Le chef général de la Tribu Kel Antessar en visite en Arabie saoudite : L’accord pour la paix expliqué aux Maliens de la Mecque

2
L’accord pour la paix expliqué aux Maliens de la Mecque
Le chef général de la Tribu Kel Antessar en visite en Arabie saoudite

Depuis le 26 juin 2016, le chef général de la Tribu Kel Antessar, Abdoul Majid Ag Mohamed dit Nasser, est en visite en Arabie Saoudite. Il y a rencontré des Maliens à la Mecque et à Djeddah, le Haut conseil des Maliens de l’extérieur de l’Arabie Saoudite, le Consul intérimaire Haïdara et plusieurs autres personnalités. Pendant son séjour, il a beaucoup expliqué l’accord pour la paix, issu du processus d’Alger, ses mécanismes de mise en œuvre, tout comme les différentes initiatives qu’il a eu à prendre afin de faciliter le retour de la paix, la cohésion sociale et l’entente entre tous les Maliens.

En Arabie Saoudite, Abdoul Majid Ag Mohamed dit Nasser Al Ansary a eu droit à une grande cérémonie d’accueil, conformément à son rang de chef général de la Tribu des Kel Antessar. Il s’est dit très honoré par la cérémonie d’accueil en son honneur à la Mecque.

Après ce chaleureux accueil, le chef général de la Tribu des Kel a entamé des visites et missions d’explication de l’accord pour la paix et la réconciliation aux Maliens à travers le continent, voire le monde. En effet, après le Maroc, aux mois de février et mars 2016, il a mis le cap sur l’Arabie Saoudite où se trouve une forte communauté des Kel Antessar, qui lui a même fait allégeance au mois d’avril de cette année. Toutes les communautés Kel Antessar ont tenu une grande réunion pour décider de suivre désormais le chef général de la Tribu Kel Antessar. C’est pourquoi, après le Maroc, Nasser a choisi l’Arabie Saoudite. Là, il a organisé une assemblée générale d’information pour demander à tous les participants de penser au Mali, de prier pour le Mali, mais surtout de se sentir comme des soldats pour la paix. Il en a profité pour expliquer le contenu de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale. Un document dont le contenu n’est pas bien compris des Maliens, surtout ceux qui sont à l’extérieur du pays.

 

À cette assemblée générale à la Mecque, toute la communauté des Kel Antessar (Al Ansar) de la Sainte Ville Makkah était au rendez-vous. Nasser, après avoir échangé sur le contenu de l’accord, a répondu aux questions de l’assistance. Il a remercié les uns et les autres pour l’accueil à lui réservé. Il a transmis, de vive voix, les salutations d’Ibrahim Boubacar Kéïta, président de la République, à l’ensemble des filles et fils de la communauté des Kel Antessar d’Arabie Saoudite.

Comme à la Mecque, il a tenu la même rencontre à Djeddah avec tous les Maliens. Il les a exhortés à emprunter la voix de la paix et de la réconciliation. Le chef général de la Tribu Kel Antessar, Abdoul Majid Ag Mohamed dit Nasser, a souhaité que  toutes et tous  œuvrent, main dans la main, pour une cohésion sociale et une paix durable au ‪‎Mali. Nasser a également précisé que seule notre union fera la force de notre Nation, le Mali. Pendant son séjour, il a en outre rencontré les membres du Haut des Maliens de l’extérieur de l’Arabie Saoudite, le Consul intérimaire du Mali, M. Haïdara. Avec tous, il a été question du Mali, de la paix, de la cohésion sociale et du vivre-ensemble dans un Mali Indivisible.

En somme, la mission d’explication de l’accord pour la paix et la réconciliation, initiée à l’extérieur du Mali par le chef général de la Tribu Kel Antessar, a été un véritable succès. Précisons qu’avant cela, il avait organisé plusieurs rencontres et cadres de retrouvailles entre les Maliens à Goundam. La dernière rencontre a eu lieu à Gargando, où il avait hissé le drapeau malien devant les groupes armés, afin que tout le monde puisse chanter ensemble l’hymne national pour que les fils du Mali se retrouvent dans la paix et l’unité.

Vivement les prochaines missions du chef général de la Tribu Kel Antessar à l’extérieur du Mali !

Kassim TRAORE

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. LE RIDICULE NE TUE PLUS .IL NE RESTE PLUS POUR CE BONHOMME QUE DE CE FAIRE DE LA PUBLICITE.

  2. c’est la validation du lien direct entre les terroristes et les bailleurs de fond!!!!! sans financement pas de guerre (car une guerre coûte armes plus logistiques)

Comments are closed.