EN DIRECT. Mali: Le Canada devrait prolonger son aide aux forces françaises

19

Les armées française et malienne sont entrées lundi dans ces deux villes passées sous le contrÎle des islamistes. Leur offensive se poursuit pour progresser vers le nord du Mali. Suivez les derniÚres informations en direct.

 

13h23 :Le gĂ©nĂ©ral Ibrahima Dahirou DembĂ©lĂ©, chef d’Ă©tat-major de l’armĂ©e malienne, a estimĂ© mardi sur RFI que la “libĂ©ration” de Gao et Tombouctou, deux bastions islamistes dans le nord du Mali, pourrait “ne pas prendre plus d’un mois”.

“Notre objectif est la libĂ©ration totale des rĂ©gions du Nord du Mali. Si les appuis sont consĂ©quents, cela ne dĂ©passera pas plus d’un mois pour Gao et Tombouctou”

Général Ibrahima Dahirou Dembélé

11h18 :Mardi matin, des soldats maliens parcouraient les rues de Diabali, Ă  400 km au nord de Bamako, comme ils l’avaient fait la nuit prĂ©cĂ©dente. Comme annoncĂ©,les soldats français se sont retirĂ©s de la localitĂ© lundi soir. L’armĂ©e française semble rĂ©ticente Ă  stationner dans les villes: une fois reprises aux islamistes, elle prĂ©fĂšre en laisser le contrĂŽle Ă  l’armĂ©e malienne.

“Nous n’avons pas vocation Ă  rester ici, nous laisserons la ville aux Maliens ce soir”

Le colonel Frédéric, chef des opérations française dans le secteur de Diabali

10h25 :Le ministĂšre britannique de la DĂ©fense a rĂ©affirmĂ© marid que Londres ne prĂ©voyait pas d’envoyer de troupes combattantes, en rĂ©ponse Ă  un article du quotidien The Times rapportant que les forces britanniques Ă©taient “en alerte” pour un dĂ©ploiement au Mali.

“Le dĂ©ploiement de personnel britannique pour combattre sur le terrain n’est pas prĂ©vu”

Un communiqué du ministÚre de la Défense britannique

09h06 :

Le Premier ministre britannique David Cameron prĂ©side mardi aprĂšs-midi une rĂ©union des chefs de la sĂ©curitĂ© et de la dĂ©fense nationale pour discuter d’un soutien accru Ă  l’intervention militaire française au Mali contre les islamistes, en Ă©quipements et formation de l’armĂ©e malienne.

08h22 :

CÎté africain, le président du Niger Mahamadou Issoufou rend visite à Niamey au contingent de 500 soldats nigériens appelé à rejoindre la force africaine en cours de déploiement au Mali, aux cÎtés des armées française et malienne.

08h21 :Alors que Paris continue Ă  solliciter l’aide de ses partenaires europĂ©ens et africains, Ă  Rome, les ministres italiens de la DĂ©fense Giampaolo Di Paola et des Affaires Ă©trangĂšres Giulio Terzi rĂ©pondent à partir de 7h30 aux questions de leurs dĂ©putĂ©s sur la situation au Mali.
08h19 :La journĂ©e de lundi a Ă©tĂ© marquĂ©e par l’entrĂ©e dans les villes de Diabali et Douentza de l’armĂ©e française et les soldats maliens. Retrouvez le dĂ©roulĂ© de la journĂ©e.Par LEXPRESS.fr

 

PARTAGER

19 COMMENTAIRES

  1. pas tous ivoirien,la preuve moi et mes pote soutenons azward,tu parle de quel ivoiriens, ceux qui ont soutenu le mossi ❓ ,on se moque de vous en ce moment si tu savait 😆 😆

    • pourqoui l’ivoirienne comme tu le dit es tu aussi racisme quel vilain defaut il faut te revoir ❓ 😆

  2. l’ivoirien ta mĂšre ne dire pas que tu es un ivoirien parce que nous les ivoiriens soutenons pour que la paix rĂšgne au maliba

  3. Oui, l’Ivoirienne,ça se comprend, ta rĂ©action!
    Puisque ta mĂšre se fait actuellement “ramoner les toiles d’arraignĂ©e” dans les chambres climatisĂ©es de l’HĂŽtel LaĂŻco de Ouagadougou, tu ne peux que rĂ©agir de cette sorte.
    Mais, ne t’en fais pas! Sesplaisirs ne dureront plus longtemps; car l’ArmĂ©e Malienne va leur couper leurs queues jsque sur les pubis.
    Pauvres de toi et de ta mĂ©re! Vous pourriez peut-ĂȘtre vous servir des morceaux qui elur tombront derriĂšre dans leur fuite vers l’enfer!
    Fils de pute que tu es!

  4. L’armĂ©e malienne espĂšre reprendre Tombouctou d’ici un mois# ces propros viennent de notre idiot de chef d’etat major qui ne sait que sous estimer les choses…##donc Ă  prendre avec precaution..

  5. de toutes les façons le maliba sera coupĂ© en 2,l’etat d’azward sera reconnu par la communautĂ© international comme le darfou,toute cette mascarade ne sert a rien,et vos dirigeans le savent bien,c’est tres bien pour vous, vive le azward 😀 😀

  6. Les ONG,les organismes de defense des droits de l’homme ou des refugiĂ©s savent crier dans les zones de conflits ,mais n’ont pas de moyens pour defendre les pauvres victimes(les populations du nord ,dans le cas actuel du Mali).Ils semblent avoir un pied dans la politique et un autre pied dans leur mission de defense.
    Dans tous les cas en presence des extremistes terroristes on ne peut rien faire pour aider les victimes,donc il faut une guĂšrre pour liberer le terrain de ces envahisseurs.
    Aujourd’hui comme toujours il n’y a pas de guĂšrre sans interĂšts.Les djhadistes defendent et servent des interĂšts comme la france et la CEDEAO,et le Mali mĂšme.
    La methode des djhadistes leur donne automatiquement tord car ça ne respecte pas les conventions internationales,et la volonté des peuples.
    Le MNLA devait organiser simplement un referendum au lieu de prendre les armes et ouvrir la porte du Mali au djhadistes terroristes.
    Ce monde est un monde des interĂšts.Qu’on le veule ou pas on est dominĂ©.

  7. Quelque soit le bien fondĂ© du nĂ©ocolonialisme et de ses inconvĂ©nients, nous maliens, trĂšs majoritairement musulmans, sommes trĂšs heureux de ce nĂ©ocolonialisme chrĂ©tien, français. PARCE QUE NOTRE ARMEE A FAILLI. N’ETAIT-CE LA DEBANDADE DE NOTRE ARMEE NATIONALE, CONTRAIREMENT A CELLE DU NIGER OU DE LA MAURITANIE, ON EN SERAIT PAS LA! VOLS. VIOLS. EXILS. FLAGELLATIONS. LAPIDATIONS. ASSASSINATS. ARRET DE TOUT DEVELOPPEMENT. Les esprits tortueux diront aussi que ce sont les occidentaux qui auraient crĂ©Ă© ces ennemis de l’islam de BOKO HARAM, d’AQMI, au NigĂ©ria, en Afghanistan, en Irak, au Pakistan, en Egypte, en Libye, etc.etc.
    LibĂ©rer Tombouctou et Gao dans un mois, Kidal bien plus tard. C’est oublier que les populations touaregs sont les premiĂšres victimes du MNLA/ANE SARDINE/AQMI/ANESARU : exils, surpĂąturages dans les pays voisins, brimades diverses et arrĂȘt de ressources touristiques dans les zones sous occupation, humiliations diverses et mendicitĂ© dans les pays voisins. Cela ne saurait se comprendre que si les ressources financiĂšres des NU, des USA et des multiples aides bilatĂ©rales ne suivent pas, les forces physiques Ă©trangĂšres pratiquement rĂ©servĂ©es Ă  la sĂ©curisation des villes Ă©tant dĂ©jĂ  disponibles. Au contraire, les troupes nigĂ©riennes, tchadiennes et de Gamou appuyĂ©es par les appuis aĂ©riens devraient foncer sur GAO, Kidal et Tessalit. L’armĂ©e malienne Ă©tant toujours en pointe soutenue par l’aviation, il n’y aura quasiment pas de rĂ©sistance, les djihadistes se dĂ©pĂȘchant de se raser leurs barbes sales, de laver leurs gueules nausĂ©abondes et de porter au besoin costumes et cravates. Les rares questions qui mĂ©ritent des rĂ©ponses appropriĂ©es se rĂ©sument Ă  mettre en place :
    i) DU RENSEIGNEMENT AVEC LES NOMADES POUR QU’ILS DENONCENT LES MOUVEMENTS DES BANDITS, A TRAVERS DES TELEPHONES SATELLITAIRES OU ORDINAIRES, LES FOIRES, LES CONVOCATIONS DU GOUVERNEMENT, ETC. Tout en sachant que les nomades sont menacĂ©s de reprĂ©sailles par les terroristes en cas de suspicion de collaboration avec l’armĂ©e.
    ii) UN SYSTEME PERENNE DE BRIGADIERS CIVILS HOMMES ET FEMMES SUPERVISES PAR L’ARMEE. CE SYSTEME A ETE DEJA UTILISE AVEC SUCCES PAR L’ARMEE AU NORD MALI. CAR L’HISTOIRE CONTEMPORAINE ET PASSEE NOUS APPREND QU’EN PRESENCE D’UN ETAT AFFAIBLI ET DE SEDENTAIRES DESARMES, LES BANDITS ARMES REVIENNENT TOUJOURS, LEUR TACTIQUE ETANT LE HARCELEMENT DE VILLAGES ET DE VILLES DEGARNIS, ET LA FUITE DEVANT UNE ARMEE COMPACTE QUI NE PEUT S’OFFRIR LE LUXE DE SE DISPERSER.
    iii) UNE ACTION COORDONNEE ET SIMULTANEE DE NETTOYAGE au Mali, au Niger, en Mauritanie, en Algérie, au Burkina, en Lybie surtout qui est devenue un nid de bandits à la chute de Kadhafi.
    Quant aux supposĂ©es exactions, il y eut des actes isolĂ©s de voyous Ă  Bamako ou ailleurs, toute chose trĂšs Ă©loignĂ©e de l’épouvantail qu’on nous sort. Cependant, il ne saurait ĂȘtre question de blanchir les criminels et leaders du MNLA/ANE SARDINE/AQMI/ANESARU. Dans le meilleur des cas, c’est la CPI pour eux


  8. imaginz le Mali sous la charia : c’en etait fini du foot et des bars chinois :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: autrement dit il ne restait que le suicide aux bamakois 😆 😆 😆 😆 😆

  9. Michel Collon a l’habitude de publier des auteurs conspira- tionnistes et d’extrĂȘme droite …
    Merci pour la rĂ©fĂ©rence … maintenant on connait vos opinions …
    ➡

    • En guerre contre le terrorisme, vraiment ? Pourquoi les mĂ©dias ne parlent-ils pas des ressources naturelles convoitĂ©es, des multinationales françaises qui se construisent des fortunes dans cette rĂ©gion, de la misĂšre dont elles sont responsables ? Pourquoi nous cache-t-on les vĂ©ritables cibles : Mali, Niger, AlgĂ©rie et l’Afrique en gĂ©nĂ©ral ? Et le Qatar, alliĂ© de Paris, qui arme les islamistes maliens, qu’est-ce que cela cache ? Ou bien part-on en guerre pour des intĂ©rĂȘts Ă©conomiques et stratĂ©giques soigneusement cachĂ©s ?

      • C’est le principe des memes des theses conspirationnistes … des insinuations, voir des choses sous l’angle le plus noir … mais jamais vraiment de preuves …
        Alors Collon ? il est rĂ©glo dans ses convictions politiques et morales … Pourquoi il n’a Jamais dĂ©noncer les exactions des terros du nord ? Pourquoi ???
        Sans doute cautionnez vous aussi ??

  10. Le mnla a plus Ă  craindre des populations civiles qu’il a violentĂ©e et martyrisĂ©e Ă  outrance que l’armĂ©e malienne qui le considĂšre Ă  juste titre comme une coquille vide. Quelle peut-ĂȘtre la rĂ©action d’un pĂšre de famille qui a Ă©tĂ© contraint d’assister impuissant aux viols de ses femmes, de ses filles et Ă  l’enrolement forcĂ© de ses enfants par des terroristes? Le mnla a ouvert la boĂźte aux pandores, il subira toutes les consĂ©quences. Les dĂ©fenseurs des droits de l’homme auraient dĂ» se retrouver auprĂšs de ces victimes d’abord avant de s’inquiĂ©ter de leurs rĂ©actions une fois mises Ă  Ă©galitĂ© de forces avec leurs agresseurs. Le Mali post-conflit trouvera les ressorts nĂ©cessaires pour gĂ©rer l’aprĂšs-guerre. Mais en attendant ceux qui ont commis les crimes des plus odieux, doivent payer pour s’ĂȘtre comportĂ©s en vĂ©ritables bĂȘtes sauvages.

  11. Les cinq principes de la propagande de guerre, selon Michel Collon

    Michel Collon, vous connaissez ? Belge, Ă©crivain et journaliste indĂ©pendant, il livre sur son site Investig’Action des analyses au scalpel du monde dans lequel nous vivons. Sa derniĂšre contribution m’a valu moult recommandations. Michel Collon y invite Ă  dĂ©tecter les « mĂ©diamensonges » sur la guerre que mĂšne la France au Mali.
    Pour sa dĂ©monstration, Michel Collon s’appuie sur cinq principes vieux comme le monde et utilisĂ©s Ă  outrance, en boucle, par la propagande pour justifier toute expĂ©dition guerriĂšre.
    1-Cacher les intĂ©rĂȘts
    La lutte contre le terrorisme, la dĂ©fense des peuples opprimĂ©s par l’islamisme, foutaise selon Michel Collon. Les intĂ©rĂȘts Ă  dĂ©fendre dans la prĂ©sente guerre du Mali, ce sont ni plus ni moins les gisements d’uranium, d’or, de gaz, de pĂ©trole.
    Si on avait vraiment voulu dĂ©fendre les peuples opprimĂ©s, ça se saurait dit Michel Collon. Le Mali, le Niger et tous les autres pays voisins recĂšlent les plus formidables richesses naturelles. ExploitĂ©es dans des conditions « dĂ©gueulasses », aux dĂ©triments des populations locales, par des multinationales Ă©trangĂšres (Bouygues, Areva…).
    Or ces pays demeurent les derniers des derniers en terme de développement humain : espérance de vie à 49 ans, alphabétisation à 28%, scolarisation 38% (Niger).
    Et ce pillage Ă©hontĂ© est organisĂ© avec l’aide de tous nos gouvernants qui se gardent bien d’obliger les multinationales Ă  verser leur quote-part aux populations locales. N’est pas Chavez ou Morales qui veut (ou qui ne veut surtout pas).
    2-Cacher l’histoire
    « Chaque fois qu’un dirigeant africain a voulu que son pays soit indĂ©pendant, que les richesses servent Ă  la population, a voulu dire zut aux multinationales, eh bien il a Ă©tĂ© assassinĂ©. »
    Et Michel Collon de citer les tragiques exemples de Patrice Lumumba, Thomas Sankara… Au Mali, les agissements de la France ont Ă©tĂ© de tout temps « honteuses et abominables », ajoute-t-il. Des manipulations politiques criminelles Ă  rĂ©pĂ©tition pour promouvoir des dirigeants fantoches et prĂ©server des intĂ©rĂȘts particuliers.
    En bref, la Françafrique dans tout son éclat, ce colonialisme sans foi ni loi par délégation.

    3-Se faire passer pour les défenseurs des victimes
    Car les dirigeants africains, les organismes transnationaux comme la CommunautĂ© Ă©conomique des Ă©tats de l’Afrique de l’Ouest (CĂ©dĂ©ao) ne sont que des marionnettes installĂ©es et maintenues artificiellement en place par l’ex-puissance coloniale, assure Michel Collon. Et de donner nombre d’exemples Ă  ses allĂ©gations.

    4-Diaboliser l’adversaire
    Pas difficile de diaboliser l’adversaire, me direz-vous. Ces zozos forcenĂ©s d’islamistes intĂ©gristes se prĂȘtent Ă  merveille au rĂŽle de repoussoir morbide. A croire que ces toquĂ©s ont Ă©tĂ© inventĂ©s pour l’occasion. D’ailleurs, ceux-lĂ  prĂ©existaient-ils aux agissements trĂšs intĂ©ressĂ©s des anciennes puissances coloniales ?
    « S’il n’y avait pas la pauvretĂ© au Mali, Ă  cause des multinationales françaises, les gens ne seraient pas dĂ©sespĂ©rĂ©s au point de se tourner vers ses fanatiques. »

    5-Monopoliser et empĂȘcher le dĂ©bat
    Ne reste plus pour masquer tous ces tortueux stratagĂšmes qu’à monopoliser l’information et Ă  faire taire toute opposition, y compris bien au Mali. Ecouter nos mĂ©dias parler aujourd’hui de l’intervention française au Mali rĂ©vĂšle pourtant vite la grotesque machination Ă  l’esprit averti qui veut bien entendre.
    Mais qui veut bien entendre ? PlacĂ©s devant le fait accompli par un Michel Collon, nombre de lecteurs tenteront de dĂ©samorcer ses propos accusateurs en disant que oui, tout ça, c’est pas nouveau, on le sait dĂ©jĂ , nananĂšre…
    Non seulement ces insinuations ne dĂ©samorcent rien, mais elles confirment qu’en l’occurrence la responsabilitĂ© – que dis-je, la culpabilitĂ© – de nos politiques est largement partagĂ©e par ceux qui les ont Ă©lus. Hollande, moins pire que Sarkozy, la lamentable expĂ©dition malienne en apporte un nouveau cruel dĂ©menti.

  12. Il ya des gars nuisibles qui veulent ternir lŽimage de lŽarmée malienne. Ce sont les suppÎts du MNLA et ansérine.

    • Les commentaires de M. Collon sont peut ĂȘtre vrai mais n’empĂȘche que la situation demandait une intervention que l’armĂ©e Malienne ne pouvait contrer. Imaginer le Mali sous la charia,ce n’est pas ca qui va amener la paix au Mali. D’aileurs, la majoritĂ© des Maliens n’en veulent pas de cette thĂ©orie du moyen Ăąge imposĂ© par certains pays Arabe. J’espĂšre seulement que les touaregs qui sont dans ce territoire depuis fort longtemps pourront un jour ĂȘtre Ă©coutĂ©. Oeil pour oeil rend le monde aveugle disait Gandhi.
      Que le mali reprenne sont territoire dans le respect de tous,
      Vive le Mali, ce pays avec sont peuple merveilleux.

Comments are closed.