Ce que je pense : Calixthe Beyala et le rouleau compresseur des propagandistes

49

Calixthe Beyala. Romancière camerounaise. Pourquoi parlez de cette femme alors que l’actualité reste dominée par l’intervention militaire qui bat son plein au Nord du pays où, justement, les djihadistes semblent avoir disparu de l’écran radar ? Simplement en raison de sa détermination on ne peut plus démesurée à faire passer les voyous du Mouvement National de Libération de l’Azawad (MNLA) pour le représentant d’une communauté touarègue qui serait assoiffée d’autonomie. Depuis un certain temps en effet, la romancière dont je connais très peu l’audience dans le monde littéraire, est devenue l’une des voix les plus insistantes sur la revendication d’autonomie ou d’autodétermination du MNLA, revendication qu’elle trouve de bonne guerre et dont elle pense qu’elle peut bel et bien être accordée.

Voilà qui a le don de faire sortir de leurs gonds un nombre incalculable de maliens, déjà gagnés au slogan ‘’Mali Un et Indivisible’’ qui mérite d’être médité par tous ces propagandistes fortement attachés à ce mythique Azawad, et dont ils soutiennent l’autonomie ou l’autodétermination. On le sait, depuis qu’a démarré la rébellion label MNLA, blogs, réseaux sociaux, internet sont empoisonnés par une lutte, désormais sans merci, entre les tenants de l’avis selon lequel il faut donner l’autonomie à l’Azawad et ceux du ‘’Mali Un et Indivisible ‘’. Cela étant dit, la question est là : en quoi la romancière camerounaise, Calixthe Beyala, est-elle concernée ? La réponse est limpide : dans un récent post sur facebook, bastion de la propagande, elle relevait que : « Chasser Aqmi est une nécessité, protéger les touaregs est également une nécessité pour qu’ils cessent de souffrir sous le joug d’autres. Ma solution : chasser AQMI en évitant de faire des morts civils dans les populations touarègues qui souffrent depuis 50 ans et donnez à l’Azawad une autonomie. » Ce serait dormir que de ne pas être démangé par l’envie brûlante d’apporter une réponse à pareille appréciation. Parce qu’il est patent que Calixthe Beyala, dans son post, part non de ce qui constitue l’essentiel de la question touarègue, mais d’un certains nombres de faits isolés. De fait, il est impossible de ne pas lui faire observer que les faux jetons du MNLA qui portent la flamme de ce banditisme à grande échelle _ qu’on appelle, à tort, rébellion_ , ne sont guère représentatifs du peuple touareg qui a refusé de les suivre, les laissant préparer leur propre malheur, et qui reste convaincu que le Mali gardera son unité qu’il pleuve ou qu’il neige ! Ensuite, on se désole de noter que Calixthe Beyala donne là une occasion de la mettre dans le même sac que toute cette kyrielle de tarés en tous genres : ancien ambassadeur de tel pays, ancien ministre des affaires étrangères, spécialistes de telle ou telle question qui soutiennent mordicus, non sans errements, que les touaregs souffrent et qu’ils méritent leur autonomie. Comme ces propos, rapportés par Beyala, d’Hubert Verdine, ancien ministre des affaires étrangères français, tenus sur France Culture : « Il faudrait penser à donner son autonomie au peuple touareg… » Plus important encore, c’est qu’après qu’elle a rapporté cela, Beyala tente de faire comme Cassandra en écrivant : « A méditer par nos frères maliens dont j’ai attiré l’attention sur cette question et qui s’y sont opposés en me traitant de tous les noms. C’est ce qui va se passer. On n’aurait pu éviter cette guerre en allant directement à cette solution, épargnant ainsi la vie de nombreux civils. » C’est vraiment comme Cassandra dans la mythologie grecque !

Outre le rappel, toujours utile, de la lourde responsabilité du MNLA dans la situation que nous vivons actuellement, il faut avoir la conscience de relever ce mensonge grossier qui consiste à dire que « les touaregs souffrent depuis 50 ans » Et même si c’est le cas, ils n’ont souffert que de la bêtise et de la traitrise de ces voyous du MNLA qui, dans leur banditisme, arrivait chaque fois à un accord avec l’Etat malien, mais n’avaient pas l’ombre de la honte à reprendre les armes quand cela leur plait. Il serait aussi intéressant de rappeler ce qu’écrivait récemment Abdoul Madjid Thiam, journaliste à ‘’Les Echos’’ : « Si le dialogue portait, le Nord serait présentement un havre de paix envié par le monde entier. Depuis 1992, tout a été fait politiquement, économiquement, socialement et culturellement pour que les canons ne tonnent plus dans ce pays. Portant les vertus du dialogue à leur paroxysme, un certain président en est même arrivé à désarmer l’armée pour faire plaisir à un groupe qui n’est pas supérieur aux autres maliens (Accord d’Alger, tristement célèbre). Au grand dam de toutes les concessions, ils ont franchi la ligne rouge en proclamant l’indépendance l’un… Des dispositions contraires à la loi. Et avec tout ça des Etats voisins, qui ne tolèrent pas la même chose chez eux, pressent pour qu’on tende une main amicale aux traitres à la patrie, qui se tapent la poitrine pour leurs exploits macabres au lieu de la guerre totale, la couleuvre est dure à avaler ! »

Tout cela est déjà beaucoup pour remarquer que l’autonomie ou l’autodétermination du mythique Azawad est un rêve pieux, et que Cassandra_ il faut le rappeler à Calixthe Beyala_ a été désavouée par Apollon !

Boubacar Sangaré

PARTAGER

49 COMMENTAIRES

  1. Reservez votre energie pour protester contre la France, car bientot le Mali sera coupe en deux avec 2/3 pour le MNLA. le vin est tire. il faut le boire. ceux qui ont ecrit des poemes pour les soldats francais la heeeeee soyez prets a ecrire des insultes . c’est inevitable il y aura un azawad autonome et ce sera pas la faute a Calixte Beyela

  2. Elle prend des sous, comme avec Gbagbo semble t il. Ce sont des mercenaires pour soutenir tel ou tel. En tant que camerounaise (accessoirement française), elle n a qu á lutter pour regler les problèmes de démocratie dans son propre pays. Je remarque d’ailleurs que les camers et les BF (qui vivent sous des dictatures depuis plus de vingt cinq ans) ont tendance a se meler des problèmes politiques des autres pays, car ils ont peur de la chappe de plomb dans leur propre pays.

  3. Elle est tantôt camerounaise,tantôt ivoirienne et parfois même française elle est d’ailleurs la personnalité féminine d’Afrique la plus haïe.
    Elle est toujours du mauvais côté dans chaque problème africain.Même si on est écrivain ou autre on doit pas parler tout bêtement à tout vent.

  4. J’ai l’impression, en vous lisant, que c’est des Palestiniens dont vous parlez. Et curieusement, Hubert Védrine utilise exactement les mêmes mots.

    Pouvez-vous me rappeler la position du Mali vis à vis d’Israël ?

  5. Cette dame est toujours du mauvais cote de l’histoire hier au chevet de Bagbo aujourd’hui avocate defenseur de la republique populaire des “Ag” ou “Ag zawadistan”,Mme ne vous faites pas d’illusions le Mali restera comme tel “un et indivisible”.Casses-toi pauvre c-one!

  6. On s’en fou de leur Allah de merde !!!!!! Qui n’existe pas ! Sinon les aurait aider . C’est difficile à comprendre ça !!!!! C’est pour exploiter les ignorents et m’intenir leurs sources de revenu via les hadj etc….Vive le Mali athée

  7. madame ocupe toi de la cameroune sous dicta de 30 ans au lieu de rajouter le feu dant le feu que le mnla a alumer au mali povre de toi

  8. Ne vous en faites pas chers compatriotes. Cette dame soffre d’une ignorance tres grave. Elle n’est meme pas impregnee des realites demographiques, politiques et economiques du Mali, et plus particulierement du nord-Mali. Les touareg sont une minorite de moins de 5% des populations du nord. En plus de cela, ceux qui ont entrepris cet acte ignoble, raciste, et criminel sont encore une petite minorite parmi ce 5%. Pour Beyala tout cela importe peu, il faut decider du sort des 95% des populations sur la volonte des 5%.
    Nous n avons pas de probleme racial au Mali. Quand bien meme que nous sommes un pays sous develope, l’assistance publique, les projets de developpement economiques de notre pays, les efforts d’integration politique, economique et sociale sont plus concentres sur le nord que n’importe quelle autre region.
    Cependant, je tiens a le repeter une fois de plus, notre gouvernement a interet a s’atteler a une serieuse campagne d’information sur le plan nationale, qu’internationale.

  9. je suis camerounais moi aussi; cette dame cherche tout simplement à se faire une place au soleil en parlant de ce qu’elle ne connaît pas;
    on la dit romancière;peut-être l’est-elle;je n’ai jamais rencontré quelqu’un qui m’ait dit qu’il était au collège ou au lycée avec elle a-t-elle seulement le certificat de fin d’études primaires? à force de parler à tort et à travers,elle va forcer les gens à fouiller un peu dans sa vie

  10. Beyala calixte cette Dâme n’est que le bas fond du narcicisme le plus aigus.à part le métro tout lui est monté dessus.Non seulement elle ne connait absolument rien de rien du MALI et de son histoire,en plus elle se pérmette de parler du nord MALI,quelle GARCE!le mieux pour elle c’est d’aller se faire interné au centre psychiatique de l’hopital saint Anne de PARIS,c’est une veritale illuminé,d’ont la chatte est trouée par le passage de gourdin masculin.Elle ferait mieux de s’occuper du Cameroun le pays le plus corommpu du monde.En tout cas un jour ou l’autre les touaregs sont nos frères surtout tous ceux qui se crois Maliens le sont et pourra toujours vivre dans ce beau pays plein de fraternité et de tolérence mais pas de place pour des traitres.

  11. Cette dame a une manie de parler d’elle. Tous ceux qui parlent du problème touareg malien sont des ignares. Qu’ils aillent faire un tour au Nord-Mali, pour voir que non seulement, la majorité des Touaregs sont devenus sédentaires et vivent en harmonie avec les autres populations,
    mais aussi, que toutes les rébellions au Mali sont menées par des Touaregs en mal d’argent, des bandits armés au service d’une intelligence
    Pourquoi tout ce beau monde d’intellectuels et d’ex-diplomates en mal de célébrité ne se posent pas la question suivante: Pourquoi leur prétendue
    charia ne s’applique qu’aux populations noires, jamais à la population
    blanche ? Il n’y a que le Noir qui s’égard de la voie d’Allah ?

  12. Cette catin, ecrivain de second zone ferra mieux de la fermer.
    Nous sommes au courant que meme le boulanger d’abidjan lui est passé dessus . Je me demande aujourd’hui si elle ne court pas apres un beau jeune touareg et pour ce fait , elle tient de telle propos pour son gigolo du dimanche.
    Camerounaise elle ne l’est pas , française , elle ne le sera jamais meme si on lui fait croire le contraire .
    Si elle tient tant à defendre ces apatrides , ils habitent à ouaga 2000 et à Nouackchott .

  13. La position de Calixthe Beyala se justifie par un choix délibéré, une option de choquer pour se faire voir. Quelques faits le témoignent:

    -en tant que romancière, elle fait parler d’elle en plagiant et cela braque les projecteurs sur l’oeuvre qui s’achète bien; elle a la réputation de surfer dans le langage choquant,nommant les sexes et s’aventurant crument dans les actes sexuels osés;

    -ses rapports avec cet animateur (Michel Drucker), lesquels se terminent dans des accusations et des procès (histoire d’argent que lui devrait le célèbre animateur…)

    -sa prise de position contre Alassane Ouattara en défendant Gbagbo, allant jusqu’à s’octroyer des temps d’antenne sur RTI, fustigeant la France qu’elle jugeait inique…

    Donnez du crédit à des dires de Calixthe, c’est l’accompagner dans son projet de faire parler d’elle. Donc il faudra dans l’avenir la fuir comme la peste qu’elle est.

  14. Cameroun est le pays le plus corrompu au monde ton race bameleque! Sont les plus corumpteur occupe toi!! Le mali pute

  15. Beyala c,est pas la femme qui a couchee avec l,animateur francais la;( michel drucker))???? Promotion canapé!! De quoi je me melle sale pute!! Si tu veut te fait parler de toi va defendre les cause les plus demuni,ocupe de ton pays !! Tu ne connait rien au probleme malien sale garce!!

  16. AG HAMANI A ETE PREMIER MINISTRE AU MALI PENDANT 10 ANS.
    AUTRE CHOSE CHAQUE FOIS QUE LES EXTREMISTES TOUAREGS PRENNENT LES ARMES ILS SONT INTEGRES DANS LES SPHERES DE L’ETAT SANS CONCOURS ET AU DETRIMENT DES AUTRES ETHNIES QUI ET POURTANT NE PRENNENT JAMAIS D’ARMES.
    IL EST TEMPS POUR NOS GOUVERNANTS DE STOPPER AVEC CE GENRE DE CHOSES.
    LE COMPORTEMENT DES TOUAREGS DANS LE SAHARA AVEC LES BRIGANDAGES ET PRISES D’OTAGES A FAIT DEVIER LE RALLY PARIS-DAKAR SUR LE CONTINENT AMERICAIN,IL RESSORT QU’IL EST TRES DIFFICILE DE VIVRE AVEC CETTE PEUPLADE ASSUJETIE A LA FACILITE DE RECHERCHE DE GAIN.
    NOUS ESPERONS QUE CETTE INTERVENTION DE LA COALLITION INTERNATIONALE LES METTRONT SUR LE CHEMIN DE LA LEGALITE HUMAINE DE BIEN VOULOIR TRAVAILLER HONNETEMENT A LA SUEUR DU FRONT. 👿 👿

  17. Le mnla un groupe extremiste terroriste raciste touareg sur une population touareg autour de 11% de la population du nord Mali et auteur d’actes ignobles
    1-viols de femmes surtout de filles
    2-d’executions sommaires sur hommes desarmes,
    3-de destructions de structures etatiques,
    3-d’enrollement force d’enfants soldats
    3-de vols a main armee sur de paisibles populations
    au nord mali,veulent s’imposer sur les autres ethnies et pourtant qui sont tres majoritaires Songhoi, Bozos, Bella, Peulhs etc.
    👿

  18. Ces Ayala/Aminata Dramane/Mariko/ Rokia me font penser à ces stars de musique ou du cinéma, Charlie Hebdo, Salman Rushdie et autres tueurs en série prêts à tout pour que l’on parle d’eux : soutenir Kaddafi, Bagbo, maintenant un MNLA allié d’un jour à AQMI. N’ont-ils pas vu le MNLA leader des terroristes sous ATT attaquer le Mali et égorger les militaires à Aguelhoc? Voler, violer, profaner, détruire des hôpitaux, etc.etc. ? Néanmoins, je ne leur souhaite pas de connaître ce que nous avons subi de la part des djihadistes: que leur mère, sÅ“ur, femme ou fille soient violées en leur présence, que leur maison soit fracassée, que les tombes de leurs ancêtres soient profanées, etc.etc.

  19. (1) Comme indiqué par un des intervenants, Mme Belaya est française, et non camerounaise. Se poser en “Plus africaine que moi, tu meurs” est un peu osé.

    (2) Sur le fond de l’affaire, après avoir soutenu jusqu’au bout Gbagbo avec le succès que l’on sait, voici Mme Belaya en défenseur des Touaregs. Elle n’y connait rien, bien entendu, et les Africains sauront bien trouver la solution dans le respect des droits et devoirs de chacun.

    En réalité, la pauvre Mme Belaya court les plateaux TV en se posant en grande experte des affaires du continent, alors qu’elle ne cherche qu’à se faire mousser.

  20. Cette romancière ne mérite pas d’être commentée,elle est simplement une fripouille a la pensée frivole.

  21. Pour ceux qui ne connaissent pas Calixthe Beyala, je les exhorte à faire la combinaison “Oumar Mariko/Aminata Dramane Traoré”, vous l’aures en chair et en os. Voici des “intellectuels” qui ne se plaisent que dans leur opposition à la majorité des populations. Beaucoup se plaisent à parler de la situation des touaregs au Mali. Ce faisant ils prétendent apporter un éclairage sur quelque chose dont à la vérité ils ignorent et ne maîtrisent rien. Qui leur a dit que le MNLA est représentatif des touaregs, à fortiori les populations des régions du Nord? Quelle région au Mali n’est – elle pas confrontée à ce problème de sous – développement? Ces intellectuels paresseux au lieu de venir à la source, se contentent de relayer ce qu’apportent certains media propagandistes. Le lundi passé dans l’émission “Mots Croisés” de France2, J’essayais de comprendre le député Noël Mamerre, mais j’ai fini par être deçu quand je me suis rendu compte qu’il ne savait rien des conditions du choix de dioncounda.

  22. beyala c’est une ordure; une pseudo-romanciere de merde. Cela’ ne m’etonne pas qu’elle soutienne le mnla; en effet, dans un passe’ tres recent, elle soutenait ben laben

  23. je suis désolée pour cette femme qui n’a pas une grande connaissance du Mali et de son peuple. Je suis une peul de père vers la Mauritanie, de mère Bozo de Dia la région de Mopti, des oncles qui sont arabes de Tombouctou, des Tantes qui des Touaregs et des amis touarègues qui n’ont rien avoir avec ces bandits qui ont fait le Mali la porte d’entrée de ces mécréants qui décourage l’appel à la Oulma islamique. C’est fou ce qui se passe au Mali. Les touaregs au nord du Mali sont minoritaire et les autres ethnies sont là bas et majoritaire n’accepteront jamais leur idée farfelu . C’est toi qui parle sinon ils se connaissent bien au nord. Occupe – toi de tes affaires; ne te mêle pas des choses que tu maîtrises pas; nos histoires sont liées; Et tais – toi

  24. Cette romancière a été instrumentalisée, les trois du nord n’appartiennent pas seulement aux touareg qui sont d’ailleurs minoritaire. En plus de cela le mnla ne représente pas en son sein tous les touareg a plus forte raison les communauté du nord. Ce mouvement a été crée sans consultation des populations du nord du Mali. A cet effet ils agissent au nom de qui? Qui les a mandaté? Tous les touareg ne sont pas mnla. Le mnla ne représente personne sauf un groupe d’individus assoiffés de pouvoir et du gain facile et supporté par des lobby mal informé de l’extérieur. cette bande a trahi son peuple et la communauté touarègue. Dieu n’aime pas la trahison. Il te punira toujours un jour. Toutes les ethnies ont les mêmes droits au Mali. Quand l’homme pose des actes il doit assumer les conséquences.

  25. Calixthe Beyala a intenté un procès à Michel Drucker, dont elle a été la maîtresse, auquel elle reproche de ne pas avoir été payée pour sa contribution à un livre de l’animateur (auquel elle a consacré un roman à clé, L’Homme qui m’offrait le ciel). En première instance en juin 2009, elle perd ce procès, mais en appel, en janvier 2011, Michel Drucker est condamné à lui verser 40 000 euros. En janvier 2011, elle prend fait et cause pour Laurent Gbagbo qui avait été déclaré par les Nations Unies perdant des élections présidentielles ivoiriennes de 2010, accusant plus tard, lors d’une interview sur ITélé, les forces d’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) d’avoir envahi la Côte d’Ivoire, puis contestant la valeur et les conclusions des enquêtes conduites par Human Rights Watch.Calixthe Beyala est un écrivain engagé qui use de la provocation pour attirer l’attention sur ce qu’elle juge être des injustices.

    NB. Alors ne perdons plus de temps sur une pute.

  26. En mai 1996, le tribunal de grande instance de Paris juge que son roman Le Petit Prince de Belleville est une «contrefaçon partielle» d’un roman de Howard Buten, Quand j’avais cinq ans, je m’ai tué. Calixthe Beyala ne fait pas appel. Selon Hélène Maurel-Indart, Calixthe Beyala aurait également plagié La Vie devant soi de Romain Gary (Goncourt 1975). D’autres de ses récits ont été suspectés d’emprunts puisés chez Ben Okri, Paule Constant, Charles Williams et Alice Walker. Lors d’une entrevue avec la journaliste Catherine Argand pour le magazine Lire, l’écrivain Paule Constant déclare : «elle n’est pas la seule à m’avoir plagiée». En mars 2008, Calixthe Beyala suscite une forte réprobation, lorsqu’elle s’exprime en faveur du dictateur libyen Kadhafi.

  27. A lire sur wikipédia:
    En 1995, Le Canard enchaîné relève des emprunts au roman Fantasia chez les ploucs de Charles Williams. Par la suite, Pierre Assouline, de la revue Lire, identifie des emprunts pour une trentaine de passages auprès de quatre auteurs différents. En se fondant sur ce travail de comparaison effectué par Pierre Assouline, le site web du magazine Télérama de juillet 2008 qualifie Calixthe Beyala de « récidiviste de la kleptomanie littéraire ». Selon le Monde, Calixthe Beyala se défend en novembre 1996 des accusations de Pierre Assouline, en se déclarant victime de « persécution[s] » et de la « haine raciale » des « journalistes de gauche ». Elle accuse aussi Ben Okri d’avoir plagié son premier roman, après que le traducteur allemand de celui-ci eut signalé des coïncidences troublantes entre les deux romans.

    • Dès lors, et en vertu aussi de son immixion outrancière dans un problème qu’elle ne connait ni de près ni de loin, sauf à travers un ramassis de phrases savamment prelevés de textes ou d’interviews, aucun crédit en doit êtrea ccordé à cette femme, moche et à qui n’importe qui “offre le ciel”, par où l’on sait.

  28. Cette camerounaise a publié un livre en recopiant tout simplement le travail de quelqu’un cette p u t e s’est servie d’un journaliste connue pour grimper dans le milieu .Pourquoi le mnla à peur il faut s’assumer le retour serait il difficile ?
    Jamais un atome du Mali leur appartiendra!

  29. Dites à cette dame d’aller regler d’abord le probleme qu’elle a avec…Michel Drucker :mrgreen: 😛 😀

  30. J’ai vu cette dame dans l’émission “On n’est pas couché” de Laurent RUQUIER sur FR2: c’est une débile mentale! Déjà, soutenir GBAGBO veut tout dire: elle reçoit en fait des chèques pour le faire!!!
    Elle ne baise pas assez, c’est pour ça qu’elle commet des bêtises pour compenser 😆 😆 😆 😆 😆
    Envoyez lui un bon dogon 😆 😆 😆 😆

  31. beyala est une pute bordel de derniere classe…..ne perdez pas votre temps avec elle….comment une camerounaise peut avoire le courage de critiquer le mali …son pays est gouverne par un cadavre ……….

  32. encore cette trainee de calixe beyala!!!!decidement elle est dans ttes les sauces cette soi disant panafricaniste nee,regles les problemes dans ton cameroun natal before putting your filthy dirty stinking mouth in my Maliba problem.pourkoi tu ne partages pas ton cameroun en deux francophone et anglophone.on sait comment les bloguers et forumistes ivoiriens t’ont savonnee kan tu as eu la sale idee de mettre ton miseau dans affaire de CI,sauvage trainee comme ca si les blancs ont fini avec toi va cherhcher chinetoque now,tchourrrrrr,go shoyee comme ca la djantra,toutou,sao,leche 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿

  33. monsieur le journalisle,Calixthe Beyala n’est pas camerounaise’elle est francaise car la loi camerounaise n’admet pas la double nationalite.Cette dame apres avoir soutenu Gbabo jusqu’a la lie se tourne du cote malien pour soutenir les terroristes du MNLA.

  34. Mon cher Bouba,ne gate pas ta plume pour Beyala. C’est une de ces “negrillionneS” qui penseNT que quand ils arrivent en occident, c’est la Paradis, la fin des fins. Ils commencent alors a denigrer MEME LEUR PROPRE PARENT.

    • S’il ne s’agissait que des seuls touareg, nous n’en serions pas la. Mais malheureusement, c’est le mnla qui a amene dans notre pays tous les grands brigands et vendeurs de drogue. Que la communaute internationale ou la France, comme vous voulez, nous debarrasse de aqmi et de ses affides, les maliens sont capables de gerer le mnla malgre nos faibles moyens.

    • tout a fait d’accord. les Ma;iens auront un reveil tres douloureux quand Hollande va les bombarder pour qu’ils acceptent l’independance du nord Mali.C’est ca nous les Africains: au moment ou on a fini d’insulter Beyala on se rend compte trop tard qu’elle n’est pas si bete que ca.

      • Non 4meroun, nous avons subi les vols, les viols, les tueries du MNLA. Hollande n’a pas inventé cela. S’il lui arrive de nous imposer le MNLA, on le lui rappelerait. Et le Mali a déjà commencé à s’armer. Les prochains djihadistes ne trouveront pas toujours le Mali faible d’antan. Ne croyez pas que nous sommes si naïfs…

Comments are closed.