d’être en connivence avec  AQMI.

Aujourd’hui tout le monde est unanime à reconnaître que c’est l’intervention du président de la république, Amadou Toumani Touré à la télévision nationale, jugée non convaincante, qui  a mis le feu aux poudres. En effet le chef de l’état est accusé de ne rien faire pour empêcher cette situation déplorable et pire qu’il est complice de ces assaillants depuis son arrivée au pouvoir en 2002. Comme on le sait ATT a toujours privilégie le dialogue avec les différents accords signés entre les mouvements et l’état (Pacte national et accords d’Alger). Mais malgré tous les sacrifices et efforts déployés au nord,  certains touaregs continuent de semer les troubles en tuant les paisibles citoyens et pire en détruisant tout ce qui a été fait comme investissement. Mais ce qui a agacé de plus le malien lambda, c’est le tapis rouge étalé aux combattants maliens venus de la Libye après la mort de leur mentor Mouammar Kadhafi sans chercher à les désarmer contrairement à d’autres pays frontaliers. On va même à les offrir 50 millions de francs, même si certaines indiscrétions estiment que le montant donné est nettement supérieur au montant déclaré. Vu tous ces traitements de faveur à ces touaregs et les connaissant bien, tout le monde savait que ces apatrides allaient soulever une nouvelle guerre dans le nord sous le couvert d’une autonomie de l’azawad.

Du coup la majorité des maliens reproches à ATT d’oublier l’adage qui dit « que celui qui prépare la paix, prépare la guerre ». Sinon comment comprendre qu’autant de camps et de villes du nord soient attaqués tous les jours sans que l’armée ne puisse efficacement  intervenir et pire on assiste à la fuite des militaires maliens dans les pays voisins. Pourtant on a toujours fait croire au malien lambda que l’armée malienne est l’une des armées les plus puissantes en Afrique de l’Ouest.  Du coup les rumeurs les plus folles ont circulé à Bamako et dans les villes de l’intérieur que c’est le chef de l’état ATT qui refuse de doter l’armée de vraies munitions. Si tout se disait dans les grins ou salons feutrés de Bamako, les femmes et les enfants des militaires ainsi ont décidé de briser le tabou en allant défiant le chef de l’état pour lui dire tout le mal qu’ils pensent de lui. C’est un président de la république  presque sur la défensive qui a nié en bloc toutes les accusations portées sur lui. Rappelons que ces marcheurs accusent ATT d’être le chef de ces rebelles et surtout d’empêcher l’armée à riposter même en cas d’agression.  D’autres vont même à dire que la reprise de la rébellion est commanditée par ATT afin de prolonger son mandat. Si la gestion ATT avait été décriée depuis les accords d’Alger par une minorité au pays, force est de reconnaître aujourd’hui  la majorité des maliens jugent que cette méthode ne doit plus être prônée et qu’il faut une correction exemplaire et de bouter ces apatrides hors du pays. Si le chef de l’état est accusé par son peuple de faire les yeux doux à ces bandes de Touaregs organisées, ces  deux pays voisins ont enfoncé le clou en accusant directement le héros du 26 Mars 1991, d’avoir voulu cette instabilité en refusant de lutter efficacement contre AQMI.

Pour la Mauritanie et l’Algérie, c’est le président ATT qui a offert l’hospitalité à la nébuleuse islamique de l’Afrique du Nord qui lutte contre les pouvoirs centraux de ces deux pays. Du coup ils n’ont pas hésité à leur tour de soutenir les actions du MNLA (mouvement national de libération de l’azawad) dirigé par Bilal Ag Chérif installé à Alger. Ce qui ne rassure pas du tout les maliens dans leur ensemble, surtout qu’on continue à annoncer tous les jours des combats au nord. Aujourd’hui il ne fait aucun doute qu’ATT est acculé de tout part car pris dans l’engrenage de la guerre au Nord et le respect constitutionnel à savoir la tenue de l’élection présidentielle du 29 avril prochain. Or tant que la situation actuelle ne se stabilise pas, la constitution malienne autorise au chef de l’état de déclarer l’état d’exceptionnalité et du coup il peut continuer à diriger le pays jusqu’à ce que la situation se normalise. Ayant certainement compris cela, les partis politiques ont décidé d’entrer en scène avec leurs propositions de sortie de crise afin que l’élection présidentielle puisse se tenir  le 29 avril 2012. En tout cas quelque soit la motivation des uns et des autres, espérons que cette petite bande de bandits puisse être rapidement bouté du territoire malien pour la tranquillité et la quiétude des populations civiles qui se sont refugiées en Mauritanie, au Niger et au Burkina Faso.

Moussa Bamba

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
beny1963<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 8</span>
Membre
beny1963 8
4 années 7 mois plus tôt
Ecoutez, même si ATT n’est pas complice “ce qui n’est pas encore verifié, les preuves qui peuvent confirmer st nombreuses plus que ce qui l’infirment” il a geré du moins il gère cette crise comme un amateur de la polique et tout porte à croire que queque chose cloche. C’est tout de même etonant de voir un ancien gl se comporter devant une situation d’attaque de son territoire de la sorte? Combien de fois incomprehensible.Les specialistes du droit constitutionnel pourrons nous dire si ATT a fait montre de haute trahison!!!!!Ca c’est une partie de l’histoire qui le dira dans un proche avenir, car il faut auditer la gestion de cette crise. Suposons qu’il n’est pas complice ou encore qu’il n’a pa l’intention d’utiliser l’art 50 pour contunier à diriger la pays en declarant l’etat d’urgence, suposons aussi qu’il est de bonne fois mais qu’il a ete surpris ou du moins laxiste, pourquoi cette confusion autour de cette histoire? ATT ne dispose t-il pas d’hommes capables de resoudre cette crise sur le plan militaire? Que n’a t-on pas fait en terme de dialogue et de negociationn . Accord d’Alger et beaucoup d’autres encore. C’est vrai aussi que les parents maternels de… Lire la suite »
gabriel_dj20<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 69</span>
Membre
gabriel_dj20 69
4 années 7 mois plus tôt

LES MALIENS NE FONT QUE PAYE L´ERREUR OU LA BETISE DE PRENDRE ATT COMME PRESIDENT SANS PARTI POLIQUE SANS PROGRAMME TOUT LE MONDE A VU COMMENT IL A GERE LA TRANSITION MAIS ON L´A PRIS QU´EN MEME IL A GERE LE PROBLEME DU NORD COMME SI C´ETAIT UN PROBLEME DE SA FAMILLE IL REGNAIT EN MAITRE ABSOLUT DE LA SITUATION VOILA MAINTENANT QUE LE MALI A ETE HUMULIE DEVANT LA FACE DU MOMDE ENTIER

laba75<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 32</span>
Membre
laba75 32
4 années 7 mois plus tôt

Att tu es le mieur president au mond grace a toi tout les malien parlez de democratie grace a toi.mali es.devien un pays on peut compte sur mali Att ne regarde pas les ennemi ne l ecouter pas ceyte geurre tu ne rien avoir avec cette geurre att il veut la paix . mais les.bandi il veut pas la paix att que dieu te penise et te porteger et notres maliba

waritiki<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 604</span>
Membre
waritiki 604
4 années 7 mois plus tôt

att ses bien que l article 50de notre constitution lui autorise de continuer a présider le mali il ne chercherais jamais une solution de matter les mercenaires avant les élections ses aux opposants de lui faire savoir que le mali n est pas un héritage pour sa tout les maliens compte sur mr mariko zou les seuls opposant

pater<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 86</span>
Membre
pater 86
4 années 7 mois plus tôt

Nous devons user de toutes nos forces pour buter hors du Mali cette petite bande de bandits armes touareg morts ou vivants.

wpDiscuz