Diplomates en otage Mali : Les ravisseurs appellent à des négociations avec le gouvernement algérien

6 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Les sept diplomates algériens, enlevés le 05 avril à Gao, au Nord du Mali, sont sains et saufs.

La chaîne Al Djazeera a diffusé samedi soir une vidéo dans laquelle on y voit les sept diplomates au bord d’un véhicule de leurs ravisseurs du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao).

«Les diplomates sont en bonne santé et sont bien traités», a déclaré un représentant de ce mouvement dissident d’Al‑Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) qui a appelé le gouvernement algérien à des négociations pour libérer les diplomates.

Le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao), avait pour rappel revendiqué dimanche dernier l’enlèvement du consul d’Algérie et de six membres de sa mission.

Elwatan.com – le 15.04.12 | 12h08

6 Réactions à Diplomates en otage Mali : Les ravisseurs appellent à des négociations avec le gouvernement algérien

  1. Le mali est un et indivisible vous avez fait pou vous mais sa rest maintenant la population civile d’exprimé,même si on va faire la guerres civile pour fait parti ces animaux ont va le faire ouallaye inchallaou le mali sera libéré

  2. boua15

    tout etait dejà prepare par la france
    Mali : la note salée

    Enfin Le Nouvel Observateur se penche cette semaine sur le cas du Mali, « un désastre français », selon l’hebdomadaire. Le Nouvel Observateur évoque un document « très sensible » remis en février dernier à l’ex-président malien Amadou Toumani Touré, détaillant des « contacts étroits noués entre les Touaregs » et la Mauritanie, alliée de la France dans la région. Selon cette note, Nouakchott aurait livré « des véhicules chargés d’équipement militaire ainsi qu’un soutien logistique » au MNLA, le Mouvement national pour la libération de l’Azawad. Toujours selon ce document « secret », poursuit Le Nouvel Observateur, le MNLA « s’engagerait à combattre al-Qaida au Maghreb islamique. Une priorité pour la Mauritanie et la France ».

    Seulement voilà, « un mois et demi plus tard, le scénario a viré au cauchemar, complète le journal. (…) Les insurgés touaregs, considérés comme les meilleurs remparts contre Aqmi, combattent aux côtés des islamistes. Après avoir subi l’un de leurs pires revers en Afrique, les autorités françaises avouent leur impuissance ».

    Quand aux troupes de la Cédéao, estime Le Nouvel Observateur, elles « ne pourront pas reconquérir le Nord » du Mali. Reste le MNLA. « Faute de mieux, les autorités françaises continuent de tabler sur le mouvement touareg pour “faire le ménage”. Au prix d’une reconnaissance de l’indépendance de l’Azawad ? (…) Voire d’une guerre civile et d’une somalisation de la région ? », se demande Le Nouvel Observateur. Bonnes questions en effet.

  3. j’espere et je souhaite les ravisseurs que vous soutenez du reste dans l’invasion du mali les execuent, maudits ingrats.

    les islamistes algeriens avaient gagne les election et vous les avez vole leur victoire c’est la source de tous ces problemes de terrorismes qui se sont deplaces dans le mali que vous voulez liverer a vos chiens de chasse. honte a vous……………

  4. amine

    l’Algérie ne négocie jamais avec les terroristes et surtout ne paye pas de rancon , elle a toujours fait pression sur tout les pays pour ne pas payer de rancon et pointer du doigt ceux qui payait alors impossible qu’elle le fasse …et beaucoup d’otages algériens se sont fait exécuté …

    • mais l’algerie est confortable pour demander au mali de négocier avec des bandits armés que vous soutenez. honte avous ingrats algeriens.

  5. me