Ces compatriotes contraints à l’exode : « Près de 100 000 », selon le HCR

0
0

C’est le chiffre avancé par le HCR depuisla Mauritanieet relayée hier par nos confrères de RFI dans l’édition de 12h30.

Selon eux, ils sont 100 000 maliens dont 65 000 qui se sont déplacés à l’intérieur du pays, 45 000 vers les pays voisins (Mauritanie, Niger, Burkina Faso. En Mauritanie, la ville frontalière de Fassala a accueilli plus de 1500 personnes. « Les infrastructures ne pouvant pas accueillir le flux, les réfugiés seront transférés à M’Béré, à 18 km de Fassala », précise le HCR Mauritanie. « La majeure partie des réfugiés de Fassala viennent de Tombouctou, Léré pour cause de faim et de montée des prix des denrées alimentaires », précisent RFI. Avec l’afflux des réfugiés, les autorités Mauritanienne viennent d’ouvrir leur frontière de ce côté. Il reste à savoir si ce geste ne permettra pas aux rebelles d’en tirer profit ?

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.