En partie brisés, les jihadistes du nord du Mali tentent de se réorganiser

16
Des soldats maliens prennent position après une fausse alerte signalant des jihadistes du Mujao, le 13 avril 2013 à Gao  © AFP
Des soldats maliens prennent position après une fausse alerte signalant des jihadistes du Mujao, le 13 avril 2013 à Gao
© AFP

Chassés des principales villes du nord du Mali par les armées française et africaines, traqués et en partie brisés dans leur refuge du massif des Ifoghas, les combattants jihadistes tentent de se réorganiser dans des pays voisins et sur le territoire malien.

 

Dès le début de l’opération militaire française le 11 janvier, “des dizaines de jihadistes ont pris le chemin de la Libye, pour se cacher et se réorganiser”, indique sous couvert de l’anonymat un officier de l’armée malienne à l’AFP.

 

Ils auraient emprunté la route suivante: nord du Mali, massif de l’Aïr dans le nord du Niger, puis massif du Tibesti dans le nord du Tchad, avant de passer dans le sud de la Libye pour certains, et au Darfour, dans l’ouest du Soudan, pour d’autres, selon lui.

 

“Une partie des islamistes ont quitté le territoire malien pour trouver refuge ailleurs”, confirme un militaire africain. Il affirme que “de nombreux combattants” du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao), un des trois groupes islamistes armés qui ont occupé le nord du Mali pendant plusieurs mois en 2012, “sont retournés dans les camps du Polisario”, mouvement indépendantiste du Sahara occidental.

 

Ces camps sont implantés depuis des décennies dans la région de Tindouf (ouest de l’Algérie).

 

“Récemment, si les plus hautes autorités de l’ONU ont marqué leur inquiétude et appelé au règlement urgent du problème sahraoui, c’est à cause du risque de voir les terroristes faire des camps un nouveau foyer de jihadistes”, selon ce militaire africain.

 

Cité dans un rapport au Conseil de sécurité début avril, Ban Ki-moon, secrétaire général de l’ONU, notait que les gouvernements de la région consultés avaient “soulevé de sérieuses inquiétudes quant au risque que les combats au Mali puissent avoir des retombées dans les pays voisins et contribuent à radicaliser les camps de réfugiés du Sahara occidental” qui sont “une bombe à retardement”.

 

“Peur” qu’ils reviennent

 

Ousmane Maïga, de l’association Coordination des jeunes de Gao, la plus grande ville du nord du Mali, note que “par petits groupes, les islamistes ont filé vers les pays voisins comme l’Algérie, le Niger et la Mauritanie. Maintenant, la peur est de les voir revenir dans le nord du Mali pour reprendre les armes”.

 

Les membres du Mujao et des deux autres groupes islamistes armés présents au Mali, Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et Ansar Dine (Défenseurs de l’islam), ont subi de lourdes pertes depuis janvier – environ 400 morts, selon l’armée française – mais n’ont cependant pas tous fui à l’étranger.

 

“L’ennemi est toujours sur le terrain”, remarque-t-on à l’état-major de l’armée malienne à Gao, comme en témoignent les incursions d’islamistes et les attentats suicides dans cette ville, mais aussi à Tombouctou (nord-ouest) et Kidal (nord-est), ainsi que la longue traque qui leur a été menée dans le massif des Ifoghas (extrême nord-est) par les troupes françaises et tchadiennes.

 

Pour se déplacer plus facilement, les jihadistes ont en partie abandonné leurs armes mais “peuvent, par leur circuit d’approvisionnement, en avoir rapidement de nouvelles et faire mal”, selon un colonel malien.

 

Après la mort d’un de ses principaux chefs, Abou Zeïd, tué dans les Ifoghas, Aqmi tente de reprendre la main dans le nord-ouest du Mali “sous la direction du chef d’Aqmi dans le Sahara et le nord du Mali, l’Algérien Yéyia Abou Hamame”, selon un document militaire confidentiel qu’a pu consulter l’AFP.

 

Pour le Nord-Est, où sont situées les villes de Gao et Kidal, ce document précise que Abdelkrim Taleb, un Touareg malien, a pris la tête du mouvement et organise “la résistance”.

 

Les différentes sources militaires et sécuritaires régionales interrogées estiment que l’armée française reste “l’épine dorsale de la sécurité dans le nord du Mali”, mais qu’elle a amorcé un retrait et n’est plus présente en certains endroits de la région.

 

Le président tchadien Idriss Deby Itno, qui a envoyé 2.000 hommes au Mali, a également annoncé dimanche un début de retrait: “La guerre face-à-face avec les jihadistes est terminée. L’armée tchadienne n’a pas de compétence réelle pour faire face à une nébuleuse. Les soldats tchadiens vont retourner au Tchad. Ils ont accompli leur mission”.

 

Selon une des sources militaires et sécuritaires, “il faut craindre que les islamistes reprennent pied dans ces zones pour imprimer une nouvelle dynamique à leurs actions terroristes”.

 

PARTAGER

16 COMMENTAIRES

  1. Le ministère algérien des affaires étrangères vient de démentir, comme il fallait s’y attendre, officiellement ces allégations. On y apprend que l’auteur de l’article n’est autre que le minable Serge Daniel dont on ne connait que trop les torchons !!
    On lit dans le communiqué du porte-parole du MAE algérien entre autres : “Les développements consacrés au Polisario et au Sahara occidental sont truffés d’allégations mensongères et, bien entendu, pour la commodité de l’exercice, on les attribue à un “militaire africain” qui, fort opportunément, demande le couvert de l’anonymat”.
    Pour plus de détails :
    http://www.algerie1.com/actualite/les-mensonges-du-bureau-de-lafp-de-bamako/

  2. Ben si le mec tire aussi bien que Anelka … les barbus n’ont pas grand chose à craindre :mrgreen:

  3. Quelle drôle de guerre. C’est comme si on jette un cailloux dans une ruche . Ça fuit dans tous les sens et des tentatives vaines de regroupement des djihadistes. Les essaims se dirigent vers tous les pays qui ont soutenu la rébellion contre le Mali. Dieu ne dort pas. En vérité ceux qui ont engager la lutte armée au Mali pensent que les maliens avaient souhaité une islamisation radicale. Erreur, car l’africain a une culture plus complexe. Pour nous, Arabe, Français, Anglais, Espagnole, tous sont des envahisseurs. Celui qui te délivre des serres de tes ennemis est forcement ton ami. Alors, vive Hollande.

  4. Cet article pue à plein nez la manipulation et la propagande. L’AFP se place en droite ligne de la politique française de soutien au Maroc dans le dossier du Sahara Occidental, qui est rappelons-le un pur problème de décolonisation inachevé et de déni de droit envers le peuple sahraoui.
    IL n’est un secret pour personne que le MUJAO est une création des services marocains. Ce mouvement, créé pourtant pour le “djihad” en AFrique de l’Ouest a commis tous ses attentas en Algérie, ou contre l’Algérie (diplomates enlevés).
    Alors faire la danse du ventre à chaque fois en chantant le même refrain par presse au service du Makhzen, services marocains, ou AFP interposée, ne changera rien à la réalité.
    Comment les services de sécurité auraient pu permettre la retraite des ces sauvages du MUJAO, déchainés contres les intérêts algériens,
    vers une région aussi sensible et hyper-surveillée comme Tindouf? De qui se moque-t-on? Il est vrai que le Maroc connait des difficultés à l’ONU. SOS AFP !!!!

    • Le ministère algérien des affaires étrangères vient de démentir, comme il fallait s’y attendre, officiellement ces allégations. On y apprend que l’auteur de l’article n’est autre que le minable Serge Daniel dont on ne connait que trop les torchons !!
      On lit dans le communiqué du porte-parole du MAE algérien entre autres : “Les développements consacrés au Polisario et au Sahara occidental sont truffés d’allégations mensongères et, bien entendu, pour la commodité de l’exercice, on les attribue à un “militaire africain” qui, fort opportunément, demande le couvert de l’anonymat”.
      Pour plus de détails :
      http://www.algerie1.com/actualite/les-mensonges-du-bureau-de-lafp-de-bamako/

  5. Aussi, les marocains pourront mettre l’Algérie dans sale situation comme celle de 2011 où ils ont véhiculé l’information selon laquelle l’Algérie aurait envoyé des mercenaires à Khadafi pour le soutenir !!

    Ahhhh Le Maroc,traitre d’Afrique!!!!

    Je vous demanderai juste une chose mes amis Maliens!! Posez vous ces questions!
    1- Pourquoi l’Arabie Saoudite finance le programme militaire Marocain??
    2- Pourquoi le Qatar finance le programme militaire marocain??
    3- Pourquoi le Maroc bénéficie d’une aide financière importante venant de ces pays en question, en plus des états unis, de l’espagne, de la France, etc??

    Car ce pays recrute les terroristes pour créer le chaos que nous connaissons aujourd’hui afin que les puissances occidentales interviennent militairement et pillent les richesses Africaines! Ce n’est un secret pour personne, sauf peut être pour ces débiles qui continuent à croire que BFM Tv, LCI, El Jazzera, Mali web leur donnent les nouvelles qu’ils doivent savoir !

  6. C’est quoi cette connerie rédigée par le Mekhzen marocain???
    C’est quoi le rapport entre les camps de réfugiés sahraoui dans l’ouest algérien ( à Tindouf plus exactement ) et le Mali
    Je vais vous le dire:
    Etant donné que cet article a été rédigé par un pro sioniste proche de l’Elysée et du Mekhzen Marocain également sioniste, tout est fait pour descriditer la résistance du Peuple Sahraoui qui demande son indépendance depuis plusieurs années mais le Maroc ne veut tout simplement pas car on connait très bien la politique marocaine et spécialement celle de cette faille royale marocaine sioniste!!
    Donc, on veut tout faire pour montrer à l’opinion internationale que les terroristes viennent en réalité de Tindouf, de ces camps de réfugiés que l’Algérie accueille!! De ce fait, on montre au monde entier que c’est l’Algérie qui soutient les terroristes, et le résultat de tout ça c’est que le Maroc puisse définitivement fermer le dossier du SAhara occidental en continuant à le coloniser

  7. Ah les prédateurs du capitalisme mondialisé! Et quelle naïveté de nègres débilités et totalement désorganisés qui amène à considérer ces vautours pour des libérateurs!
    Tiens donc! Les vautours n’avaient plus de drones ou de rafales pour couper les routes à ces chacals obscurantistes wahhabites en fuite; et pour lesquels l’Otan criminel leur assure toujours des sanctuaires pérennes en Libye.
    Ah, les fantoches de la CEDEAO et de ses armées de pacotilles! Comment se fait-il qu’aucun stratège nègre n’ait pensé un seul instant couper les voies d’échappement au nord à ces fanatiques racistes et sexuellement frustrés?
    Les armées du Niger, du Tchad ou de l’Algérie, auraient été indiquées pour cette mission d’annihilation stratégique. On voit par là, la composition du mille-feuilles de mensonges et de complicités fantoches destinés à valider une politique de ré-colonisation de tout le Sahel qui n’ose pas dire son nom.

  8. Une chose est sûre: Les islamistes seront vaincus et leurs tentatives de s’incruster au Mali sont vaines. Mais cela à un prix que l’armée malienne et les troupes de la MISMA sont prêtes à payer. Le Tchad a joué sa partition dans la guerre classique et ses troupes vont rentrer avec les honneurs….

  9. L’indiscipliné Anelka qui a perdu beaucoup d’occasions de but, si vos tirs sont comme ses coups de pieds maladroit alors , la victoire sur les bandits risquent de ne pas être pour tôt!??

  10. c’est l’equipe de foot des berets rouges qui est au premier rang ??? Anelka est trop vieux pour jouer au foot ,il s’est recyclé …………mais il doit etre infiltré dans l’armée malienne car il s’est converti à l’islam et s’est laissé pousser la barbe 🙄 🙄 mefiez vous :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    • @blanche tu fera mieux d’aller travailler au lieu de fleurter sur maliweb 24/7 et de profiter du systeme social francais.Tu es tout simplement un cancre! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  11. c’est a nous maliens de les en empêcher pourqoui des déclarations aussi farfélou prénon nos respnsabilités maintenant civils et militaires donnons nous les mains pour sécurisé notre pays se n’est pas les voisins qui le fairons a notre place soyons responsables occupons leurs réfuges et réfugons de coopérés avec ses fous quelle q’un soit leurs moyens

  12. mes si vous est incapables de securise votre pay personne ne viennent fare a votre place donnent le nord ala mauritanie ou algerie

Comments are closed.