Au Mali, Alain Juppé appelle au dialogue avec les rebelles

43
0
Le ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé (G) a rencontré le président malien Amadou Toumani Touré à Bamako, le 26 février 2012. Photo AFP/Habib Kouyate

Trois heures de visite à Bamako, la capitale, dernière étape de sa tournée africaine. Le ministre français des Affaires étrangères s’est entretenu ce dimanche 26 février 2012 pendant un peu plus d’une heure avec le président Amadou Toumani Touré. Au cœur des discussions : le conflit avec les rebelles touaregs dans le nord du pays. Alain Juppé a appelé au dialogue politique et au respect du calendrier électoral.

Des policiers avaient été déployés le long de la route qui mène à Koulouba, le palais présidentiel, niché dans un écrin de verdure, au sommet d’une colline dominant la ville. Visiblement, les autorités maliennes voulaient éviter toute manifestation de mauvaise humeur.

La presse et une partie de l’opinion publique de la capitale malienne critiquent la diplomatie française jugée trop conciliante envers les rebelles du MNLA (Mouvement national de libération de l’Azawad).

La France est notamment critiquée sur sa proposition de négociation directe avec les rebelles. Pour le ministre des Affaires étrangères, il faut être deux pour faire la paix. « Est-ce que vous connaissez dans le monde, un seul exemple de situation dans laquelle on fait la paix sans parler à ses adversaires ? », interroge le ministre.

Paris est favorable à un dialogue politique inter-malien. Alain Juppé l’a réaffirmé sur les marches du palais présidentiel : « C’est un dialogue politique qui peut permettre de s’en sortir et pas une confrontation. Un dialogue inter-malien est absolument nécessaire ».

Lors de cet entretien le ministre français a rappelé que la France était attachée au respect de l’intégrité territoriale du Mali et que l’adversaire numéro un avait un nom : AqmiI, al-Qaïda au Maghreb islamique.

Alain Juppé

Ministre français des Affaires étrangères

”Il n’ y aura pas de solution militaire dans ces affrontements. Il faut donc prendre la voie du dialogue politique aussi inclusif que possible avec tous ceux qui doivent s’asseoir autour de la table.”

 

lundi 27 février 2012

Source: RFI

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
Afribone<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 90</span>
Membre
Afribone 90
4 années 7 mois plus tôt

Le jounaliste lui a demandé pourquoi il ne demande pas à ces gangster de déposer les armes, il a devié la question……………BIZARRE……..BIZARRE

izzack2<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 101</span>
Membre
izzack2 101
4 années 7 mois plus tôt

Tout porte à croire que la France n’accorde pas d’importance à l’intégrité territoriale du Mali. Alain Juppe dit que l’intégrité territoriale doit être préservée et en même temps suggere le dialogue avec les bandits armés et des terroristes. Il sait que ces deux choses sont incompatibles. Il veut plaire et au Mali et aux ennemis du Mali.La diplomatie française!
Oui à la négociation pour une gestion décentralisée voire autonome sur des bases démocratiques et dans le respect de l’intégrité territoriale, mais pas maintenant et pas avec ces bandits-terroristes.

Lalumiere-Dufour<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 219</span>
Membre
Lalumiere-Dufour 219
4 années 7 mois plus tôt

Lastus,

Certains membres du MNLA sont aussi des membres d’AQMI. Tout comme certains membres du meme mouvement sont des narco-trafficants.Ne melangeons pas les choses! La France reste un partenaire privilegie’ du Mali! Rien qu’en regardant les nombreuses conventions de financements signe’es entre les deux pays on peut avoir une confirmation de ce que je dis! Soyons prudents,pragmatiques et realistes. Ne persistons pas dans une fausse fierte’ et un nationalisme deplace’ qui peuvent signifier notre destruction. La dette Malienne est toujours tres eleve’e!!!! 106 ans pour la payer!!!!! LE MALI A BESOIN DE LA FRANCE POUR L’AIDER DANS SES DIFFERENTES NEGOCIATIONS AVEC LES INSTITUTIONS FINANCIERES INTERNATIONALES!!!!!!! MY FRIENDS, LET’S NOT FORGET THE BIG PICTURE!!!!

omar sharif<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 317</span>
Membre
4 années 7 mois plus tôt

“La France reste un partenaire privilegie’ du Mali! Rien qu’en regardant les nombreuses conventions de financements signe’es entre les deux pays on peut avoir une confirmation de ce que je dis! ” Continuues à rêver, la coopération avec la France est la moins profitable pour le Mali.Nous gagnons plus avec le Japon qu’avec la France.Nous pouvons et nous devons nous departir de ce complexe qui veut qu’on peut rien sans la France.Le Rwanda nous amontré le chemin.Ce qui manque , ce sont des dirrigeants courageux, prêts à se sacrifier pour le Mali, rien d’autre.

lastus<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 134</span>
Membre
lastus 134
4 années 7 mois plus tôt

Dites à ce chien puant que Aqmi n’est pas l’adversaire n°1 du Mali mais de la France et de l’Europe, nous notre adversaire n°1 c’est le Mnla!!!!!

waly2010<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 55</span>
Membre
waly2010 55
4 années 7 mois plus tôt

nous avons perdu 100 dignes fils égorgés les mains au dos, on s’en fou si aqmi en faisait autant aux otages français, qu’ils crèvent,toute vie humaine est sacrée , chose que la FRANCE DOIT COMPRENDRE.

oblohert<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 7</span>
Membre
oblohert 7
4 années 7 mois plus tôt

Pfffff. HAAAA la politique et les politiciens. Que des comédiens 🙁

paulite<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 116</span>
Membre
paulite 116
4 années 7 mois plus tôt

Waouh!!! il intercepté touts nos commentaires ❗

waritiki<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 604</span>
Membre
waritiki 604
4 années 7 mois plus tôt

nous les maliens ont na pas de leçon a recevoir de alain juppe si juppe a la bonne mémoire son mantore jack chirac premier minitre de mitterand en 1998 a donner l autorisation a l armée francaise pour aller tué les indépendantice de la grotte a ouvea pourtant juppe etait ministre pourquoi ils n ont pas négocier pourtant la nouvelle caledonié ses la france moi je dit si on t agresse tu doit répliquer soit tu est lâche te te remet au bon dieu

paulite<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 116</span>
Membre
paulite 116
4 années 7 mois plus tôt

🙄 😆 😆

zouk<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 10</span>
Membre
zouk 10
4 années 7 mois plus tôt

Chers frères, sachez que toute intervention de la France en Afrique est uniquement dans leur intérêt (par exemple France-Afrique. Le dialogue demandé c’est pour préserver la vie des otages français, celle des maliens ne les intéresse aucunement donc gérons nos problèmes comme ils se présentent. Les français n’ont aucun égard pour les africains (nègres). Il faut soutenir l’action entamée pour repousser les rebelles, l’heure du dialogue viendra. Salut à tous !

wpDiscuz