Crise du nord : RFI : Une radio scandaleuse

14
1

Chaque jour qui passe cette radio d’une des plus grandes puissances mondiales ne cesse de se faire ridiculiser aux yeux d’un public francophone qui l’avait  pourtant bien  admirée. Cette radio  « mille collines »  ne cesse d’irriter les patriotes maliens par sa conduite partisane. Et pourtant   la guerre absurde que le pays de RFI et de France 24  avait engagée   contre la Libye au nom  de la protection de la population civile, devait aujourd’hui amener ce pays et sa radio à  reconnaître qu’en « sauvant des populations civiles » libyenne par le parachutage d’armes, ils ont exposés les paisibles  populations civiles de la bande Sahélienne.

Comme si cela ne suffit pas  cette radio semble aujourd’hui se porter en porte –parole des apatrides se caractérisant par une cupidité extrême. Un changement de langage constaté par  RFI depuis quelques jours. Dans un passé récent RFI parlait des rebelles touarègues, aujourd’hui elle parle des rebelles de l’Azawad. Les mots ont chacun  un poids. Nous vous invitons à analyser cette déclaration mensongère publiée sur son site Web. Tenez  bien,  ils avaient désactivé l’option réaction pour qu’on ne puisse pas apporter un démenti à cette déclaration révoltante. Voilà ce qu’ils avaient écrit
«  La trêve réclamée par plusieurs pays de la région et par la France pour permettre la tenue de l’élection présidentielle au Mali, fin avril, a-t-elle une chance d’aboutir? Sur le terrain, les combats entre rebelles du MNLA, Mouvement national de libération de l’Azawad, et l’armée malienne ne semblent pas vouloir s’arrêter. Pour l’heure aucune médiation n’est en cours. Le MNLA s’organise pour mettre au point une plateforme de revendications.

Pour les rebelles de l’Azawad, la question d’un cessez-le-feu pour tenir le scrutin présidentiel n’est pas à l’ordre du jour. La branche politique du MNLA qui circule entre Nouakchott et Ouagadougou planche sur sa réorganisation et sur une plateforme de revendications consensuelle, c’est à dire qui puisse être validée par les différentes composantes du mouvement, les militaires bien sûr mais également les représentants des différentes communautés du nord du Mali : Touaregs, sonrai, arabes et Peulhs.
Un notable touareg qui suit de près cette remise en ordre au sein du mouvement estime que cette démarche est cruciale pour éviter une balkanisation du nord du Mali par des factions armées.
Les Suisses qui entretiennent depuis des années de bonnes relations avec les touaregs maliens ont été sollicités pour appuyer ce processus de réorganisation. Des diplomates helvètes ont récemment séjourné à Nouackchott et ont été reçus le 4 mars par les autorités burkinabè.
Quel schéma la rébellion va-t-elle privilégier ? Plusieurs options sont possibles : l’indépendance, l’autonomie ou la fédération. Reste à savoir quel sera à Bamako l’interlocuteur avec lequel négocier. Une équation à plusieurs inconnues puisque personne ne peut assurer que le 29 avril prochain les électeurs maliens pourront se rendre aux urnes pour élire leur nouveau président.
Tessalit, enjeu important pour les deux parties en présence

Selon un communiqué de l’armée, 1 522 civils provenant de campements nomades des environs de Tessalit ont trouvé refuge dans le camp militaire de Amachach ces dernières semaines. Selon le communiqué de l’armée, ces personnes principalement des femmes et des enfants sont venues se placer sous la protection de la garnison militaire de Tessalit pour fuir les exactions commises à leur encontre par « les assaillants composés de combattants du MNLA mais aussi de membres d’Aqmi ».
Depuis plusieurs semaines, le mouvement national de libération de l’Azawad empêche toute entrée et toute sortie de ce camp d’Amachah, obligeant l’armée malienne à recourir à du ravitaillement par les airs. Un largage de vivres a eu lieu à la mi-février avec le soutien des Américains.
Y-a t-il des civils dans ce camp militaire ? Oui, il y a les familles des soldats qui comme dans toute garnison malienne vivent aux côtés des militaires dans l’enceinte militaire. Y-a-t-il des populations nomades des environs dans ce camp? L’armée le prétend, et le MNLA dément. « Les populations nomades de Tessalit n’ont rien à craindre du MNLA et ne vont pas aller se réfugier auprès de l’armée malienne », assure un combattant joint à Tessalit.

Le MNLA assure avoir proposé à l’armée malienne de faire sortir les femmes et les enfants du camp en toute sécurité. Pour l’instant c’est le statu quo : l’armée est toujours à l’intérieur du camp, en attente de ravitaillement en vivres et en armes. Le MNLA maintient la pression et empêche jusque là les renforts loyalistes de progresser vers le camp. »

Note de la rédaction : Après de telles déclarations publiées  par un média occidental, nous invitons vraiment l’ensemble des maliens à faire preuve de discernement quand aux informations distillées par un tel média. Mondial il l’est parce que pouvant être  reçu  d’un bout à l’autre de la planète mais crédible, ce n’est pas évident. Le pays a besoin du soutien de l’ensemble de ses fils contre  les terroristes et contre le terrorisme médiatique. Ensemble le Mali  vaincra comme nos aïeux  ont aidé le « monde  libre » à vaincre le  régime nazi d’Adolf Hitler. Nous restons un peuple débout et déterminés et notre devise est et demeure: un peuple, un but, une foi.
Bandiougou   DANTE

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
le soldat<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 114</span>
Membre
le soldat 114
4 années 6 mois plus tôt

Même si on meurt de faim il y a certains plats qu’il ne faut jamais manger. Apparemment après avoir rempli son ventre et reçu des coups après, au lieu de crier on ne peut que gendre.

Djenfa<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 112</span>
Membre
Djenfa 112
4 années 6 mois plus tôt

c’est toujours facile d’accuser les autres. Ils ne defendent que leurs interets. Ou sont vos medias d’Etat? Que fait votre ministere de la communication? Sont ils sourd-muets? Le Mali et les maliens ont supporter Ghadafi durant tout ce temps, pendant que Ghadafi finnancait a ciel ouvert les rebellions au Mali et habritait les familles des chefs rebelles. Pensez vous vraiment que les rebelles ont le devoir “de laisser volontairement” l’armee malienne ravitailler le camp de Tessalit? Les larmes n’ont pas de role ici.

Folonaden<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 133</span>
Membre
Folonaden 133
4 années 6 mois plus tôt

Quoi qu’on dit de la RFI j’y fais bcp plus de confiance qu’à tous ces journaux bidons maliens, y compris “Saniya Info” bien sûr….

DOUDOUBA<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 1758</span>
Membre
DOUDOUBA 1758
4 années 6 mois plus tôt
Boujour tout le monde.Freres c’est pas le moment d’abandonner notre armee nationale,c’est le moment plus que jamais de faire une union sacree derriere notre vaillante armee nationale.Vous conviendrez avec moi qu’il n’y a pas de plus beau combat que celui de sauver une vie humaine.Mais il faut se poser la question pour qui cette armee se bat aujourd’hui? Bien sure que pour NOUS,alors si on se met a insulter notre armee et a la delaisser ,qui d’autre viendra supporter cette armee a notre place?L’armee sait tres bien ce que nous nous voudrons,mais la realite’ sur le terrain etait autre chose,il s’agissait de sauver la vie de plus de 1500 personnes.Est ce que notre vie ( assit devant nos claviers et a l’aide de malitel ou ikatel) vaut mieux que celle de ces 1500 autres Maliens? Bien sure que NON.Notre vaillante armee nationale avait 2 choix,soit tenir le camp et sacrifier la vie de plus de 1500 Maliens (quelque chose dont il avait la possibilite) ou sauver la vie de ces 1500 Maliens ( comme nous) et abandonner le camp.Personnelemnt je crois que la vaillante armee a fait le bon choix.Le Mali c’est pas TESSALIT seulement mais que TESSALIT fait parti… Lire la suite »
Djenfa<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 112</span>
Membre
Djenfa 112
4 années 6 mois plus tôt

Une chose est de faire evacuer les 1500 civils du camp, une autre est que les militaires abandonnent le camp (avec armes et minutions) aux rebelles.

nostrra<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 97</span>
Membre
nostrra 97
4 années 6 mois plus tôt

Wait and see!Asterix(le Gaulois n’est-ce pas?)bientôt c’est ton cul que nous allons botter! 😆 😆 😆 🙄

foudkg<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 819</span>
Membre
foudkg 819
4 années 6 mois plus tôt

bientot ce sera de la faute de RFI si l’armée malienne s’est fait botter le cul par les rebelles à Tessalit 🙄 ………c’est vrai que c’est parfois difficile d’entendre une vérité qu’on se refuse à entendre ❗

gabiyo<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 104</span>
Membre
gabiyo 104
4 années 6 mois plus tôt

RFI est une radio d’informations, pas de propagande comme notre ORTM. On peut meme insulter Sarko sur RFI. Alors laissons cette radio tranquile, notre echec est ailleurs.

Boua15<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 198</span>
Membre
Boua15 198
4 années 6 mois plus tôt

notre echec c’est ATT et sa bande

Afribone<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 90</span>
Membre
Afribone 90
4 années 6 mois plus tôt

Si le Mali faisait ce qu´il fallait, tout cela ne serait pas arrivé.

moud<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 16</span>
Membre
moud 16
4 années 6 mois plus tôt

Mon frere ApemM, vous avez vraiement raison, c’est l’armee du Mali qui nous fait rudiculiser. Comment quelque centaines de bandits qui ont fuit les combatants amateurs non formes de la Libye peuvent mettre en deroute toute une armee dite republicaine. C’est vraiement domage!

douko<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 124</span>
Membre
douko 124
4 années 6 mois plus tôt

Je suis tres fâche contre le comportemen de ATT alors je préfère me taire pour ne pas l’insulte car c’est le président.

wpDiscuz