Don aux populations de Goundam : L’ADCG s’engage à offrir 100 tonnes de céréales aux populations du cercle

0

L’association  pour le développement  du cercle  de Goundam  (ADCG) a fait un don de  plus de 5 millions FCFA et 8 tonnes de céréales, le 25 octobre dernier, aux populations du cercle. La cérémonie de remise s’est déroulée au siège de l’association sis à Banankabougou en présence du président Mohamed Fall et de son vice président Oumar Sididie Traoré. Elle rentre dans le cadre de l’opération 100 000 tonnes que l’association s’est fixées.

Opération  100 tonnes pour Goundam “ est une initiative de l’association pour le développement du cercle de Goundam (ADCG). Elle a été lancée il y a de cela 5 mois. Il s’agit pour les ressortissants du cercle de Goundam d’apporter leur soutien à travers une contribution à la sécurité alimentaire des 10 000 familles des 16 communes du cercle de Goundam recensées sur place et des nombreuses populations déplacées à l’intérieur du pays. Pour cette cérémonie l’association a fait un don de  plus de 5 millions FCFA et 8 tonnes de céréales destinées aux déplacés du cercle.

En vue de faciliter la mobilisation des 100 tonnes que l’association s’est fixées, une commission technique, appelée “Commission 100 tonnes  pour Goundam” a été mise sur pied pour mobiliser tous les ressortissants, sympathisants et partenaires du cercle de Goundam pour réussir l’opération. Selon le président, Mohamed Fall, le Mali est victime, depuis le 17 janvier 2012, d’une agression des mouvements armés, qui a débouché sur l’occupation des trois régions du nord du Mali, (Kidal, Gao, Tombouctou) et une grande partie de la région de Mopti. Cette occupation est à la base de l’insécurité et le déplacement d’une grande partie des populations de ces régions.

Il a soutenu que les populations qui sont restées sous l’occupation ont été dépouillées de tous leurs biens matériels. Et pour venir en aide à ces populations  qui vivent dans la douleur, la misère, la faim et la soif, l’ADCG  s’est fixé comme objectif de mobiliser 100 tonnes pour les 16 communes de son cercle. Il profité de cette occasion pour lancer un appel à toutes les  bonnes volontés qui ont le désir de soutenir les ressortissants du cercle pour cette opération de venir se joindre à eux.

Mohamed Fall a aussi sollicité les ressortissants du cercle  de Goundam à manifester  leur solidarité en faveur des populations qui sont restées sur place.

   Cléophas  Tyénou

 

Opération tabaski d’Islamic Relief :

800 bœufs au profit des couches défavorisées et des déplacées

Au total 800 têtes soit la valeur de 147 millions de FCFA c’est la somme allouée cette année à l’opération tabaski Islamic Relief, qui est à l’avant-garde du combat contre la pauvreté dans le milieu des orphelins, veuves, personnes handicapées et tout récemment des personnes déplacées. En effet, si la santé  se définit comme un état de bien-être physique et mental, elle n’est pas simplement une absence de maladie, mais un  état complet. C’est sur cela que l’ONG internationale humanitaire, Islamic Relief s’est basée pour venir en aide aux couches vulnérables.

Rappelons que depuis 1947, l’ONG intervient au Mali dans les régions de Koulikoro, Tombouctou et le District de Bamako. Ses trois axes  stratégiques s’articulent notamment autour de la sécurité alimentaire, l’approvisionnement en eau potable, l’hygiène et l’assainissement et l’assistance sociale. Il faut également mentionner, que compte, tenu de la situation exceptionnelle que connait le nord du pays, cette année, un accent particulier a été mis sur les déplacés. C’est ainsi que le cercle a été élargi aux régions de Ségou et de Mopti antérieurement non couvertes par l’opération Tabaski d’Islamic Relief. Sans aucune forme de transition, le maire de la commune IV, Moussa Mara, a dit les remerciements des bénéficiaires pour ce geste de solidarité. Il a cependant  invité les uns et les autres à un moment de recueillement, de prière, pour la nation en cette  période assez difficile pour le pays.  Le directeur national du développement social, Alassane Bocoum, s’est félicité de cette donation importante  qui a coïncidé avec la 18e  édition du mois de la solidarité. Il a de ce fait souhaité que la 19e édition se  fasse dans la paix et dans la quiétude dans un Mali un et indivisible.

                                                    F. Mah Thiam KONE

PARTAGER