Cma/Plateforme : La guerre de communication

1

cma-plateformeLa situation à Anéfis est encore confuse et nourrie les germes d’une éventuelle confrontation entre la Cma et les éléments de la Plateforme, dont les responsables ont annoncé, le samedi dernier, leur retrait définitif de la localité.  Les deux groupes armés s’accusent … et s’affrontent à travers les médias.

«Le retrait de la Plateforme est définitif au niveau d’Anefis. Là où nous avons toujours été, c’est à Inafaraq. Elle n’est pas loin de El Khalid, mais nous avons toujours été dans cette zone depuis le début de la crise jusqu’à maintenant », font savoir les responsables de la plateforme. Faux, rétorque la CMA qui annonce que des combattants de la plateforme sont en train d’avancer vers d’autres localités contrôlées par les mouvements de la coordination. Un des responsables de cette coordination, Almou Ag Mohamed, rapporte : « Ce que nous, nous avons constaté depuis samedi, ce n’est pas un retrait de la Plateforme d’Anefis, mais plutôt une progression de celle-ci vers les positions de la CMA au-delà d’Anéfis… ». Et de poursuivre « nous avons constaté un mouvement de troupes des milices sur deux fronts : un sur Khalid en direction de d’Inafaraq et un autre mouvement sur Kidal que la CMA a bloqué à environ 30 kilomètres au-delà d’Anéfis en direction de Kidal ».

Cette confusion présage-t-elle de nouveaux affrontements ? Il faut le craindre. Surtout que la Cma est connue d’avoir pour sport favori la provocation. Cette coordination, qui demeure dans une posture séparatiste, met tout en œuvre pour torpiller la mise en œuvre de l’accord de paix. « Tant que ce retour aux positions d’avant 20 juin n’est pas effectif, il n’est pas question pour nous d’entamer quoi que ce soit », ont-ils déjà laissé entendre. Et aujourd’hui, on assiste à une véritable guerre de communication entre les belligérants en direction de la communauté internationale.

IBD

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.