Autorités intérimaires Tombouctou: passage de Témoin à la nouvelle équipe

1
Autorités intérimaires Tombouctou: passage de Témoin à la nouvelle équipe

Si elle a été la dernière à être installée, l’autorité intérimaire de Tombouctou pourrait donner le bon exemple à suivre. Après la cérémonie d’installation, la semaine dernière, on parlait d’unité retrouvée dans la ville des Saints. Cet acte s’est concrétisé hier par une cérémonie de passation de service entre l’ancienne équipe du conseil régional de Tombouctou et les nouvelles autorités intérimaires en charge d’organiser le retour rapide des réfugiés et le scrutin devant normaliser la situation. C’est-à-dire l’élection d’un nouveau conseil régional.

La cérémonie s’est déroulée en présence du chef de l’exécutif régional. La présence également des membres des deux équipes a aussi donné à l’événement son cachet particulier.

Il faut noter qu’après quatre reports, l’installation des présidents d’Autorités intérimaires de Tombouctou et du collège transitoire de Taoudénit a eu lieu jeudi dernier.

Au cours de cette cérémonie qui a vu les populations des régions de Tombouctou et Taoudénit retrouver l’unité tant attendue, les deux présidents, Boubacar Ould HAMADI et Hamoudi Ould Sidy AHAMED, ont été officiellement installés par une forte délégation venue de Bamako.

Le président de l’autorité intérimaire de Tombouctou, Boubacar Ould HAMADI, s’est précisément engagé à travailler pour entre autres faciliter la mise en œuvre des travaux de Désarmement, de démobilisation et de réinsertion DDR.

Dans son allocution, le président de l’autorité intérimaire de Tombouctou a affirmé que sa priorité sera le retour des réfugiés.

Par ailleurs, le nouveau président de l’autorité Tombouctou a déclaré avoir pris bonne note des revendications du CJA, qui a déploré le manque d’inclusivité de ces autorités intérimaires au niveau des deux régions. Il a promis que le dialogue allait se poursuivre avec les différentes parties prenantes du processus pour le respect de l’inclusivité dans la mise en œuvre de l’accord.

En plus de la passation de service entre conseil régional sortant et autorités transitoires, Tombouctou a organisé un débat autour de la question scolaire.

Sur initiative du Gouverneur de Tombouctou, Koina AG Ahmed, les acteurs de l’éducation ont été conviés pour débattre d’un sujet qui préoccupe toute la communauté de la 6e région. C’est pourquoi le chef de l’exécutif régional a voulu après la bonne volonté de la société civile conduite par Salem ould Elhadj, attirer l’attention des enseignants sur les conséquences que peuvent avoir une telle crise. Les imams et autres acteurs de la société sont indignés de la gravité de la situation, nous indique-t-on dans la ville Sainte.

Par SIDI DAO

PARTAGER

1 commentaire

  1. Quand l’élève remplace son Maitre!

    C’est ce qui advient à l’autorité intérimaire de Tombouctou: Mohamed Ibrahim CISSE, un vieux bella libre kel Inokonder de Bellafarandi, qui a passé 10 ans à la tête du Conseil Régional , passe le témoin au jeune arabe rebelle de Ber du MAA -CMA qui avait entraîné , en Mars 2012, les jeunes arabes barabches de Ber à tout emporter et casser le reste des meubles de l’assemblée régionale de Tombouctou dont il devient le locataire !

    Comme les vieux savent attendre , l’ancien président déchu est le deuxième vice – président de l’AI, c’est bien lui qui managera le nouveau conseil transitoire qui supervisera les nouvelles élections, il ne s’oubliera pas, surtout qu’il est de majorité bellas de la ville des 333 Saints et même de toutes la région de Tombouctou .

    Sincèrement

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here