Confusion ou Manœuvre dilatoire : Après la Guinée, les adeptes de Chérif Ousmane Madani Haïdara victimes de persécution au Congo

13 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Depuis l’éclatement de la crise du nord marquée par la présence de terroristes et des narcotrafiquants, les adeptes de l’association Ançar Dine internationale de Chérif Ousmane Madani Haïdara font l’objet de persécutions dans certains pays africains. Ils sont accusés à tort  par des personnes malintentionnées d’appartenir au réseau criminel d’Iyad Ag Ghali et sa clique de bandits armés.  Certains membres de l’association vivant à Pointe Noire au Congo ont au lendemain de la célébration du maouloud été arrêtés et écroués.

En prélude à la fête du Maouloud, l’association Ançar Dine a introduit une demande d’autorisation auprès de la mairie de Pointe  Noire pour célébrer la naissance du prophète  Mohamed (psl). Comme elle a l’habitude de le faire depuis des lustres au Congo.  La demande fut acceptée par l’édile de la ville  puis légalisée par le commissariat de police. Lors de la soirée marquant le maouloud, un détachement de la police a même été envoyé par les autorités  sur le site pour encadrer les organisateurs et les milliers de fidèles  ayant fait le déplacement. Tout s’est très bien déroulé.

Le lendemain, les membres d’une secte religieuse  sont allés informer les autorités  que l’association Ançar Dine présente au Congo est une filiale de celle dirigée au Mali par le renégat Iyad Ag Ghaly. Et que si celles-ci ne prenaient garde, le pays risquerait de connaitre les mêmes problèmes que le Mali.  Une véritable calomnie montée de toute pièce  à laquelle les autorités n’ont pas manqué d’accorder la plus grande attention. Les forces de sécurité sans prendre le temps nécessaire qu’il faut pour tirer le bon grain de l’ivraie  ont interpellé les membres de l’association Ançar Dine.

Une situation qui n’a pas manqué de susciter l’ire de beaucoup de personnes éprises de justice qui ont dénoncé avec la dernière rigueur les circonstances de cette arrestation.  Le guide spirituel Chérif Ousmane Madani Haïdara aussitôt  informé  de ce  préjudice   a alerté les plus hautes autorités maliennes afin qu’elles puissent intervenir rapidement.  Deux constats se dégagent : tout d’abord, l’association Ançar Dine de Chérif Ousmane Madani Haïdara existe au Congo depuis plus de deux décennies. Ses responsables sont connus pour leur loyauté et leur  intégrité.   L’association mène des actions citoyennes et des actions de bienfaisance. A aucun moment, elle n’a posé un acte de nature à compromettre la cohésion sociale.  Mieux, ce sont les autorités de la ville qui l’ont autorisé à célébrer le maouloud en sachant bien que c’est une association légale et légitime qui n’a rien en commun avec l’organisation fantoche créée par les bandits du nord Mali. En agissant de la sorte, les autorités congolaises ne font que rendre service aux détracteurs de cette organisation religieuse laïque et pacifique.

Auparavant, ce sont cinq disciples de Chérif Ousmane Madani Haïdara qui avaient été arrêtés,  il y a de cela quelques mois, par les autorités guinéennes.  Il a fallu l’intervention de leurs homologues maliens pour qu’ils recouvrent la liberté. Cependant, en dépit des assurances données sur l’identité de ces personnes,  elles ont été reconduites manu militari sous escorte policière jusqu’à la frontière malienne.

C’est dire donc que depuis l’arrivée des bandits armés dans notre pays, les partisans de Chérif Ousmane Madani Haïdara, font l’objet de persécutions.  La volonté affichée par les bandits armés du nord Mali et de leurs complices du sud  était de nuire à Chérif Ousmane Madani Haïdara en s’emparant du nom d’Ançar Dine, l’association que ses adeptes ont créés entre 1990 et 1991. Cette association se veut avant tout défenseur d’un islam authentique dénué du fondamentalisme religieux et de l’extrémisme.  Décidément, tout le contraire de ce que prétendent instaurer les terroristes et narcotrafiquants qui occupent le nord de notre pays.

Abdoulaye DIARRA

 

SOURCE:  du   29 jan 2013.    

13 Réactions à Confusion ou Manœuvre dilatoire : Après la Guinée, les adeptes de Chérif Ousmane Madani Haïdara victimes de persécution au Congo

  1. Mopti Opti

    Il n’a qu’ changer le nom de sa secte et ne pas l’appeler asardine; on n’a bien fait d’emprisoner les membres de sa secte. Je serai surpris si Haidara ne connait pas ag ghali. Il fallait qu’on arrete HAIDARA, on le juge et on le condamne a’ 35 ans de prison pour association des malfaiteurs et accointance avec ag ghali

  2. Ibou Keita

    (1) M. Haïdara n’a qu’à changer le nom de sa secte, cela évitera les confusions avec l’autre Ansar Dine
    (2) Plus généralement, l’interférence du religieux dans les affaires publiques ne peut avoir pour le Mali que des conséquences néfastes ; finalement, la religion risque de ne servir qu’à accéder au pouvoir politique et aux prébendes qui vont avec.
    (3) les religieux doivent donc rester dans les mosquées (ou les églises / temples), y faire tranquillement leurs dévotions, et ne pas se mêler de la chose publique.

  3. cheikmodibo sanogo

    Merci à vous les INTERNAUTES dans un pays ou les gens changent : de langage, de soutien et de promesse pour des intérêts personnels. Car il y’a des chefs religieux aujourd’hui milliardaire dans se pays !!!! Étant donnée en 1990 ils ne se sont jamais intéressé de la politique ni du pouvoir et en 2002 ils étaient tous porche ou même conseillers du président ATT !!! Et aujourd’hui ils sont devenues alliés et complices avec le capitaine SANOGO pour leurs propres intérêt et non l’intérêt de Dieu ou de la nation, que nous les pauvres villageois non informés non instruis et qu’ont ne voient pas loin de notre nez passent notre temps à lès applaudir soit disant Musulman !!! Et d’ailleurs ces même musulmans disaient au Général Moussa de coupé les mains des voleurs, de tué ceux qu’ils fonts l’adultères étant mariés, de n’est pas avoirs de l’argent qui dépasse 10 millions de n’est pas acheté des voiture dont la valeur dépasse 5 millions aujourd’hui ils sont tous MILLIARDAIRES avec des véhicules dont la valeur dépasse les 60 millions. Nous vivons donc dans quel pays MUSULMAN ??? Pour faire dormir la conscience des pauvres ???Car il dit chaque fois aux pauvres que demain vous appartenez pour lès soulager et continuer a menacés les leaders politiques avec ces pauvres pour dire que le politique ne doit rien décidé sans nous ???
    Personne ne peut dire que la politique se faite avec la religion, car les blancs l’ont tentés aux 18 ième siècles ou tout étais basé sur la religion et on est face a cet exemple en Tunisie et en Égypte….Mais le temps restera le meilleur juge…

  4. Verite7

    Les africains finiront par se mefier de ces idelogies imposes par le sabres au moyen ages. Le bon arbe produit un bon fruit et le mauvais produit toujours le mauvais fruit

  5. katiboua

    HAIDARa n’est pas étranger à ce qui se passe aujourd’hui au mali
    a travers ces discours et ses propos il laisse croire que les femmes et les filles qui ne portent pas le voile sont des mauvaises musulmanes

    il n’a cesser de diviser les musulmans du mali en montrant du doigt une partie de la population qui s’habille à l’europeenne

    haidara est qui pour imposer sa vision de l’islam au reste du monde entier.cet homme là je l’ai connu depuis son jeune âge il n’a jamais metrisé le coran comme il le prétend, haidara est un escroc qui cherche à s’enrichir

    nous sommes tous defenseurs de l’islam mais nous montons pas sur le toit du monde pour le crier
    la foi est personnelle chacun est responsable des actes devant le dieu et non devant haidara

    si nous prenons pas garde le mali n’est pas l’abris des fanatiques religieux qui ne souhaitent qu’une seule chose le chaos pour imposer la charia

  6. mamadou famou

    je ne vois aucun interet pour le mali d encourager la prolifiction des sectes ,parceque ce sont des sectes, et ce sont des feneants,des aigris sociaux qui suivent haidara, soufi bilal et consort, il est temps de le mali met fin a ca ,au lieu de suivre ces sectes . mieux vaut aller travaille , le mali y gagne plus que ca.

  7. taisky

    Haidara, le representant officieux des islamistes qui nous ont mis dans le petrin. pour moi il faut vite le mettre à sa place.

  8. maiga a souma

    est-il normal que l’état laisse se développer de telles associations religieuses, non.
    ce phénomène est venu avec cherif haidara, drainer tant de monde où des êtres humains ont perdu leur vie. il faut interdire ansardine de cherif haidara. il importe au mali cette religion purement sénégalaise, la vénération des individus. le mali n’a pas besoin de cette association. chacun doit aller soit à l’Église ou la mosquée pour prêcher mais pas dans nos rues et nos stades. depuis les années 1980, les prêches de haidara ont amené une radicalisation de la religion musulmane au mali. attraper le taureau par les cornes est la seule responsabilité que la fuite en avant. pendant le maouloud, haidara bloque la circulation. tout doit changer au mali. les rebelles sont nés de la corruption, l’illettrisme, etc. on doit interdire ansardine de haidara, c’est une source d’exploitation qui ne dit pas son nom. c’est désoeuvrer qui est à la base du monde qu’il draine.

  9. haza

    Ce Monsieur veut toujours tourné les gens vers lui, Vous et votre sardine ne representez rien face à la nation ki en danger, au lieu de precher DIEU il amene toujours les gens vers sa personne satanique. de grace foutez nous la paix, nous avons assez de problème maitenant avec le prbleme du nord. vous avez asssez distrait les gens.

  10. De toutes les 1000manieres, la democratie sera la religion du monde et la constitution de la americaine sera le saint livre et la maison blanche son lieux saint…………La minorité religieuse sera le capitalisme dont wall street sera le saint lieux et le dollar son livre saint :mrgreen: :lol: :lol: :lol: :mrgreen: :mrgreen: Donc mieux arreter avec les anssardine et consores………il faut juste precher la bonne gouvernance :mrgreen: :mrgreen:

  11. Dio46

    C’est bien ! Y’a n’a mare de de ces paroles figées depuis le moyen âge et qui sèment la haine !

  12. Le future président

    Je m’en fout