Cérémonie de signature de l’accord d’Alger : IBK a eu un discours de vrai chef d’état

41
SEM Ibrahim Boubacar KEITA, président de la république.
SEM Ibrahim Boubacar KEITA, président de la république lors de Cérémonie de lasignature de l’accord de paix inter-Maliens à Bamako

Annoncée en grande pompe dans le monde entier, la cérémonie de signature officielle de l’accord d’Alger sensée faire renaître l’espoir entre les maliens s’est déroulé au CICB avec une pléthore de chef d’état invités et de représentants de chefs absents.

La presse outre l’ORTM n’avait pas droit au chapitre ;  notre correspondant à Bamako Sadio NIAKATE disposant d’une accréditation a été prié de rejoindre d’autres représentants de médias dans une salle équipée d’un écran géant pour suivre l’évènement. Côté retransmission, on ne va pas s’en offusquer car l’ORTM n’a ni les hommes ni l’intention de valoriser sa prestation quel que soit l’évènement.  Le manque de culture de la chose de la part des commentateurs fut flagrant, les blancs succédaient aux approximations. Aucune surprise sur la qualité de cette retransmission, la passion de se servir du public est son slogan. Le maître de cérémonie sortie des cavernes n’avait pas compris que le moindre petit bruit proche d’un micro directionnel faisait grand effet. Il avait la manie de respirer très fort avant chaque prise de parole ce qui était un supplice pour tous ceux qui ont suivi la cérémonie durant les quatre heures. Mention spéciale pour lui qu’on ne devrait pas revoir de sitôt.

On pourrait s’autosatisfaire de la présence de nombreux chefs d’état et de responsables d’institutions mais il y a des absences qui se font plus remarquer que certaines présences. Du début de cette crise jusqu’à aujourd’hui, la France fut la pièce maîtresse au point que son président a fixé la date de la présidentielle malienne de façon unilatérale pour débroussailler le chemin vers la légitimé du président malien – chose nécessaire pour négocier la paix.  Aujourd’hui, le président IBK qui aime affectueusement appeler François HOLLANDE « mon ami François HOLLANDE » aurait été heureux de sa présence à ses côtés. L’ombre de François HOLLANDE a plané sur cette cérémonie que le président IBK a voulue solennelle.   Non seulement le président français n’a pas jugé nécessaire de se déplacer à Bamako, mais il n’a pas délégué Laurent FABIUS ni Manuel VALLS et encore moins son ministre de la défense. Il a posté une simple secrétaire d’état comme pour la formalité. Cette attitude a été remarquée par tous et certainement dénoncée. Ceci indique le niveau de l’attachement de la France pour la paix au Mali.

Le président Macky Sall, voisin du Mali et partageant plus que des frontières avec le Mali n’a pas daigné faire quelques kilomètres à bord de son avion présidentiel. Lui, Macky SALL, le Christophe Magellan des temps modernes qui s’est rendu en larmes à Paris le 11 Janvier 2015. Lui, l’oiseau voyageur qui s’est rendu en Guadeloupe sur invitation de la France pour l’inauguration du mémorial acte n’a pas trouvé nécessaire de venir soutenir son voisin presque de la même famille. Il s’est fait représenter par un parlementaire car certainement son premier ministre, son ministre des affaires étrangères étaient occupés à mieux faire.

Du côté des chefs d’état présents, Robert MUGABE du haut de son âge et de la distance a joué le jeu. Il est sorti des discours creux pour meubler son temps de parole. Il a fait du MUGABE dans le texte. A part MUGABE, toutes les personnalités ayant pris la parole ont distillé des discours de circonstance pour contenter toute le monde puisqu’il s’agit de faire la paix.

On s’interrogeait sur l’attitude du président IBK pour sa prise de parole. Certains avaient parié sur des larmes puisque le moment était unique dans une vie de président. Mais ce fut autre, un nouveau IBK qui a regardé droit dans les yeux le représentant du secrétaire général des nations unies et le responsable de la MINUSMA  pour leur rappeler que le peuple malien et le Mali méritent plus d’égard et de respect. Il a rappelé la situation intenable des soldats maliens cantonnés qui ne bénéficient d’aucune amélioration. Il a dit que jamais le peuple malien n’avait manqué à ses engagements ni commis une entorse dans les relations internationales. « Nous sommes un pays tolérant mais pas lâche, le Mali ne demande que son dû, ni plus ni moins ». « Tous les enfants maliens vont à l’école sauf ceux de Kidal, j’en ai mal au cœur ». « Nous ne sommes pas des gueux ». Ces phrases qui deviendront certainement célèbres sont les invectives d’IBK envers ses invités qui détiennent les clés du problème. Il continua en disant qu’il a dû informer la CEDEAO de la situation intenable des soldats maliens cantonnés alors que l’accord de Ouagadougou était sensé désarmer les combattants et rétablir l’ordre. Selon lui, certaines parties se sont permis des arrangements avec la loi. IBK a loué les qualités de son premier ministre Modibo KEITA qui aurait fait preuve de patience et de clairvoyance pour aboutir à cet accord. « Mon aîné » est le nom affectif par lequel il nomme son premier ministre qui lui aurait évité des excès. Les chefs religieux et la société civile ne sont pas en reste :  IBK leur reconnait un rôle dans l’apaisement des uns et des autres. Sur le plan diplomatique, le discours du président fut musclé à hauteur de souhait. Il a lancé des piques et des rappels des missions de ceux qui sont mandatés pour la résolution de la crise malienne. On a aperçu un homme d’état pour une fois qui a pris ses responsabilités devant le parterre de chefs d’état et d’institutions.  On aime voir un IBK de poigne qui rappelle celui des années où il était encore à la primature.

La fausse note du discours fut le fait qu’il n’ait pas fait allusion aux jeunes soldats maliens morts et qui continuent de mourir tous les jours sur le champ de l’honneur. Il aurait fallu profiter de cette occasion pour les célébrer solennellement en citant des noms et quelques anecdotes pour revigorer ceux qui sont mobilisés sur le terrain afin que ces derniers se reconnaissent dans l’hommage.  Ces femmes violées, ces hommes et femmes dont les mains ont été tranchées sous le règne d’Ansar dine auraient pu trouver une reconnaissance aux yeux du président de la république. La diaspora malienne qui soutient l’économie à travers les transferts de fond aurait pu être saluée pour glorifier son rôle dans l’effort de paix.

Globalement si l’on peut douter de la bonne foi de tous les signataires de l’accord d’Alger, si l’on peut se poser la question des moyens qui seront mis à la disposition du Mali pour appliquer cet accord, on peut dire que cette cérémonie fut un bon moyen de communication qui donnera du temps politique et de la visibilité au Mali sur le plan international. Cela pour afficher sa bonne foi d’aboutir à la paix réelle sur toute l’étendue du territoire.

Elijah de Bla

Source: RP Medias

PARTAGER

41 COMMENTAIRES

  1. A mes freres et soeurs qui savent reflechir, IBK Le Mande Zonkeba, le tres grand specialiste en surfacturation et le pigeon voyageur n’a aucun souci ou respect pour le Mali et les Maliens, il n’a aucun souci pour mes enfants, vos enfants ou les enfants de Kidal. Allez-y lire les rapports sur l’emploi de jeunes diplomes au Mali, pratiquement 90% de nos enfants sortis de nos ecoles n’ont pas d’emploi et aussi lisez le rapport du VEGAL pour comprendre que sous IBK le Mande Zonkeba le detournement du denier publique connait son essor le plus haut dans l’histoire du Mali. Non IBK si nous nous respectons tout le monde va nous respecter et si nous montrons par nos acts que nous aimons le Mali alors tout le monde va nous respecter, mais on ne peut pas acheter des chaussettes a CFA 30 000 pour nos soldats qui ont du mal a se nourrir, passer son temps a voler entre Windhoek et Basseterre en passant par Tunis et croire que le monde va nous respecter, non, arretes ta grande corruption, ton grand nepotisme et ta delinquence financiere et le monde va nous respecter.

  2. Merci Président IBK… Merci. Tu as prononcé le discours que le peuple malien qui t’a élu à 77,62 % attendait ce jour là. 😀 😀

    Ce jour du vendredi 15 mai fut un jour béni pour le peuple malien… Tu as parlé avec ton cœur, tu a parlé avec notre cœur, le cœur de 15 millions de maliens. 😀 😀 😀

    Les apatrides, aveuglés par leur haine ratent encore le train de l’honneur et de la dignité du Mali… Ils ont raté Aguel’Hoc… ils ont raté Konna, Djabali, Gao, Anefis… Ils viennent de rater Ménaka… Ils viennent de rater les cérémonies de signature de la paix… :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Vive la paix au mali… Hèrè Dorong !

    Tous unis derrière nos autorités … 😀

    aucun sacrifice n’est de trop pour la paix… 😀

    pour que les petits enfants de Kidal aillent à l’école… pour que les femmes puissent accoucher dans des conditions sanitaires décentes et non à même le sable du sol… 😀

    Merci Président !

  3. Chersoeurs et freres du Mali ne vous laissez pas berner par un discours vide, des mots vides car IBK le Mande Zonkeba restera IBK le Mande Zonkeba, il a perdu toute autorite moralle au Mali car il est le champion de la surfacturation, le grand detourneur du denier publique. Il ne faut pas se tromper de bataille, les rebelles au Nord ne sont pas pire qu’IBK et sa famille au Sud, chers freres et soeurs ne soyons pas epidermiques.

  4. Le patient d’alzheimer se porte a merveille !!! merçi le Boss d’avoir relever avec elegance le manque de respect fait a notre pays par mr Ladsous dont l’intervention n’honore pas l’ONU cette grande institution qui a tjrs oeuvrer pour la resolution des conflits a travers le monde Je trouve que l’improvisation reussit bqs mieux au Boss que les discours elaborés par sa cellule de com et surtout quand on titille sa fibre patriotique BRAVO

  5. IBK a finalement dit la verite.L’ONU ne doit pas empecher les armees ,les services de securite et de protection de faire leur travail correctement. La reconnaissance,La surveillance et la defense du territoire national doivent etre fait.La demilitarisation a ouvert la boite de pandore.

  6. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 , pauvre con de journaliste : “IBK a eu un discours de vrai chef d’état”. Elle est bonne celle la. 😆 .

    Helas c’est cela la realite je pensais que Nous aaallions entendre des termes et propos de la sorte de la gueule de Ibk des le debut mais personne, personne n’a mentionne le mot Kidal. seullement entre parentheses pour dire qu’il faudra l’administration etccc sur toute l’etendue du territoire malien. C’est bien. Mais j’allais apprecie qu’On ose appler le Chien par Son Nom et ces terroristes-jihadists par leurs noms. La diplomatie n’avait plus de place a ce sommet de quoi, quoi encore par nos amis et freres chefs d’etas africains, et celui du Tchad manqauit, qui est d’ailleurs le pilier de cette lutte contre la division du Maliba. POURQUOI ❓ . JE DIRAIS DEBY N’EST PAS SATISFAIT TOUT SIMPLEMENT. LUI AU MOINS IL SAIT ET CONNAIT LES CAUSES ET LES MAINS QUI TIENNENT TOUS CES PROBLEMES DANS LE SAHEL. 👿 👿 👿 . merci PRESIDENT DEBY POUR VOTRE ABSENCE, VOUS ETES PAS HYPOCRITE NI MANIPULE. 😉
    IBK me fait pitie avec la grande de derniere minute d’un appel a l’aide.
    Des tons qu’il fallait qu’il demonter depuis le tout debut mais pas maintenant. C’est trop tard et la division du Mali est deja en cours comme au Soudan. n accord qui contient un federalisme, une autonomie par exemple un president de regional qui aura le droit sur tout 😆 . C’est une bone ici la. Mais mieux un tout ti que RIEN.
    Tant aussi longtemps que les forces cantonnees a kidal de feront pas leurs boulots et leurs semblables alors, il n’y aura jamais, jamais, jamais de changements depositions deforces et c’est Nous , le Mali, qui en serons les perdants et perdantes. Mais cas meme IBK lui meme et sa racaille ne resteront jamais, jamais et jaais aussi a Koulouba. 👿 👿 👿 .
    MEME SI LA MOITIE DU MALIBA DOIT MOURIR POUR LE MALIBA IL LE FAUDRA CAR SANS SACRIFICES LE MALI EXISTAI PLUS JAMAIS.
    A BONS ENTENDEURS SALUT……… 👿 . 👿 👿 .

  7. Il nous faux des courageux pour lire l’ histoire de ce pays car ce le Mali de Askia Mohamed; Soundiata Keita ;Sonni Aliber ; Firhoune; Kankou Moussa; Elhadj OUmar Tall ; Tieba Traore ;Babemba Traore ; SEkou Amadou ;Sogolon; Penda Maiga; Fatouma Manlanke; Djimba Bodo tout sa pour montrer la valeur de notre herittage

    IBK bravo et du courage (le mali a tout prix0

  8. IBK Le Mande Zonkeba, le specialiste en surfacturation et le pigeon voyageur n’a aucun souci ou respect pour le Mali et les maliens. Allez-y lire le rapport du VEGAL pour comprendre que sous IBK le detournement du denier publique connait son essor le plus haut dans l’histoire du Mali.

        • Colombe, merci, je pense que wokloni n’a pas d’oncles ou de tentes, mais je suis fier de ta reponse a celui dont la famille n’a pas su inculque les valeurs humaines. Merci

  9. Justement, ils édifient nos commentaires, on n’est désolé si notre style grammatical est au-dessus de ton intelligence. Nous fustigeons le faite que l’auteur de l’article de soit pas allé à l’essentiel, car nous estimons que le temps des critiques doit un peu s’arrêter. Au Mali on critique seulement, on ne propose jamais rien. Proposons un peu. 😯 😯 😯 😯 😯

  10. Vous n’êtes pas là pour critiquer le journaliste, mais pour apporter vos commentaires qui peuvent édifier.

  11. Toi aussi, tu parles de quel journaliste ???? Un stagiaire autorisé à faire un papier n’est pas un journaliste.
    😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  12. Le journaliste voulait voir IBK couler les larmes. C’est dingue comme réflexion. On ne coule pas les larmes de circonstance messieurs. IBK n’est pas un comédien, on parle là, d’un Chef d’Etat, un président africain. Respect !!!

  13. KIDAL est une partie de MALI et IBK à bien fait de le souligner dans son discours. Walaye, il faut être malade pour croire qu’IBK n’a pas le souci du MALI

  14. En véritable chef d’Etat, IBK n’a pas manqué de saluer le courage et la sagesse de son premier ministre. Bravo au PM

  15. Quand un peuple ne fait pas confiance à son président, celui-ci devient sans force. Vous marquez l’entonnement alors que c’est vous qui lui rendez la tâche difficile

  16. Moi je ne comprends plus mes frères maliens. Quand IBK pleure, on dit qu’il pleure; à la limite on se moque de lui. Quand il tient un discours digne d’un chef d’Etat on lui trouve encore des défauts. Mais finalement, on lui veut quoi, le pauvre?

  17. Le faite de n’avoir pas mentionné les noms des jeunes soldats mort sur le terrain ne signifie pas que le président ne se souvienne pas d’eux. Cette analyse est un nom sens. Mettez en valeur le discours du vieux. Il a bien parlé bravo ❗ ❗ ❗ ❗ ❗

  18. En tout cas IBK a dit, que ceux qui ont les oreilles écoute ce que le vieux a dit à ceux qui le traite de tous. ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗

  19. Mdr!!! Ils ne sont pas là pour rien ( Tiken Jah fokoli) 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

  20. Mes chers compatriote, je pense que quand on prête attention à un idiot on le devient soit même. Il est temps que les maliens se tiennent la main, que l’on ne mette pas les appartenances politiques devant pour résoudre de le problème de la crise dans notre pays.

  21. Ahhh!! Vous aussi, vous n’êtes pas fatigué de critiquer les français. La France n’a pas d’Ami, la France n’a que des intérêts. Le Problème malien ne trouvera une solution durable que si les enfants du pays (les dignes fils du pays) se retrouvent autour d’une table et qu’ils se parlent entre eux….

  22. Mon frère, c’est eux les journalistes de notre MALIBA, toujours en train de parler des futilités alors que l’heure est grave. On parle de signature de Paix, il parle des larmes d’IBK. Que Dieu nous aide. 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

  23. Rire!!!!!!!! L’auteur de cet article est visiblement très drôle. Comment peut-il faire un rapprochement avec les larmes du président et le moment solennel. A mon humble avis, cette approche n’a pas lieu d’être. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  24. Personnellement, je pense qu’aucune personne n’aime le MALI mieux que les maliens eux même. IBK est un malien et je crois qu’in a vraiment le souci de notre pays.

    • @ Demba, j’ai mes doutes si IBK est un malien et s’il a le souci de notre pays sinon il ne devrait pas s’acheter un avion a coup de milliards et des chaussettes a CFA 30 000 pour nos sodlats ceux-la meme qui n’arrivent meme pas a se nourrir proprement. Avec son frere de lait Tomi et son frere simple Francois, on doit se poser la quesrion si IBK-lee Charlie n’est pas un Francais aussiet surtout

  25. Bravo président!!!!! Notre souhait est que vous gardiez le cap, car le tout n’est pas de dénoncer. Nous reconnaissons tous le double jeu des autres (lesdits partenaires), mais vous êtes avant tout un malien, et pas un partenaire du MALI.

  26. Quand un peuple ne fait pas confiance à son président, celui-ci devient sans force. Vous marquez l’entonnement alors que c’est vous qui lui rendez la tâche difficile.

  27. Quand je parcours l’article de ce journaliste, je tombe en larme. Mes frère figurez-vous que c’est maintenant que ce dernier se rend compte que IBK est notre chef d’Etat et qu’il prononce des discours digne d’un chef d’Etat. Mais il a toujours été ainsi, juste que nous lui faisons de moins en moins confiance. Cet attitude de nous tous (moi inclus) le fragilise inévitablement. Moi je pense que son courage est à saluer.

  28. Qu’est-ce qu’IBK a ete fouttre en Guadeloupe a bord de AIRFORCEONEIBK-MALI quand il n’est pas parvenu a convaincre son frere Francois d’envoyer meme son petit ministre des affaires etrangeres a cette ceremonie de signature, veritablement IBK est rejette par tout le monde a cause des ses actions ignobles de corruption, de nepotisme et de delinquence financiere. Veritablement IBK est un gros echec.

  29. Merci déjà pour l’article!Pourrais je avoir un lien vers le discours du President IBK SVP!Pour que je puisse le lire en long et en large!Je cherche le discours depuis ce matin mais toujours rien!Merci!

  30. Oui, il vous plait de dire des bêtises sur la reprise de IBK à la MINUSMA à l’ONU; Je vous dis étant ici sur le terrain ici à Ménaka que IBK a raison de dévoiler en face du monde la Vérité sur ce que ces 2 ORGANISATIONS au nom de la paix sont en train de se comporter contre cette PAIX COMME précisément HIER ici à Ménaka. la MINUSMA voulait aider les rebelles, apatrides de la CMA a rentré à Menaka quand le GATIA les bottait les fesses vers l’OUEST, le SUD et le NORD croyant que la MINUSMA était à l’EST. L’armée Malienne a bien compris pour forcer la MINUSMA a lui quitter le chemin afin d’occuper l’EST. Je dirai tout juste quand IBK donnait la réplique à l’ONU
    ALORS QUE VOULEZ VOUS ?
    Si notre pays est membre à part entière des Nations Unies, qu’on reconnait cette vérité que l’ONU ou MINUSMA, la FRANCE ne sont pas là, SANS PARTI PRIS, pour la Paix au Mali.
    ET CES DISCOURS DE PROTECTION DE LA CMA NE POUVAIT VENIR QUE D’UN FRANCAIS;
    En plus du grand remerciement à la GATIA, à tous les maliens de saluer l’armée malienne qui nous a montrer HIER ses muscles contre la MINUSMA pour sauver MENAKA et le GATIA les a bien botter les fesses hier encore.

  31. Je ne sais pas ce que Ibk a dit, mais ce qui est sur il est opportun que tout le Mali se rallie derrière son gouvernement, malgré ses faiblesses certaines dans toutes les régions du Mali et organiser de grandes manifestations de protestation contre les Nations dites unies pour leur irresponsabilité et leur partialité évidentes , pour la manoeuvre floue et malhonnête de la France….

    Malgre tous les sacrifices consentis par les autorités er la population martyre du Nord et de tout le Mali a cause d’une poignée de criminels le monde entier a travers ce machin de New York continue de narguer le peuple digne de notre pays…..

    Trop c’est trop…..

    Je ne supporte pas a IBK car c’est lui qui a ouvert la boite de pandore en recrutant des criminels dans son parti et a les faire élire au parlement,
    C’est qui a libère des criminels et des assassins convaincus pour élargir un Français,
    C’est lui qui est parti pleurer sur le sort de Juifs qui se moquent de notre prophète
    C;est lui qui a orchestre le détournement de milliards….
    C’est lui….

    Mais aujourd’hui nous devons temporairement oublier tout ceci et supporter c’est notre dignité même qui est totalement menacée…

  32. Bravo IBK ! … Le discours qu’il fallait prononcer ce jour J !

    Hervé Ladsous et les Nations Unies en ont pris pour leurs grades.

    Oui… le peuple malien est à saluer ! … Trop c’est trop !

    :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Comments are closed.