Concertations entre autorités maliennes et groupes armés : La feuille de route des négociations dans le cadre du processus d’Alger

3

Suite aux concertations entre autorités maliennes et groupes armés en  Algérie, voici  la feuille de route.

 

Une vue de l'ouverture de la rencontre d'Alger
Une vue de l’ouverture de la rencontre d’Alger

 

 

 Cliquez ici pour télécharger la Feuille de route

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Nous disons et rappelons dans les vraies démocraties on ne dialogue jamais avec les ennemis les collabos même fussent-ils des compatriotes qui ont tué violé handicapé des citoyens lambda ils sont traqués partout ils sont et mis hors d’état de nuire et le Mali qui se veut 1état de la vraie démocratie ne saurait donc se déroger à ce principe sacro-saint aux fins que plus jamais il vient à l’idée d’1personne ou groupe de personnes à refaire de tels actes sur les populations

    Nous disons et rappelons il revient donc au lettré mutant politique nouveau président du Mali choix de la « France-Afrique » et 1des responsables de la déliquescence du Mali son gouvernement de « fidèles klébars et doungourous » et les lettrés mutants politiques Hommes en armes sociétés civiles religieux usurpateurs sans vergogne du titre d’intellectuel tous responsables de la déliquescence du Mali de mettre hors d’état de nuire sans aucun état d’âme partout ils sont ces « voyous de criminels » de MNLA Ansar Eddine et Consorts comme cela se passe partout dans le monde dans les varies démocraties

    Nous disons et rappelons il revient aussi au lettré mutant politique nouveau président du Mali choix de la « France-Afrique » et 1des responsables de la déliquescence du Mali son gouvernement de « fidèles klébars et doungourous » et les lettrés mutants politiques Hommes en armes sociétés civiles religieux usurpateurs sans vergogne du titre d’intellectuel tous responsables de la déliquescence du Mali de rapatrier comme cela passe partout dans le monde par convoies humanitaires les arabes et targui qui réclament l’autonomie l’indépendance dans leurs zones d’origine où ils sont autochtones ӑ savoir au Maroc dans le village des Hassan et dans le Fezzan dans le Targa libyen

    Nous disons bien et rappelons tout le monde sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1chose pour des raisons primaires primitives égoïstes que ces « voyous de criminels » sont venus avec des armes et ont collaboré avec les « amis ennemis » sous régionaux d’Europe et d’Arabie du Mali pour attaquer le Mali car ils savent qu’ils ne sont point des autochtones maliens ils savent qu’ils viennent pour les un du village des Hassan au Maroc et du Fezzan dans le Targa libyen pour les autres

    Nous disons bien et rappelons tout le monde sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1chose pour des raisons primaires primitives égoïstes que ces « voyous de criminels » n’ont jamais investi non jamais mis en oeuvre des projets de développement dans la zone ils habitent car ils ne sont point les autochtones et ne sont point prêts à y investir 1centime de leur argent

    Nous disons bien et rappelons tout le monde sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1chose pour des raisons primaires primitives égoïstes que ces « voyous de criminels » ont amené la mort la désolation la misère la maladie l’exode dans leur zone d’habitation car ils savent qu’ils ne sont point les autochtones et « s’en foutent » qu’adviendra des populations de cette zone Seuls leurs intérêts comptent et ils n’hésitent pas à utiliser ces « pauvres »populations

    Nous disons bien et rappelons tout le monde sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1chose pour des raisons primaires primitives égoïstes le soit disant problème touareg est 1histoire fabriquée depuis fort longtemps par les soit disant amis ennemis les « Autres » du Mali aux fins d’occuper le nord Mali à jamais et pour toujours pour ses richesses minières le Moyen et le Proche Orient sont à portés de missiles

    Nous disons et rappelons tout le monde sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1chose pour des raisons primaires primitives égoïstes que le développement des autres régions du Mali est dû à l’argent investi dans les projets et œuvres des ressortissants de ces zones vivants au Mali qui sont travailleurs et de l’argent envoyé par les ressortissants courageux travailleurs de ces zones ayant migrés partout à travers le monde

    Nous disons et rappelons tout le monde sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1chose pour des raisons primaires primitives égoïstes avec que les bamanan les miniakan les dogon les bozo sonrhaï sénoufos peulhs etc sont des autochtones des régions du Mali où ils sont pourtant ils n’ont jamais pris les armes contre leur Mali Ils n’ont jamais revendiqué leur autonomie leur indépendances aux fins de bénéficier des aides particulières Ils ne sont jamais alliés et n’ont jamais collaboré avec les ennemis de leur Mali pour attaquer leur pays

    Nous disons et rappelons ces “voyous de criminels” doivent être mis hors d’état de nuire sans aucun état d’âme comme cela se passe partout dans les vrais démocraties car malgré les réconciliations “bidon et de foutaise” en reconciliations “bidon et de foutaise” ils persistent dans leur “voyoucratie” car ils savent qu’ils ne sont point des autochtones maliens et “s’en foutent éperdument qu’adviendra le Mali”

  2. onjour,
    Dans le cadre du processus d’Alger pour l’émergence d’une solution globale et négociée du problème des régions du nord du Mali, MERCI POUR LA FEUILLE DE ROUTE CONSENSUELLE MAIS ELLE INDUIT PLUSIEURS PROBLÈMES ET ELLE EST INCOMPLÈTE :

    – La crise Malienne a été réduite au problème des seules régions du nord du Mali.

    – Une contradiction apparait dans les chapitres dédiés aux parties et à la médiation.

    Cette dernière signale que la solution définitive et durable à la crise du Mali vise la réalisation d’une réconciliation véritable entre TOUS les Maliens or seuls certains Maliens seront impliqués même si la feuille de route stipule qu’une action de sensibilisation et de promotion devra être faite par les parties prenantes.

    – L’aspect inclusif reste très limité, car SEULES QUELQUES PERSONNES RESSOURCES DU NORD DU MALI, pourront être invitées.

    – Les modalités de fonctionnement des groupes de négociation non définies.

    Cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    Expert TIC/GOUVERNANCE

  3. Je vous le garantis si le gouvernement n’agit pas avec circonspection, la situation serait compliquée ou serait plus perplexe pour les générations futures en république du Mali, l’existence du grand Mali serait compromise avec l’acceptation pacifique de la division par les autorités qui ont légitimé à travers un jeu de mots le trafique de tout genre, le terrorisme,le grand banditisme,dont je cite “la partie nord du pays appelée par l’une des parties azawad” fin de citation, si l’on lorgne les détails profonds de la feuille de route consensuelle on pourrait constater des ambiguïtés qui DERCERTAINISERONT NOTRE REPUBLIQUE. Si la situation nous oblige d’accepter le mot azawad sans se limiter aux détails de sigles des différents groupes armés, c’est dire le Mali est en position de faiblesse, ce qui préparera la mentalité du peuple souverain à la division du pays à long terme. Que dieu bénisse le Mali

Comments are closed.